[656] Donnez ! Donnez ! Donnez !!! Donnez ! Donnez-moi !

Il y a pratiquement deux ans jour pour jour, je parlais d’une promesse de Kayser Sözy (dont on peut constater, arrivée à échéance, qu’elle était – évidemment – fausse) et, incidemment, du chanteur Enrico Macias dont je me demandais ce qu’il allait devenir.

Eh bien le voilà durement frappé par la crise financière, suite à un prêt de plusieurs dizaines de millions d’euros (une paille !) effectué pour être réinvesti dans une assurance vie, avec sa villa dans le Sud de la France prise comme caution, le tout couronné par la faillite d’une banque islandaise dans laquelle avait investi la banque luxembourgeoise qui avait consenti le prêt (si j’ai bien compris).

Bref ! Pauvre petit Enrico qui porte plainte pour abus de confiance mais qui, dans cette affaire, ne suscite en moi pas la moindre compassion.

J’aime beaucoup le contraste entre ses chansons pleines de générosité et ses boursicotages à 8 chiffres avant la virgule (oui Mémé, ça chiffres en milliards d’anciens Francs !), un peu comme ces chanteurs pédés qui chantent en clip leur amour des femmes.

Comme le chantaient les Civils,

— La crise économique, c’est fantastique !

Jules Bastien Lepage - Le mendiant
— Bon sang, où ai-je encore mis les clés de ma Porsche ?

9 gazouillis sur “Donnez ! Donnez ! Donnez !!! Donnez ! Donnez-moi !”  

  1. #1
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    je ne suis pas riche mais je ne comprend pas cette ambiance générale où il est bon ton de d’être content de voir les riches perdre de l’argent. c’est quoi? de l’envie, de la jalousie? encore, tu n’aurais pas un toit, un boulot, une toto…je pourrais comprendre mais là, comme ça…encore, je peux comprendre que ceux qui sont riches sans rien faire (par mariage, par naissance) agacent mais ceux qui ont bossé pour? Enrico Macias n’est pas ma tasse de thé et comme pour tous les artistes sarkozystes, il a la poisse, mais il a gagné son fric en bossant et je ne vois pas au nom de quoi on devrait se réjouir de ce qu’il se fasse plumer.

    quant aux chanteurs gay etc., pourquoi cela ne serait pas un « je » artistique? un écrivain qui met un « je » dans ses bouquins où le narrateur est un assassin n’est pas forcément un assassin…

  2. #2
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    columbine » Entre « ne pas [éprouver] de compassion » et « se réjouir », il y a une limite que je n’ai pas franchie.

    Je ne reproche pas aux riches d’être riches (a fortiori quand, comme tu dis, cette richesse ne s’est pas faite sur le dos des autres), je leur reproche d’avoir un rapport malade au fric et d’en vouloir toujours plus dans des proportions que j’estime indécentes.

    Sur cet exemple précis, je parle peut-être un peu vite et sur la foi de deux brefs articles, mais il semble qu’Enrico ait fait un emprunt monstrueux pour boursicoter.
    Notre société est malade de son capitalisme « décomplexé ». J’ai entendu récemment un expert économique (gauchiste, probablement) qui expliquait qu’il y avait, depuis une vingtaine d’année, une distorsion entre la rémunération du travail (= le salaire) et la rémunération du capital, au profit de ces derniers. Ce qui entraîne fusions d’entreprise, chômage, endettement, etc. Et la crise que nous traversons actuellement.

    Bref, j’aurais préféré que M. Macias vive tranquillement et confortablement de ses droits d’auteurs plutôt qu’il ne se lance dans la spéculation financière.

    Quant à ma métaphore sur les chanteurs que tu torpilles au passage, évidemment qu’il ne faut jamais prendre au pied de la lettre les créations artistiques comme étant le reflet biographique de leur auteur. Tu constateras tout de même que les chanteurs flirtent souvent avec l’auto-fiction et qu’il s’en dégage une personnalité, un personnage, qui caractérise chacun.
    Évolution des mœurs, coming-out, etc., tu constateras que dans les clips (fictionnels) de George Michael, par exemple, il y a eu une sacrée évolution entre les années 1980 et 2000 !

  3. #3
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    chuis d’accord dans l’ensemble avec toi et j’étais un peu de mauvaise foi pour les chanteurs homos (qui allaient comme Elton John jusqu’à épouser des nanas pour leur image. mais cette hypocrisie, était-ce uniquement leur faute ou celle de la société de l’époque qui ne portait pas un regard très tendre sur les homos? on peut remonter plus loin avec Jean Marais…).

    pour Enrico Macias, sais pas s’il a eu les yeux gourmands mais le fait est, j’en ai fait l’expérience que la banque fait tout pour te faire miroiter des placements juteux depuis 10 ans environ. pourquoi tu es tenté de tomber dans le panneau? parce que tu es cupide et veut t’acheter dix jaguars? que nenni: parce que les livrets d’épargne et tout ça ne couvre même pas l’inflation (quoique les menteurs en disent), du coup, tes économies pépères elles perdent de leur valeur alors que la banque spécule avec. pourquoi il baisse le taux d’épargne l’état? parce que l’état vous dit, consommez, consommez, n’épargnez surtout pas. alors le péquin, devient gourmand, s’achète des trucs avec de l’argent qu’il n’a pas et n’aura jamais. la distortion entre salaire et rémunération du capital, c’est un des facteurs de la crise. mais consommer au-dessus de ses moyens, cela en est un autre.

  4. #4
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    columbine » C’est exactement ce qu’a dû faire E.M., puisqu’il a emprunté pour faire un placement !
  5. #5
     
    gravatar
    Storia Giovanna-Tiny a gazouillé  :
    Je m’en fous, je viens de passer à plein temps… Donc plus de poignon ! Na !
  6. #6
     
    gravatar
    Athis a gazouillé  :
    Ah! Mais non, tu as mal compris la promesse originelle (pour ne pas dire autre chose!) « Il n’y aura plus de SDF d’ici 2 ans » certes…Mais.. »on lui donne un plat chaud, un café, on lui montre la chambre et s’il n’en veut pas, il s’en va..On ne retient pas les gens contre leur volonté! »
    S’il y a encore des SDF…C’est de leur faute!

    Et c’est comme ça..dans tous les domaines..éducation, culture, recherche (et là je sais de quoi je parle)…

    Alors que des artistes soient « cupides » parce que « la fiscalité est trop forte en France » (Dixit Mme Ha(o)llyday(s) dernière du nom==> Elle fait quoi comme métier déjà ?) est-ce vraiment si surprenant ? Après tout, ce n’est pas de leur faute!

    Pour finir, je comprends totalement ton manque de compassion (et pas ta réjouissance de les voir confrontés à certains problèmes) : c’est un sentiment que je partage à 200% avec toi; parce que perso, je veux bien admettre que l’on soit « de gauche » mais pas « pro Ségolène Royal » (tout comme de droite sans être Pro-Sarko); mais de là à être  » de gauche » et « pro-Sarko » je ne comprends pas…D’ailleurs c’est marrant, on a pas vu beaucoup l’inverse…ces deux dernières années…
    En tout cas, perso, je donnerai « Que-Chi! » comme on dit en Banlieue (parisienne) à ces artistes…pas même un téléchargement illégal!

  7. #7
     
    gravatar
    Ibid Norio a gazouillé  :
    je ne connais pas spécialement ce brave Enrico (poï poï poï !!), mais je suis sûr que si l’on savait ce que certains ont empochés ces dernières années, on serait verts ! Et je ne pense pas que le capitalisme soit aujourd’hui de droite. Il y a des riches de tout bord !
  8. #8
     
    gravatar
    ceciledequoide9.blogspot.com/ a gazouillé  :
    Ah les Civils… j’en ai parlé courant 2008 je crois… une chanson qui n’a pas pris une ride et je m’étonne qu’on ne la diffuse pas en ce moment…
  9. #9
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Storia X » Fais gaffe au chas de l’aiguille !

    Athis » Pertinente remarque, tiens ! Ça manque un peu d’intellectuels (?) de droite qui appellent à voter à gauche ! Mitterrand, reviens ! :-)))

    Ibid Norio » J’ai lu Julien Dray (chez Diner’s Room) qui disait « Je ne dis pas que je n’aime pas les riches (NDLR, en référence à une malheureuse déclaration de François Hollande), je dis que je n’aime pas les riches égoïstes. » J’adhère à 100 % (mes longues études mathématiques m’empêchent d’aller au delà) !

    Cécile de Quoide9 » J’ai essayé de la passer à une soirée, très récemment, pourtant devant un public très quarantenaire, et je me suis pris un four ! Comme quoi, si ce ne sont les paroles, ce doit être la musique qui a pris un petit coup de vieux !! (ou alors mon dancefloor ;-)

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>