[1033] Un subtil sentiment de sécurité

Pour prendre ce soir mon train de V*** à M***, je suis accueilli à l’entrée du passage conduisant à ma voie par deux épais (mais courts sur pattes) mastards étiquetés « SÉCURITÉ SNCF », lesquels invitaient les aspirants-voyageurs à présenter leur billet. Je ne sais pas ce qui justifiait cette inhabituelle mesure de sécurité (présence d’un VIP – genre candidat à la présidentielle en campagne –, recrudescence de colis suspects dans la paisible gare de V***, tentative de résorption du chômage dans le département, grève des contrôleurs à bord…), toujours est-il que je n’avais aucun billet imprimé à leur présenter, étant un usager heureux du billet électronique, qui n’est même plus une feuille de papier imprimée (à mes frais) sur mon imprimante, non non, qui est juste le code barre 2D de ma carte Grand Voyageur (je fais 1m80, faut dire). Trop moderne.

Je dis donc à mon interlocuteur, en lui tendant ma carte avec le justificatif Fréquence Plus1 :

— Je ne vois pas trop ce que vous allez pouvoir vérifier, j’ai un billet électronique.

Si son visage n’avait été de marbre, j’aurais pu voir un sourcil se relever mais un je-ne-sais-quoi dans son attitude me laissait penser – vraisemblablement à tort – qu’il était confronté à ce cas pour la première fois de sa carrière.

Il prit donc ma carte, la retourna, fit semblant d’inspecter un instant les documents qui l’accompagnaient pour se donner une contenance et essayer de me donner l’illusion d’un contrôle, puis me rendit le tout.

Je le sentis fort désappointé, tandis qu’un subtil sentiment de sécurité m’étreignait sur le quai de la gare où devaient marauder à mes côtés quantité de cadres dynamiques, VIP et autres Grands Voyageurs (je vous ai dit que je faisais 1m80 déjà ?) en goguette.


  1. Pour plus d’information sur tous ces machins, voyage-sncf.com, une bonne source d’économie pour les Bretonnes qui viennent régulièrement se faire maltraiter le fessier à Paris, par exemple. []

22 gazouillis sur “Un subtil sentiment de sécurité”  

  1. #1
     
    gravatar
    Cristophe a gazouillé  :
    De Vannes à Montpellier tu es obligé de passer par Paris non ?

    Malgré mes 1m83 ou 1m84, je ne peux prétendre être Grand Voyageur. Puis un jour dans le métro (un voyage), je me suis senti petit au milieu d’une équipe de basket.

    C’est étrange mais plus il y a de gens censés assurés la sécurité, moins je me sens en sécurité. Je n’ai eu peur qu’une fois en traversant le quartier de la goutte d’or à Paris (pour voir un spectacle au Lavoir Moderne) : quand j’y ai croisé une troupe de CRS.

  2. #2
     
    gravatar
    Conte defait a gazouillé  :
    1m80, je le note. Un déplacement prévu à Lyon au cas où.. (je me renseigne)
  3. #3
     
    gravatar
    dita a gazouillé  :
    je croyais que tu étais petit! :)
  4. #4
     
    gravatar
    Peel a gazouillé  :
    Merci du tuyau, ami Grand Voyageur (Vesoul/Ménigoute?).
    J’ai un abonnement fréquence que je paie 236 euros tous les 6 mois, ce qui me réduit l’aller-retour à environ 80 euros au lieu de 160, glory glory alleluia.
    A force d’euros versés à la compagnie ferroviaire (ou est-ce grâce à mes désormais célèbres autoportraits aux toilettes sncf), j’ai finalement eu droit moi aussi à ma carte Grande Voyageuse, malgré mon mètre 63.
    La maltraitance du siège mène à tout.

    (PS: Très drôle, la blague sur les mots de passe des chimistes. Elle n’a fait rire que moi, je m’inquiète.)

  5. #5
     
    gravatar
    RdT a gazouillé  :
    Bon, il faut relativiser, hein… un homme qui mesure 1m80 n’est pas grand, mais tout juste moyen. D’ailleurs, cher M. Cui, si je mettais des vrais talons, je vous dépasserais d’un ou deux centimètres…
    Votre ego dût-il en souffrir, vous n’êtes qu’un voyageur moyen… il faut vous rendre à l’évidence…
    Sourire
  6. #6
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Cristophe » De Vaux-le-Pénil à Montignac-Toupinerie, pas besoin de passer par Paris.
    Moi, il m’est déjà arrivé de me faire emmerder dans le métro par des jeunes cons ou dans un parking par un PDG psychopathe, et j’aurais bien aimé un petit CRS pour me protéger, mais j’ai réussi à survivre sans.

    Conte Défait » Passer de la Goutte d’Or à la Tête d’Or, ma foi, pourquoi ne pas forcer un peu le destin ;)

    dita » Je ne sais pas sur quoi tu te basais pour avoir cette impression… Mais d’ailleurs, comme dit RdT, ça n’est pas si grand que ça.

    Peel » Je ne sais pas si tu dois t’inquiéter, ou si plutôt ça n’est pas moi qui devrait m’inquiéter d’en rigoler comme toi.
    Sinon, je suis sûr que tes infos éviteront à une multitude de lecteurs d’aller voir sur sncf.com. Merci de soigner mon taux de rebond !

    RdT » Un peu plus que moyen, si vous me permettez ! En France, en 20072, la taille moyenne des hommes était de 1,75 m (Source Wikipedia). J’ai déjà eu quelques amantes qui me dépassaient avec des talons et même une qui me dépassait sans, ma foi, je ne crois pas que ça m’ait le moins du monde affecté. C’est très pratique pour se regarder les yeux dans les yeux, et ça ne les empêche pas de s’agenouiller devant moi pour me sucer avec application. (Hum, pardon, je m’égare un peu mais je suis en manque !)

  7. #7
     
    gravatar
    A. a gazouillé  :
    Bon alors je suis un petit voyageur avec mes 5 cm de moins que la moyenne, les tarifs de la sncf m’ayant en plus fait renoncer à la carte fréquence, et m’équiper de cet outil magique qu’est le boitier de télépéage.

    Je me souviens d’une réflexion récente faite par mon amoureuse à une amie commune, craignant à propos d’un possible rendez-vous galant de « ne pas être à la hauteur ». Elle dit « La bonne hauteur, c’est quand la bouche est en face de la queue ». Je vérifie avec elle assez régulièrement, quelle bonne hauteur ! (tu notes que j’ai évité les jeux de mot avec je m' »égare SNCF » ou « la bonne taille des pipes »)

  8. #8
     
    gravatar
    RdT a gazouillé  :
    Éclat de rire… Vous avez des arguments, je me dois de le reconnaître… Quant à la taille des hommes en 20072, j’en reste bouche bée ce qui pour vos arguments précédents n’est pas sans avantage, vous en conviendrez………..
    Si le plaisir ne fait rien à la taille et réciproquement, je fais pour l’heure quelques exercices physiques avec un grand d’ 1m96 et, comment dire, c’est le pied (qu’il a par ailleurs fort doux) !!!!! Oui, ça laisse quelques possibilités fort confortables dès lors que nous sortons du lit (mais je m’égare également)
    Bon, allez, au titre du consensus (ahem…), je dirais que vous n’êtes pas si petit que ça et comme J’aime cependant les hommes qui me dépassent, juste pour ne pas avoir à me tordre le coup sur mettre ma tête sur leur épaule (oui je suis AUSSI une romantique), si un jour nous devions nous croiser (éventualité hautement improbable), je marcherais pieds nus avec une robe de gitane…
    Ah, et puis une dernière chose qui n’a rien à voir avec tout ce qui précède, je me suis surprise vendredi soir à penser à vous et à zieuter toutes les loges alors que j’étais à l’opéra dans ma bonne ville… C’est mâââââââlin…
  9. #9
     
    gravatar
    marieh2o a gazouillé  :
    Ben tu vois bien que tu voyages toi aussi…! :)
  10. #10
     
    gravatar
    dita a gazouillé  :
    ça doit être parce que je n’ai pas l’habitude de croiser des 1m80 ( ce qui est très grand je trouve)
    j’ai déjà eu quelques amants qui ne me dépassaient pas mais remarquez c’est bien pratique pour se regarder les yeux dans les seins….euh.. les yeux dans les yeux et ça ne les empêche pas de s’agenouiller devant moi pour me sucer avec application(hum,pardon ,je m’égare un peu mais je suis en manque!)
  11. #11
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    A. » Je n’ose même pas imaginer ton bilan carbone, je te félicite pour ton subtil évitement des jeux de mots limites, et je croise les doigts pour que ton amie soit à la hauteur !

    RdT » Je ne crache pas non plus sur une différence de taille en ma faveur, surtout si, comme je vais le conter très bientôt, elle s’accompagne d’une différence de poids dans le même élan, ça permet des trucs assez intéressants (et moins romantiques qu’une tête posée sur l’épaule, je le crains).

    marieh2o » Oui, j’aime même mangé un poulet au curry et lait de coco à M***, c’est te dire comme c’est dépaysant ^^

    dita » « Très grand », ce serait de la flatterie. Je suis juste un peu au dessus de la moyenne, et comme la moyenne va grandissante, je serai dans une ou deux décennie probablement juste « moyen » !
    Je ne sais pas s’il faut se réjouir que le manque soit si bien partagé entre nous :)

  12. #12
     
    gravatar
    Brigit a gazouillé  :
    attendez, otez moi du doute : pour voyager maintenant (grandement et fréquemment), plus besoin de billet mais il faut une carte ET un doc fréquence plus (voire d’autres puisque vous dites « les documents »)… on n’arrête plus le progrès dites donc ! ils offrent le porte-document aussi ?

    je note que la version billet digital sur cerisenoire ne fonctionne pas avec la sncf

    et un peu de condescendance par rapport à ce contrôle, et ce controleur. ce n’est pas gentil de votre part.

    ah si tous les grands voyageurs faisaient au moins 1.8m, on me verrait plus souvent dans les trains. mais prendre le thé avec les petites voyageuses, ce n’est pas mal non plus.

  13. #13
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    Peel m’a volé mon com’!!! je suis Très Grand Voyageur malgré mon 1m63.

    mais ce n’est hélas pas mon taf qui me fait mon abonnement fréquence!

  14. #14
     
    gravatar
    Ox a gazouillé  :
    salut beau gosse !
    j’aime bien les histoires de trains bien que la tienne manque de croustillant…non?
    Et pour me rattraper, j’aime beaucoup les grands d’1,80m, lesquels me conviennent parfaitement avec mes talons^^
    Je serais déçue que tu passes par la gare de M**** sans que tu ne m’y fasses une petite visite !
    Baisers
  15. #15
     
    gravatar
    Ox a gazouillé  :
    Bein voilà qui est élégant ! Je laisse des com avec la photo de Jori !
  16. #16
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Brigit » Oui, le porte document est offert, magnifique.
    Et c’est vrai, un peu de condescendance, mais ces deux costauds n’étaient pas des contrôleurs, c’étaient des vigiles.

    columbine » Je ne voyage en train presque que pour le boulot, vu que pour mes voyages en famille, la bagnole reste plus pratique et moins chère (même si parfois plus long).

    Ox » L’image de l’avatar est liée à l’adresse courriel ! Faites votre tambouille avec Jori pour me laisser la bonne image ;-)
    Et, c’est noté, la prochaine fois que je passe à M***, je t’enverrai un petit message pour prévenir (que tu aies le temps de choisir ta paire de chaussures à talons pour recevoir) !

  17. #17
     
    gravatar
    M a gazouillé  :
    Ouais hein, 1m80, ce n’est pas si grand, c’est une taille tout juste acceptable, tsss :)
  18. #18
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    M » Encore une fille pour confirmer que la taille compte ;-)
    (Dis, c’est bientôt fini, l’hibernation ? Tes jolis seins me manquent !)
  19. #19
     
    gravatar
    Vertige a gazouillé  :
    Pour infos..mon bureau est juste en face de la gare de M****** et mes 12 cms de talons me permettent de regarder droit dans les yeux les hommes d’1m80…Welcome on board..
  20. #20
     
    gravatar
    axonge a gazouillé  :
    Il est toujours préférable de ne pas voyager avec un mort.
    H. Michaux, Un certain Plume

    avant-hier rêvé de toi, de ton amoureux, de j’ignore qui et de moi-même dans une cage de faraday mobile (plutôt coquette et sans chauffeur apparent) en direction de tilburg ou de bréda (il revenait à ton amoureux de trancher). bonne humeur et bonhommie pour la « route », t’étais plutôt sympa reconnaissant même t’être fourvoyée à mon endroit… était-ce tes yeux ?

  21. #21
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Vertige » J’aime beaucoup vos informations, elles me font doucement chanceler.
    Et c’est à moi de vous souhaiter la bienvenue à bord de CUI Airlines. Débouclez votre ceinture et parez au décollage.
  22. #22
     
    gravatar
    axonge a gazouillé  :
    III

    PLUME VOYAGE

    Plume ne peut pas dire qu’on ait excessivement d’égards pour lui en voyage. Les uns lui passent dessus sans crier gare, les autres s’essuient tranquillement les mains à son veston. Il a fini par s’habituer. Il aime mieux voyager avec modestie. Tant que ce sera possible, il le fera.

    Si on lui sert, hargneux, une racine dans son assiette, une grosse racine : « Allons, mangez. Qu’est-ce que vous attendez ? »

    « Oh, bien, tout de suite, voilà. » Il ne veut pas s’attirer des histoires inutilement.

    Et si, la nuit, on lui refuse un lit : « Quoi ! Vous n’êtes pas venu de si loin pour dormir, non ? Allons, prenez votre malle et vos affaires, c’est le moment de la journée où l’on marche le plus facilement. »

    « Bien, bien, oui… certainement. C’était pour rire, naturellement. Oh oui, par… plaisanterie. » Et il repart dans la nuit obscure.

    Et si on le jette hors du train : « Ah ! alors vous pensez qu’on a chauffé depuis trois heures cette locomotive et attelé huit voitures pour transporter un jeune homme de votre âge, en parfaite santé, qui peut parfaitement être utile ici, qui n’a nul besoin de s’en aller là-bas, et que c’est pour ça qu’on aurait creusé des tunnels, fait sauter des tonnes de rochers à la dynamite et posé des centaines de kilomètres de rails par tous les temps, sans compter qu’il faut encore surveiller la ligne continuellement par crainte des sabotages, et tout cela pour… »

    « Bien, bien. Je comprends parfaitement. J’étais monté, oh, pour jeter un coup d’œil ! Maintenant, c’est tout. Simple curiosité, n’est-ce pas. Et merci mille fois. » Et il s’en retourne sur les chemins avec ses bagages.

    Et si, à Rome, il demande à voir le Colisée : « Ah ! Non. Ecoutez, il est déjà assez mal arrangé. Et puis après, Monsieur voudra le toucher, s’appuyer dessus, ou s’y asseoir… c’est comme ça qu’il ne reste que des ruines partout. Ce fut une leçon pour nous, une dure leçon, mais à l’avenir, non, c’est fini, n’est-ce pas. »

    « Bien ! Bien ! C’était… Je voulais seulement vous demander une carte postale, une photo, peut-être… si des fois… » Et il quitte la ville sans avoir rien vu.

    Et si sur le paquebot, tout à coup le Commissaire du bord le désigne du doigt et dit : « Qu’est-ce qu’il fait ici, celui-là ? Allons, on manque bien de discipline là, en bas, il me semble. Qu’on aille vite me le redescendre dans la soute. Le deuxième quart vient de sonner. » Et il repart en sifflotant, et Plume, lui, s’éreinte pendant toute la traversée.

    Mais il ne dit rien, il ne se plaint pas. Il songe aux malheureux qui ne peuvent pas voyager du tout, tandis que lui, il voyage, il voyage continuellement.

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>