[314] L’important c’est la consigne

Petit billet désespéré et probablement inutile, s’adressant à l’étroite frange de mon électorat qui ne saurait pas encore comment voter ou ayant l’idée étrange de vouloir voter pour celui qui me paraît l’un des pires candidats éligibles (et j’expliquerai brièvement pourquoi) à une élection présidentielle depuis bien longtemps.

On se souvient que 2002 fut l’année de l’élection qui apporta à la gauche un choc majeur que peu avaient senti venir : l’absence d’un de leurs représentants au second tour. 2007 se présente différemment : ce choc de 2002 est dans tous les esprits, d’une part, la gauche s’est un peu moins dispersée dans ses candidatures (même si la multiplication des candidatures d’extrême-gauche reste un phénomène étrange et pénible), d’autre part, le « vote utile » est assez ancré dans les esprits (à cet égard le très faible score que les sondages donnent actuellement aux Verts – pour autant que ces sondages soient crédibles – me semble assez symptomatique) et, en ce qui me concerne, je ne pense pas que Ségolène Royal soit absente du deuxième tour. Évidemment, rien n’est acquis d’avance, et il convient à tous, quel que soit ses intentions de vote, d’accomplir son devoir civique et d’aller bourrer légalement les urnes (je mets « bourrer » qui peut avoir une légère connotation sexuelle mais je ne crois pas que cela suffise à décider Anne Archet de se déplacer – ah mais on me signale dans l’oreillette qu’elle est Canadienne, au temps pour moi).

tableau de chiasse

La différence, c’est que 2007 arrive avec un danger qui me paraît singulièrement plus élevé et grave dans ses conséquences : c’est Nicolas Sarkozy. Rarement candidat éligible aura suscité une telle haine dans le camp d’en face. J’ai lu je-ne-sais-plus-qui qui disait que c’était une grosse connerie de dire que Sarkozy était dangereux, mais je la fais mienne, cette grosse connerie, j’assume d’être con et d’avoir peur de ce type dont je considère, sans exagération aucune, que c’est de la graine de despote. À titre d’illustration, on peut voir comment cet homme verrouille les médias et ne cesse de vouloir augmenter sa mainmise dessus : copain de Martin Bouygues, copain de Lagardère, copain de Rotschield (Libération !). Vous l’avez déjà vu à l’œuvre : censure d’un bouquin concernant sa vie privée, licenciement du patron de Paris-Match. Vous avez entendu parler sous cape de ses colères envers des journalistes « irrévérencieux » (sur France 3, dans Libération…). Il ne faut pas être dans le secret des dieux pour comprendre que ce n’est que la partie immergée de l’iceberg et que s’il accède « aux plus hautes fonctions », ça sera malheureusement pire.

Que risque-t-on ? Une dictature ? Probablement pas (à propos, avez-vous vu cette petite vidéo à la fois hilarante et inquiétante ?). Mais un noyautage des médias, oui, la mise en place de lois iniques (du genre de celles que Berlusconi, un machin comparable à N.S., a pu mettre en place en Italie, pour auto-amnistier ses manipulations économiques frauduleuses). Une politique toute entière tournée vers les entrepreneurs (cassage du CDI, annoncé dans le programme – le foirage du CPE n’a pas servi de leçon). J’ai ri jaune en lisant dans la profession de foi de Sarkozy qu’il voulait augmenter la rémunération des heures supplémentaires (le fameux mensonge « travailler plus pour gagner plus ») alors qu’il appartient au gouvernement qui les a abaissé de 20%. Oui, Sarkozy me fait peur parce qu’il annonce une droite « sans tabou », et que les tabous, il en faut pour conserver l’équilibre de la société. C’est même à ça qu’ils servent.

Alors, pas de chance, ami lecteur de droite (oui, c’est à toi que je parle, Roumi. Y’en a un autre ?), cette année pour voter à droite sans voter raciste, il n’y a pas un choix génial, et c’est donc Bayrou qu’il faut voter.

Ami lecteur de gauche, tu n’es pas non plus forcément très enthousiasmé par l’offre qui t’est faite cette année, mais l’heure n’est plus au cas de conscience. Si tu penses que la couche d’écologie pas encore sèche dont tous les candidats ont enduit leur programme risque de vite partir au lavage, ma foi, vote « Verts ». Si, contrairement à moi, tu n’es pas convaincu qu’un programme « à gauche toute » n’est pas totalement irréaliste compte tenu de l’environnement européen et mondial dans lequel nous baignons, alors je ne sais pas trop quoi te conseiller entre Buffet, Bové et Besancenot. Buffet incarne un PCF qui refuse jusqu’à en crever la rénovation, peut être faut-il lui apporter le coup de grâce pour en finir, et cela fera probablement aussi voler en éclat la ligne d’union politique PS-PC-Verts. Bové, pour moi, c’est une candidature de guignol (Bové m’énerve depuis un moment, faut dire), mais il incarne une ligne à gauche (légèrement) moins n’importe quoi que la Ligue Communiste Révolutionnaire (ah oui ! quand même) de Besancenot qui hérite du capital (sic) sympathie dont bénéficiait préalablement Arlette Laguiller, la marionnette de Lutte Ouvrière. Pour le reste, si tu te reconnais dans les valeurs portées par le Parti Socialiste, que tu ne veux pas d’une droite dure, que tu trouves Royal bandante ou pas, il n’y a pas vraiment de questions à se poser, de jeu de billard à 3 bandes à tenter (la tentation Bayrou me paraît, à cet égard, on ne peut plus tordue), il faut voter pour Ségolène Royal. À l’époque du vote interne au Parti Socialiste pour désigner leur candidat, je n’étais pas de ceux qui croyait « qu’elle seule [pouvait] battre Sarkozy ». Maintenant que c’est elle la candidat, alors oui, elle seule peut battre Sarkozy. Certes, il est évident que si le second tour opposait Bayrou à Sarkozy, ce serait le premier qui l’emporterait, mais ce cas de figure ne se présentera pas (mon pronostic pour le premier tour, c’est : 1-Royal, 2-Sarkozy, 3-Le Pen, 4-Bayrou : évidemment ce n’est qu’un pari, sinon à quoi servirait d’écrire ce billet si j’étais convaincu que tout été plié d’avance).

Personnellement, j’appelle de mes vœux, si mon pronostic est juste quant aux deux premiers (dans l’ordre ou dans le désordre), à un recentrage PS-UDF au second tour. Évidemment, ça n’a pas de sens au premier tour, parce qu’il faut que le PS montre ne joue pas les accessits. Évidemment ça ne fait pas plaisir à mes camarades préférant conserver la ligne de démarcation gauche-droite, et j’en ai entendu dire « quand même, l’UDF… » (bon, évidemment, UDF ça fait un peu penser à Giscard, mais n’oublions pas que ce rogaton appelle à voter Sarko). Mais je reste convaincu que le PS ne s’installera pas solidement au pouvoir en continuant à s’asseoir sur une base de majorité composée de partis plus à gauche, qui ne font que cracher sur lui puisque le programme mis en action n’est pas aussi à gauche qu’ils le souhaiterait, par pragmatisme. Comme Daniel Cohn-Bendit, comme Michel Rocard, comme François Bayrou (ahum), je crois à une alliance PS-Verts-UDF qui pourra s’installer durablement au pouvoir et gouverner solidement la France, entre pragmatisme économique et humanisme social.

C’est vrai que Jospin n’a pas mené une politique assez à gauche au goût de ses partenaires de la gauche pluriel. M’enfin, au bout du compte, après 5 ans de gouvernement, Jospin avait quand même un bilan nettement plus honorable à défendre en 2002 (dommage qu’il s’y soit si mal pris) que Sarkozy qui, bien qu’il ait beau parler de rupture, n’incarne pas moins le pouvoir sortant.

Haut les cœurs ! Et, en tout état de cause, votez ! Qu’une forte abstention ne soit pas à nouveau une triste composante de cette élection.

40 gazouillis sur “L’important c’est la consigne”  

  1. #1
     
    gravatar
    Miss S a gazouillé  :
    Faisons la nique au petit facho !
    Et pour ce faire, soyons réaliste :
    Tous derrière CUI (ou Ségo…) !
    ;)
  2. #3
     
    gravatar
    DémoralYsé a gazouillé  :
    Moi ce qui me tue, c’est que certains croient en un mec pareil… Non parce qu’on l’a vu à l’oeuvre au gouvernement et à part mettre le feu au poudre en parlant de “racaille”, on ne peut pas dire qu’il ait brillé. S’il est gouvernement, qu’est-ce qu’il fera? Pire, toujours pire que ce qu’on a déjà eu durant le mandat de Chirac… Si c’est lui, on n’a pas fini de morfler. Alors, j’essaie de croiser les doigts avec toi CUI, mais je ne cache pas que j’ai peur…
  3. #4
     
    gravatar
    Lib (érale) a gazouillé  :
    Bon, je crois que je préfère encore te voir à poils…

    Vous vous êtes donnés le mot avec l’homme du moment ou bien ?
    Je voulais lire chez l’un et chez l’autre quelque chose de sensuel, d’un peu drole, même “bite, couille”, ça m’aurait plu…NAda.. rien que de la politique et des mises en garde.
    Pouah. Je dis Pouah.
    Il est temps que ça cesse, qu’on reparle de cul, de culture au pire.
    Vivement le 9 mai.

    Tiens, pendant que j’y suis, je te livre les propos de mon plongeur ce matin, tu sais, Abrou, l’évangéliste qui pense que la sodomie est la source de tous les péchés :
    Lui. Il faut une femme au pouvoir.
    Moi. Tu vas voter Ségolène, donc ?
    Lui. Pas forcément, n’importe quelle femme : Voynet, Buffet…Pourvu que ce soit une femme.
    Moi. Ah ? et pourquoi ?
    LUi. Parce que les hommes, c’est tous des cons.

    Forcément, ça vole pas haut comme analyse politique mais ça en vaut bien une autre.

    Voilàààà CUI. A Poils, maintenant !

  4. #5
     
    gravatar
    morganedesfees a gazouillé  :
    j’irai voter pas forcement de gaité de coeur. il est dur de ne pas voter pour quelqu’un mais contre quelqu’un . mais j’y serai..
  5. #6
     
    gravatar
    cassiopée a gazouillé  :
    Ouh là, tu es bien téméraire de poster qqchose comme ça. Depuis ce matin à 0h00 et jusqu’à demain 20h00, on est supposés ne rien dire pouvant influencer les votes (ni en commentaires d’ailleurs). Donc je ne dis rien, hum hum. J’ai vu aussi cette vidéo et elle m’a bien fait rire. A propos de risques de s’éloigner notre beau modèle démocratique as-tu vu les messages L’Etat veut-il tuer Internet en France ?, par Philippe Jannet
    et autres en rapport sur le monde ?
  6. #7
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    : dès que j’ai vu citer mon nom j’ai arrêté de lire ta note… je trouve ce procédé assez grossier.

    Il y a quelques années un professeur d’université m’a “traité” de gauchiste dans un cours… aujourd’hui tu fais l’inverse… voilà… un jour on me pointe du doigt parce que je serais de gauche… un autre jour on me pointe du doigt parce que je serais de droite…

    Je devrais en rire mais je trouve ce sectarisme tout à fait désespérant… Je trouve aussi le manichéisme tout à fait lamentable… de ma vie, je n’ai jamais fait l’éloge d’un candidat car je pense que tout être a ses qualités et défauts… mais j’ai noté qu’en politique, on refuse généralement de voir les défauts de son ou sa candidate préférée et qu’on emploie souvent des moyens abjects pour charger à outrance les autres candidats, n’hésitant pas à employer les méthodes contraires à ses propres valeurs. C’est en vain qu’on trouvera dans mes écrits l’emploi de tels procédés douteux. Je suis un vrai républicain et démocrate… je n’ai jamais contraint personne à faire ce que moi je veux faire à tel ou tel moment de ma vie. Je ne pointe pas du doigt ceux qui seraient supposés, à mes yeux, sortir du rang (quel rang d’ailleurs ?), je ne caricature pas les candidats et leurs électeurs à l’excès, toutes choses que je n’ai cessé de constater durant cette campagne putride où l’on préférait les insultes et les surenchères de TOUS les candidats sur quelques thèmes instrumentalisés.

    Je ne suis ni de gauche ni de droite… Je méprise autant la gauche que la droite… je suis toujours condamné à voter pour celui ou celle qui me semble le moins éloigné(e) de moi et ce n’est guère plaisant.

    Ta note m’a dégouté. Je vais vomir.

  7. #8
     
    gravatar
    Madame C. de Toulouse a gazouillé  :
    bon, ok, j’avoue, je l’ai pas lue, ta note! elle est trop longue, j’ai la tête dans le pâté, j’y arrive pas! Mais si ça peut te rassurer, je me tromperai pas de bulletin (tintamarre, marabout…) demain matin (oui, je vote de bonne heure!)… remarque, en même temps, t’en as peut-être rien à cirer…
  8. #9
     
    gravatar
    strip mega déprime a gazouillé  :
    je me pose encore la question : à qui vais-je donner ma voix ? à gauche, c’est sûr…
    mais quelle est la décision pertinente à prendre ? faire barrage ? renforcer un contre pouvoir ? en même temps, je “pratique” les politiques (gauche et droite) dans mon quotidien depuis près de 10 ans et c’est franchement déprimant de les voir agir sur le terrain (urbain ou rural)… surtout pour les voir se tirer dans les pattes alors qu’ils sont du même bord, ça frise le sabordage et on est souvent face à des situations ubuesques…
    pfff, j’aimerais bien un jour voter POUR quelqu’un, un projet de société (et pas un super plan de gestion d’entreprise).
    et arrêter de voter “contre” ou “faute de mieux”…
    mais j’aimerai surtout qu’on arrête de me prendre pour une conne.
    plouf plouf…
  9. #10
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Miss S > Faut pas rater le 1er tour, mais c’est surtout le 2e qui sera hyper chaud !

    Ysé > Oui, c’est bien ça le plus surprenant. Je crois aussi que c’est (d’une certaine manière) à l’UMP un candidat par défaut. Il avait tellement la soif du pouvoir que personne n’a réussi à apparaître comme autre candidat possible. Enfin bref. Il va nous péter un plomb, celui-là, mais je préfèrerais que ça ne soit pas en tant que président.

    Lib > Je croyais que j’étais asexué pour toi ! Tssss

    morganedesfees > En 2002, à aucun des deux tours, je n’ai voté avec enthousiasme. J’aime autant te dire qu’aujourd’hui, même s’il n’est pas au top, il est autrement plus grand.

    cassiopée > Non, je n’ai pas lu ça… Il y a un lien pour le lire ?

    roumi > Oh, pauvre petite chose à l’estomac pas bien accroché.
    Une fois que tu auras vomi, tu serais bien aimable de nous dire qui est, pour toi, le candidat le moins éloigné (ou le plus proche, on fera comme si c’était différent), pour voir si je suis un vilain qui t’a mal catalogué, ou si j’ai bien pris en compte tes propos réactionnaires et toute la bile que tu as pu déversé sur Ségolène Royal.
    Et ne parle pas de ma note si tu ne la lis pas en entier.

    Madame C de Toulouse > Moi je n’ai pas de bulletin cette année. Cette année, moi appuyer sur un bouton. Bip. C’est où Ctrl Alt Suppr ?

    strip > Ouais, le problème fondamental de la politique, c’est que le moteur en est le goût du pouvoir, et que le pouvoir ne réussit pas souvent à l’humanité…
    Bon, vote comme tu le sens, t’as tout de même du choix à gauche, non ?
    Y a des tests sur Internet qui te permettent (en principe) de te positionner sur la base de tes idées. C’est plutôt bien, non, de mettre ses idées en avant plan ?

  10. #11
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    : ça y est, j’ai vomi… merci. :(

    Alors d’abord tu me demandes de te dire pour qui je vote, qui j’aime le plus, qui je déteste le moins, … ben désolé mais je ne me soumets pas à l’inquisition. Je n’ai jamais dit pour qui je vote et c’est pas aujourd’hui que cela va commencer. Mes parents m’ont inculqué depuis mes plus tendres années où je les suivais au bureau de vote qu’on n’est pas obligé d’étaler ses opinions politiques, y compris en famille, devant ses enfants. Je ne viens pas d’une famille de militants étalant 24/24 leurs opinions et estimant que leurs idées sont tellement justes que tout le monde doit le savoir, enfants, amis, collègues, … Je n’ai jamais su ce que votaient mes parents et je trouve que c’est très bien ainsi ; je n’ai pas eu le sentiment que je serais obligé par une sorte de contrainte familiale d’épouser telle ou telle cause. L’inquisition politique, à laquelle j’échappe donc en famille où curieusement personne n’a songé à me passer à la question comme cela semble être ton envie, cette inquisition donc est en revanche fort répandue dans mon milieu professionnel où il est de bon ton de dire toutes les cinq minutes qu’on est de gauche ; dans ce contexte, le fait d’être tiède, modéré, lucide, contrariant, [ajoute tous les adjectifs que tu veux], est marqué du sceau du soupçon et on se fait parfois limite insulter de ne pas être inconditionnel des idées des autres… dans ce milieu, théoriquement le plus ouvert qui soit, j’ai appris, dans ma grande naïveté, qu’on pouvait trouver à gauche des êtres particulièrement sectaires, face à qui le comportement le plus sage est tout simplement le silence vu que de toute façon, ils n’entendent qu’eux-mêmes et que tout ce qui les contredit, ne serait-ce qu’un peu, est évidemment “réactionnaire”.

    Ces gens ne représentent pas la gauche en laquelle je pourrais croire… ils sont des fonctionnaires, issus de classes pas défavorisées en général, ne connaissant souvent ni la banlieue, ni la pauvreté, ni le monde ouvrier… pire, ils cherchent souvent à maintenir une sorte d’uniformité dans leur corps social en recalant des gens non conformes aux normes qu’ils ont instaurées. Je pense qu’il y aurait beaucoup à dire sur le décalage entre leur vie et leur discours, sur leurs principes affichés et ceux qu’ils appliquent. Moi, j’ai quand même un grand problème… je suis entouré d’intellectuels de gauche et quand j’en vois une bonne partie à l’oeuvre, je ne reconnais pas trop les grands principes de la gauche…

    Quant à Ségolène Royal, je me suis permis de dire qu’elle ne représente pas à mes yeux convenablement le PS actuellement et d’ailleurs je suis loin d’être le seul à le penser et en premier lieu je te renvoie à de nombreux socialistes. Je te rappelle également que tu n’as pas voté pour elle aux primaires… alors permet au moins que des gens comme moi qui n’ont pris part à cette primaire socialiste conservent un regard plus ou moins lucide sur une personne qu’ils n’ont pas choisi et qu’ils n’ont pas l’obligation vaguement morale de défendre en raison de leur appartenance à un parti politique. Si les socialistes avaient voulu durant cette campagne, ils auraient fait savoir un peu plus fermement à la dame qu’elle ferait bien de répondre un peu plus à l’attente des gens susceptibles de voter pour elle. Je pense que tu n’aurais pas besoin de nous faire une grande leçon dans cette note s’il était acquis que Ségolène Royal est l’être providentiel rassemblant la gauche. Je ne sais pas ce qui va se passer durant le vote mais en tout cas, je ne pense pas que Ségolène Royal puisse réellement se vanter d’avoir rassemblé les gens de gauche durant la campagne sur son programme… si elle rassemble, ce sera plus en raison du rappel incessant du spectre de 2002 et de l’appel à un vote sanction vis à vis de Sarkozy. Personnellement je trouve qu’une démarche de rassemblement fondée sur ces deux éléments n’est pas saine, qu’elle n’est qu’artificielle et qu’elle ne répond donc pas réellement aux attentes des gens de gauche non socialistes.

    Je pense que je peux bien parler de ta note vu que tu m’y agites comme un épouvantail manifestement bien commode ; j’ai l’habitude… Je n’ai pas critiqué le fond de cette note… ça m’est égal… ce n’est pas sur cela que j’ai réagi… et il est possible que je partage certaines de tes idées même si ce sera difficilement concevable pour toi qu’une personne comme moi qui refuse d’entrer dans une case précise, et en l’occurrence la tienne, puisse partager certaines idées avec toi.
    Au fond je m’en moque de ce que les gens pensent de moi… si on veut coller des étiquettes aux gens, les classer en fonction de ses propres a priori, sur des analyses succintes de leur pensée, qu’on le fasse. Ce qui est étonnant c’est l’absence de concordance entre ces étiquettes juxtaposées. Je suis toujours taxé d’une chose et de son contraire ; c’est bien la preuve d’un certain manichéisme, d’une relative incapacité à intégrer des idées ou comportements sortant d’un mode binaire. C’est tout mon problème dans la vie, que ce soit en politique ou autre chose ; les gens n’acceptent pas qu’on soit différent d’eux. Moi j’accepte qu’il y ait des gens qui votent pour les gens qui me déplaisent et je ne les pointe pas du doigt. enfin bon, c’est pas à 28 ans que les gens vont arrêter de me pointer du doigt. Faut vivre avec…

  11. #12
     
    gravatar
    M'dame a gazouillé  :
    Roumi, 28 ans, vous habitez encore chez vos parents ? ;)
  12. #13
     
    gravatar
    Madame C. de Toulouse a gazouillé  :
    CUI: oulà! juste un petit comm sur ta réponse à Strip: tu vas pas le croire, je connais au moins 1 femme politique (personellement, hein, je divague pas, je ne fais pas de pub, je ne dirai même pas de quel bord elle est) pour qui la politique est un moyen de venir en aide aux autres! Si, si! bon, en fait, au conseil municipal d’ici, y’en a plusieurs (tu me diras, en même temps, sont pas dans la majorité…). Cherche un peu, va, tu en trouveras près de chez toi! Allez, file voter! Moi, j’y vais!!!

    Strip: déménage! je te confirme qu’ici, aux dernières municipales, on a voté “pour”! (et je parle pas du croisement entre Dumbo et Gaston Lagaffe… ‘tain, je suis pas sympa avec les éléphants, là!). Vivement les prochaines!

  13. #14
     
    gravatar
    cassiopée a gazouillé  :
    .u.i. : Quand je me connecte sur mon blog, j’ai ça :

    Elections du 22 avril en France : pas de divulgation des résultats avant 20h

    Nous attirons votre attention sur les principes exceptionnels de modération qui seront mis en place la veille et le jour des scrutins sur CanalBlog conformément à la loi n°2002-214 du 19 février 2002 sur la diffusion des sondages d’opinion concernant les élections présidentielles :

    CanalBlog se devant de respecter la législation française, les règles suivantes seront appliquées à partir de samedi minuit et jusqu’à dimanche 20h :
    La veille du scrutin et le jour du scrutin lui-même, la publication de tout sondage ou résultats de sondages est interdite.
    Toute publication de résultats avant la fermeture du dernier bureau de vote (20h heure de Paris, 18h GMT) et l’annonce officielle des résultats est interdite.
    Tout lien hypertexte invitant manifestement à consulter des sondages ou à consulter les résultats avant les résultats officiels est interdit.
    Tout commentaire concernant ou s’appuyant sur des sondages ou des tendances est interdit.
    Merci de respecter et de faire respecter ces règles !

    En me promenant sur les blogs politiques, j’ai peut être un peu surestimé la portée du texte. Sur les blogs de Versac (http://vanb.typepad.com/versac/) et Birenbaum (http://birenbaum.blog.20minutes.fr/), les coms sont modérés pour éviter tout dérapage.

  14. #16
     
    gravatar
    cassiopée a gazouillé  :
    Je t’ai mis 2 coms avec des liens mais apparemment ce n’est pas passé, ah la censure :-/. Vas voir sur les actualités de Google. C’est un des premiers liens de Science/Tech
  15. #17
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Roumi > Mon pauvre Roumi, ta réponse est complètement à côté de la plaque. Primo, j’ai déjà entendu ton petit couplet sur tes gens de gauche dogmatiques et sectaires. Tu trouveras les mêmes à droite et c’est pas parce qu’il y a des cons qui votent pour untel que je ne voterai pas pour untel. Deuxio, je ne vois pas le mal qu’il y a a exprimer une opinion politique (comme une opinion sur n’importe quel sujet après tout). Tu qualifies d’inquisition ma simple demande de mettre d’une certaine manière tes paroles en accord avec tes actes. Tu sembles considérer comme acquis le fait que je souhaite te ranger dans une petite case et que je te mépriserais parce que cette case ne serait pas la mienne. N’importe quoi ! J’ai des tas de copains qui ne pensent pas comme moi : des croyants alors que je suis athée, des gens de droite ou d’extrême gauche alors que je me considère au centre gauche, et même des gens qui n’aiment pas les cases, qui pensent “librement” (comme si je pensais enfermé) mais qui font toutefois leur choix pour ces présidentielles et qui le justifient.

    Autre chose : ici tu es totalement anonyme, ce n’est pas la même chose d’annoncer ses opinions politiques ici qu’avec tes proches ou tes collègues. Au boulot, je tâche en effet de garder une certaine neutralité politique parce que les désaccords politiques ne doivent pas nuire à la cohésion d’une équipe.

    Je vois que tu continues de cracher sur Ségolène Royal en me rappelant entre autre qu’elle n’était pas mon 1er choix : so what ? Évidemment que j’aurais préféré voter Strauss-Kahn, so what ? Ça ne m’empêche pas de lui faire confiance pour présider la France, d’être “la plus proche” ou “la moins éloignée”.

    Et toi, maintenant que tu sais pour qui je vote, tu me classes dans une petite case et tu considères que le dialogue avec moi n’est plus possible ???
    Ou alors tu supposes que tu es le seul à jouir de cette liberté de pensée qui te permet d’échanger avec ceux qui ne pensent pas comme toi ?

  16. #18
     
    gravatar
    C&M a gazouillé  :
    Ah… comme toujours quand on parle de politique, ça s’engueule ! C’est pour ça que j’aime les débats entre politiciens…
  17. #19
     
    gravatar
    ba a gazouillé  :
    c’est trop horrible, tout ça…
    première fois de ma vie électorale que je ne sais pas, à moins de 3 heures d’aller voter, quel sera le contenu de l’enveloppe glissée dans l’urne….
  18. #20
     
    gravatar
    pateric a gazouillé  :
    A VOTE !
    Il a voté le boulet (moi) avec les 50 électeurs de son village ariégeois de 60Km² !
    A 8h30 : début du vote, M. Le maire en tête… 9h30 : FIN. Je me suis fait un devoir de voter en dernier…
    Avant le vote, On connaissait déjà le vainqueur… A 10h00, il était confirmé…
    Faut dire, depuis 80 ans, notre village n’a jamais été à droite, jamais.
    Chez nous, les plus à droite sont radical socialistes…
    Et chez nous, tout le monde en a toujours bâvé depuis toujours : nous n’avons jamais intéressé les politiques, même à l’apogée du village et de ses 225 électeurs (c’était il y a longtemps)…
    Trop loin des pistes (30mn) ! Terres cultivables trop étroites (2ha entre fossé ou forêt) !
    Jusqu’aux années 85/90, dans le canton, il y avait encore les filatures de Lavelanet qui donnaient du boulot aux hommes. Ainsi, les épouses “exploitaient” la terre (en rentrant de l’usine, les hommes n’étaient pas en reste) Et ils survivaient correctement.
    A Lavelanet, la spécialité était la toile de Gênes (de Nîmes, de Jean) et le drap de lin
    C’est toujours le cas mais aujourd’hui, cette industrie n’emploie plus que 300 personnes là où avant ils furent jusqu’à 6 000… Ce n’est pas le “mondialisme” qui en est responsable, c’est le “modernisme”. En cela, aucune critique, non… De la part de personne, oui.
    Non, les critiques sont ailleurs ; les critiques sont contre “les politiques” et leurs coadjuteurs “fonctionnaires” qui “connaissent tout”, des intérêts collectifs, comme des intérêts individuels…
    Lavelanet, et Mirepoix… C’est la patrie de la famille “Thierry”… Que vous connaissez au moins pour leur “vêtements de travail” (leurs uniformes devrais-je dire)
    Ce que vous ignorez, sûrement, c’est que c’est aussi le plus gros fournisseur de draps pour les sièges d’avions et d’automobiles…
    Ce que vous ignorez davantage c’est que vous conduisez fort probablement le cul sur un fauteuil Thierry… Car plus de 80% des fauteuils de voitures fabriquées et assemblées en Europe (même les japonaises européennes) sont équipées de fauteuils Thierry. Pas uniquement recouverts de tissus Thierry : l’ossature, les coques, les enrobés, les mécaniques et électro-mécaniques sont du “monopole” Thierry”… (Même les RECARO)…
    A l’origine (~1975) la famille souhaitait s’installer “chez elle”… Mais, “à bout de souffle” ; à bout d’argument, confrontée à “l’inertie administrative”, les absurdités politiques… Et autres aberrations françaises, la famille prenant le chemin d’Andorre… Est allée installer sa première usine chez nos frères d’ARAGON…
    Quelques années plus tard, la réussite de cette “industrie” nécessita une autre usine…
    La famille souhaita à nouveau “tenter” l’implantation dans la vallée du l’Herm…
    Mais de nouveau… Elle dû se résoudre “à fuir”…
    Aujourd’hui, Thierry à 8 usines réparties dans le Monde :
    2 en Espagne,
    3 autres ailleurs en Europe,
    Les 3 autres respectivement, en Inde, au Brésil et au Mexique…
    Je ne suis pas membre de cette famille mais (pour des raisons que je ne détaillerai pas), je connais parfaitement bien cette affaire. Et ça me permet d’affirmer que s’il n’y a aucune usine en France, la faute en revient à 100% aux incompétences des politiques: à leur “centralisme national” et “lobbysme écologique” (parisianiste essentiellement). Et ce, en raison principalement de l’incompétence acadabrantesque des “hauts fonctionnaires” (Enarques et Préfets) qu’ils mettent en place dans des régions dont ils ne connaissent rien de “son terroir” ; rien ni de son économie, ni de son Milieu (environnement), ni de ses coutumes…
    C’est, encore une fois, de ces problèmes là que nous avons discuté entre nous, rassemblés debouts derrière et devant les trétaux, un verre à la main, pour fêter le vote…
    Coutume que nous tentons de conserver le plus longtemps possible, afin que puisse survivre “notre terre”, même si, comme nous, (ma femme, mon fils aîné, son épouse et moi) sommes 25 (6 familles) d’immigrés, à Toulouse, Bordeaux, Montpellier, Lyon et Paris…
    6 familles qui nous battons pour conserver “l’élection de notre résidence principale” dans notre village… Et PUMEBORCUEN (juron) que c’est difficile !
    A VOTE !
    50 Bulletins, tous exprimés – je vais vous en donner une tendance –
    Nihous : 7 voies
    Bové : 11 voies
    Sarkos : 1 voies
    Bayrou : 2 voies
    Buffet : 4 voies
    Toutes les autres portent 1 seul nom. Vous voyez bien comme mon Village est représentatif du vote National… Oui ! Nous n’avons que peu d’accointance avec la capitale. Et, tout compte fait, nous partageons plus d’idées, et de “fééries” avec Barcelone, Lérida… qu’avec Paris… L’Europe, ne devrait-elle pas être cela : libre de ses “atômes crochus” plutôt qu’esclave des “centralismes” d’Etat, de gouvernement, de commissions et de Lobbies ; l’Europe des peuples : nous autres Occitans sommes aussi un peuple ; un peuple latin, pas normand, pas teuton, ni autre… Il n’y a aucune “revendication de supériorité” en la matière; il n’y a qu’une revendication de respect de toutes nos identités, y compris de celles qui sont “importées”… Parce que c’est en se “connaissant soi-même” que l’on pourra envisager de respecter “son frère” dans “son” identité…
    Voilà ! Le temps est agréable et le ciel limpide et d’azur, aujourd’hui, les tables sont blanches et belles… nous allons faire la “fête à la votation”… Jusqu’à 16h00 au moins
    “La gendarmerie rurale” est là aussi, dans mon dos, à lire ce post… Et la gendarmerie rit !
    Quand la gendarme rit, je ris aussi !
    A 20H et des poussières, nous décollerons de Blagnac pour le “Paris de travail”
    Mais c’est juré, pour le scond tour, nous reviendrons à la maison !
  19. #21
     
    gravatar
    strip a gazouillé  :
    pateric : ne pas oublier que face au centralisme dont tu parles, celui des décisions qui tombent sans prendre en compte les réalités du terrain, il y a les baronnies locales tenues par de véritables petits seigneurs locaux, il y en a qui sont maires depuis plus de 40 ans ! Souvent j’ai l’impression d’être plus dans des « comtés » que dans des départements… une des raisons qui a fait que les troupes du sud se sont fait mettre la pâtée face aux hommes de simon de montfort est qu’ils ont chacun fait leur truc dans leur coin… et c’est souvent encore le cas…
    Alors ne pas oublier l’inertie et les atavismes locaux qui empêchent aussi quelques initiatives locales…
  20. #22
     
    gravatar
    Miss S a gazouillé  :
    ouf. On est pas tombé dans le premier trou / au premier tour…
    Tu fais la fiesta ce soir, donc ?
  21. #23
     
    gravatar
    pateric a gazouillé  :
    OC avec toi CUI pour ce qui est des baronnies : il y a même des dynasties et des droit de cuissages… Dans les villes comme Bordeaux, Toulouse, Lourdes, Agen, Pau, Auch… de gauche comme de droite et qui ne répugnent devant rien pour préserver leurs intérêts… Mais pas dans les petites villes et encore moins dans les villages. Certes, parfois dans les petites villes, il y a ce qu’on appelle des “notables” mais il n’ont rien à voir avec nos poltitocrades (pardon : crates), car ils ne s’attachent pas à du “pouvoir”. Dans les villages, les maires sont plutôt des “utopistes” à qui la charge coûtent de l’argent en plus d’ennuis ; d’ennuis parfois judiciaires dont ils se sortent difficilement… Ces aberrations ne sont pas l’apanage des petits élus occitans : elles le sont pour tous les “petits élus” de France.
    J’ai fait mon lycée en internat au Lycée Bellevue, à Toulouse, comme nombre d’autres ruraux… Douste fut dans la même classe que moi…
    Lorsque nous avions “quartier libre”, notamment pour aller au “stadium” pour les rencontres de rugby, ou encore au confluent de Garonne et d’Ariège pour faire de l’aviron… Déjà nous avions baptisé l’endroit : “le triangle de la mort”, entre autre, en raison de l’usine de l’ONIA (AZF), de la poudrerie Nationale… Mais alors, il n’y avait que des champs et des champs à perte de vue… Même la citée Papus où l’ONIA logeait ses salariés était située à plus de 5 km de l’Usine… Mais déjà Douste faisait son “malin” et son “fils à papa”… en disant qu’il n’avait peur de rien… surtout pas d’une explosion… Mais déjà, il faisait aussi le parano… tel que tu le connais aujourd’hui…
    Moi, dès que je le pouvais ; dès qu’il jouait face à moi, je me faisais un malin plaisir à lui défoncer sa “belle gueule”… Et chaque fois il en chialait.
    Tu ne peux imaginer à quel point j’aurais aimé être face à lui, le jour où en qualité de maire de Toulouse, il s’est “désolé” de la catastrophe, ajoutant que cet accident était totalement imprévisible… Mon cul !
    Je vais t’avouer qq chose : Je suis Physicien… Et, entre autre, “expert” en analyse de risques, industriels, naturels et majeurs : je suis un “disciple” de Tazieff et de Levy-Leblond… et condisciple d’Allègre… En 1995, la Sécurité Civile m’avait commandé une mission sur la région… En raison notamment d’une évolution sensible de l’activité sismique… Et pour le secteur du “triangle de la Mort”, le Risque s’est dressé à 8 sur l’échelle des Dangers (qui elle aussi compte 9 degrés)…
    Alors, autant te dire que Douste a bien eu connaissance du rapport… Que même la Direction de la Sécurité Civile avait enjoint le Préfet et son directeur délégué à la protection civile à faire “le plus grand cas” de mes avertissements…
    Le résultat ? En 1996 je transmettais un rapport sommaire qui alarma tellement que, seul mon labo fut démantelé, pour “être promu” en île de France… sans pour autant me dispenser d’approfondir, bien au contraire. En 1999, après que j’ai remis mon rapport définitif… ON FERMA l’enquête… Sans rien faire ! Et alors ? BADABOUM !
    Rassures-toi… Ce n’est pas la seule mission interrompue aussi “sérieusement”…
    Quant à la sombre période du moyen âge, il s’agissait principalement de guerres de religions (ou de cultes), et d’une guerre d’influence entre vassaux du roi de France et comtes, Ducs, Princes Navarrais et Aragonais. En matière de religion, nous avions alors, les cathares, les templiers, les papistes et déjà l’apparition du “réformisme huguenot” (sans compter les érudits judaïques) fidèles aux Navarrais et aux Aragonais… Simon de Montfort avait “hérité” du pouvoir du roi de france pour “unifier” le royaume de france; le roi de France l’ayant autorisé à se “payer sur la bête” ; Simon de Montfort, minable seigneur de guerre sanguinaire et sans terre, n’allait pas se priver de semer la terreur pour s’octroyer une Province… Mais, tu le sais bien, dès lors que les seigneurs locaux s’unirent ils firent la peau à son fils, Amaurie et boutèrent hors de Gascogne, de Guyenne et de Poitou toute la dynastie… MONFORT l’AMAURIE… Tu sais ce qu’il en reste aujourd’hui !
    Cette période de l’Histoire, je la connais bien : Roquefixade est l’une des communes mitoyenne à la mienne… Et Montségur fait partie de notre canton. Foix est à 11km, Lavelanet à 7km, Mirepoix à 18km, et mon village porte aussi le nom de Roquefort…
  22. #24
     
    gravatar
    Sapholène a gazouillé  :
    CUI, t’as la gueule de bois ce matin?
    je m’attendais à un grand reportage avec photos des isoloirs, cadenas sur les urnes, gros plan du dépouillement…. suis déçue :-(

    (oui j’avoue, j’avoue j’ai pas tout lu, taleur peut-être, après mon 3ème café)

  23. #25
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Madame C de Toulouse > Oui, oui, il y a aussi des aspects “nobles” dans l’engagement politique, bien heureusement, mais force est de constater que, de manière générale, le pouvoir ne nous réussit pas beaucoup. Regarde par exemple Microsoft : voilà une boîte qui a réussi à gagner des milliards avec son système d’exploitation et avec sa suite Office. À sa tête, Bill Gates a amassé des milliards en fortune personnelle. De quoi aller finir tranquillement sa vie en en profitant gaiment, mais non, faut gagner encore des parts de marché, bouffer Google, bouffer tous les autres, un part un, grossir grossir grossir.
    Ben, à une plus petite échelle, c’est aussi ce genre d’appétit qui dévore la majorité de nos hommes politiques, disons “au niveau national”.

    pateric > C’est assez amusant d’apprendre que tu as pu aplatir cet insupportable Douste-Blazy au rugby (par ailleurs, il serait tant que Toulouse qui vote à gauche élise un maire de gauche). Concernant ton témoignage sur la façon dont les risques sont évacués, c’est consternant et à la fois pas surprenant, c’est tellement souvent comme ça ! Même les Américains ont sous-évalué la menace terroriste en 2002, souviens-toi.
    On préfère glisser les risques sous le tapis plutôt que d’entreprendre des dépenses pour le contrer.

    Miss S > Fiesta, non, parce que c’est au 2nd tour que ça va se passer. Je n’étais pas inquiet pour le premier tour (effet vote utile) mais je le suis pour le second…

    Sapheere présidente > Mouais, ça va venir, mais j’ai pas eu le temps et pis j’ai plein de boulot cette semaine ça va être coton !

    C&M > J’aime bien ça aussi, c’est stimulant, quand c’est argumenté !

    ba > Alors, finalement, t’as réussi à te décider ?

    cassiopée > Merci pour toutes ces infos !

  24. #26
     
    gravatar
    Vagant a gazouillé  :
    Puisque c’est ici qu’on cause politique, je ne dirai qu’une chose: je suis déçu. Enfin, on va peut être éviter le pire, mais franchement, je n’y crois guère. Au fait, CUI, serre les fesses. Tous ceux qui ne sont pas pour Sarko, sont contre lui. C’est lui qui l’a dit…
  25. #27
     
    gravatar
    Ysé a gazouillé  :
    Vagant, serrer les fesses tu crois? Moi je pense plutôt qu’il faut préparer la vaseline…
  26. #28
     
    gravatar
    cassiopée a gazouillé  :
    et Ysé, c’est pour ça qu’il faut voter en masse Ségolène au 2nd tour, avec elle on ne risque pas d’avoir ce genre de pb ;-). Allez, faut y croire, on n’a pas encore dit notre dernier mot ! (même si qd on somme les voix de Sarko, Le Pen et de Villers, ça fait peur :-/
  27. #29
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Vagant > Déçu par quoi, Vagant ? La short-list ? Les scores des uns ou des autres ? Les propos tenus ? La dynamique du second tour que tu pressens ?

    Ysé > Je te rappelle que la vaseline est incompatible avec les préservatifs. J’ai pas envie d’attraper une saloperie UMP, moi, prenons plutôt un gel siliconé.

  28. #30
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    cassiopée > Et mon grand fantasme à moi de me faire sodomiser par une femme ?!

    Ceci dit, pour de Villiers, ça me paraît probable mais pour les voix de Le Pen, c’est pas du garanti vu que Sarko a déjà “siphonné” – comme je l’ai entendu à la télé – près d’un million de voix à Le Pen : il est probable qu’une bonne partie des restantes, ce sont des purs et durs qui suivront de manière disciplinée les consignes que donnera Le Pen le 1er mai.
    Ce qui me paraît beaucoup plus hasardeux, c’est l’éventuel report des voix de Bayrou vers une candidature “plutôt centriste” plutôt qu’une candidature “très à droite”.

  29. #31
     
    gravatar
    L'obsédée a gazouillé  :
    Vagant, ici on parle CUL :)
    Mon grand fantasme, regarder mon partenaire se faire sucer par une autre.
    (je ne suis pas du tout branchée politique aujourd’hui ;-)
  30. #32
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    L’obsédée > Pas de panique, on va tâcher, même pendant cette période politique intense d’engagement, de ne pas perdre de vue les différents moteurs de l’âme humaine (et tout particulièrement de l’âme-ienne – ceci est un jeu de mot fumeux).
    Bref, du cul & des jeux.

    Il est sympa, ton fantasme. Simple & frais. Est-il partagé par ton partenaire ?

  31. #33
     
    gravatar
    L'obsédée a gazouillé  :
    Bien évidemment ;-) seulement je suis orgueilleuse ;)))))))))
  32. #34
     
    gravatar
    pateric a gazouillé  :
    Bref ! Je serai bref !
    En 2002, on nous a rejoué : – Le retour de trinitad –
    En 2007, on voudrait nous projeter : – Il était une fois l’Amer Rick – (Pardon : l’Amer Nick)
    Alors… Couvrons-nous : Ségo laine ou Nick ôtons (le voile en coton)
    Arf, Arf !
  33. #35
     
    gravatar
    strip a gazouillé  :
    (avec ou sans lubrifiant, on l’a dans l’cul j’vous dis ! il est où marlon et sa plaquette de beurre…)
  34. #36
     
    gravatar
    Ysé a gazouillé  :
    Voilà Strip, c’est ce que je voulais dire.
    Bien sûr Cassiopée, je ferais en sorte que non. Mais bon, je ne suis guère optimiste. Allez CUI c’est à toi de motiver les troupes! Aux (b)urnes citoyens!
  35. #37
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    l’obsédée orgueilleuse > Ça ! Tu ne peux t’en prendre qu’à toi même du coup !

    pateric > C’est pas “le con, la brute et le truand” réunis en une seule personne ?

    strip > Tant qu’à faire, autant lubrifier, non ? À toute chose, malheur est bon.

    Ysé > Je crois que ma sphère d’influence s’arrête à 0,00000025% des votants. Oh, on va la sentir, ma grosse influence !

  36. #38
     
    gravatar
    pateric a gazouillé  :
    Voui CUI : c’est un west terne !
  37. #39
     
    gravatar
    Ronn a gazouillé  :
    “il n’y a pas vraiment de questions à ce poser”

    enfin une faute dans tes écrits.

  38. #40
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Ronn » Hélas ! Si c’était la seule… J’ai corrigé, merci (et n’hésite pas à signaler les autres, je ne suis pas de ceux que ça dérange).

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>