[1236] Jour et Nyx

mercredi 10 déc 2014

Après de longs préliminaires qui ont duré des mois voire des années, Nyx est entrée dans ma vie en y prenant rapidement une place confortable.

Un couple, de profil, faisant l'amour (dessin stylisé)De retour de vacances, nous avons repris où nous en étions : par un rendez-vous dans un bar pour discuter autour d’un verre. Cette fois, j’avais fait en sorte de n’avoir aucune contrainte horaire (je pouvais même découcher) pour ne pas devoir m’éclipser trop tôt (ce « trop tôt » pouvant être n’importe quand). Mais Nyx était encore farouche et avait besoin d’encore un peu de temps pour être apprivoisée. Le rendez-vous suivant, une poignée de semaines plus tard, trouva l’opportunité de la soirée inaugurale du festival Érosphère pour nous servir de préliminaire – c’était d’ailleurs amusant (et gênant à la fois) d’y croiser de nombreux-ses ami-e-s, amant-e-s, passé-e-s et présent-e-s et de leur présenter Nyx, moi qui connaissais tant de monde là et elle qui n’y connaissait personne, moi fier d’être avec ma « nouvelle conquête », impatient qu’elle le devienne vraiment, honteux et confus de ce décalage entre nous deux, et pourtant ce n’est qu’un papier de cigarette qui sépare nos deux univers. Après quoi nous sommes allés boire un verre dans un de ses repères, pas très loin, d’un coup de scooter. Dans mon ventre vide, le mojito, bien tassé, fait vite son effet et je renonce à prendre un deuxième verre, et pour éviter d’être totalement ivre, et pour hâter le moment où je me retrouverai enfin chez elle, le temps de traverser Paris à scooter ; contre moi dans mon dos, elle était confiante. Ici, tout de suite, la suite !

[1235] Aucun express ne m’emmènera vers la félicité

dimanche 23 nov 2014
Aucun express ne m'emmènera vers la félicité

Heureusement, mon vit ne tient pas qu’à une fille. L’anniversaire n°2 se prépare à pas de velours… D’abord, c’est la montée du désir de donner une suite à la première célébration. Il faut dire que la date de mon (vrai) anniversaire se rapproche et autour de moi, on m’interroge pour savoir si je vais récidiver. […]

[1234] Je tisse ma toile

mercredi 12 nov 2014
Je tisse ma toile

Un petit billet pour vous informer d’une riche actualité du petit CUI sur la toile aujourd’hui. Clarissage comme une image Votre serviteur s’est accouplé avec Clarissa Rivière dans un duo d’écriture lors d’un épatant apéro érotico-littéraire organisé par Flore Cerise sur le thème « Maîtres & Esclaves ». Vous pourrez trouver un récit circonstancié de […]

[1233] La réalité efface la fiction

mardi 11 nov 2014
La réalité efface la fiction

Les choses auraient pourtant dû se dérouler comme ça. Tu serais arrivée et tu m’aurais souri en m’apercevant parmi les convives. Tu serais venue me saluer, une bise sur la joue gauche, une bise sur la joue droite, j’aurais senti la peau de ta joue contre la mienne et j’aurais frémi de sa douceur. Tu […]

[1231] Deuxième opinion

dimanche 2 nov 2014
Une photo de Sister Grimm, via Dr Sketchy

J’étais resté sur ma faim après ma première participation à un des apéros érotico-littéraires de Flore Cerise et je m’étais promis de me faire une deuxième opinion pour ne pas rester sur cet avis en demi-teinte. L’occasion m’en fut donnée par l’ami Vagant qui me convia à l’accompagner à la séance consacrée aux « contes […]

[1230] Écrit-on comme on fait l’amour ?

dimanche 26 oct 2014
Écrit-on comme on fait l'amour ?

Parmi quelques uns de mes préjugés, on trouvera ma tendance à penser que les gens qui n’aiment pas : manger boire (i.e. de l’alcool) danser ne vont pas être de bons partenaires sexuels, parce qu’il leur manque quelque chose pour être des jouisseurs « complets », que leur hédonisme est lacunaire et que cela ne […]

[1229] Un portrait

jeudi 23 oct 2014

C’est une photo d’elle dont on sent qu’elle est fière et elle aurait tort de ne pas l’être. C’est une photo en noir et blanc, joliment composée avec des jeux de lignes qui lui donnent une allure graphique (les deux gris du mur, et sa veste noire) et puis il y a elle, son visage […]