[1063] Dis adieu à la Dame

J’apprends aujourd’hui une nouvelle qui me rend triste, la disparition de Dame. Je ne sais pas, parmi mes lecteurs réguliers, combien étaient également des lecteurs de son burp. Elle fait partie de celles que je lie, dans ma très obsolète (et encore un peu plus aujourd’hui, donc) liste de liens, dans une catégorie un peu différente de celle dans laquelle « j’opère ». Elle appartenait à la sphère BDSM, alors que je ne suis que vanille. La burposphère est composée d’une somme de microcosmes plus ou moins fermés, et parfois des porosités se créent, car personne ne peut se résumer à une simple case. Je ne suis pas échangiste, puisque je suis adultère, mais quand j’ai commencé à initier A*** aux clubs, de par les sujets que j’abordais, j’ai créé une porosité qui m’a mis en connexion avec des burps dont le sujet est principalement l’échangisme (par exemple Miss Dactari, Libertango & Lamyss, Goormand, et bien d’autres).

Je n’ai pas eu besoin de sortir mon fouet pour me retrouver connecté à la burposphère BDSM. Je ne suis plus capable de dire aujourd’hui comment Dame et moi avons été mis en relation, peut-être était-ce au travers de Bricabrac avec qui je partageais une fascination pour les annonces de XXXB dans Libération ?, mais ce que je sais, c’est que j’ai instantanément aimé sa plume, son style très particulier, et son humour qui ne la quittait, semble-t-il jamais. J’ai dévoré son burp parodique du milieu BDSM en pleurant parfois de rire, tellement les situations étaient finement caricaturées. Dans un milieu où l’on se prend sans doute un peu trop au sérieux, son ton était particulièrement rafraîchissant.

Que savais-je d’elle ? Pas grand chose en fait. Qu’elle était Méditerranéenne, qu’elle vivait à Bordeaux, qu’elle n’était plus toute jeune et qu’elle avait, ces dernières années, la santé fragile. Qu’elle avait aimé, mais qu’elle vivait seule. Qu’elle était dominatrice, qu’elle aimait les photos de minerve (je lui en ai dealé quelques unes, en douce !). Qu’elle semblait ne jamais se départir de son humour distancié, pas même quand la maladie l’accablait.
Avec certitude, que ça devait être précieux – et réjouissant – de la compter parmi ses amies.

Il va être long, l’interme*de !

☼ ☼ ☼

Pour vous, Juliette, cette chanson, pont entre deux cultures voisines, et qui me fait penser à vous.

16 gazouillis sur “Dis adieu à la Dame”  

  1. #1
     
    gravatar
    melle a. a gazouillé  :
    oh..ca me touche..
    je la suivais aussi épisodiquement..j’aimais son univers , son humour, les liens sur son blogs..ses photos..
    whaou je la lisais depuis si longtemps..
    ca me rend triste
    c’est quand même troublant cette “intimité” qu’on noue avec de parfaits inconnus..
  2. #2
     
    gravatar
    Cristophe a gazouillé  :
    Elle m’est inconnue mais ton “Dans un milieu où l’on se prend sans doute un peu trop au sérieux, son ton était particulièrement rafraîchissant.” me motive…

    PS : ton lien vers XXXB est incorrect.

  3. #3
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    merde :-(

    j’ai souris à l’allusion d’XXXB, toute une époque révolue…mais qui a eu son charme…

  4. #4
     
    gravatar
    dita a gazouillé  :
    On m’avait parlé d’elle dernièrement et je n’ai pas eu le temps de la connaitre.
    ça ne m’étonne pas qu’on s’attache aux gens et à leur destinée. C’est même sain à mes yeux. Je m’attache autant à vous qu’à des rencontres que je peux faire en bas de ma rue.

    On est bien peu de choses effectivement alors autant s’enrichir humainement

  5. #5
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Melle a. » Oui, c’est un lien étrange, une proximité lointaine, un peu indifférente, fragile, mais réelle.
    Et parfois, elle se transforme en autre chose de plus fort et plus tangible… C’est un peu magique.

    Cristophe » Je n’ai pas réussi à retrouver son blog parodique (je ne suis pas sûr d’ailleurs qu’il soit toujours en ligne), mais si tu trouves, tu devrais commencer par ça.
    Après, c’est un peu dommage de la découvrir posthume, mais ce billet est aussi fait pour ça.
    (Je crois que c’est réparé, le lien.)

    columbine » Je ne sais pas à quoi on peut dire qu’une époque est révolue. Concernant les blogs, si mouvants, je ne sais pas, oui, j’ai l’impression que je suis passé de l’enfance à l’âge adulte, d’une certaine manière.

    dita » Je ne sais pas qui t’en avait parlé, mais c’était un bon conseil.

  6. #6
     
    gravatar
    plikplok a gazouillé  :
    “puisque je suis adultère”

    J’ai l’impression que cette formulation dénote un soupçon de mauvaise conscience (un peu comme l’emploi du terme “israélite” dénote une tournure d’esprit antisémite). Ce qui d’emblée, ne paraît pas trop raccord avec le reste du burp…

    Mais en fait si, un peu, quand même.
    Reste qu’en te lisant, on n’arrive jamais à ressentir de sympathie pour Mme CUI. Ou alors, très indirectement.

    C’est curieux, non?
    Ou est-ce juste une illusion d’optique?

    PS: Voilà qui est limite hors-sujet (du moins du point de vue de la note), mais ça m’interpelle depuis un moment, alors j’ai profité du prétexte…

  7. #7
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    plikplok » Tu sais, il ne peut pas y avoir blasphème s’il n’y a pas croyance en Dieu !
    Bref, il me semblait qu’adultère était plus neutre, plus clinique, qu’infidèle qui parle déjà de morale. Quel terme aurais-tu préféré ?
    Pour madame Cui, c’est un peu normal, hélas, qu’elle joue ici le mauvais rôle car elle n’y a jamais droit à la parole, ou alors par ma bouche qu’on peut taxer sans risque de partialité. Il arrive, toutefois, au fil des commentaires, que certain(e)s soient touché(e)s de compassion envers tout ce que je lui fais subir. Il faut me lire en creux, sans doute.
  8. #8
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    révolue, pour moi et aussi pour Bricabrac qui a arrêté son blog :-)
    je ne me permettrais pas de parler pour toi :-)
  9. #9
     
    gravatar
    plikplok a gazouillé  :
    “infidèle parle déjà de morale”, c’est vrai.
    Mais c’est bien de cela dont il est question (pas la marque déposée des monothéistes, plutôt ce qui distingue les psychopathes du reste de l’humanité).

    Sinon, je ne vois pas très bien ce que tu lui fais subir, puisqu’elle ne partage pas tes aventures et que selon toi, elle n’est pas au courant. Mais ça, c’est très banal.

    Non, ce qui est terriblement intéressant, c’est d’essayer de cerner ce que révèle le mélange de respect, de crainte, de culpabilité et de dépit que tu sembles malgré tout témoigner à son égard.

  10. #10
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    columbine » Je crois que je n’ai jamais connu ton blog. Effectivement, l’arrêt d’un blog marque la fin de quelque chose, mais pour moi qui tiens le cap depuis 6 ans, j’ai quand même l’impression que des étapes se succèdent. C’est imperceptible, progressif : le renouvellement de mon lectorat, les changement dans les burposphères dans lesquelles je gravite. J’ai l’impression qu’on (en général) ne blogue plus tout à fait en 2012 pour les mêmes raisons qu’en 2006.

    plikplok » Ce que je lui fais subir : au moins, dans les phases où j’ai été très épris d’une amante, une désaffection à son égard. Elle l’a ressenti et me l’a dit, même si elle n’a pas forcément identifié la cause.

  11. #11
     
    gravatar
    plikplok a gazouillé  :
    “Elle l’a ressenti et me l’a dit”
    Oui mais toi, tu lui as répondu quoi ?
  12. #12
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    plikplok » J’ai dissimulé, j’ai pris sur moi, j’ai fait mon mea culpa, j’ai été plus attentif par la suite (mais toujours pas parfait, faut pas croire).
  13. #13
     
    gravatar
    Marie a gazouillé  :
    Il m’arrivait de la lire de temps à autre. C’est vrai qu’elle avait une plume particulière. C’est triste.
  14. #14
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Marie » Pour moi, ce n’était pas tant la plume que l’être humain que l’on sentait tout juste derrière. Oui, c’est triste, surtout pour celles et ceux qui la connaissait d’un peu plus près que moi.
  15. #15
     
    gravatar
    Jos casada a gazouillé  :
    Vos gazouillis si savoureux
    …Merci
    …Et je sens des envies qui me montent aux..
    Longue et belle route à Cui et ses complices ;)
  16. #16
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Merci à vous aussi pour ces encouragements.
    Je passe de temps à autre sur le blog de Dame et je vois quelques fidèles qui, annuellement, laisse un petit mot de souvenir comme on fleurirait une tombe.
    Son souvenir perdure, tant mieux.

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>