Articles étiquetés : fessée

[1307] Impressions, chibre levant

Impressions, chibre levant

La chambre est peinte d’un jaune tendant vers l’ocre, les boiseries sont bleu cobalt, les ferronneries renforcent la coloration orientale de cette chambre d’hôtel parisienne. Cela ne respire pas le luxe (les dimensions de la chambre sont d’ailleurs assez réduites) mais le bon goût. Quand il arrive dans cette chambre, il est agréablement surpris. Il… Vite ! la suite »

[1291] Quadrichromie

Joli corps, joli cul, coloré et pailleté

Nous sommes dans une chambre d’hôtel spacieuse et confortable ; le lit, Queen ou King Size n’est pas superflu ; c’est le moment où l’insonorisation de la pièce doit être à la hauteur du standing. Vous êtes allongées toutes les deux sur le ventre, je vous ai disposées en croix, le dos de l’une accueillant le ventre… Vite ! la suite »

[1183] Fesse qui te plaît

Une femme de dos dézippe sa combinaison latex jusqu'à ses fesses

Il y a quelques années, quand une fille me parlait de son envie de fessée, je prenais ça pour une étrange déviation. — Ah ! tiens ? Aujourd’hui, quand une fille me parle de son envie de fessée, je prends ça pour une urgente invitation. — Ah ? viens !

[1066] Vide grenier

Un homme sort de sa maison enflammée chargé de revues et objets pornographiques, et dit au pompier en face de lui : vite ! vite ! ma femme et mes enfants sont encore à l'intérieur

Je cherche une lectrice, ou une connaissance d’un(e) lecteur(-trice) à qui faire un cadeau qui va finir par moisir (euh… c’est une image, en vrai il est en parfait état) dans un placard, la personne à qui il était destiné persistant à me snober. Ce cadeau est tout à fait désintéressé (si, si, en vrai,… Vite ! la suite »

[910] En rut (3)

En rut (3)

Parmi les trois choix que tu m’offres, me présentant ta jupe relevée, il y a celui de « t’enculer en t’embrassant ». Ah… T’enculer… Maintenant que l’on sait, grâce au savant calcul d’Usclade, que je n’ai plus que 0,1% de mon cerveau disponible pour penser à autre chose que me faire sucer, je suis conduit à avouer… Vite ! la suite »

[908] En rut (1)

En rut (1)

Voilà plus de huit jours que nos seuls échanges passent par la voie électronique. Je ne vois plus ton œil briller de malice ni ta bouche me sourire en coin. Huit jours que je ne t’ai pas serrée dans mes bras en soupirant de ce mélange d’épanouissement et d’inquiétude qui est le mien depuis que… Vite ! la suite »