[283] Je tique (c’est minable)

En ces temps de campagnes électorales, on n’en est plus à une promesse douteuse de plus.

Vous avez probablement pu croiser récemment une de ces affiches pour Meetic, le site de rencontre le plus populaire en France (à ce propos, une amie me confiait qu’un article audacieux prévoyait la mort des sites de rencontres, qui seraient remplacés par les burps… qu’en pensez-vous ?), qui, voyant le printemps arriver précocement, décide de réveiller un peu les hormones mâles en les appâtant comme suit :

Publicité Meetic
« On va gagner du temps : moins de 30 ans, s’abstenir » dit l’accroche¹ 

Je te rappelle, ami lecteur, que Meetic est un site de rencontre où seuls les hommes payent. Les femmes y constituent donc un produit d’appel (je rappelle que le but de Meetic est de gagner de l’argent, c’est un site commercial, favoriser les rencontres n’est qu’un effet collatéral) et l’homme à la recherche de la partenaire idéale pour une nuit ou pour la vie va donc commencer par payer pour espérer la trouver.

Meetic a donc lancé sa campagne avec ces portraits frontaux de jeunes femmes, semblant toutes² avoir environ 25 ans, toutes plutôt mignonnes voire plus que mignonnes, souriantes, blanches (enfin caucasiennes, quoi). On voit bien que l’annonceur n’est pas allé jusqu’à prendre des top models super canons, mais a choisi du girls next door plutôt haut-de-gamme.

Ajoutons à ça des accroches sur le ton humoristique, gamme pathétique (A***, si tu me lis, j’espère que tu n’as pas trempé là dedans). Celle qui décroche le gros lot, c’est celle-ci (je cite de mémoire) : « Parmi mes qualités : je ne sais pas faire la cuisine et je déteste les tâches ménagères ». Y a vraiment pas de quoi être fière.
Bref, de la jeune femme, fraîche et moderne, t’en veux ? Le rêve est à portée de bourse (environ 30€/mois : je viens d’aller voir les conditions générales sur le site ; il y a quelques mois, impossible de savoir combien ça coûtait sans s’inscrire – et je ne m’y suis jamais inscrit). Le rêve, oui. Parce que dans la réalité, petit homme, tu ne rencontreras que des femmes normales, avec leur petit lot de névroses (mais tu as les tiennes) et la majorité d’entre elles ne seront pas aussi jolies que les mannequins choisies pour la pub.

Je trouve fort déplaisant l’idée que, dès le départ, la relation est faussée entre homme et femme, les premiers payant pour communiquer (et, fatalement, cherchant à amortir (sic) leur investissement : payer pour niquer, commu- passera à la trappe), les secondes, ravies de se voir désirées par tant d’hommes piaffant d’impatience, se prenant pour les reines du monde. Que de déceptions, après ces accumulations de non-dits, de mensonge, d’inégalités.

Évidemment, quelques belles rencontres. Évidemment.
Vive la baise 2.0.


 

[¹] Elle est rigolote ma photo, non ? J’ai trouvé que l’ombre portée de l’arbre avait un petit côté Freddy, les griffes de la nuit. D’ailleurs, comment les voyez-vous, ces doigts crochus ? Est-ce elle qui veut vous mettre le grappin dessus, ou est-ce elle qu’on veut saisir ? (Moi, je la vois plutôt dans le rôle de la sorcière.)

[²] Je ne suis pas sûr d’avoir vu toutes les affiches, mais une bonne demi douzaine sur lesquelles sont basées ces impressions.

 

26 gazouillis sur “Je tique (c’est minable)”  

  1. #1
     
    gravatar
    Névéa a gazouillé  :
    Je trouve ta démonstration très réaliste. Je suis tombée aujourd’hui sur une de ses affiches. Je dirais presque que la publicité est mensongère mais bon, on peut toujours tomber sur un mannequin, on sait jamais. Enfin, dans ce cas, mieux vaut se méfier, ça cache sûrement quelque chose.
  2. #3
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Névéa >
    Je sais qu’il y a de très belles femmes qui cherchent aussi l’âme sœur sur Internet, et qui n’ont pas forcément plus de facilité pour trouver chaussure à leur pied. Et être pour ce “quelque chose” que ça cache éventuellement, je sais aussi qu’il y a des femmes moches bourrées de nevroses…
    Bon, quoi qu’il en soit, je crois que quiconque s’est un peu frotté à la réalité des rencontres par internet (que ce soit grâce à Meetic ou autre chose) saura prendre un peu de recul par rapport à la publicité.

    Anouchka >
    Hum… je crois que c’est tant mieux. Tant mieux pour Monsieur Meetic qui va sûrement être un peu plus riche, mais tant mieux aussi pour les femmes qui se retrouveront (à peu près) à pied d’égalité avec les hommes. Ce qui est gage de relations plus saines, à mon avis.

    En tout cas, la pub montre un meetic plus axé rencontre cul que rencontre cœur !!

  3. #4
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    .U.I. : je ne ferai aucun commentaire sur cette note… euh si juste pour dire que j’ai bien aimé ton jeu de mot pourri avec “Je tique”. :)) J’aurais aimé le trouver à ta place. :)
  4. #5
     
    gravatar
    kana a gazouillé  :
    En Allemagne, il y plusieurs sites de rencontres très populaires qui sont gratuits pour les filles ET les garçons, comme quoi, c’est possible! Ca me paraît beaucoup plus valable comme sytème.
  5. #6
     
    gravatar
    strip a gazouillé  :
    Quiconque a un peu de bon sens saura prendre du recul par rapport à la publicité en général (non, cette crème ne me fera pas paraître 10 ans de moins ; non, il vaut mieux que mon gamin aille chercher le calcium ailleurs que dans les kinder ; non, si tu as cette voiture, tu n’auras pas forcément la femme…).

    Mais c’est agaçant à la fin : j’en ai marre que M. le Marché et ses sbires de la réclame m’expliquent comment je dois vivre, à quoi doit ressembler l’homme et la femme du XXIe siècle. (j’aime faire à manger et je ne supporte pas les tâches ménagères et j’em*** Jean-Marc Sylvestre qui me gonfle tous les matins). oui, bon, chuis un peu énervée ce soir…

    je suis d’accord quand tu parles d'”égalité” dans le fait de payer pour ce service (quelle tristesse, en être réduites à être des “produits d’appel”).
    as-tu vu le spot pour meetic ? (http://www.dailymotion.com/video/x17a5c_pub-meetic)

    mais bon, tout est “marché” : le sexe, la solitude, le chômage, les seniors… ah la la… l’économie dirige le monde !

    alors moi, ce que j’en dis, hein…

    “moi, je m’balance, la la la la…”

    (pour la photo : je vous plutôt les griffes de freddy qui en veut à la donzelle, mais n’y voit là aucune projection de ma part et pour ce qui est des rencontres via le net… eh ! eh ! no comment)

  6. #7
     
    gravatar
    D.e.S. a gazouillé  :
    les rencontres sur minitels, avec les notes de téléphone “surprise!” en fin de mois, c’était gratos?

    Strip > ben, pourquoi t’es tout énervée?

  7. #8
     
    gravatar
    secondflore a gazouillé  :
    30 euros !?
    Gratos pour les filles, payant pour les mecs : c’est aussi le cas dans les soirées d’école d’ingénieur, je crois !
    Sinon oui, elle est triste, la baise 2.0. Le seul avantage, finalement, c’est la pub : quand j’ai vu l’affiche 3 (“Tiens ! C’est notre premier tête à tête”), j’ai franchement souri. Avec une pensée pour le concepteur-rédacteur, sans doute un peu moins bourrin que les autres, qui avait réussi à faire passer son idée…
  8. #9
     
    gravatar
    Névéa a gazouillé  :
    Oui CUI, je ne dis pas le contraire, je dis que ce n’est pas très représentatif de la réalité. Et puis, même si Meetic est (pour le moment) payant uniquement pour les hommes, il aurait été quand même sympa pour nous les femmes de mettre une ou deux affiches avec des hommes, non? (sourire)

    Et pour compléter ce qu’a dit Secondflore sur les écoles d’ingénieur, le principe est également utilisé dans les boîtes de nuit. Qui n’a jamais entendu ou lu une pub précisant: “Avant minuit entrée gratuite pour les filles” ?

  9. #10
     
    gravatar
    vagant a gazouillé  :
    Le fait que la femme soit le produit d’appel n’est pas nouveau. Disons que là, c’est un peu comme dans les clubs échangistes : non seulement l’homme paye parce qu’il s’est laissé prendre à son fantasme, mais aussi parce qu’il espère l’assouvir. Meetic ferait-il du proxénétisme virtuel ?
  10. #11
     
    gravatar
    lib a gazouillé  :
    Un client et ami, propre sur lui, divorcé, 53 ans, s’est inscrit sur Parship, un des seuls sites de rencontre payant pour les deux sexes, en me tenant à peu près ce raisonnement : “Au moins sur Parship, les femmes payent, elles en veulent aussi pour leur argent”.
    Moi, je dis : Vive l’amour, vive la baise spontanée.. Et je pense sincèrement que le blog, blurp, comme tu veux, est l’avenir de l’homme libidineux, et de la femme aussi. Enfin, j’espère bien, je me suis désinscrite de tout autre moyen.

    (Évidemment, tu corriges mes fautes avant de valider mon comm, ça va de soi) [EDIT : c’est fait ;-) ]

  11. #12
     
    gravatar
    lapetitebrune a gazouillé  :
    ben la parité est enfin en marche!
    tout le monde devra débourser pour atterir sur la foire aux bestiaux…c’est beau le progrès!
    heureusement qu’il nous reste nos blogs, hein…!
  12. #13
     
    gravatar
    Ysé a gazouillé  :
    Non je ne suis pas d’accord. Une femme “normale” peut aussi faire rêver, à moins que le rêve soit synonyme d’artifice…
    Ps : je n’aime pas non plus les tâches ménagères, donc si ça intéresse quelqu’un…
  13. #14
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Roumi > Comme le disait si bien Hugo : « le calembour est la fiente de l’esprit qui vole », inscription que je devrais graver au frontispice de mon site, juste en dessous de la nietzschéenne devise : « ce qui ne te tue pas te rend plus fort ».

    kana > En France, il y a Lycos, mais le problème c’est que tu as 5 mecs pour 1 nana, et du coup ça crée un autre type de déséquilibre dans les relations, à nouveau fort dommageable.

    strip > Fais comme moi : décale un petit peu l’heure de ton réveil sur F.I. Moi je démarre à 7h40, avec la fin de Brigitte Jeanpérin (sic ?), ce qui n’est pas non plus formid’.

    Je sens parmi nous un esprit retors. Encore une qui n’a pas le cerveau assez disponible.
    (Merci au fait pour ton retour sur les griffes de la nuit… Comme quoi, je vois que ma vision – tout comme la tienne – est totalement subjective !!)

    D.e.S. > Tss tsss bien sûr que non (encore qu’il existait des sites en RTC ou en 36 14, qui ne rapportaient rien à leurs initiateurs, mais ne t’empêchaient pas d’avoir une facture F.T.) mais ce que je dénonçais, c’est pas tant que ce soit payant, mais que ce ne soit payant que pour les hommes (il existait aussi des sites minitel sur ce principe : 3614 pour les femmes, 3615 pour les hommes, ce qui était toujours mieux qu’un site arnaque avec animatrice – je vous raconterai un jour mon passé d’animatrice minitel ;-)

    secondflore > Non, non, dans les soirées d’ingénieur, il fallait les payer pour que les filles viennent ;-) (faut pas me rappeler de mauvais souvenirs comme ça m’sieur).
    Moi, je l’ai trouvé médiocre comme les autres, le slogan que tu as retenu. Tu m’expliqueras ce que tu lui trouves.

    Névéa > Tiens, d’ailleurs, cette publicité Meetic, en tant que femme, elle te donne envie de t’inscrire (tu l’es ptête déjà ! EH ! AMIS LECTEURS ! Si vous êtes meeticien(ne)s, faites nous part de vos impressions, merci).

    Vagant > Oui, comme tu dis, ce n’est pas NOUVEAU, mais justement, ne serait-il pas temps que les bases des rapports hommes-femmes soient quelque peu renouvelées ?
    Je n’ai pas l’impression que ça soit la joie chez mes ami(e)s célibataires…

    lib > Je partage assez l’avis de ton client (je précise à ceux qui ne connaissent pas Lib qu’elle tient un restaurant, hein, n’allez pas croire je-ne-sais-quoi).
    Le burp est l’avenir de l’internaute libidineux, probablement, mais il doit aussi être verbeux. Je pense que le burpage demande une certaine aisance à l’écrit que n’ont pas tous ceux qui se contentent de fréquenter les sites de rencontres (même si c’est probablement pour eux un handicap – mais surmontable – de ne pas avoir le « verbe haut » comme tu dis).

    lapetitebrune > Je ne me lancerai pas dans des statistiques douteuses, mais, claro, le burp c’est de la balle.

    Ysé > La pub vend souvent du rêve, ouvre un magazine féminin et regarde l’image qu’on vous offre. Et là, il ne s’agit même pas d’appâter l’homme.

  14. #15
     
    gravatar
    Ysé a gazouillé  :
    Vraiment? Je serai plutôt tentée de dire que la pub vend du vent… Quant aux magazines, je ne les ouvre pas, justement parce que rien ne m’appâte, ni ne m’épate…
  15. #16
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    .U.I. : épargne nous l’éternelle et unique pensée de Nietzsche… à croire qu’il n’a rien dit d’autre le pauvre ! :)
    J’ai bien aimé que tu parles de Brigitte Jeanpérin… tu connais le nom de son mari… ? un belge nommé Eddy de Retrouvay.
    T’as vu la publicité video pour meetic ? ça donne envie de vomir… meetic va finir par devenir un site pour rencontres pornos ! :) Enfin ce qui est surtout étrange, c’est qu’avant meetic vantait le romantisme et le sérieux des rencontres alors il y a des gens inscrits pour cette raison… et maintenant on dit quasiment aux gens avec cette nouvelle campagne, “baisez grâce à meetic”… alors c’est sûr qu’il risque d’y avoir de gros malentendus entre ceux qui seront attirés sur le site par cette campagne et ceux qui sont venus quand il y avait les anciennes campagnes de pub.
    La pub doit faire rêver… avant on les faisait rêver sur meetic avec de beaux sentiments… maintenant on leur promet l’orgasme avec des femmes très libérées et manifestement qui n’ont pas envie de fonder un foyer ! Enfin c’est pas forcément la réalité du site mais en tout cas celle que meetic aimerait donner… sans doute qu’ils veulent récupérer des parts de marché de sites de rencontres cochonnes ?! :) Alors tu vas pouvoir bientôt d’inscrire, C.U.I. ! :)
  16. #17
     
    gravatar
    mirlitantouille a gazouillé  :
    oui, sympa ta photo ;-)
    Meetic est aussi payant pour les femmes, si elles souhaitent accéder à l’intégralité de la fiche de l’homme qui l’intéresse.
    Pour ma part, j’ai toujours préféré l’option payante, et je n’y ai fait que de très jolies rencontres.LILIE
  17. #18
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Ysé >
    Être attentif aux messages publicitaires ne signifie pas y être sensible. La pub vend ce qu’elle vend, avec plus ou moins de talent. C’est un exercice amusant (je trouve) de la décrypter.

    Roumi >
    J’en ai une autre de Nietzsche que j’aime bien aussi :
    « Je crains bien que nous ne nous débarrassions jamais de Dieu, puisque nous croyons encore à la grammaire… » (in le Crépuscule des Idoles).
    Oui, j’ai vu la pub pour Meetic, si j’ai bien compris c’est un condensé de petites séquences de Sex & the City (mais je me trompe peut-être, je ne connais pas trop la série). Oui, ça vante plutôt des relations consommation-sexe, je comprends que ça te rende nauséeux, petite chose sensible, mais un message axé sur la belle robe de la mariée et le bonheur de la pièce montée, j’aurais trouvé ça assez indigeste aussi. C’est sûr que le rêve s’efface un peu. Devant le pragmatisme ? En tout cas, moi je n’ai pas du tout envie d’y aller.

    mirlitantouille > Merci pour ton témoignage ! Waouh, l’intégralité de la fiche, ça laisse songeur !!!
    Et tes rencontres, très jolies, c’était plutôt romantique ou baiseux ?

  18. #19
     
    gravatar
    Névéa a gazouillé  :
    Bon, d’accord, j’avoue! J’ai testé il y a déjà quelques temps, mais les seules choses que j’ai récolté, ce sont des déceptions et des désillusions sur notre très chère gent masculine… Alors rien de tel que la bonne vieille méthode, non???
  19. #20
     
    gravatar
    K'tastrof a gazouillé  :
    Euh… c’est pas pour jeter de l’huile sur le feu mais en même temps Meetic a bien une réputation de foire aux bestiaux et non de site de rencontres fiables non ? Dixit mes copines célibataires désinscrites au bout de 15 jours à force de recevoir trop de propositions un tant soit peu trop graveleuses… sans avoir publié de photo. Dingue non ?
  20. #21
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Névéa > Mais quelle est donc cette “bonne vieille méthode” ??? Tu siffles les beaux gars dans la rue ?
    Apparemment mirlintantouille a eu plus de chance que toi !

    K’tastrof > Qu’est ce que tu appelles des rencontres “fiables” ?? un truc où les gens sont des princesses et des princes charmants ?
    Je ne suis pas surpris que Meetic soit aussi un peu supermarché du cul. Qui marche pour ça. On reste malgré tout dans un monde où, malgré les apparences (parce qu’on navigue tous à peu près dans les mêmes eaux de la burposphère, mais qui ne sont pas forcément les plus fréquentées), on reste dans monde, donc, où le marché de l’offre et de la demande Q reste fortement déséquilibré entre hommes & femmes.

  21. #22
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    .U.I. : la “petite chose sensible” t’embrasse. :) Je suis pas rancunier. :)
  22. #23
     
    gravatar
    Névéa a gazouillé  :
    Noooooon ! Jamais je n’oserais siffler un homme! Quand je parle de bonne vielle méthode, c’est de celle qui est utilisée depuis des siècles: le hasard réel. En fait, dans le virtuelle il y a rarement présence de hasard. Je trouve que les sites comme Meetic font plutôt étal de marché… il n’y a plus de spontanéité…
    Mais bon c’est simplement le reflet de notre époque où tout le monde veut tout tout de suite…
    C’est mon avis et je le partage avec moi même ce qui est déjà pas mal! ;-)
  23. #24
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Névéa > Je t’assure que même dans le virtuel, il y a une bonne part de hasard. Prenons l’exemple de mon lectorat : environ 300 lecteurs (sur plusieurs millions d’internautes). Je suis sûr que bien plus de gens pourraient avoir envie de me lire, si seulement ils arrivaient jusqu’à chez moi… Sauf que le hasard ne les y a pas conduit. Alors voilà, il y a toujours du hasard, et quand les gens se rencontrent, même si tout était précousu de fil blanc, qui sait ce que la rencontre va vraiment produire…
  24. #25
     
    gravatar
    VéroPapillon a gazouillé  :
    Entièrement d’accord avec toi, je trouve révoltant que les hommes doivent payer pour accéder aux sites de rencontres ! Un moment sur Ulla, j’ai quitté quand j’ai compris que c’était payant pour les hommes. En plus du côté “déséquilibre”, je trouve qu’il y a un côté “rentabilité” de la part des hommes : payer donc rencontrer.
    Bises de papillon
  25. #26
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    VéroPapillon » Oui, mais désormais, si tout le monde paye, la question reste ouverte : ne va-t-on pas chercher à « amortir son investissement » ?
    En tout cas, presque deux ans après cette note, j’annonce crânement que je n’ai toujours pas mis les pieds sur Meetic.

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>