[644] Plein les yeux

Je suis allé aujourd’hui avec mes filles voir, au cinéma, Brendan et le secret de Kells. C’était ça ou La Panthère Rose n°2 et je dois dire que l’arbitrage a été fait par un père dictateur. Y a des moments où la mission éducative prime, comprenez ! ;-)

Bref.

Je vais vous la faire courte (surtout parce que je n’ai pas beaucoup de temps – et j’en profite pour vous glisser au passage que je ne suis pas là ce week-end donc ça va être un peu morne plaine sur mon burp). C’était ma-gni-fique. Bon, l’histoire n’était pas super-formidablement-géniale, mais reconnaissons une certaine originalité, voire une certaine audace, à faire du héros un apprenti moinillon du IXe siècle. Question suspens, on n’arrive pas au niveau du Nom de la rose.

Mais question graphisme, c’est un éblouissement du début à la fin, original, créatif, gracieux. Vraiment beau. La bande son signé de monsieur Microcosmos agrémente l’ensemble et j’ai passé un excellent moment sans l’inspecteur Clouzot.

J"aurais voulu vous montrer une image de la scène de combat contre le serpent, splendide, mais j'ai pas trouvé
J"aurais voulu vous montrer une image de la scène de combat contre le serpent, splendide, mais j'ai pas trouvé

12 gazouillis sur “Plein les yeux”  

  1. #1
     
    gravatar
    Flower a gazouillé  :
    Wouaw !
  2. #2
     
    gravatar
    Storia Giovanna-Tiny a gazouillé  :
    Je ne saurais qu’être galvanisée par le « topic » de ce dessin animé. En effet, ma culture bretonne d’origine étant assez proche de la culture irlandaise, je suis assez ravie que l’on puisse faire ce genre de choses pour les enfants…
  3. #3
     
    gravatar
    sélène a gazouillé  :
    Merci du joli conseil toi, je n’en avais pas du tout entendu parler, voilà de quoi passer un agréable moment la semaine prochaine avec ma fille (et puis si ça ne passe pas dans une salle dans notre campagne, excellente raison pour faire une virée entre filles sur Paris ;-))
  4. #4
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    dis, ton court métrage, pure laine vierge, j’ai rien compris à partir du moment où il met les pieds de la fille dans la boite en métal…tu m’expliques?
  5. #5
     
    gravatar
    Storia Giovanna-Tiny a gazouillé  :
    : En vérité, la boîte en métal contient une matrice de laine qui absorbe toutes les femmes désirées par le fétichiste. En enrobant la demoiselle de laine, cette matrice absorbe son corps qui reste à jamais emprisonné au sein de la matrice. Par conséquent, ce passage explique toute la complexité psychologique que présente le désir fétichiste : peu importe le corps, du moment qu’il y ait l’objet fétiche. Dans la pensée du fétichiste, le corps disparaît totalement, et c’est ce qu’a essayé de matérialiser ce court-métrage…

    Ai-je bon, professeur CUI ?

  6. #6
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Flower » Joli, hein !

    Storia X » Tu peux dire « sujet » !
    Qu’est-ce que tu attends pour le voir ? En tant que croyante, tu me diras ce que tu en penses.

    sélène » Tu fais des virées à Paris avec ta fille aussi ? Elle boit quoi ? ;-)

    columbine » Ce serait plutôt au réalisateur de t’expliquer ce qu’il a voulu faire passer comme message. C’est simplement le moment, selon moi, où le film bascule dans le fantastique.
    L’explication de Storia sur l’objet fétiche me paraît pas mal (sans aller jusqu’à l’histoire de matrice).

  7. #7
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    ah bon cela me rassure il n’y avait rien d’explicite qui m’aurait échappé. cela m’arrive! l’explication tient tout à fait la route mais je ne suis pas emballée par la démonstration du cinéaste. j’ai déjà vu des cours métrages qui basculent dans le fantastique et qui sont plus “simples” à comprendre.
    en tout cas, la fin est horrible et j’aime pas les films d’horreur.
    sinon, elle est pas mal, tu as raison, mais lui aussi (si on lui enlève son jeu de tueur pervers)
  8. #8
     
    gravatar
    Storia Giovanna-Tiny a gazouillé  :
    : J’ai reçu durant mon parcours universitaire en histoire médiévale des cours de culture générale sur les écrits monastiques et leur contexte. L’un des deux professeurs était un spécialiste de la culture religieuse en Bretagne et dans les pays celtes du Ve au XIe siècle. Il ressemblait à Quasimodo (borgne, bossu, boîteux – véridique ! La première fois que je l’ai vu, en cours d’histoire de la Bretagne médiévale en première année, il m’a effrayée) et ne pouvait tenir vingt minutes sans Gauloise. Outre le fait que je ne peux pas prendre de recul sur toute oeuvre cinématograhique traitant de l’histoire (remember “Le roi Arthur” d’Antoine Fuqua ou “Troie” de Wolfgang Petersen), j’ai donc peur de revivre un traumatisme remontant à mes proches années de fac…
  9. #9
     
    gravatar
    Libertango & Lamyss a gazouillé  :
    Bonjour vous ;)

    Les graphismes sont effectivement sublimes.

    Merci pour la news !

    Bises libertines

  10. #10
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    columbine » Je ne criais pas au chef-d’œuvre, mais je trouve tout de même l’œuvre originale et troublante. Finalement, je trouve cette fin moins horrible que ce que j’avais imaginé (beaucoup plus conventionnel il est vrai).

    Storia X » C’est bien dommage que tu passes à côté d’une émotion artistique pour ces raisons. Enfin, moi, c’est ce que j’en dis. Faut pas vraiment voir ça comme un récit historique, même s’il y a quelques bases réelles.
    « Troie », c’était une grosse daube que je n’ai pas vue.
    « Excalibur », ça, par contre, je te le recommande (connais pô la version de Fuqua).

    Libertango & Lamyss » Soyez les bienvenus, je suis ravi de vous lire aussi ici ! Bon film (si vous y allez) !

  11. #11
     
    gravatar
    Storia Giovanna-Tiny a gazouillé  :
    « Troie » était risible, même avec la voix de Brad Pitt en VO (oui, je l’ai regardé en VO pour rendre le film plus passionnant, c’est un choix) et ce cul merveilleux qu’était le sien à 40 ans.
    « Le roi Arthur » d’Antoine Fuqua n’a eu qu’un seul mérite à mes yeux, c’est de m’avoir révélé Clive Owen, l’acteur britannique le plus sexe, bien loin devant Daniel Craig, Hugh Grant ou encore Hugh Laurie.
    Autres films à « topic » historique et qui font rigoler les historiens, j’ai nommés « Alexandre » d’Oliver Stone (dont l’intérêt seul résidait en la nudité de Colin Farrell, Rosario Dawson et Jared Leto) et « Marie-Antoinette » de Sofia Coppola (qui a plus intérêt à copier sur son papa que sur Stanley Kubrick, qui finalement a fait des films très inégaux). J’ai également vu « Deux soeurs pour un roi » avec les exquises Natalie Portman et Scarlett Johansson, qui ne s’en sort pas trop mal, ça va.
    En ce qui concerne les séries historiques, je citerai « The Tudors ». Et je remarque la règle hollywoodienne que je déplore : rien à foutre que ce soit crédible historiquement, du moment que les acteurs fassent fantasmer. En témoigne Jonathan Rhys-Meyer en Henri VIII, ou comment faire incarner un obèse par une bombe sexuelle.
    Outre ces remarques, j’en ai marre d’aller voir des films historiques au cinéma avec des potes. En effet, je me fais harceler tout le film pour savoir ce qui est crédible ou pas… Et ils me pourrissent ma séance. Pfff…
  12. #12
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Storia X. » (Je réponds un peu tard.)
    La liste est presque sans fin. Dernier avatar en date : le film sur la reine Victoria.

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>