Articles étiquetés : fesses

[1223] Femelle

Une femme, lunettes de soleil, poitrine nue, se fait masser par un professionel

J’étais pourtant aux bras de deux demoiselles aux courbes parfaites – peau d’albâtre et peau d’ébène, seins de velours, bouches de fraise – mais tu irradiais quelque chose de tellement cul que je n’ai pas plus pu résister à ton appel qu’un rat au pipeau du joueur de flûte de Hamelin. ▫▪●▪▫ Tu t’étais jetée… Vite ! la suite »

[1090] Je mouille

Je mouille

(Une fois de plus, je ne recule pas devant les titres racoleurs – et trompeurs.) Sans que ce soit une source d’étonnement, j’ai pu constater dernièrement que le confort de notre délicat petit trou du cul était un sujet de préoccupation jusqu’au concours Lépine (non, je ne ferai pas de jeu de mot facile). Alors… Vite ! la suite »

[1072] Au cul, l’eau

douchette japonaise pour toilettes (modèle en vente chez Leroy-Merlin)

J’ai au moins deux lectrices, et peut-être même une troisième) qui m’ont témoigné récemment leur intérêt (peut-être poli, j’ai en ce domaine des ambitions modérées) pour les notes évoquant ce sujet trop souvent délaissés par les burps1 : les toilettes. Non, pas les tenues élégantes des dames au XVIIIe siècle, les Water-Closets, les cabinets, les… Vite ! la suite »

[921] Défense et illustration du soixante neuf

Défense et illustration du soixante neuf

La puissance évocatrice de ce nombre majestueux à deux chiffres renversés, 69, évoquant à lui seul toute la chose érotique, à peine affaiblie en région Rhodanienne, n’est plus à démontrer. Du clin d’œil oulipien de Queneau (« Luxure : 1 + 1 = 69 ») à la mélodie de Gainsbourg célébrant « l’année érotique », sans compter les innombrables ouvrages… Vite ! la suite »

[908] En rut (1)

En rut (1)

Voilà plus de huit jours que nos seuls échanges passent par la voie électronique. Je ne vois plus ton œil briller de malice ni ta bouche me sourire en coin. Huit jours que je ne t’ai pas serrée dans mes bras en soupirant de ce mélange d’épanouissement et d’inquiétude qui est le mien depuis que… Vite ! la suite »