[1229] Un portrait

Jeudi 23 oct 2014

C’est une photo d’elle dont on sent qu’elle est fière et elle aurait tort de ne pas l’être. C’est une photo en noir et blanc, joliment composée avec des jeux de lignes qui lui donnent une allure graphique (les deux gris du mur, et sa veste noire) et puis il y a elle, son visage de face et son buste en oblique. Au premier regard qui balaye l’ensemble de l’image, on peut croire qu’elle a les yeux fermés mais quand une observation plus attentive permet de voir qu’elle a juste les yeux baissés et cela contribue à l’atmosphère paisible qui nimbe toute l’image où seul son visage doux peut arrêter l’œil. Ses lèvres sont closes. Elle porte des boucles créoles, suffisamment grandes pour ne pas passer inaperçues autour de son visage délicat, contrairement à son collier, une fine chaîne qui se fond avec le teint de sa peau et la courbe sage du décolleté du vêtement porté sous la veste, mussant une paire de seins que je devine modestes. Ici, tout de suite, la suite !

[1228] Le MP3 à l’oreille

Lundi 20 oct 2014

Ami lecteur, je te néglige un peu en ce moment. Il faut dire que je suis à un moment assez occupé du cycle du burpeur et que je me creuse la tête en me demandant ce que je vais bien pouvoir raconter, avant que je ne sois assailli par une masse de trucs à faire […]

[1227] Comme un songe

Dimanche 5 oct 2014
Jeune fille se masturbant avec un vibro en lisant « Histoire d'O »

J’ai rendez-vous ce soir avec ma succube. Nous ne nous sommes pas revus depuis notre délicieuse soirée à l’opéra et nous avons très envie l’un de l’autre. Nous avons échangé préalablement sur le « protocole » de cette rencontre. Éclipse ? Hôtel ? Ce sera hôtel. À deux ? Plus ? L’idée d’un trio me titille mais […]

[1226] À poil

Samedi 4 oct 2014
Tatouage de débroussailleur sous les aisselles d'un homme

Je me fais épiler le « maillot » (en clair : les bourses, le sexe et son contour, le sillon inter-fessier) parce que j’aime la sensation de douceur et je n’aime pas avoir des poils dans le sif (chacun ses manies). Je ne me fais pas épiler le pubis parce que « je ne me reconnais […]

[1225] À une lectrice

Mardi 23 sept 2014
À une lectrice

Le transilien traînant autour de moi grinçait. Longue, mince, désirable, chevelure somptueuse, Une femme lisait, une moue langoureuse, Un livre sur les hommes, le sexe, l’amour : pincée ! Ô seins couleur d’ébène ! Je l’imaginais nue, Déesse de l’amour, dévorant ses amants ! La voilà qui repose son livre un moment Parcourt sa tablette, surfe sans retenue, Puis […]

[1224] Rester sur sa faim

Lundi 22 sept 2014
Rester sur sa faim

J’y pensais ce midi en finissant de préparer le tajine aux coings qui mijotait depuis la veille. Un des trucs qui me manquent le plus avec mes amantes, c’est de pouvoir cuisiner pour elles. Passer une nuit entière, c’est terriblement tentant également et difficile à réaliser, mais c’est à portée de main. Il suffit d’être […]

[1223] Femelle

Mardi 16 sept 2014
Une femme, lunettes de soleil, poitrine nue, se fait masser par un professionel

J’étais pourtant aux bras de deux demoiselles aux courbes parfaites – peau d’albâtre et peau d’ébène, seins de velours, bouches de fraise – mais tu irradiais quelque chose de tellement cul que je n’ai pas plus pu résister à ton appel qu’un rat au pipeau du joueur de flûte de Hamelin. ▫▪●▪▫ Tu t’étais jetée […]