Articles étiquetés : fétichisme

[1250] Ultra vixen

Femme renarde

L’idée, probablement née en regardant des images érotiques, avait, lentement, germée en moi, pour finir par éclore après une discussion avec toi. Ton goût pour les expérimentations faisait de toi la partenaire idéale pour la réalisation de ce lointain fantasme qui s’était fait moins effacé. Je l’ai commandée sur un site américain, qui proposait un… Vite ! la suite »

[1242] Dans les filets du pécheur

Une femme les fesses nues, un rosebud enfoncé dans son cul, un homme au dessus d'elle, sexe érigé

Nous sommes dans une jolie chambre d’hôtel sous les toits. On aperçoit au loin la Tour Eiffel, mais, entre tes mains, c’est mon érection qui est monumentale. Nous ne sommes pas encore sortis pour dîner. C’est, disons, le premier round. Tout à l’heure, j’étais en train de te foutre, en levrette, et je me suis… Vite ! la suite »

[1205] In the mood for lust

Un homme et une femme s'embrasse. La femme a posé son pied chaussé sur l'épaule de son partenaire.

Parce que je n’ai pas beaucoup de temps, mais parce que je veux vous emporter avec moi dans mon humeur du moment, je partage cette photo de Steve Klein, qui émeut tout autant par ce qu’elle montre que par ce qu’elle ne montre pas. Et qui fait battre ma pupille à 180 BPM.

[1192] Haïkul (Printemps 4)

Femme nue portant des bas dessinant des arabesques (détail)

This is post 4 of 5 in the series “Haïkul” Un pied file entre mes jambes, Gaine de nylon, — Pluie de fleurs Je me suis réveillé ce matin avec cette envie de haïku (et une splendide érection, soit dit en passant), et je me rends compte avec un étonnement amusé qu’elle naît 3 ans… Vite ! la suite »

[1182] (Humeur du jour et de la nuit) #7

(Humeur du jour et de la nuit) #7

This is post 7 of 10 in the series “Humeur du jour ou de la nuit” Envie de prendre l’air Envie de prendre la fille de l’air… Envie d’un corde-à-corde Envie d’explorations en douceur, et puis Envie de culs qui s’ouvrent, réclament ma bite et viennent sucer mon sperme

[1162] Elle tourne, elle tourne, la turbine des désirs

Femme en bas, devant une glace, le corps plié

Dans la rue. Je m’émerveille d’une paire de jambes encore découvertes en cette fin octobre. D’une paire de bottes. De talons hauts. Dans la rue, mes yeux restent baissés car c’est à moins d’un mètre d’altitude que rugissent les tempêtes qui alimentent ma turbine des désirs.   Illustration : John Duder via Library Vixen

[1071] Autel Challenger (★★NN)

Autel Challenger (★★NN) L’équipe s’activait comme à l’habitude dans la salle de calcul. Une nouvelle constellation avait été repérée dans les télescopes, et elle semblait digne d’exploration. Une première mission exploratoire fut lancée, après avoir attendu les bonnes conditions de tir, pourtant l’équipage n’osa pas approcher d’assez prêt, craignant de manquer de carburant, de ne pas avoir les… Vite ! la suite »

[1001] Glisser sur la toile #2

femme nue, talons aiguilles avec bride

Ma petite sélection de liens glanés sur le vaste océan des pages ces derniers jours : J’aime la Gazette, savez-vous comment ? Une fois de plus, Anne Archet nous pond, l’air de rien, un petit bijou entre surréalisme et oulipo version Q  : allez découvrir cette élucubration et abonnez-vous à son fil RSS pour n’en rien rater…. Vite ! la suite »

[961] C’est quoi, une petite salope ? (4)

C'est quoi, une petite salope ? (4)

À quoi reconnaît-on une petite salope ? Je vous aide. À quoi reconnaît-on une petite salope au premier coup d’œil ? À sa tenue, bien sûr ! La petite salope sait combien l’homme est faible, prévisible, aliéné à un fétichisme stéréotypé du corps féminin, plus exactement de ses atours. D’une banalité affligeante. Des talons hauts. Des bas…. Vite ! la suite »

[920] Comme un serpent qui danse

Comme un serpent qui danse

Ce bruit des bracelets Que tu cales à tes pas Qui écrivaient chaque fois Mon cœur en pointillé L. – Petite (sur l’album Initiale1) J’ai découvert que tu portais un bracelet de cheville au moment où, dans la salle obscure, tu as posé sur mes cuisses tes pieds après t’être déchaussée. Je ne le voyais… Vite ! la suite »