[417] Friandise

CaramelJe profite de cette période rugbystique pour vous parler du charmant film « Caramel » que j’ai vu il y a déjà quelques semaines mais dont je ne vous avais pas encore glissé un mot.
Vous n’êtes pas sans savoir que caramel désigne au rugby un « gros » plaquage (enfin, moi j’étais sans le savoir jusqu’au mois dernier mais avec le matraquage auquel on a droit en ce moment, difficile d’échapper à cette publicité crétine d’Orange où un ponte du rugby français déclare sourire aux lèvres qu’ « au rugby, caramel, c’est pas une friandise » ou aux mille et un glossaires qui fleurissent sur le net (comme celui de Crampon-Aiguilles mais qui a fait l’impasse sur le caramel, tsss). Je profite de l’occasion pour vous dire que j’ai trouvé chez Le bruit des hommes une note amusante de saison.

Au cinéma, a contrario, « Caramel » est une friandise qu’on déguste avec plaisir et qui ne colle pas trop aux dents. Fréquemment qualifié de « Venus Beauté » à l’oriental (l’intrigue est centrée sur un institut de beauté situé à Beyrouth), le film dessine aux travers de ses protagonistes le portrait composite des amours beyrouthines. Il y a la plantureuse Layale (Nadine Labaki, la réalisatrice, une beauté à l’italienne) qui vie une douloureuse passion adultère, Rima (        Joanna Mkarzel, charmante aussi à mes yeux, dans un autre style), dans le désert sentimental de ses passions exclusivement saphiques, celle qui va se marier mais dont l’hymen est défloré, la vieille fille qui finit par nourrir un amour naissant, etc.

Le film est charmant, émouvant aussi, mais à mon goût un petit peu trop mielleux. Certes, il y a quelques épisodes aigres-doux mais dans l’ensemble, tout finit bien pour tout le monde (sauf une dont les espoirs resteront sur le carreau).

À voir, donc, pour ce portrait sensible du Beyrouth multiconfessionnel. À éviter si vous avez des caries et redoutez un petit excès de sucre.

56 gazouillis sur “Friandise”  

  1. #1
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    trop mielleux? le film c’est plutot “caramiel” alors, non?

    parenthese esthetique, le sucre caramelise comme moyen epilatoire c’est surfait, rien ne vaut la cire chaude en qualite et en douceur.

  2. #2
     
    gravatar
    France B a gazouillé  :
    Dans 99F il y a un peu trop de vomi :)
  3. #3
     
    gravatar
    jean-jacques a gazouillé  :
    99F c’est presque 100G ça !?! pfiou j’imagine les litres de gerbe dis-donc…
  4. #4
     
    gravatar
    cassiopée a gazouillé  :
    : oui mais en Orient, je crois qu’ils aiment bien le sucre caramélisé pour s’épiler. (Tu crois que les rugbymen s’épilent aussi comme ça? j’imagine le tableau ;-) ) De tte façon, caramel ou cire chaude, c’est hélas mauvais pour la circulation sanguine, et pour certaines personnes à risque :-/, ça risque de favoriser ou d’amplifier l’apparition de varices. En + je suis tellement douillette. Vive la crème dépilatoire ! (qui contient plein de produits chimiques effrayants mais passons …)

    : pour le caramel/plaquage, jamaus entendu parler. Je regarde tellement la TV que je vois mm plus les pubs, dingue! Une éternité que je n’ai pas été au cinéma. Ce soir c’est prison break, hop les enfants au lit à 20h30, pas besoin d’aller chercher une nounou ;-)

  5. #5
     
    gravatar
    S. a gazouillé  :
    dans ce film je parie qu’elles sont toutes jeunes et “belles”* (et connes?)
    à gerber non?
    bises

    *selon les critères imposés par l’industrie mondialisée de la “beauté”

  6. #6
     
    gravatar
    Fée d'Hiver a gazouillé  :
    France B : oui, un peu trop… [D’ailleurs, ça me rappelle quelques commentaires de “sévèrement bourné”… 99F est de ces films que l’on peut suivre d’un oeil, que l’on peut aller voir accompagnée et se laisser un peu distraire… – surtout si on a lu le bouquin! ;-) ]
  7. #7
     
    gravatar
    une blonde a gazouillé  :
    moi j’avais entendu dire par des gens bien pensants que Caramel, c’était dommage parce que ça ne traitait pas assez de la condition de la femme au Liban. Je me suis dit 1) tiens, finalement j’irai peut-être le voir tout bien considéré, si les gens bien-pensant qui ont a-do-ré persépolis (pour les même raisons qu’ils n’ont pas aimé Caramel) 2) heuu, je sais plus. Mais, à te lire, je me dis que j’ai bien fait, finalement de ne pas aller le voir car il n’y a pas de quoi fouetter un chat (en plus ça se fait pas de maltraiter les animaux, c’est la communauté bien pensante qui l’a dit)
    99F ? je le dis ? j’ai passé un bon moment (j’admets, je dois être en saturation de films intelligents hypers lents méga léchés ethétiquement avec rien dedans et puis j’ai rien trouvé de vraiment sympa cette année, contrairement à celle passée, question cinoche, j’en étais presque à me dire que Shrek 3 était mon meilleur souvenir de 2007, alors entre ça et 99F, franchement, je suis plus à ça près…)
  8. #8
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    (en plus ça se fait pas de maltraiter les animaux…)

    ho la blonde, va faire des mèches, c’est Eugène Schueller qui te le dit !

  9. #9
     
    gravatar
    une blonde a gazouillé  :
    Je ne reçois d’ordre de personne, même du grand Eugène qui me permet aujourd’hui de justifier mon QI de poule, paix à son âme. Le seul écart que je m’autoriserais serait pour un ordre venant de Gustave mais le brave homme n’est plus de ce monde alors y’a peu de risque que ça arrive.
  10. #10
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    ok poulette, mais si je t’offre l’ordre du mérite, tu l’acceptes ? (et un bisou, je suppose que c’est niet ?)
  11. #11
     
    gravatar
    une blonde a gazouillé  :
    Les bisous dès le premier rencard c’est interdit par la législation en vigueur, sinon, on passe pour une fille facile, c’est môman qui l’a dit. Même si, soi-disant, la première chose que fait une blonde le matin c’est rentrer chez elle, certaines d’entre nous ont des principes. si, si. (ça veut pas dire qu’on les respecte mais tout est affaire d’apparences à sauvegarder)
    De la même manière, je ne peux accepter l’ordre du mérite, c’est trop. Mais merci quand même.
  12. #12
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    je vous en prie ! et mes amitiés à madame votre môman très chère… (merde, j’aurais pas dû écrire poulette, faut presque tjrs que j’en fasse trop, c’est terrible)
  13. #13
     
    gravatar
    sélène a gazouillé  :
    pour en revenir au rugby, YYYYYYYYYEEEEEEEEEESSSSSSSS, la tondeuse à gazon néozélandaise a bourré ce soir ………
    put… Sarko est même dans les vestiaires des rugbymen, plus moyen de se rincer l’oeil tranquille!
  14. #14
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    columbine > Toi tu n’es jamais en retard pour transformer mon espace de commentaire en gynécée ;-)))
    Pour ce qui est de l’épilation au caramel, ça n’a pas l’air d’être top côté douleur !!!

    France B > Ah ouais ? C’était pas toi dans la baignoire ?!

    jean-jacques > Des souvenirs de spationaute ?

    cassiopée > Tu as essayé la cire tiède ?

    S. > Ben la réalisatrice/actrice est la plus belle de la bande, enfin, selon les critères mondiaux, mais non, c’est pas vraiment un défilé de top models.

    Fée d’hiver > Aller au ciné et ne pas profiter pleinement du film, ce n’est pas un petit peu du gâchis ?

    une blonde > Si tu veux mon avis (enfin, même si tu ne le veux pas), faut pas trop juger les films selon les critères des autres (qu’ils soient bien pensant ou mal pensant) mais avec les tiens propres. J’ai préféré Persepolis à Caramel, oui, à la fois esthétiquement et pour l’intérêt du film lui-même (qui n’est pas pour autant un chef-d’oeuvre).
    99F ne m’a pas convaincu, j’ai trouvé ça un peu vain. La dénonciation à la fin du fric dépensé par la pub en parallèle avec la faim dans le monde, j’ai trouvé ça limite gerbos.

    jeannot > Pfff, il a fallu que j’aille sur Wikipedia pour savoir qui était Eugène Schueller. Ça va devenir un burp intello ici.

    la blonde et son jeannot > Dites, z’êtes au courant que je prends une commission sur toutes les tentatives de drague dans mes commentaires ? Z’avez les moyens ?

    sélène > Ah oui, oui, bravo, la boucle est bouclée.
    Punaise, ces raclures de TF1, après le premier essai marqué par la France, paf, gros plan sur Kaÿser Sozy. Rooooïck.

  15. #15
     
    gravatar
    cassiopée a gazouillé  :
    .u.i : en fait la cire tiède, on appelle ça de la cire froide on la réchauffe dans ses mains, hum oui j’ai essayé une fois, j’ai pas terminé la boite, ça fait mal ET ça contient des produits chimiques (et en plus le résultat était pas terrible) un poste en parlant au hasard : http://forum.aufeminin.com/for.....z-moi.html
  16. #16
     
    gravatar
    Fée d'Hiver a gazouillé  :
    Je ne ne me laisserai plus distraire par mon charmant accompagnateur… (Enfin, si peut-être, mais chutt). Pour être sûre, le prochain ciné, j’irai avec ma mère ;-) !!!
    Je partage ton avis sur petite phrase de fin, tellement démago… (je l’ai vue, j’avais repris mes esprits!)
  17. #17
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    toujours selon kiki, le gynécée (du grec ancien γυναικηΐη / gynaikêïê) est le terme utilisé pour désigner l’appartement des femmes dans les maisons grecques et romaines.

    euh, la maison fait-elle crédit ??

  18. #18
     
    gravatar
    Lili Kawaii a gazouillé  :
    Trop sucré? Peut-être… mais alors pas écoeurant ;) Je l’ai rouvé surprenant, frais, créatif et très très bien interprêté, what else?

    Lili K.

  19. #19
     
    gravatar
    une blonde a gazouillé  :
    je ne juge pas les films que je vais voir sur les critères des autres mais les autres m’influencent forcément sur l’envie ou non que j’ai de voir un film, ce n’est pas tout à fait pareil.
    j’admets que la toute fin n’était pas du meilleur goût mais je ne trouve pas ça plus gerbos que s’enthousiasmer pour Persépolis parce que ça se fait de s’enthousiasmer pour la cause des femmes voilées et j’ai jamais prétendu que dans 99f, le plus intéressant, c’était son message. J’ai bien aimé et tant pis si ça ne dit pas que des trucs méga profonds, après tout, je suis blonde avec un neurone en mauvais état, je fais en fonction de mes moyens .
  20. #20
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    cassiopée > Bon, ok, j’en parle plus, je ne maîtrise visiblement pas le sujet.
    Les filles, pour vos poils : démerdez vous !

    Fée d’Hiver > Tu vas aller voir quoi avec ta mère ? « Histoires d’Oeufs » ?

    jeannot > Eh bien, je l’ai employé dans ce sens précis, effectivement. Y a un souci ?

    Lili Kawaï > Je suis d’accord avec toi, hein, c’est quand même un film très agréable à regarder et instructif, dans la mesure où il me montre un univers doublement inconnu. Mais c’est juste à la sortie que j’avais ce goût de guimauve un peu persistant en bouche.

    une blonde > Tu sais “la vengeance dans la peau” que j’ai encensé ici n’est pas un film intello ni à message, rien de très profond, donc. Je ne cherche pas à tout prix à voir des films intellos, mais à partir du moment où le film diffuse un message, alors là, oui, je fais marcher mes neurones de brun et je proteste si je ne suis pas d’accord !

  21. #21
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    pas le moindre, mon cher, pas le moindre… tu ignorais qui était Schueller tandis que moi c’était de γυναικηΐη dont j’avais jamais entendu parler… tout va désormais pour le mieux :) (et sinon, pour le crédit, la blonde sur le feu, on contracte comment ?)
  22. #22
     
    gravatar
    jean-jacques a gazouillé  :
    la voie lactée !!!
  23. #23
     
    gravatar
    France B a gazouillé  :
    Non, j’étais celle dans le lit, c’est plus confortable pour cuver :)
  24. #24
     
    gravatar
    une blonde a gazouillé  :
    promis, c’est le dernier message sur le sujet, ça va devenir lassant (je sais, ça l’est déjà) oui d’accord sur le raisonnement principe pas à principe (et moi j’ai pas aimé le troisième volet de Jason bourne, justement parce que c’est le même message à la con habituel (justement), que c’était bourré d’incohérence à la limite du honteux, et que tous les effets un peu spectaculaires sentaient le réchauffé. Maintenant, je ne nie pas que c’est excessivement bien filmé et bien rythmé, mais bon… bof quoi… du coup, je me dis, faudrait arrêter de dire pourquoi on a aimé ou pas tel film et se contenter de dire qu’on a aimé et poitn barre, ça éviterait des débats interminables)
    jeannot : pour le crédit on contracte comment ? Débrouille-toi, moi, je suis pétée de tunes, je paie cash mes factures… Par contre, si tu prends une comission sur les tentatives de drague, y’a-t-il une clause nous garantissant d’être satisfait du resultat après l’achat ? (j’allais dire consommation, mais c’est pas très classe)
  25. #25
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    hé mais c’est notre hôte qui parle de prendre une commission, chérie !!!

    peu importe, t’es toute pardonnée, j’ai déjà un faible très solide pour toi

    une blonde luxuriante, cinéphile et distinguée du neurone, à qui on la fait pas et qui de surcroit règle rubis sur ongles… mhmm dis-moi pas forte poitrine et paire de lunettes trop sexy, si ?

    ahem, et sinon, à part ça, apocalypto, vous avez vu apocalypto ?

  26. #26
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    jeannot > J’ai fait grec ancien (et pas latin) dans mon jeune temps. Très pratique pour déchiffrer les panneaux indicateurs dans le Péloponnèse !

    jean-jacques > Hein ? C’était sur une autre note, la voie lactée.

    France B > C’est d’un banal ! ;-)

    une blonde > Pour le contenu des critiques, à la limite, pourquoi pas. Mais notre point de vue est censé donner un éclairage pour ceux qui voudrait se faire une opinion sur leur chance d’aimer ou non le film (en fonction de leurs propres critères).

    Pour la transaction, évidemment qu’il n’y a aucun remboursement possible, mais tu imagines bien qu’il n’y a que la crème qui fréquente MON BURP. Donc, toute déception est impossible.

    jeannot > J’ai pas vu apocalypto (et je vois que tu as tout compris).

  27. #27
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    visionné un dimanche matin au lever du jour, comme un gosse, après une nuit de tout REPOS. imprégné à jamais par cette excellente surprise…
    au fait, julie, le meilleur film de l’année (2006) vu en 2007, POUR MOI c’est taxidermia (d’un certain gyorgy palfi), un putain de chef d’oeuvre !!
  28. #28
     
    gravatar
    Une blonde a gazouillé  :
    jeannot : alors, je vais être sport et ne pas relever une deuxième fois que tu me sembles un peu blond sur les bords puisque notre hôte l’a déjà fait et juste ajouter ceci : forte poitrine et lunettes, je dis non ! Qui dit blonde ne dit pas forcément objet de fantasme vulgaire, tu as une novuelle génération de poupées en silliconne très bien faites pour ça (ok, c’est très cher mais quand on aime..). Et puis arrête de me flatter si vilement en me faisant croire que je suis maline et cinéphile (quelle blague) ça me rend toute chose

    CUI : que la crème sur ton burp ? (non je ne ferai pas de jeu de mot graveleux) déjà j’y traîne, je serai toi, je m’interrogerai sur les conséquences juridiques d’une quelconque publicité mensongère… (mais on s’en fout, le gnôme va dépénaliser le droit des affaires)

  29. #29
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    et pourquoi diable une blonde telle que décrite plus haut serait-elle forcément vulgaire ??? n’est-ce pas au préalable dans nos têtes que tout se joue ? et puis tu sais, j’ai beau faire partie de la crème (de la crème), ch’uis nouveau ici, ch’peux pas tout tout savoir…

    alors quand j’étais p’tit, durant l’été, mes cheveux étaient déjà presque blancs… depuis, ils n’ont jamais cessé de naturellement foncer comme l’éclair (à cause de la vie et de la société, snif…)

    bon, lol, “toute chose” ça veut dire que tu m’en veux pas pour la monture et le bonnet, alors ?

  30. #30
     
    gravatar
    Une blonde a gazouillé  :
    ton lien est terrible et je commence à croire que tu es un grand malade mental.
    Ceci étant posé, un blonde telle que décrite plus haut, ça manque surtout de subtilité, c’est “too much”, et donc sinon vulgaire du moins, à mon sens, pas très attrayant mais bon, après, ce que j’en dis, hein, on a les fantasmes qu’on peut…
    Toute chose étant égale par ailleurs, heuuu, non, je ne t’en veux pas, on n’en veut qu’à ceux qui nous touchent, non ? (je sais, elle est facile, j’ai pas pu m’empêcher, en vrai j’ai pas encore décidé, je ne me laisse pas piéger par de la basse flatterie, sache-le)
  31. #31
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    donc, notre embryon de portrait robot (qui a pas encore eu l’occasion d’ouvrir la bouche, faut-il le signaler ?) serait selon toi définitivement une créature de seconde zone, indigne d’intérêt, etc… uniquement en vertu des deux signes extérieurs décrits toujours plus haut !?! euh, si on a effectivement les phantasmes qu’on peut, a-t-on pour autant les préjugés qui nous ressemblent ? après, j’ai plus facile de te suivre concernant la supposée rancoeur (si éventuellement tu devais en vouloir à quelqu’un d’avoir une bonne vue et des petits seins, ça serait plutôt à dame nature ainsi qu’à tes parents…) mais quoi qu’il en soit, dans une moindre mesure, cette histoire de blonde(s) commence à me faire penser à celle de certains noirs américains balançant des “niggah” par-ci “niggah” par-là à ceux qu’ils jugent responsables de leur malheur
  32. #32
     
    gravatar
    Une blonde a gazouillé  :
    Je n’ai pas dit que c’était indigne d’intérêt d’être blonde à forte poitrine avec des lunettes, juste que le fantasme de la blonde nue sous un imper avec des seins énormes, des lunettes, la bouche ultra pulpeuse et compagnie c’est “trop” pour être vraiment sexy à mon avis mais ce n’est que mon avis.
    Pour le reste, je ne vois pas bien le rapport, pour juger quelqu’un responsable de son malheur il faut être malheureux et je ne me sens pas concernée… (mais merci de sous-entendre que je suis de mauvaise foi au point de me défausser de mes responsabilités, ça fait toujours plaisir;)
  33. #33
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    > la blonde nue sous un imper avec des seins énormes, des lunettes, la bouche ultra pulpeuse et compagnie

    ok, alors ça c’est TON phantasme… certainement pas le mien ;)

  34. #34
     
    gravatar
    Une blonde a gazouillé  :
    mince, je suis démasquée !
  35. #35
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    jeannot > Pas vu “taxidermia” (avec ce titre, j’ai cru que c’était un film d’horreur). Ni apocalypto dont j’avais lu pis que pendre. J’attends donc d’autres informations pour faire des recoupements et voir si ton avis est fiable (par rapport à mes goûts j’entends).

    une blonde > Non mais c’est pas bientôt fini (toi et l’autre) ces propos éculés sur les blond(e)s ?
    Et moi, tu ne crois pas que je te flatte vilement en parlant de mon excellent lectorat ? ;-))

    jeannot > Tu es nouveau mais la blonde est toute nouvelle aussi. C’est pour ça que vous ne savez pas encore l’un et l’autre que je prends ma com’ pour les mises en relation.

    une blonde > Oui, j’avais oublié de le préciser. Je suis fréquenté par la crème, et aussi par des grands malades (Roumi : I miss you).

    jeannot > Ouais, enfin, en même temps, sur les clichés de blonditude, t’en as mis ta propre couche aussi.

    une blonde > Vous avez des blouses, chez GDF ? (ça m’intéresse)

    jeannot > Non, pas le mien non plus. Pas un imper, une blouse.

    une blonde > Déblousée ? nan ?

  36. #36
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    je faisais que passer, bonne route à toutes et tous…
  37. #37
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    jeannot > Un commentateur s’éteint, un être s’éveille ?
  38. #38
     
    gravatar
    une blonde a gazouillé  :
    on regarde rien pendant plus de 24 heures et les gens en profitent pour tirer leur révérence… tristesse…
    CUI ; oui, les mécanos ont des blouses, mais il n’y en a pas dans mon immeuble, désolée. Par contre, ils distribuent dans tout l’immeuble des petits guides très précis sur comment utiliser un préservatif, parce que c’est bouclage du plan de formation et que les GDF’man & girl partent en formation aux quatre coins de la France… (enfin, bien sûr, ce n’est pas dit comme ça, je précise la corrélation de moi même mais le hasard me parait un peu gros…)
    Jeannot : à bientôt qui sait… sur un site contre la vivisection ou les poupée en silicone (non, tout bien réfléchi, y’a peu de chance, alors adieu, c’est triste)
  39. #39
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    si j’dis blues d’infirmières je suis presque certain d’aggraver mon cas, alors prout hein, si t’as un grrrros chagrin tu sais où ne plus me trouver
  40. #40
     
    gravatar
    Une blonde a gazouillé  :
    bin oui, j’ai un cro-cro chagrin, c’est bien normal, mais tu n’es pas le premier homme à me faire pleurer cette année et, avec du bol, pas le dernier non plus, alors bon va en paix, tu es juste comme tous les autres (et ça, à ta place, je trouverais ça moche)
  41. #41
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    à ma place tu trouverais pas ça moche, tu serais juste comme tous les autres…

    (bon, ma chère madeleine, quand t’auras fini de m’exciter ici-même, tu passeras prendre un verre de lait à la clinique ?)

  42. #42
     
    gravatar
    Une blonde a gazouillé  :
    je suis plus canon que la blonde de la clinique, je tiens à le dire (m’en fiche, cette considération métaphysique n’engage que moi)
  43. #43
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    une blonde > Hum, alors, justement, il était comment ce petit week-end Aixois ?!

    jeannot > Normalement, après un séjour en colonie, on s’échange son email ou son numéro de portable, non ? (enfin, de mon temps… euh… non de mon temps, non).

    une blonde > Eh oh, pas de dépression sur mon site, hein, ça n’est autorisé qu’à MOI.

    jeannot > Un lait fraise ?

    une blonde > On peut vérifier cette allégation ?

  44. #44
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    plutôt du lait de coco
  45. #45
     
    gravatar
    Une blonde a gazouillé  :
    cui(-cui, c’est bien on jamais dû te la faire) : très très bon, j’ai eu un franc succès auprès de gallois éméchés et de norvégiens timides, la coupe de rugby m’aura au moins permis cela. Bon bien sûr, j’ai aussi visité les environs, hein, je n’y allais pas pour me faire effrontément draguer pendant 2 jours. Et sinon, j’ai noté avec délice le penchant immodéré des aixoises pour la maille qui ne laisse rien ignorer des petits bourrelets et quand on s’habille comme une femme fatale de la rue saint-denis, très honnêtement, c’est le petit détail qui tue (ça plus ne pas savoir marcher avec des talons aiguilles) je sais, c’est moche d’être mesquine mais des fois ça fait du bien.
    sinon :
    – à mon époque non plus pourtant, je suis pas vieille mais j’admets, je crois que ça se fait (même les norvégiens timides le savent)
    – pour rappel : je fais que ce que je veux
    – vérifier cette allégation ? heuuu, je suis pas aussi fortiche que toi en photo d’art, alors ça ne va pas être facile, et puis si ça se trouve je suis une star d’envergure internationale et je ne peux pas révéler mon identité top secrète, tu y as pensé à ça ? (non jeannot, calme-toi, je ne suis pas Britney)

    jeannot : non, du lait, c’est très bien, c’est bon pour ma croissance.

  46. #46
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    jeannot > dans la banlieue rouge ?

    une blonde > (j’ai eu droit à pioupiou aussi mais c’est très affectueux)
    Si j’ai bien compris, tu es en train de prétendre que les Aixoises sont des boudins qui s’habillent avec des goûts de chiotte ? (j’ai un autre souvenir de cette ville charmante, mais bon, en province, on trouve de tout).
    Par ailleurs, qui te parle de photo ?

  47. #47
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    pas vraiment, camarade, pas vraiment… bien plus pompeuse l’allusion :)

    quant à toi hardi petit canon, de quel lait tu parles ? crévindiou !! on vous a jamais dit que le celui de la vache il est juste bon pour le veau, à la ville ?

  48. #48
     
    gravatar
    Une blonde a gazouillé  :
    Cui : pas toute évidemment, mais je n’ai retenu que celles qui, sans être des boudins, avaient quand même un très léger problème de bon goût, ça ne veut pas dire qu’il y avait aussi de belles femmes, c’est possible mais j’ai pas fait gaffe. (heuu, sinon, la banlieue rouge j’ai pas compris)

    jeannot : hardi petit canon, j’aime bien, je devrais mettre ça sur ma carte de visite, ça le fait. Cela étant dit, je m’interroge : n’avais-tu pas décidé de nous dire adieu ? sur les nombreux merveilleux sites que tu mets en lien, n’y parle-t-on jamais de comment soigner ses sorties ? (non pas que je veuille te mettre dehors, hein, note bien, je ne me permettrais pas, mais bon, je m’interroge quand même sur la véracité de cette menace d’adieu)

  49. #49
     
    gravatar
    le marcel a gazouillé  :
    je te l’ai fait savoir pas plus tard que ce matin : quand tu t’interroges, tu fais du mal à toute la surface de ta splendeur

    où diable as-tu lu le mot “adieux” ?? serait-ce donc une forme d’absence de subtilité spasmodique qui te ferait à ce point tomber à distance dans toute la farce de mes attrapes-souris ? je sens que tu ne vas pas résister très longtemps à l’agressivité de tes pulsions narcissiques, aussi je dis détends-toi la madeleine, laisse aller, c’est qu’une valse…

  50. #50
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    jeannot > C’est bien ce que je craignais !

    une blonde > (banlieue rouge => communistes => coco)
    Pour les nanas fringuées n’importe comment, je m’étonne juste que cela semble, pour toi, être une découverte.
    Très chouette « hardi petit canon » sur une CV, yep.
    Par ailleurs, quand Sheila a fait ses adieux à la scène, ça a bien duré un an. Show must go on.

    le marcel > (Si je m’étais douté que cette note vite fait allait atteindre les 50 commentaires, tudieu…)

  51. #51
     
    gravatar
    Une blonde a gazouillé  :
    Le marcel du jeannot : absence de subtilité spasmodique, non, ça c’est pas moi, c’est mon ex, moi je suis méga subtile, comme fille. Une valse ? quand on tourne trop longtemps, ça donne envie de vomir

    cui : non, pas une découverte forcément mais une constation réjouissante néanmoins. (merci pour ma culture, je le saurai, maintenant) un an ? ça va durer un an les tristes manipulations de cocotte sur le retour pour nous faire croire qu’il s’en va pour nous obliger à le retenir ? pitié.

    Et 51… ouaip, y’a des trucs comme ça, on s’en doute pas et puis…

  52. #52
     
    gravatar
    le marcel a gazouillé  :
    jeannot : qu’est-ce que je t’avais dit, ma couille ? cette madeleine a la prune en feu mais sa cultuuuuure de champignons l’empêche momentanément de passer à l’acte irl, du coup elle se la pète sur internet

    d’un banal…

  53. #53
     
    gravatar
    Une blonde a gazouillé  :
    Eh oh ! je ne te permets pas de parler de ma prune ou de prétendre que je me lance dans la culture de champignon, nous n’avons pas gardé les cochons ensemble mon brave petit !
    Et d’abord, je ne me la pète jamais. Et ne dis plus jamais que ce que je fais est d’un banal, ça me vexe très beaucoup.
  54. #54
     
    gravatar
    jeannot a gazouillé  :
    SHEILA ? comme les rois mages en gondole à venise tu veux dire ? woaw, vous les copains je vous oublierai ja-mais !!
  55. #55
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    la blonde, jeannot & consors > Je pense que cette conversation qui a passionné les foules est arrivée à son terme. Je ne la relancerai donc pas.
  56. #56
     
    gravatar
    une blonde a gazouillé  :
    merci !!!!

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>