[422] Pong hypermédiatique – V

Il avait comme pseudo « Joly Cœur » et le bagout qui va avec. Moi, l’inhibé qui m’étais emparé du Minitel® pour surmonter ma timidité, j’étais évidemment fasciné par ce séducteur. Va savoir ce que lui appréciait chez moi. J’étudiais sa technique. Comment il réussit à séduire Solange sur qui j’avais moi-même des vues restées stériles. Mais l’observation ne m’a pas donné le talent.
Nous faisions fréquemment des sorties ensemble, en petit ou grand comité. Une de ces fêtes eut lieu chez moi. Et « Joly Cœur » a rencontré ma sœur. Attirance.
Je fus surpris de sa réussite.
Mais le séducteur invétéré allait-il pouvoir se transformer en amant fidèle, respectueux de la sœur de son copain ? Il ne pouvait décemment pas la prendre, la baiser et la jeter au bout de quelques jours, semaines, comme à son habitude.
Eh bien oui, il y eut amour, quelques mois, rupture(s), et le bourreau des cœurs de cette histoire ne fut pas celui qu’on attendait.
 

Arabesques intimes


Illustration : Lobel-Riche – Arabesques Intimes (1936)

12 gazouillis sur “Pong hypermédiatique – V”  

  1. #1
     
    gravatar
    noir intense 35 a gazouillé  :
    Comme quoi…la vie apporte ses surprises et l’adage…le coeur a ses raisons que la raison ignore reste d’actualité…sourire
  2. #2
     
    gravatar
    Miss S a gazouillé  :
    hm, pourquoi dans tes liens vers les archives il y a deux fois le III ??
  3. #5
     
    gravatar
    Agatha a gazouillé  :
    J’aimerais pouvoir suivre le “ping-pong” mais je ne comprends rien au jeu…
  4. #6
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    noir intense 35 > Non, c’est pas ça la bonne morale. La morale, c’est que dans ma famille, on est exceptionnels. ;-)))

    Miss S > C’est corrigé. Désolé je l’f’rai plus, mzelle.

    Victoria > Rapide ! On s’y précipite !

    Agatha > Pour une fois (je ne suis pas chien), j’ai mis en ligne un petit texte un peu moins abscons et qui puisse être un peu plus accessible que ceux dont on ne connaît pas les consignes qui les sous-tendent.

  5. #7
     
    gravatar
    sélène a gazouillé  :
    moi, je suis simplement restée en admiration devant ces arabesques intimes. Envie(s)……………….
  6. #8
     
    gravatar
    Cécile de Quoide9 a gazouillé  :
    de qui est cette esquisse/dessin/fusain ou que sais-je ?
  7. #9
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    sélène > Joli illustration, pas vrai ? La réponse à Cécile ci-dessous devrait t’intéresser !

    Cécile de Quoide9 > Dès lors que j’ai les références des illustrations que je pique sur internet, je les mets. Ce qui est le cas ici (tout en bas de la note) :
    Illustration : Lobel-Riche – Arabesques Intimes (1936)

    Tu trouveras de l’information sur l’auteur et une sélection de scans ici :
    http://fluffylychees.blogspot......times.html
    et la série complète des scans (personnellement je les trouve délicieusement érotiques) là :
    http://www.imagefap.com/galler.....038;page=0

  8. #10
     
    gravatar
    sélène a gazouillé  :
    humm, merci de partager tes découvertes, elles sont vraiment sublimes ces arabesques, l’art de l’amour est indémodable………
  9. #11
     
    gravatar
    Cécile de Quoide9 a gazouillé  :
    oups… j’avions point vu… merci :o)
  10. #12
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    sélène > C’est avec plaisir que j’illustre mes billets d’images qui m’ont généralement émues, et ce plaisir est redoublé quand je le sais partagé !

    Cécile de Quoide9 > Ta question aura été l’occasion pour moi de préciser mes sources…

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>