[1019] Invitation

Je ne m’en suis jamais caché, mon burp est une source remarquable d’amantes potentielles. Comme je m’y livre sans fard, entier, mes lecteurs réguliers (et donc mes lectrices régulières) peuvent se faire une idée assez précise de qui je suis « à l’intérieur ». Souvent, on trouve dans les textes des autres, sur les burps qu’on lit avec régularité, des situations et des réflexions qui font écho aux nôtres. Ce sont sur les bases de ces « affinités électives » que se bâtissent et s’enchevêtrent les burposphères. Et quand les frustrations des uns répondent aux siennes, il arrive que s’immisce l’envie de les oublier avec celui qu’on lit1. Cette situation conduit à transformer les réseaux de burps « adultes » en foire aux bestiaux, où un peu tout le monde a baisé avec un peu tout le monde…

Parfois, un ou une nouvel(le) arrivant(e) fait son apparition, rejoint la joyeuse troupe. Il m’est arrivé à plusieurs reprises de constater qu’aussitôt repérée une nouvelle plume par un commentaire laissé chez moi, plusieurs mâles qui gravitent dans la même burposphère que moi se retrouvent immédiatement sur son site pour la courtiser. C’est de bonne guerre, et dans cette situation, je peux toujours me prévaloir d’être le découvreur, cela ne m’ouvre aucune priorité, aucun droit de cuissage.

Il arrive aussi que la commentatrice n’ait pas de burp. Ça se complique alors pour les requins assoiffés de chair fraîche qui rodent dans mes eaux territoriales, surtout si j’ai l’insigne honneur d’être le tenancier de l’unique burp où la donzelle s’exprime, car j’ai alors un avantage de taille sur eux : l’accès à l’adresse courriel de la nouvelle venue (sans oublier l’adresse IP qui me permet généralement de savoir si l’innocente (?) proie est à portée de main ou si ses hémisphères sont à l’autre bout du globe). Se joue alors, sous le feu des projecteurs dans les commentaires, ou en coulisse par courriels interposés, un nouveau jeu de séduction.

Une femme en bas blancs et porte-jarretelle s'approche d'une machine à écrire
Allégorie « La muse et le burpeur »

Laisser un commentaire n’est pas nécessairement une capitulation, une façon de dire « tu m’as conquise et je dépose les armes, ainsi que mon adresse courriel – et si tu insistes un tout petit peu, mon 06 suivra ». Mais certains commentaires sonnent comme une invitation, et certaines invitations me donnent envie d’y répondre. J’ai fait la connaissance d’O*** par ce biais, et avant elle L***, K***, S***, E***, F***, C*** et d’autres encore.

♣♣♣

 Je ne l’avais pas écrite pour toi, cette note, et pourtant tu y as laissé un commentaire où tu me regardais droit dans les yeux en me disant « je suis aussi cette femme que tu veux posséder ». Tu t’offrais ainsi à moi, sans condition, il n’y avait plus qu’à convenir de la date et les conditions de ta reddition2, mais la distance qui nous sépare ne rendait pas les choses faciles, il y eut des contretemps, mon année avec O***, un coup du sort. Mais presque deux ans après, ton invitation ne s’est toujours pas périmée et nous allons l’honorer avec gourmandise.


Illustration : source inconnue, via Librairy Vixen


  1. Oui, c’est une façon dérobée de dire baiser avec. []
  2. Toute allusion à l’ouvrage de Toni Bentley n’est pas fortuite. []

44 gazouillis sur “Invitation”  

  1. #1
     
    gravatar
    Olivier M. Chapeau a gazouillé  :
    « si ses hémisphères sont à l’autre bout du globe »

    Ha ha ! :)

  2. #2
     
    gravatar
    usclade a gazouillé  :
    Tsss.. mesdames les nouvelles venues, si vous pouviez avoir la gentillesse de temps en temps de passer par chez nous avant d’accoster directement CUI, ça nous permettrait de pouvoir lui renvoyer l’ascenseur (avec vous, nue, dedans), ou pour reprendre sa métaphore océanique tendance dents de la mer, de permettre à CUI vous harponner dans des endroits bcp moins fréquentés, histoire de changer un peu :-)
    C’est vrai, quoi…
  3. #3
     
    gravatar
    Fabien a gazouillé  :
    :o ça alors.. des rencontres par internet en somme… ;)
  4. #4
     
    gravatar
    bertram-wooster a gazouillé  :
    En somme, Cui, vous avez créé un site de rencontre qui vous est dédié.
    Avec un rendement à faire pâlir d’envie les gentils lecteurs qui rament comme des galériens pour se faire « adopter » ou autre.
    Tout cela à la force de votre plume !

    Excelllent :-)))

  5. #5
     
    gravatar
    Cristophe a gazouillé  :
    Tu m’as conquis et je dépose le soutien-génitoires, ainsi que mon adresse courriel – et si tu insistes un tout petit peu, mon compte paypal suivra : tu verras d’après mon adresse IP que j’aurai quelques frais de déplacement pour te rejoindre.
  6. #6
     
    gravatar
    judieK a gazouillé  :
    Pour une fois je constate que les commentaires sont masculins.

    J’ai hésité à vous croquer et je suis fière de constater que j’ai bon goût ou que vous devez avoir du goût (papillement parlant), étant donné le nombre de vos burpoconquêtes. Le mélange des sphères m’ayant plutôt desservi, je ne fusionne plus les saveurs (pour le moment).

    Je suis ravie que vous retrouviez le goût (du sel).

  7. #7
     
    gravatar
    marieh2o a gazouillé  :
    Choueeeeetttte! Tous les espoirs me sont donc permis! O burposphère ouverte sur le monde fascinant et ondoyant des HOMMES qui y nagent!!!! Je vais donc pouvoir filer la métaphore et, telle une Capitaine Achab obsédée de conquête harponner ma baleine ou mon gros cachalot!
    Ravie que vous alliez mieux CUI! Je vous embrasse…
  8. #8
     
    gravatar
    marieh2o a gazouillé  :
    PS : Marieh2o, alias la Sardine of course!
  9. #9
     
    gravatar
    Cristophe a gazouillé  :
    Marieh2o alias la Sardine of course : je te souhaite pluss de succès que le capitaine Achab !
  10. #10
     
    gravatar
    Ny a gazouillé  :
    Fin mars et ça repart….
  11. #11
     
    gravatar
    FLORENCE a gazouillé  :
    Ravie que tu ais abandonné ton régime sans sel pour plonger dans la grande bleue et retrouver ton appétit de barracuda. Ne dit-on pas que l’appétit vient en « dégustant »…
  12. #12
     
    gravatar
    Val Kyrie a gazouillé  :
    Puis-je commenter innocemment ?… J’adore le parfum de printemps qui flotte ici aujourd’hui ! ;-)
  13. #13
     
    gravatar
    dita a gazouillé  :
    Si c’était si facile , ça se saurait! allez avoue ta botte secrète hein?
    :)

    heureuse pour toi. y en a au moins un qui prend son pied ici :ppp

  14. #14
     
    gravatar
    Chut a gazouillé  :
    Ca alors ! J’étais bien loin de me douter de ce qui se passe en coulisses… Que des affinités se nouent, des attirances naissent, des échanges s’affinent pour aboutir à une rencontre dans la vraie vie, voilà qui est tout à fait délicieux (et normal : se découvrir un peu, beaucoup donne souvent envie de se découvrir tout court, et même emmanchés l’un dans l’autre).
    Mais là, c’est une toile – d’araignée – façon foire d’empoigne que vous décrivez, CUI !
  15. #15
     
    gravatar
    RdT a gazouillé  :
    Ahhhh, le printemps procure enfin un bel effet sur vous, monsieur. Alleluia…
    Et si j’avais su, j’aurais donné l’adresse de mon blog, du temps où il respirait encore… :) Ah, mais il est vrai que j’habite dans la campagne trèèèèèèèès rurale…
    Nous avons hâte d’en savoir plus, monsieur Cui…
  16. #16
     
    gravatar
    Athena a gazouillé  :
    Je suis pliée de rire.
    Je plussoie Bertram-wooster. ^^
    Le printemps vous réussit.
  17. #17
     
    gravatar
    Brigit a gazouillé  :
    votre petit 1 m’a fait sourire… mais il faut être bien familier de mon (futur ex) blog pour savoir pourquoi ;)

    2 ans ? et bien la patience dites donc ! j’espère qu’elle n’est pas rentrée dans les ordres entre temps. mieux encore, qu’elle a visité TOUS les liens, commentaires et leurs auteurs.

    j’aime bien quand vous mettez le masque du cynique.

  18. #18
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    M. Chapeau » Mon gros calembour n’est pas passé inaperçu, ouf :)

    usclade » Eh ! Pendant un an, j’ai joué les requins herbivores, fallait en profiter au bon moment.

    Fabien » T’as vu ça, j’ai inventé le fil à couper le beurre.

    bertram-wooster » C’est sur le « rendement » que je devrais mettre un bémol, je crois qu’il y a moyen de baiser à grande cadence en fréquentant des adopteunmec et autre meetic.
    Mais c’est tellement plus rigolo de tenir un burp, je ne m’imagine plus rester coincé dans ma case « H ch F ».

    Cristophe » Tu veux qu’on lance un Cristophoton pour t’offrir le déplacement ?!

    judieK » Oui, c’était surprenant que ça ne soit que des garçons qui commentent avant vous, mais vous avez renversé la vapeur. Je ne doute pas de nos excellents goûts réciproques ! Je suis sûr que votre sel irait très bien à mes papilles.

    marieh2o » Allez-y, Sardine, la pêche est ouverte !

    Ny » Ça sera plutôt « En avril, découvre toi une fille ».

    Florence » Ah oui ? Déguster ? Et moi qui voulais bâfrer comme un morfale, je vais essayer de faire preuve de retenue et de distinction^^

    Val Kyrie » Innocemment ? Vous avez peur que j’y vois une invitation ? ;-)))

    dita » Euh, je crois qu’il y a deux bottes, et pas secrètes du tout.
    La première, c’est être une nana et parler de cul. Bon, ça, je ne l’avais pas.
    La seconde, c’est être un mec, et parler de cul en faisant croire que c’est … eh non mais ça va pas, je ne vais pas cracher le morceau si facilement :-D

    Chut » Vous êtes naïve, ou vous vous moquez doucement de moi ? Oui, oui, ça drague en coulisse et sûrement bien plus que je ne le soupçonne moi-même. Bon, maintenant, je dresse un portrait un peu grinçant des interactions hommes-femmes sur la toile, la réalité est un peu moins caricaturale.

    RdT » Je me suis découvert récemment un lectorat très rural. Il ne me reste plus qu’à fantasmer sur l’amour sur une botte de foin (ça doit gratter un peu mais qu’importe).

    Athena » Une explosion d’odeurs et de lumière, ce printemps ! Profitons-en…

    Brigit » J’espère qu’elle n’a pas rouillé non plus (hein ? ça ne rouille pas ? Z’êtes sûre ?).
    (J’espère avoir été délicat sur le dosage, le cynisme est un matériau à manipuler avec précaution.)

  19. #19
     
    gravatar
    chipie a gazouillé  :
    CUI’s back…Heureuse pour toi (et elle(s))…
  20. #20
     
    gravatar
    FLORENCE a gazouillé  :
    Début du printemps…le réveil de la marmotte qui a jeuné pendant de long mois, normal que tu sois affamé , surtout si tu prévois de migrer dans d’autres hémisphères !!! mais toutefois si ta proie est dans tes filets depuis 2 ans elle risque elle aussi d’avoir les « crocs » Bon appétit !
  21. #21
     
    gravatar
    Vagant a gazouillé  :
    Formidable ! Nous allons à nouveau bénéficier de notes crapuleuses après les déprimantes, mais néanmoins belles, notes relatives à O***.
    Bien entendu, je confirme à 100% ton analyse sur les burps adultes, qui deviennent grosso-modo des sites de rencontre dédiés pour peu qu’on y écrive convenablement. Et lorsqu’on a ton talent, tant sur la forme que sur le fond, les filets remontent bien chargés dès qu’on daigne les lancer. Je me demande bien pourquoi les hommes continuent de payer des abonnements à des sites de rencontre surpeuplés de mâles en rut, et y multiplient de vaines opérations de mailing, sans pouvoir capitaliser ses entreprises de séduction en se construisant une bonne réputation d’amant ? En effet, un homme qui affiche ses conquêtes sur son burp est à priori séduisant puisqu’il a plu à d’autres, en tous cas bien plus attractif qu’un supposé mort de faim qui n’affiche que son besoin de rencontre sur sa lettre de motivation. On ne prête qu’aux riches…
  22. #22
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    sur ton blog on se choppe parfois aussi un bout de scotch dont on arrive pas à se débarasser et qu’on trimballe sans le vouloir sur d’autres blogs…
  23. #23
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    chipie » Je n’avais pas trop l’impression d’être parti, mais disons que je reviens « sur la scène » ;-)

    Florence » Je préfère ton hypothèse que celle de Brigit ! Des crocs et du désordre, pas les ordres escrocs.

    Vagant » Tu dis : « Je me demande bien pourquoi les hommes continuent de payer des abonnements à des sites de rencontre ». Sans doute n’ont-ils pas le talent, la patience, l’envie. Et puis, il me semble qu’on donne un peu plus de soi, de son temps et de ses tripes sur un burp que sur un site de « rencontres ». Mais dès qu’il y a interactivité, n’y a-t-il pas déjà rencontre ?

    Capitaine Haddock » Ah oui, ça, c’était écrit en toute petite police dans le contrat !

  24. #24
     
    gravatar
    bertram-wooster a gazouillé  :
    CUI Sans doute n’ont-ils pas le talent, la patience, l’envie.
    Encore faut il aussi avoir des choses à dire et trouver son lectorat. Pour avoir déjà écrit dans un blog (d’une toute autre spécialité), on a parfois la désagréable impression de parler dans le vide.
  25. #25
     
    gravatar
    khoreia09 a gazouillé  :
    « la distance qui nous sépare ne rendait pas les choses faciles, il y eut des contretemps, mon année avec O***, un coup du sort. Mais presque deux ans après, ton invitation ne s’est toujours pas périmée »

    Moi qui habite un coin paumé ce passage me rassure. J’ai pu constater qu’on pouvait attendre plusieurs mois entre le premier contact et la rencontre – et ça valait la peine d’attendre – je vois que ça peut même se compter en années.

    (Les commentaires ou la vie cachée des blogs … je n’avais pas songé à cet aspect des choses. Naïve que je suis)

  26. #26
     
    gravatar
    Vagant a gazouillé  :
    : Tu as parfaitement raison. J’ajouterais aussi que le client du site de rencontre est probablement obnubilé par l’objectif, par la fin, à la différence du burpeur qui s’attache au moyen, et pour lequel son moyen – son burp – est devenu une fin en soi. Avec le burp, on abandonne la drague pour entrer dans la méta-drague.

    : J’ai connu ce blog à l’époque où je tenais le mien, voici donc quelques longues années. Il y avait alors bien peu de commentaires, et notre ami partageait sans doute ton impression actuelle. Acquérir un lectorat n’est pas aisé, demande un véritable investissement, mais ne doit pas être l’objectif premier : on ne doit pas écrire sur son burp pour être lu mais pour répondre au besoin impérieux de s’y exprimer.

  27. #27
     
    gravatar
    bertram-wooster a gazouillé  :

    Acquérir un lectorat n’est pas aisé, demande un véritable investissement, mais ne doit pas être l’objectif premier : on ne doit pas écrire sur son burp pour être lu mais pour répondre au besoin impérieux de s’y exprimer.

    C’est amusant, j’ai par ailleurs une conversation avec quelqu’un qui me dit exactement la même chose !

  28. #28
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    bertram-wooster » Avoir des choses à dire, c’est « l’envie », trouver son lectorat, c’est « le talent ». J’espère ne pas te paraître trop fat en disant cela. Quand j’ai créé mon burp, j’avais cette certitude d’avoir des choses à dire et un lectorat potentiel. J’avais cette vision ; en revanche, je n’avais pas réfléchi que ça pourrait être une source de conquêtes « faciles » (en tout cas bien plus faciles que sur un site de rencontre), c’était un heureux bénéfice collatéral :)

    khoreia09 » Bienvenue ici. Oui, un peu (faussement ?) naïve !
    Tiens, d’ailleurs, c’est épatant que tu parles de distance, alors que le billet que je mets en lien en tout début d’article raconte justement une rencontre que j’ai faite à Foix ;-)

    Vagant » Je suis assez d’accord avec toi. J’ai quand même eu du public assez vite, je dirais au bout d’un petit mois d’investissement (il faut pour ramener du monde chez soi pas mal commenter chez les autres) et fait une première rencontre cul au bout de 2 ou 3 mois, ce qui est quand même assez rapide (enfin, je trouve). Sur ta réponse à B-W, je tempère : je voulais écrire, certes, mais je voulais être lu. Je me serais sans doute découragé si mon burp n’avait pas connu au moins un petit succès d’estime. J’ai déjà dit, et je réitère, que je suis très satisfait du niveau de notoriété que j’ai atteint. Suffisamment de monde pour qu’il y ait de l’animation, suffisamment peu pour conserver un bon niveau de convivialité (répondre à presque tous les commentaires, par exemple).

    B-M » À ceux qui prétendent qu’être lu n’est pas important, je rétorque que la publication sur Internet est superflue. Autant écrire dans un journal (vraiment) intime. Publier sur un site, c’est s’afficher, et pour moi, c’est aussi interagir (je n’aime pas trop les burps sans commentaires).

  29. #29
     
    gravatar
    Marie a gazouillé  :
    La question que je me pose, c’est est-ce que le fait que transformer certains lecteurs/trices en amant(e)s ne peut pas poser problème lorsque la relation est un peu suivie? Est-ce que certains esprits chagrins ne risquent pas de se plaindre de la façon dont il est parlé d’eux et dont les ébats sont rapportés sur le blog, surtout quand les choses tournent à l’aigre?
  30. #30
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Marie » Tu as forcément quelques éléments de réponse dans les archives de ce burp.
    Disons que je considère qu’une personne qui me rencontre via mon site et qui sait donc ce que j’y raconte me donne son accord tacite pour que j’y transcrive des faits nous concernant. Généralement, ça se passe plutôt bien, et il est fort rare que ça tourne à l’aigre. J’essaye aussi de mettre les formes, donc il peut y avoir un peu d’auto-censure. J’ai au moins un cas où une retranscription un peu trop fidèle à mon ressenti m’a valu une brouille durable (K***), et tu as pu voir plus récemment que ça n’était pas forcément tout simple de vous parler de ma séparation d’avec O*** (disons que j’ai un peu décalé mes billets sur le sujet en parlant de mon trouble une fois le constat plié, et pas en temps réel).
  31. #31
     
    gravatar
    Cristophe a gazouillé  :
    On rêve d’une aventure avec toi juste pour figurer dans le burp !
  32. #32
     
    gravatar
    Fiso a gazouillé  :
    Finalement, les blogs « adultes » sont un peu l’antichambre des baisodromes …
    Bon, tu sais ce que j’en pense CUI … J’ai jamais aimé les requins … ;)
    PS : Pour ajouter une pierre à l’édifice, en réponse à Vagant, tenir un blog n’est pas à la portée de tout le monde, c’est clair. CUI a pour lui le talent et la transparence.
  33. #33
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Cristophe » La place que tu prends ici dans l’espace des commentaires ne te suffit pas ?!

    Fiso » Les sites de rencontre, c’est pire, non ?

  34. #34
     
    gravatar
    RdT a gazouillé  :
    Désolée, mais moi, j’ai pouffé de rire au comm de Cristophe… Je crois qu’il y a un message, là, Cui…
  35. #35
     
    gravatar
    Cristophe a gazouillé  :
    Si j’avais pensé à moi, j’aurais écrit simplement « je » et pas « on ».
  36. #36
     
    gravatar
    Fiso a gazouillé  :
    Sur les sites de rencontre, au moins, tout le monde – n’a pas encore – couché avec tout le monde, et on ne connait pas le mode d’emploi, ni lu la description de toutes ses aventures aux scenari répétitifs, ni reconnu ses copines ;)
    Ceci étant dit, je te l’accorde, les eaux y sont aussi infestées de requins. Gare à l’innocente proie! ;)
  37. #37
     
    gravatar
    Marie a gazouillé  :
    Je ne pensais pas que mon commentaire d’hier était passé, internet a planté au moment où je le validais.
    Je n’ai pas encore eu le temps d’aller lire tes archives!

    Au sujet des sites de rencontre, moi ce que je n’aime pas, c’est le côté artificiel de la chose. Et ça me fait trop penser à une procédure de recrutement professionnel.

    Tant que je suis là, j’en profite pour dire que j’ai failli avoir une crise cardiaque en voyant les photos de « Ma femme est (encore) une actrice ». Un peu de respect pour les phobies des lecteurs, que diable!

  38. #38
     
    gravatar
    Brigit a gazouillé  :
    ah, merci CUI, merci Vagant (et accessoirement Fiso) ! je sais -enfin- pourquoi je n’apprécie par les sites de rencontres. ça ne parle pas assez à mon côté intello amatrice de talent, de patience et, comment dit-elle déjà, notre sage Fiso ? de transparence.

    (cela dit, j’ai croisé tout à fait par hasard un charmant (jeune) homme qui fait partie de l’équipe dirigeante d’un site que je ne nommerai pas. on a bien rigolé et seulement rigolé vu mon grand âge. ce qui confirme une expérience minitelistique déjà vécue : sur les sites, ce sont les animateurs qui sont les meilleurs. mais shhhht)

    donc revenons à nos moutons… le blog vs. le site de rencontre. il y a débat.
    je ne nie pas que feuilleter un objet créatif aussi surprenant qu’un blog est très séducteur. et il n’y a pas que les textes (enfin sauf chez Vagant, mais c’est de l’histoire ancienne, et quelques irréductibles), associations photos-musiques révèlent aussi des trucs sur une personalité qui peuvent être attractifs. ou surprenant. parfois cela tient de l’intangible.
    tenez pas exemple, la déco ici m’intrigue toujours. (que celle qui ne s’est jamais interrogée sur ces feuilles de vignes et cet atlas en fin de page me fasse signe) [CUI pour ma com, vous connaissez les coordonnées hein]

    alors oui les récit de cul finissent tous par se ressembler sur le fond oui. (tssss, j’ai dit sur le fond hein, pas au fond). mais sur la forme, faut du talent, et ça vous pose un homme (ou une femme d’ailleurs). mais est-ce suffisant ?

    ce qui me permets de rebondir sur un autre point. j’irai un peu plus loin que l’idée attrape-mouche du blog par comparaison aux sites est celle de ne pas vouloir fréquenter les morts de faim des sites.
    car du peu que j’ai croisé, il y a aussi sur les sites des hommes qui rencontrent aîsément, donc sans être MDF mais avec une attitude saine.
    un attitude saine, c’est aussi ce qu’un blog permets de détecter. car sur la distance, on ne peut pas jouer un rôle. et ça, c’est autrement plus séducteur !
    voilà pourquoi certains blogs dont la qualité littéraire n’est pas exemplaire (en particulier pour l’un de vos dadas, les fôtes) peuvent séduire aussi.

    bon, je comprends que certains blogs de déjanté(e)s peuvent séduire aussi…

    et ne vous y trompez pas. un grand talent littéraire (ou artistique) n’est absolument pas -à mon humble avis- le meilleur atout pour trouver des amant(e)s s’il n’est pas assuré par … oups… je vais pas tout dire non plus, nan mais ho !

  39. #39
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Cristophe » RdT pouvait légitimement supposait que tu t’incluais dans ce « on » générique :)

    Fiso » Je trouve ça un peu triste que tu y vois des « scénarii répétitifs », moi ce n’est pas vraiment mon ressenti en tout cas, et surtout je trouve ça bien moins répétitif que ce que j’ai pu entrevoir sur les sites de rencontres. Pour le reste, ma foi, c’est un peu le risque ; il y doit y avoir une part assumée d’exhibitionnisme chez les burpeurs qui étalent leur vie (sexuelle).

    Marie » Je crois partager la phobie que tu évoques, j’essaye de la dompter un peu :)
    Quant au côté artificiel de la rencontre par site interposé, sans doute ; mais n’est-elle pas tout autant artificielle sur la piste de danse d’une discothèque, par exemple ? Qui veut la fin veut les moyens.

    Brigit » Que puis-je ajouter sinon que j’adhère à l’essentiel de votre analyse. Je peux ajouter mon point de vue de lecteur : à travers l’écriture, c’est souvent une sensibilité qui transparaît et séduit. Des envies aussi. Un corps, parfois.
    (Une parenthèse sur la décoration de mon site : les feuilles de vigne vierge sont une idée de ma graphiste quand je lui demandais de me faire une proposition pour égayer la zone des commentaires. Sans le savoir, elle faisait écho à ma photo d’Atlas pour laquelle, avant de poser devant une photographe talentueuse, j’avais fait quelques essais en autoportrait, que j’avais agrémenté d’une feuille de vigne pour faire circuler les images modèles !)

  40. #40
     
    gravatar
    Marie a gazouillé  :
    La comparaison entre les sites de rencontre et les discothèques me paraît bien choisie et je suis bien d’accord qu’il faut se donner les moyens de ses envies. Je parlais à titre personnel : les discothèques m’emmerdent et les rencontres éphémères ne sont pas mon truc.
    Mes blogs, du fait de leur positionnement culturel, ne m’ont pas donné l’occasion de faire de rencontres autres qu’amicales, mais je dois les quelques rencontres que j’ai faites ces dernières années à des forums, qui n’avaient pas forcément quelque chose à voir avec le sexe, et je pense que l’approche est assez similaire aux blogs. C’est pour moi un processus beaucoup plus naturel que les sites de rencontre, un peu comme faire connaissance avec une personne rencontrée chez des amis et créer des liens peu à peu à mesure qu’on apprend à connaître l’autre et que des affinités et attirances se dégagent. Je rejoins ce qui était dit plus haut sur la transparence. Je pense qu’il est facile de se créer un personnage sur un site de rencontre mais il est beaucoup plus dur de mentir sur la longueur.
  41. #41
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Marie » Une rencontre n’est éphémère que parce qu’elle ne réunit pas deux personnes qui sont compatibles. L’incompatibilité pouvant venir du caractère ou de la situation de l’un ou de l’autre (marié-e, en transit, …). Elle n’est pas du tout intrinsèque au canal de rencontre, que ce soit une discothèque, un site cul ou un site de loisir, un club de loisir, un lieu de travail, etc. J’ai également fait des rencontres purement amicales par le biais de mon burp !
  42. #42
     
    gravatar
    Aurélie'S LAND a gazouillé  :
    Et moi qui suis venue innocemment déposer quelques commentaires ici, j’aurai dû lire ce texte en premier, juste pour être avertie de ce qu’il pouvait m’arriver…
    Même pas peur !
  43. #43
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Aurélie’s Land » Quelque chose me dit que l’Innocence Même ne doit pas être une de tes proches parentes. Je n’ai pas peur non plus, tu sais :)
  44. #44
     
    gravatar
    cinule a gazouillé  :
    Je me régale. Mon globe n’aurait pas déjà fait la moitié du tour, je me rapprocherais du feu.
    En l’état, je me contente de me ré jouir de vos réactions et autres manifestations sensuelles autant qu’amicales me semble-t-il.
    L’amitié amoureuse étant délicieuse et sur le fil, me suis-je fait comprendre?
    Le vous s’adresse à Cui au premier chef et à ses commentateurs , savoureux pour la plus grande part. Toujours intéressants, bondissants dans le pour ou le contre, le tout contre sous-jacent, souvent.
    Relire procure un second frisson. Les nuances se font plus précises.
    Merci!

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>