[1184] Paix de nonne

Ida marchant dans la neige au sortir du couventVu ce soir le très beau film de Pawel Pawlikowski, Ida (qui passe peut-être encore près de chez vous, n’hésitez pas !).

Touché par la grâce d’Agata Trzebuchowska (notre illustration) et par l’interprétation magistrale d’Agata Kulesza (ah oui ! une paire d’agates pour ce bijou de film) dans ce film sensible, parfaitement monté (il ne dure qu’une heure vingt, mais sait être lent quand il le faut et faire les ellipses avec intelligence) à la photographie de toute beauté qui nous transporte dans la Pologne des années 60 communiste et antisémite.

Évidemment, le pitch n’est pas celui d’un blockbuster — une jeune novice découvre en même temps que sa tante et par son biais ses origines juste avant de prononcer ses vœux, s’en suit un périple à travers la Pologne –, mais l’émotion sait aussi naître sans effets spéciaux, bande de bourrins1.


  1. Comment ça, ma dernière critique ciné ici, c’était pour Gravity ??? []

10 gazouillis sur “Paix de nonne”  

  1. #1
     
    gravatar
    Brigit a gazouillé  :
    dites donc, bourrin vous meme, non mais !

    bon si c’est pour inciter à voir un truc sensible et parfaitement monté, je vous pardonne.

    mais j’ai un petit doute sur le coté douceur huilé sucré à savourer, je me méfie de vous quand même, vous êtes plus intello qu’il n’y parait.

  2. #2
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Brigit » Hum ! J’ai dit que c’était une douceur, ce film ?!
    Nan, nan, c’est un vrai film (pour) intello. Un des aspects les plus étonnants, c’est vraiment le fait qu’il ne dure qu’une heure vingt en donnant l’impression d’être bien plus long. Ce film m’a redonné le goût de la lenteur maîtrisée.
  3. #3
     
    gravatar
    amandilh a gazouillé  :
    @Brigit: « un truc sensible et parfaitement monté » c’est un compliment déguisé pour notre CUI préféré ?
  4. #4
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    amandilh » Wahou ! Premier commentaire et j’ai déjà droit à du « notre CUI préféré » ! Bienvenue ici, cher(e) lèche-bottes des alpages, et « nice catch » ;-)
  5. #5
     
    gravatar
    Cécile de Volanges a gazouillé  :
    Beau film c’est vrai, saisissant, troublant et esthétique. Et puis, la Pologne…
    Gravity j’ai pas aimé.
  6. #6
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Cécile de Volanges » Toujours un plaisir de vous voir vous manifester ici, chère Cécile… Puisque nous partageons le même avis sur Ida, dites moi donc ce que vous reprochez à Gravity ?
  7. #7
     
    gravatar
    Cécile de Volanges a gazouillé  :
    Ce n’est pas grave si je ne disserte pas sur le fait que je n’ai pas aimé Gravity ? Vous l’aurez compris, je préfère et de loin, les films plus intimistes et moins 3D :-). Le plaisir est partagé…
  8. #8
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Cécile de Volanges » Non, en effet, pas la peine d’épiloguer (je préfère qu’on parle de ce que l’on aime plutôt que de ce que l’on n’aime pas). C’est juste surprenant que, compte tenu de vos goûts, vous ayez quand même tenté l’aventure sidérale !

    Vu hier, et aimé : Grand Budapest Hotel. Pas vraiment « intimiste » mais arty !

  9. #9
     
    gravatar
    Cécile de Volanges a gazouillé  :
    Bien envie de voir ce film aussi (Grand Budapest Hotel), je l’avais repéré. L’aventure sidérale j’ai juste accompagné quelqu’un, une concession on va dire. Vous savez tout !
  10. #10
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Cécile de Volanges » Eh bien pour GBH, n’hésitez pas et allez-y, accompagnée ou pas !

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>