Articles classés dans la catégorie : Comme 24 images par seconde

[1274] Love, et c’est raté

Affiche du film de Gaspar Noé « Love » indiquant « En France, l'amour est maintenant interdit aux moins de 18 ans »

Je suis donc allé voir, en 3D s’il vous plaît, Love de Gaspar Noé avec, je dois l’avouer, un a priori négatif, qui s’est malheureusement transformé en a posteriori négatif. Sur le comment et le pourquoi, je vous invite de lire mon avis en commentaire chez une Gaspard beaucoup plus aimable, ma blogueuse aux seins… Vite ! la suite »

[1264] Suzie dans le vice versa

Suzie dans le vice versa

Longtemps que je ne vous avais pas fait part de mes émotions cinématographiques, alors voici, au lance-pierre, une mini-revue des derniers films vus dans les salles obscures. Triptyque : Comme un avion Bruno Podalylès joue le rôle principal de son film, où il incarne un quinqua passionné d’aéropostale – dans sa dimension héroïque et aventureuse –… Vite ! la suite »

[1184] Paix de nonne

Ida marchant dans la neige au sortir du couvent

Vu ce soir le très beau film de Pawel Pawlikowski, Ida (qui passe peut-être encore près de chez vous, n’hésitez pas !). Touché par la grâce d’Agata Trzebuchowska (notre illustration) et par l’interprétation magistrale d’Agata Kulesza (ah oui ! une paire d’agates pour ce bijou de film) dans ce film sensible, parfaitement monté (il ne dure qu’une… Vite ! la suite »

[1164] La navette s’amuse

La navette s'amuse

Auréolé d’une rumeur positive et qualifié de spectacle adapté à un public de tout âge (en tout cas, convenant à des enfants de l’âge des miens), nous sommes allés en famille, munis de nos lunettes 3D, voir Gravity. Moi-même, je ne savais pas grand chose du film. Je n’en avais pas vu la bande annonce,… Vite ! la suite »

[1150] Nuit d’été en ville

Nuit d'été en ville

De ce film, je ne me souviens de peu. Qu’il était de Michel Deville, fort à propos. Qu’il réunissait Jean-Hugues Anglade et Marie Trintignant, une actrice que j’appréciais particulièrement dont la disparition on-ne-peut-plus tragique nous a privé de son talent, de sa grâce et de sa singularité et, pour les raisons que l’on sait, dans… Vite ! la suite »

[1093] Toyboy

dessin noir et blanc : un homme en smoking fait face à une femme en robe de soirée, les deux très dignes, ne serait-ce la main de la femme plongée dans la braguette de l'homme

Libre de mes mouvements, j’ai proposé à Jérôme qui l’est moins ce dimanche soir une sortie au cinéma. Il me répond qu’il est tenté, qu’il va essayer de se libérer, et peu après que, sauf contretemps de dernière minute, il sera là. S’en suit une longue négociation sur le quoi et le où. Pas question… Vite ! la suite »

[1043] La vie insulaire ★★★

Photo du film Moonrise Kingdom

La vie aquatique de Wes Anderson m’avait laissé le souvenir d’un film tout-à-fait sympathique et foutraque, un film attachant mais proclamant d’une façon qui me semble, à moi, trop ostentatoire « je suis un film indé pour intellos ». Du coup, j’avais zappé ses productions suivantes, attendant d’un film autre chose qu’un sentiment d’appartenance à une caste1…. Vite ! la suite »

[1014] Rasoir

Affiche du film « La dame en noir » avec Daniel Radcliffe

On a presque envie de lire, sur cette affiche : « Daniel Radcliffe n’est pas Harry Potter » comme on pouvait lire sur les affiches de tel ou tel épisode de l’adaptation cinématographique de l’œuvre de Ian Flemming « Roger Moore1 est James Bond ». Donc, pour la première fois depuis sa célébrité acquise dès ses 11 ans,… Vite ! la suite »

[1004] J’irai po (5)

L'affiche du film Cloclo

Cloclo ! La bande annonce, que j’ai vu au moins deux fois au cinéma (et pourtant, je ne vais pas si souvent au cinéma), m’avait l’air d’un premier degré assez terrifiant, en mode hagiographique (voir le regard énamouré que tous portent sur la bêêêêête de scène). Quand même, un petit truc me titille : ont-ils osé la… Vite ! la suite »

[995] L’Oscar du meilleur acteur est attribué à … oups !

Samantha oups et son acolyte

Ce serait logique. Si Jean Dujardin, qui a démarré sa carrière en nous assommant quatre ans avec Un gars, une fille, décroche l’Oscar (après le Prix d’interprétation à Cannes puis un Golden Globe, tout ça pour The Artist), le prochain Frenchie a décrocher le pompon devrait très vraisemblablement être David Strajmayster1 Que je trouve d’ailleurs… Vite ! la suite »

[993] Pale shelter

take shelter

Vu en salle ce film loué par la critique : Take shelter. Je savais que ça n’était pas un film jovial, donc pas forcément idéal à voir en ces heures maussades, mais c’était l’occasion d’une sortie à deux, l’intérêt artistique et conjugal a pris le dessus. J’irai droit au but : le film est lent et très… Vite ! la suite »