[794] Crime cinématographique

Alain Corneau a tiré sa révérence et, comme on dit dans ces situations, il nous laisse un dernier film en testament.

C’est sur la base de critiques plutôt favorables et de la présence au générique de la très désirable (à mes yeux en tout cas) Kristin Scott Thomas que nous sommes allés, avec ma femme, voir Crimes d’amour au cinéma.

Oh oui Kristin aopuie bien ton pied nu sur mon entrejambe (ceci est le moment le plus hot du film)

Assez mal nous en a pris car, au bout de 15 minutes, je glissais à l’oreille de ma femme (pour ne pas gâcher l’éventuel plaisir de nos compagnons d’infortune) : « mais quelle daube ! »

Je ne vous raconterai pas l’histoire (que vous trouverez à loisir n’importe où) mais en résumé :

  • C’est vraiment très mal joué
  • D’autant plus mal joué que les dialogues sont poussifs
  • À un point ahurissant : même les séquences de journal télévisé font à côté de la plaque
  • Même les Blackberry (un sponsor du film à n’en pas douter) sonnent faux (avec le prénom des personnages qui apparaît, sans leurs noms)
  • Le monde de l’entreprise est dessiné d’une manière caricaturale qui m’a affligé. Le scénariste était-il un élève de 3ème après sa semaine de stage ?
  • De manière générale, tous les corps de métiers qui apparaissent dans le film sont dépourvus de réalisme (sauf peut-être la gardienne de prison, mais là, je manque d’éléments donc je laisse le bénéfice du doute). L’avocat m’a fait mourir de rire quand il dit à sa cliente qu’il est soulagé
  • Bon, le seul truc qui sauve un peu le film, pendant un moment (lorsqu’on essaye de mettre de côté l’absence de réalisme du film, la médiocrité du dialogue et qu’on se raccroche comme on peut à la seule ossature un peu préhensible qu’est l’histoire), c’est le stratagème autour du meurtre (oui, je n’en dis pas plus pour ne pas que Miss Peel hurle au spoiler, mais il y a crime dans Crime d’amour) (pour ce qui est de l’amour, je serai moins catégorique). Il y a une idée. Dommage que ce soit à peu près la seule de valable en 104 minutes.

Si j’avais su, j’aurais pas venu.

8 gazouillis sur “Crime cinématographique”  

  1. #1
     
    gravatar
    Aphrodite a gazouillé  :
    Ce post n’inspire pas grand monde.. moi je vous remercie en tant que cinéphile d’avoir essuyé les plâtres pour nous ! J’éviterai donc ce film. Bon début de semaine à vous.
  2. #2
     
    gravatar
    nell a gazouillé  :
    ça tombe bien j’voulais pas l’voir :p
  3. #3
     
    gravatar
    pateric a gazouillé  :
    Oh p*** ! On avait décidé d’y aller ce soir !
    Eh bien, ce sera 4 tickets pour autre chose !
    Autrement dit, pour ce qui nous concerne, ce sera, « ni fleur ni couronne » : Corneau emportera seul ce film dans sa tombe… On n’aime pas « mourir d’ennui » !
  4. #4
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    dans « c’est la gêne », le spécialiste ciné n’a pas aimé non plus. quant au Canard, la critique était mitigée.
    j’ai eu la même déception avec Rapt, critiques élogieuses et unanimes de la presse et j’ai trouvé ça super lent et chiant (à part les 5 premières minutes). la partie le plus appréciée par les critiques durent en fait très peu et c’était pourtant la plus intéressante.

    j’ai bien envie d’aller voir Potiche. j’aime pas trop Deneuve en post cinquantenaire, ni Depardieu qui est un gros lourd mais j’adore François Ozon. quelqu’un l’a vu?

  5. #5
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Aphrodite » Mon commentatorat est imprévisible ! Des fois, je lui sers du cul, il boude, dès fois je ponds une note de 5 lignes et ça se bouscule au portillon. Merci d’avoir osé la première :)

    nell » Ah, mais si tu avais voulu le voir, aurais-tu tenu compte de mon avertissement ?!

    pateric » En même temps, ç’aurait été intéressant d’avoir un autre avis.
    Z’êtes allés voir quoi, du coup ?

    columbine » Je ne connaissais pas « c’est la gêne » mais maintenant si. Je suis 100 % en phase avec le spécialiste ciné qui y officie, même sur Binoche, c’est dire ;-)

  6. #6
     
    gravatar
    nell a gazouillé  :
    : réponse affirmative.
    A moins, évidemment, qu’après avoir vu la bande annonce je me sois dit que c’était LE film, toute bouleversée etc. je ne suis pas si influençable…. :p
  7. #7
     
    gravatar
    MissS a gazouillé  :
    Moi pour éviter d’être déçue je ne vais plus au ciné : en plus je me fais un putain de pactole en réserve parce que vu le prix des places à paris !!!
    (du coup avec mon petit cochon j’achète des sextoys ;) )
  8. #8
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    nell » Je viens de tomber sur un blog où il était question, pour ce film, « du dernier chef d’œuvre de Cornaud ». J’ai pouffé.

    MissS » Ah c’est dommage, il (se) passe de belles choses dans les salles obscures.

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>