Articles classés dans la catégorie : cuisse

[425] Short Metropolitan Story

à la rose

Bonsoir Hélène ! J’ai été ravi de faire votre brève connaissance sur la ligne 14. J’espère avoir bien mémorisé votre numéro. J’espère aussi vous revoir prochainement, dussé-je attendre l’année prochaine. J’ai goûté brièvement votre bouche et, pardonnez-moi si je vais trop vite en besogne, je pense que ma queue s’y trouverait aussi bien que ma langue…. Vite ! la suite »

[421] Une infidélité à ma 106 (Toronto by day)

Monospace

Cela fait une bonne heure, deux peut-être, que nous tournons en rond dans la banlieue résidentielle de *** sans trouver de retraite. Nous avions déjà fait une halte dans une impasse qu’on pensait tranquille mais à peine arrêtés, c’était le défilé des passants. L’envie nous prenait à la gorge et les caresses que l’on s’offrait… Vite ! la suite »

[406] Trois petites cochonnes

Sanguine

Trois petites cochonnes. Le loup. Une petite bouche cochonne. Le loup souffle, la bouche s’ouvre. Le loup la dévore.Deux petites cochonnes. Le loup. Le loup a encore faim. Une petite poitrine cochonne. Le loup souffle, la poitrine tremble. Le loup souffle encore, la poitrine s’offre. Le loup la dévore. Une petite cochonne. Le loup. La… Vite ! la suite »

[353] Ma poule et l’œuf

88015b4ef1f7c4e572b60ed6675271f0.jpg

Un œuf vibrant radio-commandé. C*** m’en avait parlé à une soirée. « C’est amusant, me dit-il, surtout que tous les œufs sont réglés sur la même fréquence. Tu peux donc, avec ta télécommande, en déclencher plusieurs pourvu que tu sois dans la zone de portée ». Je choisissais d’être raisonnable. Je n’en achetai donc, pour commencer, qu’un… Vite ! la suite »

[331] La modification

Tony Ward

Tu penses encore à lui comme un être dématérialisé, un concept, un fantasme. Pourtant, tu as déjà senti sa bouche sur la tienne, ses mains sur ton cou, son sexe, même, pressé contre ton ventre, tout habillés que vous fûtes, mais ça ne suffit pas. Bien sûr, tu as même senti ses doigts s’aventurer sur… Vite ! la suite »

[259] Délocalisation

Délocalisation

J’ai pris cette photo il y a dix jours, maintenant. Dix jours et une dizaine d’heures. On venait de faire l’amour pour la dernière fois. Si tu avais été fumeuse, tu aurais certainement pris une clope pour accompagner ta rêverie devant la fenêtre. Tu ne disais rien, je ne t’entendais pas pleurer mais j’aime me… Vite ! la suite »

[250] À peine un pastiche

À peine un pastiche

Balise <audio> non supportée par votre navigateur, désolé ! La vie est une affaire de choix. Ce soir, celui qui échoit : comme une petite mort. L’impression de tourner une page pas totalement écrite. Tes choix et mes choix qui se font écho. Et qui se parlent avec la même intelligence que nos corps. Ma thérapie. Ta… Vite ! la suite »

[249] Nadia – Épilogue (4)

Jan's Heaven 1/2

Pour vous rafraîchir la mémoire : Épisode 1 : Nadia Épisode 2 : Le repas des fauves (Nadia – 2) Épisode 3 : Le repas des fauves (Nadia – 3) Quelques minutes s’écoulent dans le silence. Tu es allongée sur le dos, je suis sur le flanc, collé contre toi, en appui sur un bras. Ma main libre se… Vite ! la suite »

[234] En vrac

En vrac

Jour O J’ai finalement, à 23h47, apporté une modeste contribution de dernière minute, à la journée de l’orgasme global. Avec toute la propagande que j’avais faite à ce sujet, je vous devais bien ça.   Bikini magnifique Vous pourrez apercevoir ici un bikini très très pratique. Bon, ce n’est pas tout à fait une actu… Vite ! la suite »

[179] Le repas des fauves – Nadia (3)

medium_Sara_002_7.jpg

L’épisode précédent est ici, l’ouverture était là. Pour rappel, nous sommes au mois d’août. Les décors sont de Roger Harth. ۞ Tu lisses ta robe, tu l’époussettes comme si tu allais ressortir. Pendant que je fais le petit nœud à la capote, le petit nœud qui me sert à ne pas oublier que j’ai joui,… Vite ! la suite »