[514] Mensonge illimité

J’avais déjà relevé ici quelques excès publicitaires des opérateurs téléphoniques et Internet. Personnellement, je ne suis pas étonné que ces gens-là persistent dans leur méthodes [EDIT suite à la remarque pertinente de Florent V.] quelque peu cavalières ou à la hussarde (encore que les méthodes à la hussarde aient, quand les circonstances sont réunies, parfois du bon – et je ne dis pas ça à propos de l’affaire Olivier Martinez vs. Éric Dupin), [/EDIT] mais il n’empêche qu’il est parfois bon de les illustrer surtout quand c’est aussi facile.

Ainsi donc, dans sa récente campagne publicitaire, Orange ment éhontément.

La preuve par deux images :

Les forfaits prétendument illimités d\'Orange...
(…)
... sont en fait plein de limites.
Forfaiture !!!


Illustration : votre serviteur (qui, oui, apparaît très partiellement dans les reflets)

11 gazouillis sur “Mensonge illimité”  

  1. #1
     
    gravatar
    Miss S a gazouillé  :
    Tu aurais pu tout aussi bien “surligner” les appels illimités de 3h maximum…
    Même si tu peux rappeler ensuite ton correspondant (c’est con, il y a forcément une arnaque à la clé aussi, moi je dis…).
  2. #2
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Miss S » Le truc que ça cache, c’est qu’une conversation de plus de 3 heures compte donc comme autant d’appels à décompter des 200 (cela dit, il y a une ambiguïté sur le terme « correspondants » : faut-il comprendre « correspondants distincts » ou « appels distincts » ?).
    Ça permet aussi d’éviter qu’on se serve de son téléphone comme surveille-bébé.
  3. #4
     
    gravatar
    Storia Giovanna a gazouillé  :
    Vive la sociétion de consommaté ^^ Voici mon slogan pour Mai 2008. Ca sonne plus actuel que “Vive la dictariat du prolétature” ou “Beati pauperes spiritu” (“Heureux les pauvres d’esprit” pour les non-latinistes), vestiges des différentes révolutions sur le béton de l’université de Rennes II. Aujourd’hui, il faut réactualiser les slogans, et je pense que cette pub est une bonne occasion…
  4. #5
     
    gravatar
    Mallipoo a gazouillé  :
    Première approche très agréable de ton blog !
    Et ton regard encore plus. Hum !
    Cela dit en passant, je crois bien qu’il devient inutile de s’acharner sur ces monstres de la société de consommation. Faut suivre le mouv’ ou dégager, je ne vois pas d’autre solution. Enfin bon, c’est toujours bien de faire remarquer la façon dont ils nous manipulent aussi “éhontément” comme tu dis si bien.
    Bon courage et à bientôt sur un prochain post sexy blogueur :)
  5. #6
     
    gravatar
    Agatha a gazouillé  :
    Une fois, j’ai recu la photo d’une femme (son buste débordant de générosité plutôt), on a conversé un petit moment… Le téléphone portable permet bien des libertés, malgré ses mensonges illimités…
  6. #7
     
    gravatar
    Florent V. a gazouillé  :
    Bonjour,

    Signalons tout de même que les manières dénoncées sont justement des manières cavalières (insolentes, inconvenantes), et non pas des manières «peu cavalières».

    On peut donc dire «cavalier» et «à la hussarde», il n’y a pas d’opposition franche, ni au propre ni au figuré.

  7. #8
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Storia Giovanna » Je ne sais pas si les téléphonistes sont particulièrement mieux placés que d’autres pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes en matière de publicité. Mais disons leur tout de même chapeau pour avoir réussi en une dizaine d’année de nous rendre in-dis-pen-sable ce qui n’était auparavant qu’un gadget pour chef d’entreprise fortuné.

    Mallipoo » Une demoiselle qui m’appelle sexy ne peut être que très bienvenue ici ! Je ne crois pas qu’il faille suivre ou dégager. Ou alors, au cas par cas, mais surtout avec lucidité. Je ne crache pas sur tout ce qui est « nouveau » au nom de la préservation de notre patrimoine et de notre culture, mais j’essaye de résister à quelques sirènes (je ne parle pas des jolies filles à écailles qui vivent en bord de mer).

    Agatha » Je ne suis pas sûr de bien voir le rapport entre mon article et les gros seins, mais si tu le dis ;-) Ça devait être une manière détournée de me dire que ma note n’était pas assez cul. Je ne crache pas sur les téléphones portables ; j’en ai moi-même un qui me semble in-dis-pen-sable pour mes activités professionnelles comme… euh… péri-professionnelles !

    Florent V. » Oups !!! Merci de cette très pertinente remarque, je corrige tout de suite mon texte. En plus, ça n’est pas la première fois que je me plante. Je crois qu’il y a eu un problème d’enregistrement et mon cerveau refuse de faire la mise à jour (un peu comme « faire long feu » qui veut dire le contraire de ce que j’avais appris).
    Bienvenu ici également !

  8. #9
     
    gravatar
    Storia Giovanna a gazouillé  :
    Petite remarque… Je suis amoureuse de ton oeil noir (maintenant que je fais dans le quadra sans complexe…)
  9. #10
     
    gravatar
    Agatha a gazouillé  :
    C’était surtout pour suggérer que le portable filait un gros coup de mains aux personnes qui ont un coeur tellement énorme, qu’elles ont besoin d’avoir des activités disons… Extra-professionnelles ;-) Et, pour les gros seins (que perso je n’affectionne pas mais qui m’émeuvent s’ils sont vrais), ben non, c’était pas pour dire que ça manquait de “cul”, juste pour peut-être avouer que j’aurais préféré que ce soit un truc plus… Humm… Oserais-je ? Quelque chose de plus masculin !!! À ce moment là…
  10. #11
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Storia Giovanna » Il t’a tapé dans l’œil, en somme !

    Agatha » Bien que je ne crois pas avoir jamais croisé d’assez près des femmes aux seins siliconés, je me demande si je les apprécierais plus ou moins que des seins « nature ». Autrement dit, si j’appréciais les poitrines opulentes (ce qui n’est pas exactement le cas), est-ce que je me soucierai du fait qu’ils soient bios ou non ?

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>