[1314] Rougissons au Sixième Ciel – le récit de Louize

J’arrive au Sixième Ciel très en avance afin d’aider nos hôtes à préparer le décor de cette soirée prometteuse. Gardant à l’esprit que le meilleur moment est celui où l’on monte l’escalier… Je le monte avec délectation en savourant chaque marche à l’idée de ce qui m’attend durant les prochaines heures. Une fois mon ascension préliminaire terminée, je retrouve Camille et Thomas qui ont déjà commencés les préparatifs.

Après avoir découpé de pauvres légumes innocents à l’aide d’un couteau redoutablement efficace, nous entreprenons de décorer chaque pièce en prenant bien soin de respecter le thème et la destination prévue pour chacune. Ma pièce préférée n’étant un secret pour personne, j’entreprends d’y peaufiner chaque détail sous l’œil et la créativité complice de Camille et sous les conseils avisés de Thomas, notre hôte bienveillant. Une fois cette pièce perchée décorée à la hauteur de mon projet empathico-sensuel, je me plonge avec délice sous une douche bien chaude puis m’habille. Rougissons donc ! CUI et Cléante nous rejoignent et lorsque tout est prêt, décors des pièces et des corps savamment étudiés, nous attendons les invités avec une impatience domptée mais palpable.

Les coups de sonnettes s’enchaînent et les invités apparaissent les uns après les autres. Chacun ayant choisi avec soin et originalité tenues et accessoires. Garance et moi nous complimentons sur nos robes, remarquant que nous avons décidément les mêmes goûts en la matière ! Polymnie exhale un délicieux parfum… Mon Jules fait partie des invités mais il était entendu que nous serions discrets sur les liens qui nous unissent à l’extérieur, afin de pouvoir laisser libre cours à nos fantasmes et à ceux de nos camarades de jeux. Après nous être tous sensuellement salués et une fois le dernier invité arrivé, les délicieuses hostilités qui vont pimenter la soirée sont lancées : distribution des objets échangés (Jeanne enfile délicatement la jarretière rouge que j’ai apportée et que je devrai récupérer avant la fin de la soirée), lecture des fantasmes les plus secrets et tirage au sort de mon partenaire de jeux aquatiques. J’avais décidé de laisser au hasard le soin de choisir celui ou celle qui serait l’objet de mes attentions pendant cette petite heure dans la salle de bain. Mais comme vous le savez, il n’y a pas de hasard… Il n’y a que des rendez-vous et c’est P*** avec lequel je découvre avoir rendez-vous ce soir-là. Après avoir allumé les bougies et mis en marche le diffuseur d’huiles essentielles, j’invite P*** à venir me rejoindre quand il se sentira prêt. Je l’accueille en sous-vêtements écarlates et masquée afin d’ajouter un peu de mystère. J’avais déjà pu goûter à l’expertise de mon invité lors d’une soirée précédente mais je souhaitais qu’il oublie pendant une heure tout ce qu’il connaissait de moi et se laisse aller à recevoir les douceurs que j’avais préparées pour lui. Il sera question de pied, de don et de sensualité lors de cette heure privilégiée mais mystère oblige j’invite mes lecteurs à déposer une prochaine fois leur nom dans l’urne afin de venir découvrir par eux même les modalités de cette prise en… main. Une fois notre heure de dons aquatiques écoulée, je remercie l’objet de mes soins de s’être prêté au jeu et nous redescendons goûter à d’autres plaisirs. Avant de descendre, j’ôte mon masque et enfile une robe toute neuve achetée la veille entre deux rendez-vous professionnels dans un magasin spécialisé en vêtements et accessoires particulièrement sexy et explicites conseillé par Camille. Je me mets alors à la recherche de mon Jules qui s’est déjà mélangé aux autres convives et me plante devant lui dans cette robe qu’il ne me connaît pas… La suite fut des plus délicieuses ! Je pus réaliser mon fantasme avec la complicité de la charmante Marion qui offrit de se prêter au jeu avec grâce, qu’elle en soit ici remerciée !

octopussy - illustration non contractuelle

Pour le reste je laisserai planer le mystère, de celui qui me paraît nécessaire à l’échauffement des sens et au lâcher prise et vous donne rendez-vous pour d’autres aventures érotiques une prochaine fois. D’ici là prenez soin de vous et embraZez qui vous voudrez ! ;-)

Un gazouillis sur “Rougissons au Sixième Ciel – le récit de Louize”  

  1. #1
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Autant vous dire que je fus méchamment jaloux de P*** (tout comme 8 autres postulants malheureux).

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>