[524] Handicap :-)

J’attendais tranquillement mon train dans la gare quand j’aperçus de loin cette publicité. J’y jetais un œil plus attentif pour essayer de comprendre ce qui me semblait étrange dans cette image.

handicap

C’est d’abord le mec dans son fauteuil roulant que j’ai repéré. Tout sourire, une allure de cadre sup’ en week-end, chemise impeccablement repassée et… ah tiens ! un petit bout de fauteuil roulant. C’est en voyant ce fauteuil roulant que j’ai commencé à m’intéresser au texte. Eh non, ce n’était pas une pub qui parlait des départs en vacances mais des conditions d’accès pour les handicapés. Handicapés ? Je retourne à l’affiche. Je regarde la blonde un peu gironde et je vois qu’elle a des yeux un peu curieux, ben oui, elle a les traits spécifique à la trisomie 21.

Et le mec, avec les lunettes de soleil, c’est… (je réfléchis longuement)… Bon sang ! mais c’est bien sûr ! c’est un aveugle.

Ah d’accord !

Alors on pourrait dire que grâce à la SNCF, notre joyeuse ribambelle d’handicapés retrouve tellement le sourire que leur handicap s’efface devant leur joyeuse sérénité.

Moi j’ai plutôt l’impression que le côté dérangeant du handicap a été gommé pour ne pas trop effrayer le chaland qui passe et qui jettera un œil à l’affiche…

… sauf les aveugles, bien entendu !

20 gazouillis sur “Handicap :-)”  

  1. #1
     
    gravatar
    six a gazouillé  :
    Ta note fait echo à une de mes pensées de métro, pas plus ancienne qu’hier. Il y a à la station où je m’arrête tous les jours, un clochard cul de jatte en fauteuil qui mendie dans le couloir. Je n’en suis pas fière, mais que ce soit la crasse qu’il arbore, l’odeur que je lui attribue, les motivations de la personne qui le place là presque tous les jours, bref sa déchéance ou simplement son handicap, ce spectacle me gêne. Et je me suis surprise à penser “mais enfin il y a des enfants qu passent ici!” tout en me disant la seconde d’après qu’un parent responsable devrait peut-être inciter son enfant à parler à cet homme plutôt que d’entretenir et de perpetuer des peurs projectives comme celles que moi, je peux avoir.
    Le problème est rendu encore plus compliqué par la campagne de pub dont tu parles, sans doute ont-ils voulu “gommer l’aspect gênant du handicap” mais qu’auraient -ils pu faire d’autre?
  2. #2
     
    gravatar
    Athena a gazouillé  :
    “Alors on pourrait dire que grâce à la SNCF, notre joyeuse ribambelle d’handicapés retrouve tellement le sourire que leur handicap s’efface devant leur joyeuse sérénité.”

    Ben..ouais. je pense que l’idée n’est pas mal, n’es-ce pas le but premier de la pub! ceci dit le handicap n’est pas “gommé” (ni éffacé) juste compensé.

    [Tout comme Six, l’exploitation d’un handicap me dérange..(très franchement pensez-vous que du fait d’être sur un fauteuil cet homme ne peut prendre de douche? il existe tout de même des douches municipales..)]

  3. #3
     
    gravatar
    Miss S a gazouillé  :
    Est-il normal qu’à la suite d’une publicité quelque peu édulcorée sur la vie joyeuse et rêvée qu’ont les handicapés grâce à la sncf (hahaha…), on en arrive à fustiger un pauvre bougre en fauteuil roulant qui, en désespoir de cause, passe ses malheureux jours à essayer de gagner 3 franc 6 sous en faisant la manche dans le métro sous le regard dédaigneux de ceux qui craignent finalement d’un jour être à sa place ?

    Athena, qui te dis que cette personne n’a pas lutté des jours, des semaines et des mois, pour avoir un semblant de vie “normal” en allant “prendre sa douche tous les jours” ? Au moins Six dit avoir conscience de l’ambiguité de son sentiment…
    Bien sûr on peut être gêné, mais de là à juger !

  4. #4
     
    gravatar
    Athena a gazouillé  :
    S: Non pas d’un jugement, je parle de “l’Exploitation d’un état”..lorsqu’on part d’un handicap et que l’on surenchéri..De façon général..(une mère qui expose son enfant, un mutilé qui se met à nu, un aveugle qui retire ses lunettes..bref de tas de situation. qui en comparaison des autres mendient simplement) Car je pense que l’on est à même chacun de nous de comprendre que la mendicité n’est jamais faite de gaité de coeur, et lorsqu’on y arrive c’est que l’on y a été contraint..et des histoires de vies sont bien différentes). C’est seule la “surenchère” qui me dérange.

    [Le message que me renvoie cet homme c’est plus du fait de son état (de son handicap) qu’il est dans une telle situation (= de ne pas pouvoir prendre une douche)..et c’est exactement la traduction que vous en faites “cette personne n’a pas lutté des jours, des semaines et des mois, pour avoir un semblant de vie “normal” en allant “prendre sa douche tous les jours”. ]

  5. #5
     
    gravatar
    Janine Thombrau a gazouillé  :
    Mis à part que j’ai utilisé ce service et en suis particulièrement satisfaite…
    Nous avons affaire à de gentils handicapé, biens sous tous rapports …
    On se demande même s’ils le sont!
    Le fauteuil est tellement discret qu’on le voit à peine …
    Les lunettes… Juste pour éviter la réverbération du soleil sur la mer et sur les vitres de la gare!
    La gamine … Une gamine de son age … Comme on en voit des millions…
    Des handicapés qui ne se montrent pas … Discrets … Donc politiquement corrects!
    Sans bagages encombrants …
    Sans “travers”…
    Sans aide médicale …
    Sans tierce personne…
    Donc qui semblent ne pas avoir besoin de ce service…

    Dommage … Le fauteuil est parfaitement adapté …Et le personnel particulièrement gentil et efficace …
    Et pas plus cher … Même moins pour l’accompagnateur.

    Alors pourquoi ne pas les montrer à l’action?

  6. #6
     
    gravatar
    Memorandhomme a gazouillé  :
    Il me semble quant à moi que l’idée de cette publicité, c’est précisément de montrer que le handicap est, si j’ose dire, moins handicapant grâce à ce service… Il est donc logique de minorer visuellement la contrainte du handicap et de montrer des gens satisfaits, de la même façon qu’on montre une ménagère souriante quand elle a terminé de chasser le crasse de sa douche grâce à Monsieur Propre…

    Et sinon, je me suis encore beaucoup amusé en lisant les mots-clés relevés dans google et tes réponses ! Je ne vais pas jusqu’à dire que c’est la meilleure partie du blog, mais, comme disait l’autre, “il y a parfois de belles fulgurances”.

    MemHo.

  7. #7
     
    gravatar
    raymond burrp a gazouillé  :
    intermède musical en signature
  8. #8
     
    gravatar
    blabla a gazouillé  :
    voilà qui s’appelle “cherche la petite bête”
  9. #9
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Six » Discuter sur le regard sur le handicap mériterait un peu plus que cette courte note mais il est clair qu’il n’est pas facile d’avoir un regard « simple » vers les handicapés ; il y la gêne de la différence, teintée d’une sorte de culpabilité d’être, soi, valide.
    Et quand le handicap est sur-exposé, pour attirer la compassion, on est doublement gêné ; par cette première gêne, et aussi par cet exhibitionnisme de mauvais goût.
    Il n’y a que la vie avec les handicapés qui finit par rendre plus naturel l’échange qu’il peut y avoir, quand on a « apprivoisé » l’humanité de ceux qui nous sont étranger (j’ai vécu une dizaine d’années avec une voisine trisomique, ça m’a aidé).

    À la question « qu’auraient-ils pu faire d’autre ? », j’aime bien la réponse de Janine : montrer le personnel accompagnant à l’action (déjà, ça nous permettrait de savoir qu’il y en a).

    Athena » Je persiste à dire que le handicap est gommé, sur cette page, dissimulé.

    Janine Thombrau » Bienvenue ici et merci pour ce témoignage. Je suis content de voir que « côté handicap », l’effet produit par cette pub est semblable à celui que j’ai ressenti « côté valide ».

    Mémo » Certes, mais dans certaines pubs Monsieur Propre, on voit l’allure du carrelage à gauche et à droite du passage de l’éponge libératrice. Je persiste à trouver ce visuel too much.
    (Et pour les googleries, bah, c’est plus facile d’être drôle en une ligne que sur tout un article. Je n’ai pas le talent de Mademoiselle Dusk !)

    raymond burp » Excelllllllente cette chanson ! Merci pour l’intermède !

    blabla » Oh la la ! le commentaire corporatiste !!!!

  10. #10
     
    gravatar
    Vintage a gazouillé  :
    Marrant…

    Moi qui suis (presque) aveugle…

    J’ai vu une fille hilare, l’employée d ela SNCF sûrement, qui regarde nettement vers le bas du dos du type de devant (avec ses lunettes). Visiblement, c’est évident, elle est en train de lui enfourner un gode maousse costo dans le fondement.

    Et vu son sourire, il n’a pas l’air de s’en plaindre, le bougre (sens éthymologique du terme, révisez votre Sade), même s’il n’assume pas totalement, il garde ses lunettes quand même. Pas envie que sa maman le reconnaisse. C’est vrai quoi… D’aller de faire mettre profond le soir au fond d’une gare sordide par un thon recruté à la cotorep, tout de même, ça casse un peu l’image du fils parfait !

    Et derrière, le copain regarde… un peu vers le bas, en direction directe dudit fondement. Depuis son accident (enfin… accident… C’est ce qu’il a dit à ses amis… En réalité, lâchement poignardé dans le dos, entre les lombaires, par un petite frappe qui vendait son cul pour lui faucher 20 pour payer sa dose, tu parles… Et oui, trop d’admiration pour Pasolini peut conduire à quelques difficultés de déplacement in fine…) il ne peut plus s’occuper lui-même d’aller rendre heureux des minets ouverts du cul dans les gares, le soir, à la nuit tombée. Quel malheur ! Que de plaisirs perdus ! Mais là, grâce à cette gironde complice et à la bonté sociale de la SNCF, il retrouve enfin le plaisir d’en donner, fût-ce par une intermédiaire institutionalisée.

    Cette pub de trio pour retrouver le chemin des plaisir perdus, et vivre une sexualité épanouie malgré les déboires de la vie, voilà un beau programme, socialement avancé, un message plein d’espoir, une ôde à la vie… Quel lyrisme à la SNCF !

    Et les gentilles travailleuses handicapée de la SNCF te fournissent ce petit service, mais si important, dans 348 gares ! Forcément une pas loin de chez toi. Que du bonheur !

    Ha, trop forte la SNCF…

  11. #11
     
    gravatar
    Storia Giovanna a gazouillé  :
    Effectivement, CUI, “il n’y a que la vie avec les handicapés qui peuvent rendre naturel l’échange”. Sache que le handicap n’est pas glauque, mais qu’il peut certes gêner les valides, qui ont besoin de ressentir de la compassion. J’ai toujours connu mon grand-père tétraplégique et mon oncle est trisomique 21. De plus, j’ai été confronté aux mondes des sourds (ce handicap, pour moi musicienne, est une injustice en soi). Pourtant, je n’ai jamais croisé autant d’humanité dans les yeux des handicapés que j’ai croisés.
    Je comprends que cette image te gêne, CUI, car la SNCF a voulu montrer des handicapés tels qu’ils sont. Des humains, quoi.
  12. #12
     
    gravatar
    FunZZ a gazouillé  :
    La publicité est aussi là pour idéaliser les choses (en général).
    Si tu mets trois personnes qui font la tronche (handicapés ou pas) je ne sais pas si une pub pourrait être efficace.
    Entre-nous, je crois qu’en fait cette affiche est plutôt ratée…
    Mais le plus important reste tout de même le message, c’est une bonne chose d’ouvrir les services publics (ce qu’il en reste) à tous y compris les handicapés.
  13. #13
     
    gravatar
    sélène a gazouillé  :
    Je crois que la société sera sur le bon chemin le jour où nous n’aurons plus besoin de faire ce genre de pub pour faire valoir le droit de tous, le jour où l’intégration de tous quelles que soient nos différences deviendra une évidence, mais permettez-moi d’être pessimiste pour le moment (et nous savons tous je pense d’une manière ou d’une autre ce qu’il en est….). Alors, en attendant, si ce genre de pub peut aider…..
  14. #14
     
    gravatar
    0July0 a gazouillé  :
    La pub prévoyait-elle une sur-inscription en braille? J’ironise mais à qui est-elle réellement destinée cette pub? Plutôt aux proches, familles ou accompagnant je crois, d’où ce besoin d’être propre, positif pour ceux dont c’est le quotidien.

    Ajoutons peut être une once d’autosatisfaction pour le quidam qui passera, s’imaginant que le monde est réellement de plus en plus merveilleux…

    Un petit détail, je ne sais plus où je l’ai lu, qui explicitait clairement qu’une déficience sur une capacité n’est pas un handicap. Politiquement correct ou axe de réflexion?

  15. #15
     
    gravatar
    Janine Thombrau a gazouillé  :
    “Je crois que la société sera sur le bon chemin le jour où nous n’aurons plus besoin de faire ce genre de pub pour faire valoir le droit de tous, le jour où l’intégration de tous quelque soient nos différences deviendra une évidence, mais permettez-moi d’être pessimiste pour le moment (et nous savons tous je pense d’une manière ou d’une autre ce qu’il en est….). Alors, en attendant, si ce genre de pub peut aider…..”

    Je ne sais si elle peut aider … Dans la mesure où le service est connu… Facilement accessible …
    Etc…. Comme je l’ai dit + haiut.

    Ne serai-ce pas une petite couche de bonne conscience que se donnerait la SNCF … Pour espérer attirer plus de clients …

    En tout cas ce n’est pas ce type de pub qui me ferait, ni ne m’a fait utiliser ce service …
    Mais …
    Tout simplement le détail des services apportés:

    Accueil en gare
    Transport des bagages,
    Accompagnement sur le quai
    Accompagnement dans le wagon
    Installation à la place
    Confort et ergonomie de la place
    Espace pour ranger le fauteuil
    Fauteuil en face pour l’accompagnateur
    Sourire et efficaité des “prestataires”
    Aucun frais supplémentaire.

  16. #16
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Vintage » Merci pour ta lecture si fine de cette campagne, Vintage, je découvre donc avec stupreur que la SNCF aussi a succombé à la vague « porno chic ».

    Storia Giovanna » Si je suis d’accord avec toi sur le début, je ne te rejoins pas tout à fait sur la conclusion (comme je le disais dans mon article).

    FunZZ » Je crois qu’on est d’accord en effet ; la publicité est ratée. Mais je ne comptais pas parler du service qu’elle promeut, ça n’a (presque) rien à voir !

    sélène » Je ne suis pas sûr, justement, que ce genre de pub puisse aider, elle dissimule plus encore le handicap (enfin, c’est ma perception).

    0July0 » Bienvenue ici !
    La publicité étant suspendu à plusieurs mètres au dessus du sol, s’il y avait une version en braille, alors … boulette ;-)
    Plus sérieusement, ta façon de voir les choses est assez positive. Oui, pour les proches, pourquoi pas. Maintenant, sur ta réflexion finale, je vote « politiquement correct ». Pourquoi vider le mot « handicap » de sa substance ? On pourrait le limiter au champ des courses hippiques, mais je ne vois pas de notion dégradante dans « handicap » (comme il pourrait y avoir dans « diminué », qui contient « moins »).

    Janine Thombrau » Comme je le disais plus haut, la publicité est une chose, le service décrit en est une autre. La publicité sert à faire connaître plus largement ce service, et finalement, elle atteint son but !

  17. #17
     
    gravatar
    hortensia a gazouillé  :
    Super ton nouveau blog !

    Y’a du sexe ? Bon, je vais voir…

    Tschüss.

  18. #18
     
    gravatar
    versatile a gazouillé  :
    le commun des “valides” est montré toujours souriant dans la pub, alors pourquoi pas les handicapés ?
    pourquoi échapperaient-ils à cette vision lisse du monde que nous renvoie la pub ?
    et que trouves-tu dérangeant dans le handicap ?
    le handicap est certes synonyme de contraintes mais n’est pas antinomique du rire, du désir ou des envies d’aller voir le monde !
  19. #19
     
    gravatar
    sélène a gazouillé  :
    Surtout que tout handicap n’est pas toujours “visible”!!!…
  20. #20
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    hortensia » Euh. Oui ! Merci !

    versatile » Je suis d’accord avec toi, en effet, la publicité est là pour montrer le bon côté des choses (il me semblait juste que sur cette image qui parlait de services aux handicapés, c’était tellement lissé qu’on ne voyait plus les handicapés ce qui cause un décalage entre le fond et la forme). Sinon, ce que je trouve « dérangeant », c’est ce que je disais : une sorte de culpabilité inversée (probablement un truc démultiplié avec mon complexe de supériorité ;-)

    sélène » (Si ça se trouve, il y a un sourd-muet déguisé sur la photo…)

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>