[1041] Plaisir d’offrir, joie de recevoir

dessin : une femme suce un homme dans une voitureEffrontée se demandait récemment comment les hommes aiment se faire sucer et comment les femmes aiment sucer les hommes (un sujet d’inspiration inépuisable). « Rassurez-moi Messieurs, vous n’êtes pas du style à glisser vos bras mains derrière la tête à la “Vas y ma Poule, fait toi du bien !” ?! » s’interrogeait-elle.

Quelques clics plus tard, je tombe sur ce dessin1. Le monsieur en illustration semble justement être du genre à laisser la demoiselle à la manœuvre sans trop souhaiter interférer, en préférant se concentrer sur le plaisir qui lui est offert, agrémenté des vapeurs d’une cigarette.
Certes, cette image de comics n’est pas très éloignée de celle véhiculée par les  films pornographiques « de base », focalisés sur le plaisir masculin et où les femmes sont des créatures lubriques toutes tournées vers la satisfaction de leur(s) partenaire(s). Elle m’émeut, pourtant, cette image, elle m’excite ! Ah ! je passe rapidement sur les seins un peu trop rembourrés de la donzelle pour glisser mon regard plus bas, vers cette main plongée entre ses propres cuisses et je me raconte l’histoire. Le garçon a la tête renversée en arrière, il ne la regarde pas, il ferme sans doute les yeux pour ressentir plus intensément les mouvements de la bouche et de la langue de sa copine sur sa queue. Il a une main qui lui caresse la nuque, peut-être s’en sert-il pour accentuer un peu la pénétration de son sexe dans sa bouche, mais la main qui enserre fermement sa hampe servirait de butée. Non, je crois qu’il la caresse doucement. Et elle, donc, privée du regard de son amant, c’est bien pour elle qu’elle se branle. J’aime voir aussi sa culotte, enlevée à la hâte, restée au niveau de ses chevilles.

Cette image m’excite car j’y vois deux amants heureux.


  1. Source : Old Erotic Art []

33 gazouillis sur “Plaisir d’offrir, joie de recevoir”  

  1. #1
     
    gravatar
    Cristophe a gazouillé  :
    Je ne comprends pas pourquoi la cigarette. La fellation n’est pas un plaisir suffisant ?
  2. #2
     
    gravatar
    Kay a gazouillé  :
    Je trouve qu’il y a beaucoup d’excitation à donner cette caresse de la langue et de la bouche à l’homme qu’on aime … Et que dans ce domaine, rien n’est établi à l’avance. En fait ça dépend des circonstances :
    Il y a des moments où je préfère être uniquement à ce que je fais, me concentrer sur l’essentiel, ne ressentir que le plaisir de la pénétration buccale, en le branlant doucement, tout en douceur… Les mains de mon amant dans les cheveux, qui accompagnent le mouvement, qui me caressent la tête, c’est un plus évidemment. Rien d’autre !!! Mon amant est généreux, et s’il adore ces moments – là, il n’en abuse pas, ils sont donc d’autant plus intenses !!!
    Et puis, il y d’autres jours où j’adore me caresser en ayant sa belle queue dans ma bouche. Et c’est vrai qu’une petite caresse de sa part suffit à mettre le feu aux poudres !!!
    Je ne vois pas de passivité dans l’attitude de mon amant. Il est là, présent, et me donne autant de plaisir que je lui en donne. Même dans ces moments – là, l’amour est un partage. Tout est dans l’attitude du monsieur qui reçoit. Je ne supporterais pas le style « Vas – y ma poule … ». Les hommes qui pensent ainsi n’ont rien compris au plaisir féminin. Bon, il y a des amants exceptionnels, aussi : )
  3. #3
     
    gravatar
    Usclade a gazouillé  :
    Oui Cristophe met le doigt sur le détail qui tue, et qui va faire polémique : la cigarette.
    Aïe je vais faire le rabat-joie : j’ai bien peur que ça ne démonte la thèse des deux amants heureux au profit du fantasme masculin, celui mettant en scène la fille surexcitée à l’idée de sucer son « héros », lequel profite de la situation en fumant sa clope… Dommage car j’aimais bien ton explication de texte CUI, je la trouve bien plus belle que celle que le dessinateur a je crois cherché à nous donner…

    OK, cette clope peut être interprétée comme un signe de détente et de liberté, et d’extase sexuelle, mais personnellement il ne m’est jamais venu à l’idée de fumer pendant l’acte. Je ne vois pas quel plaisir on peut en tirer…

    Il me semble que cette clope est là comme un signe de désinvolture, de nonchalance, de celle qui caractérisait les héros de western par exemple, et alors l’illustration devient terriblement macho. Elle ramène la femme au niveau de la cigarette, c’est un plaisir parmi d’autres, qui se consomme de temps en temps. Idée accentuée par le lieu : la voiture. Cette image donne l’impression d’un rapport à la sauvette, quand deux amants dans une voiture pressés par le temps seraient sans doute plus prompts à donner et recevoir en même temps. Cette image ne donne pas l’impression qu’on a à faire à un homme qui se montrera aussi généreux avec sa douce. A moins qu’il s’agisse de longs ébats, que monsieur ait beaucoup donné et que madame ne soit toujours pas rassasiée? Dans ce cas là la culotte de madame ne serait même plus à ses jambes.

    Rien à faire : malgré ces intéressantes investigations, cette illustration reste pour moi l’image du fantasme masculin du « Vas y ma Poule, fais toi du bien !”, ce qui je dois bien l’avouer, reste pour le mâle un scénario très excitant.. :-)

  4. #4
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Cristophe » Et si ça se trouve, l’autoradio est allumé qui diffuse un air qu’il apprécie.
    Je ne sais pas, je ne suis pas fumeur, mais je ne suis pas choqué par cette cigarette (le mieux est-il toujours l’ennemi du bien ?).

    Kay » Merci pour ce témoignage, qui conforte la théorie connue et partagée ici qu’il y a un plaisir fort … à en donner (j’y pensais encore récemment en constatant à quel point je bandais pendant que je léchais mon amante !).

    Usclade » Encore une fois, je ne suis pas fumeur et je ne sais pas donc dire quel plaisir la clope ajouterait à la pipe (celle-là, elle était télégraphiée), mais si je transpose, je peux très bien m’imaginer siroter un petit rhum arrangé pendant qu’on me suce. Oui, peut-être qu’en fumant, il se referme encore plus sur son propre plaisir (dire qu’il n’est pas capable de s’ouvrir et d’offrir ensuite à sa partenaire la réciproque, ma foi, c’est une interprétation), mais je ne vois pas là raison de s’offusquait, et quand on offre du plaisir, et bien, on l’offre, et poser des restrictions (« je te suce, mais tu ne dois pas faire ci ou ça »), je trouve que ça abaisse un peu la valeur du don.

  5. #5
     
    gravatar
    R. a gazouillé  :
    Oh !
    Cette image me catapulte dans un récent rêve, aussi érotique que douloureux, dont je ne me suis toujours pas remise. Et si je la regarde du côté sombre, elle me rappelle aussi tout un pan de ma vie conjugale…
    Ca fait bizarre dans ma tête, tout ça…
    :o)
  6. #6
     
    gravatar
    L'Onirique a gazouillé  :
    et.. il ne se pourrait pas que ce monsieur fume AVANT que tout n’ait commencé?

    continuer à cloper..c’est jouer aussi..

    enfin bon, c’est l’avocat du diable qui parle, sinon
    je pencherai plus pour l’explication d’Usclade. un trip macho.
    Mais enfin tant que ça excite (homme, femme, les deux)
    tant mieux, non?

  7. #7
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    R. » Eh bien ! Je ne savais pas que j’avais un flux RSS directement branché sur ton usine onirique (j’ai plein d’autres images ;-).

    L’Onirique » Voilà, je crois que c’est un peu l’idée : que chacun prenne son pied là où il le trouve.

  8. #9
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Bello » Ah ! Quelle épatante coïncidence ! J’ai peut-être été inconsciemment influencé. Dommage qu’on ne puisse pas commenter chez elle, ç’aurait été intéressant de voir si les anti-clopes du monsieur ici auraient réciproquement soupçonné la dame de là-bas de ne pas être du genre à se montrer également généreuse avec son bienfaiteur ;-)
  9. #10
     
    gravatar
    Bello a gazouillé  :
    tu remarqueras le titre du post, « Mon gigolo ». Est-ce que le tien aurait dû être « Ma pute » ?
  10. #11
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Bello » Au delà des images qui se répondent, sur le contenu nous racontons des choses différentes qui justifient des titres asymétriques, n’est-ce pas ? ;-)
  11. #12
     
    gravatar
    Bello a gazouillé  :
    en effet à la base elle se paie un gigolo alors que ton post est plus un plaisir partagé.
  12. #13
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Bello » (Je dois dire au passage que son offre est tout à fait tentante !)
  13. #14
     
    gravatar
    Bello a gazouillé  :
    Perso je serais bien prêt à me faire payer pour avoir du plaisir. Mais pas avec n’importe qui… ;-)
  14. #15
     
    gravatar
    Anouchka a gazouillé  :
    J’aime beaucoup cette image, elle me « parle ». Tellement bien que j’ai mis un long moment avant de remarquer le volant !!!
  15. #16
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Bello » Ah ! Le truc, c’est de se faire payer pour en donner et justement sans choisir ! That’s the whole point!

    Anouchka » En même temps, l’aménagement de cet habitacle me semble assez peu respectueux du réalisme automobile (comme si la banquette avant avait disparu). J’aime imaginer que cette image te « parle » la bouche pleine ^^

  16. #17
     
    gravatar
    mimilette a gazouillé  :
    Si j’étais à sa place, mon plaisir serait décuplé de pouvoir lécher cette queue, en sachant que mon homme/amant s’en délecte au point de pendre ses aises (la cigarette, lascif), penser à moi (j’aime ton idée, de la main occultée qui caresse la nuque, doucement) et me donner moi-même du plaisir. Des fois, il faut savoir réunir nos plaisirs solo pour n’en faire qu’un … Je ne vois pas forcément de machisme et de supériorité dans cette pose. P-ê le coup de crayon est-il plus engagé dans cette voie (les boobs, les lèvres, etc) mais c’est l’époque et le lectorat qui le voulait. Cette image m’inspire, elle me donne des ailes ;)
  17. #18
     
    gravatar
    Conte defait a gazouillé  :
    Cette image m’évoque des souvenirs…
  18. #19
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    mimilette » Effectivement, cette image a un petit côté vintage, on l’imagine sortie des 70’s, à côté de cartoons de Crumb. Mais c’est peut-être une image plus récente, « à la mode de … »
    Bon envol, mimilette !

    Conte defait » J’espère qu’ils sont bons !

  19. #20
     
    gravatar
    Conte defait a gazouillé  :
    Oui, ils sont bons
  20. #21
     
    gravatar
    Vellini a gazouillé  :
    J’ai du lire plusieurs fois le billet pour comprendre pourquoi j’avais un flux important à partir d’ici…

    Comme dit Bello, c’est exactement la même image inversée… Je ne pense pas que CUI ait pu le titrer « Ma pute »… Il est bien pudique ^^ En plus, c’est curieux, mais si un homme écrit un billet avec un tel titre associé à une telle image, il s’attirera facilement les foudres des féministes. Perso… Oui, j’aurais tout aussi apprécié la légèreté et désinvolture d’un tel billet.

    Pourtant sans avoir fait le lien la première fois où j’ai lu ce billet, j’ai aimé le dessin, pas pour les même raisons que CUI, moi, j’aime le cadre… Faire l’amour (ou baiser au choix ;)) dans une voiture décuple mes sens, je ne vois pas un homme macho ou égoïste, je vois simplement un plaisir partagé… Une fellation procure certes beaucoup de plaisir à l’homme mais elle en procure tout autant à la femme, au delà même du fait de vouloir donner du plaisir, il existe un vrai plaisir…

    Le fait de fumer… Usclade, vous exagérez!
    « Rien à faire : malgré ces intéressantes investigations, cette illustration reste pour moi l’image du fantasme masculin du « Vas y ma Poule, fais toi du bien !”, ce qui je dois bien l’avouer, reste pour le mâle un scénario très excitant.. :-)
    « 

    Il n’y aucune forme de dominance ou d’égoïsme de la part du monsieur… Il savoure son plaisir. Il se laisse aller… Et encore, si chacun égoïstement se satisfait de la situation, on en revient au fait que chacun prend égoïstement du plaisir, le plaisir est donc partagé. Feriez-vous la même conclusion sur l’image inversé sur mon blog? Faites, abstraction du titre…

  21. #22
     
    gravatar
    Vellini a gazouillé  :
    @Bello: C’est quoi ce « Pas avec n’importe qui »? Comme le précise Cui, le jeu consiste à se faire payer pour donner du plaisir… Hein!
    (Dites, est-ce vous qui êtes au Québec? Je pense l’avoir lu quelque part…Parce que fin juin, je suis sur Montréal pour 2 mois… :P)
  22. #23
     
    gravatar
    mimilette a gazouillé  :
    L’envol était « ecstasy-esque » (j’avais toute ma tête, je vous rassure !) … À la vue de ce mec, qui se régale, des joies buccales de son amante, qui voit son plaisir exploser face à l’indifférence maquillée de son amant. Ce plaisir gourmand, le feu de l’attente, éteint par les soins (les doigts) habiles de l’amant, qui rassure et du coup apaise la soif de sexe. Une soif d’être prise la de suite, quand pendant un moment, on s’affairait au plaisir de l’autre, sans aucun bruit ni ressenti. Une fois, dominée et comblé(e), on n’a qu’une envie : repartir encore une fois, dans ce jeu qui nous rend parfois moins sournois !
  23. #24
     
    gravatar
    mimilette a gazouillé  :
    À propos, il est en ce moment au MAM, Jusqu’au 19 août. Oui oui, Crumb !
  24. #25
     
    gravatar
    Vellini a gazouillé  :
    Oups! Je viens de réaliser qu’il me suffisait de plussoyer Mimilette. ^^
  25. #26
     
    gravatar
    dita a gazouillé  :
    je suis pour la cigarette de toute façon et les plaisirs associés.Pourquoi ne pas rajouter une bonne musique en arrière son du poste de la voiture…

    il se peut aussi que la femme ait envie d’un deuxième round et que l’entrecuisse encore palpitante, elle essaie de relancer son amant ou ait encore envie ( comme il arrive souvent pour les femmes)de le goûter à l’infini car la fin de la nuit approche.

    L’odeur du tabac a un côté sensuelle. comme celle du café.

  26. #28
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Conte defait » Dans ce cas, ça me fait plaisir de les raviver (indirectement).

    Vellini » Je pense qu’il y a un vrai plaisir (à partir du moment où ça n’est pas une constante de la relation amoureuse/sexuelle) à être réifié. On en a parlé moult fois. Et si l’érotisme mainstream diffuse plutôt une version où c’est la femme qui est l’objet (procurateur) de plaisir, pour moi qui ai une vision assez égalitariste de la relation H-F, je ne crois pas nécessaire de me censurer quand je fais passer un point de vue qui rejoint la conception dominante (il me reste à prouver que je suis également au rendez-vous pour la conception minoritaire).
    Quant à l’amour dans une voiture, ma foi, c’est souvent malcommode (pendant) mais quels souvenirs !!! (J’en veux pour preuve ce billet relatant un de mes plus mémorables faits d’armes ! Souvenirs, souvenirs…)
    PS : Non mais je rêve ! Tu démarches sauvagement Bello chez moi alors que je n’ai pas encore eu droit à un rendez-vous avec toi ?!

    mimilette » Voici un commentaire qui vaut bien mon billet à lui tout seul ! Slurp !

    dita » Je suis comme toi, j’imagine des suites à cette image !

    Usclade » Surtout qu’on risque d’en renverser sur son bienfaiteur. Quelle pétasse, cette Barbie !

  27. #29
     
    gravatar
    Vellini a gazouillé  :
    Ahahahahah! Mais je ne démarche pas! Si? Oups! C’est juste pour mon carnet d’adresse. ;)
    En plus toi c’est différent, tu le sais. :)[N’oublies pas, c’est toi qui me dois un prix!! Un verre, un diner, une nuit…] Ceci dit, ma voiture est grande, haute, spacieuse et surtout stable. 2007 c’est bien loin. Hein! ^^
  28. #30
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Vellini » Ah oui, 2007, c’est beaucoup trop loin ! (Bon, ça n’est pas non plus comme si je m’ennuyais depuis ^^)
    C’est vrai que je te dois un prix (depuis 2009 au moins !) et que je m’étais fourvoyé dans l’écriture d’un récit dont je n’arrive pas à accoucher. Je crois que je vais le reprendre ! D’ici ton retour du Canada, d’acc ? ;-)
  29. #31
     
    gravatar
    Vellini a gazouillé  :
    Le temps est passé, énormément de temps, depuis l’intérêt que je portais au sujet a evolué. Ne t’embête plus avec ça.
    Le Canada c’est mon autre chez moi, je te suivrais toujours, j’y suis pas forcément en vacances, je travaille. Un prolongement du train-train parisien avec plus d’espace… ;)
  30. #32
     
    gravatar
    jansoli a gazouillé  :
    ça dépend des jours mais j ai vu ma femme chérie sucer un copain chez nous pendant que lui et moi suivions un match a la télé en buvant des bières et fumant des havanes, et alors ?
    chacun fumait a sa manière et avalait la fumée
  31. #33
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    jansoli » Bienvenue ici et merci pour ce témoignage bucolique ;-)

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>