[531] Les habitués

Je dîne seul ce soir, car tu vas rentrer tard du travail. C’est l’été, j’ai décidé de profiter d’une terrasse malgré les nuages un peu menaçants – il faut savoir forcer le destin – et c’est donc sans compagnie que je bois un verre de Châteauneuf-du-Pape sans relief en avalant un médiocre steack tartare dont je redoute qu’il ne me rende malade le lendemain (ce qui ne fut pas le cas).

Pour accompagner mes réflexions solitaires, j’écoute d’une oreille distraite ma voisine, quinquagénaire et moulin à parole, qui ressasse en boucle les derniers exploits de son fils admis dans une prépa privée, devant un homme patient et taiseux, dont les quelques tentatives de prises de parole se soldent une fois sur deux par une coupure.

Vers 22 heures 30, je te vois arriver, au moment même où je réglais l’addition. On se fait une bise, on file direct à l’appartement où tu t’avales une tartelette Picard rapidement cuite accompagnée d’un reste de jambon. On se raconte nos journées, nos dernières aventures, nos projets de vacances, nos soucis familiaux. Je finis par lancer « on va se coucher ? » et tu réponds « j’allais te le proposer » car nos semaines de boulot respectives nous ont également épuisés.

Je me brosse les dents et me glisse nu sous la couette où tu viens vite me rejoindre.

On se caresse, je fonds entre tes jambes pour un 69 en guise d’amuse-gueule, avant de continuer je ne sais plus trop comment. Quelques temps après, quand on met un terme aux hostilités, ne résistant plus aux vibrants appels de Morphée (et la perspective de devoir me lever avant l’aube demain, pour attraper mon train). Je n’ai pas joui (et toi, je ne sais pas). On prendra plus de temps la prochaine fois.

Au matin, quand sonne mon téléphone qui fait office de réveil, je glisse sans bruit du lit vers la salle de bain pour une douche salutaire. Je m’habille au salon où j’ai laissé mes affaires et avant de filer en claquant la porte, je viens poser sur tes lèvres un baiser d’au revoir. Mon amante vétéran !

by_sounddoors.jpg” alt=”kalbimi koru, by sounddoors” />


Illustration : kalbimi koru, by sounddoors

33 gazouillis sur “Les habitués”  

  1. #1
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    c’est du tartare de cafard que tu as bouffé?
  2. #2
     
    gravatar
    Georges a gazouillé  :
    On entend, en lisant cette note, le “Comme d’habituuuuude…” de Sardou.
    Ouh la la, mais c’est du CUI noirci au charbon cela. Ou j’ai mal compris (pastiche de Houellebecq?).
  3. #3
     
    gravatar
    Justine M a gazouillé  :
    Et dire que tu trouves à redire à mes envies de “quickies” ;-)
  4. #4
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    columbine » C’était peut-être ça la couleur marron douteuse… (je teste les réactions sur cette note expérimentale)

    Georges » C’est à peu près ça ; l’idée, c’était de montrer qu’une rencontre avec une amante pouvait avoir un petit côté routinier, surtout quand on se connaît depuis longtemps et qu’on est épuisés l’un et l’autre. Pour démystifier, en somme.
    Forcément, quand on démystifie, les gens ont l’impression que c’est glauque alors que pas du tout, c’est juste « simple ».

    Justine M » Juste que ça n’est pas très adapté au peine-à-jouir que je suis :-D

  5. #5
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    en clair, de vieux amants, c’est comme un vieux couple…hebe…à la re-lecture, sous l’angle de ton commentaire à Georges, on a envie de dire, mais pourquoi baisent-ils encore ces deux-là…en souvenir de temps meilleurs?
  6. #6
     
    gravatar
    Miel a gazouillé  :
    Ouh lala … ce n’est pas le CUI que l’on connaît ! viens là que je te fasse vibrer sous une porte cochère !
    pffff… à l’hôtel … avec une vieille maîtresse …. ridicule pour un CUI digne de ce nom !
  7. #7
     
    gravatar
    Athena a gazouillé  :
    Ah! ok.. donc à défaut de changer de conjoint, on se doit de changer d’amant..des petits contrats à durée déterminée…:-)

    Et oui Pourquoi continuer à baiser ensemble lorsqu’on perd même la certitude que l’autre prend du plaisir ?…oh, la galère si la routine gagne entre amant.. ouille!

    Bien, par précaution je vais donc me prendre un amant dans le sud que je verrai 1 à 2 fois tous les ans, un britannique pour mes week-end shopping, un Australien
    tous les 2, 3 ans sur invitation (de préférence!), enfin un parisien marié (à une femme possessive) père de 8 bambins ayant un travail prenant.. pour qui décrocher un rencard relèverait d’un miracle (coincé entre 2 rendez vous) cela rendra notre relation plus que palpitant, et le câlin en 5 minutes grandiose!! (J’aurai (auto)débuté les préliminaires..) sourire..;-)

    Plus sérieusement c’est bien vrai ce que vous dites, il faut démystifier ce genre de relation, qui comme dans toute relation peut conduire à une monotonie si l’on ne n’y prête attention.

    PS : J’espère que vous allez bien..! (du moins je vous le souhaite, profitez de vos vacances..)

  8. #8
     
    gravatar
    Mr Sin a gazouillé  :
    Ça me fait rêver…
  9. #9
     
    gravatar
    Agatha a gazouillé  :
    Je dois être la seule à trouver cette note touchante : être fidèle à son amant(e), c’est plutôt romantique, n’est-ce pas Cui ? Et puis, on a bien le droit d’être fatigué ! Mince alors ! Et d’avoir qu’une envie : seulement dormir dans les bras de son amant, après un long baiser pour apaiser les esprits… Et susciter une excitation au petit matin…
  10. #10
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    Agatha, l’ idée de garder une amante très longtemps est effectivement romantique, mais on peut se demander si reproduire ce que l’on peut déjà avoir chez soi (chacun rentre fatigué du boulot et stresse déjà pour la journée du lendemain, le repas vite avalé et la baise aussi vite avalée) est très romantique. après tout c’est ce quotidien usé qui pousse certains ou certaines a prendre un ou une amant(e). certains (comme CUI?) ne remplacent pas mais ajoutent, sûrement par sentiment de ce que tu appelles “fidélité”.
  11. #11
     
    gravatar
    Agatha a gazouillé  :
    Columbine, je suis bien d’accord avec toi, mais ce que j’apprécie aussi dans cette note c’est le fait que Cui nous montre qu’il est un homme, qu’il est “humain”… Et, moi, c’est ce qui m’émeut. Je ne dis pas qu’il faut reproduire à l’infini le même scénario.
  12. #12
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    Agatha, tout à fait d’accord avec toi pour ce qui t’émeut.
  13. #13
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    columbine » Et si la réponse était tout simplement « pour le plaisir » ? (pas besoin de bêler du Herbert Léonard)
    Comme quand on boit un verre de vin qui n’est pas forcément un grand cru…

    Miel » Tu connais la blague :
    C’est une vieille aristo qui retrouve son amant d’il y a 40 ans dans une soirée mondaine :
    — Oh baron, mon vieux complice…
    — Confidence pour confidence ma chère, mes vieilles couilles aussi !

    J’accepte volontiers ton invitation, je ne voudrais pas louper le coche (ni finir d’achever la légende CUI, arf arf)

    Athena » Ne me dites pas que vous n’avez qu’un amant ! Quel manque de prévoyance ce serait ;-)
    (Par ailleurs, ce n’est pas parce que cette nuit-ci n’était pas « étoilée » que les précédentes ou les suivantes manquent d’intérêt – loin de moi l’idée de cracher dans la soupe).

    Mr Sin » Ça me fait rire !

    Agatha » S’il n’en reste qu’une, tu seras celle-là… (Hélas, pour le petit matin, y a pas eu le temps)

    columbine » Le vrai sacrifice dans tout ça, c’est l’idée de renoncer à aimer (au sens être amoureux de) ses amantes.

  14. #14
     
    gravatar
    Agatha a gazouillé  :
    Euh… Pardonne moi Cui mais je n’ai pas bien saisi la tournure de ta phrase… Une amante ? Une personne douce et émotive ? La dernière des dernières ? J’avoue que j’ai besoin d’un éclaircissement (non, non, pas de blond pour moi cette année ;)). Étoffe un peu s’il te plaît ?
  15. #15
     
    gravatar
    Mina a gazouillé  :
    @CUI: c’est un véritable plaisir que de revoir tes réponses aux commentaires des lecteurs.
    Pour résumer, tu nous manquais…
    Bonnes vacances!
  16. #16
     
    gravatar
    dusk a gazouillé  :
    J’adore la remarque d’Agatha “Monsieur CUI nous montre qu’il est humain”. Tu leur a raconté quoi à tes lectrices, pour qu’elles te prennent pour un superman du sexe ?

    Quel roi du marketing tu fais….

    Hé Les filles, Monsieur CUI est juste le roi du pipeau et il rêve de vous enfiler toutes sans avoir à payer Meetic, c’est ça la vérité !

  17. #17
     
    gravatar
    columbine@dusk a gazouillé  :
    jaloux ouhouh!
  18. #18
     
    gravatar
    Agatha a gazouillé  :
    @Dusk> Jaloux va ! (Bis) Et puis, je préfère Spiderman… ;)
  19. #19
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Agatha » S’il n’en reste qu’une… qui continue à me trouver humain !
    C’est plus clair comme ça, blondinette ?

    Mina » Yep ! Je reprends les bonnes habitudes ! Bichonner mes pauvres petits lecteurs que j’avais abandonnés :-)

    Dusk » Le roi du marketing… Tu connais cette blague :
    Un homme participe à une fête et voit une femme très séduisante. Un de ses amis s’approche d’elle et lui dit:
    « Vous voyez cet homme là-bas, c’est l’homme dont vous rêvez ».
    Ça, c’est de la publicité.

    Un homme participe à une fête et voit une femme très séduisante. Il lui demande son numéro de téléphone.
    Le lendemain, il l’appelle et lui dit: « Je suis l’homme dont vous rêvez ».
    Ça, c’est du télémarketing.

    Un homme participe à une fête et voit une femme très séduisante. Il se lève, arrange un peu ses vêtements,
    s’approche d’elle et lui offre un verre. Au moment de quitter la soirée, il l’aide à enfiler son manteau et ramasse
    son sac lorsqu’il tombe. Il lui ouvre la porte et lui dit: « Vous savez, je suis l’homme dont vous rêvez ».
    Ça, ce sont des relations publiques.

    Un homme souhaite inviter une ancienne copine à une fête. Il consulte son petit carnet noir et en choisit une qui
    est encore célibataire.
    Ça, c’est du Datamining, ou la façon d’exploiter au mieux sa base de contacts et de clients potentiels.

    Un homme participe à une fête et voit une femme très séduisante. Il la présente à ses amis, la complimente, la fait
    rire, discute avec elle de sujets qui semblent l’intéresser et… rentre chez lui bredouille.
    Ça, c’est la réalité du marché…

    columbine & Agatha » Les filles, ne dites pas de bêtises, Dusk est une Mademoiselle. Elle n’est pas jalouse, c’est juste qu’elle supporte difficilement la douleur que provoquée par le fait que, moi, je ne sois pas ravagé de désir pour elle.
    Néanmoins je suis d’accord avec elle, un burp, c’est moins cher que Meetic (et c’est bien plus amusant).

  20. #20
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    ok, c’est pas du dépit masculin, c’est du dépit féminin. je t’ai connu plus galant: au rejet tu rajoutes l’humiliation…à moins que ce ne soit une pique sans aucun rapport avec la réalité.
  21. #21
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    columbine » Arf ! Non, ce n’est pas de l’humiliation, c’est une pique (qui tient en outre de la private joke – quant à son rapport avec la réalité… c’est un débat que je n’ouvrirai pas ici) qui répond à la sienne.
  22. #22
     
    gravatar
    Agatha a gazouillé  :
    Oups ! Dusk est une femme (ou jeune femme), je suis vraiment désolée de cette méprise mais son langage me laissait tellement penser que, seul un homme pouvait avoir un tel vocabulaire… Sans rancune Dusk ;). Ah Cui, merci d’avoir éclairé ma lanterne… Tu crois que le blond m’irait ? :-D. En tout cas, personne ne me fera changer d’avis sur toi !
  23. #23
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Agatha » Ça doit être son côté camionneuse, à la Dusk…
    Par ailleurs, je suis bien content que tu te forges toi-même ton avis sur ma pomme, sujet on ne peut plus d’actualité aujourd’hui (mais que je me priverai de développer, désolé !).
  24. #24
     
    gravatar
    dusk a gazouillé  :
    : Quoi ? Moi une camionneuse ? Mais comment tu oses dire ça, alors que la dernière fois qu’on s’est vus je m’étais rasé la moustache exprès avec mon robot Magimix ! Tu n’es qu’un sale goujat ! Je t’interdis de ne pas me désirer follement !
    (PS : ton traitement des techniques de marketing est excellent, on dirait que c’est de moi…)

    Les hordes de minettes énamourées qui commentent ici : je ne parle pas comme un homme je dis la VERITE, à savoir que CUI rêve que vous le suciez à l’oeil parce qu’il adore les pipes et qu’il veut pas payer Meetic. Voila c’est tout. Et si au passage il peut vous enculer il sera ravi. Pas vrai CUI que t’aimes bien la sodomie ?

  25. #25
     
    gravatar
    Agatha a gazouillé  :
    Juste en passant, mademoiselle Dusk, tu connais beaucoup d’hommes qui n’aiment pas la fellation ? Quant à la sodomie… C’est plutôt agréable avant un bon repas, juste pour ouvrir l’appétit, non ? ;)
  26. #26
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    dusk » Ah bon ? Les camionneuses seraient mal rasées ? Quelle bizarre idée préconçue. T’as pas fait assez d’auto-stop, toi !
    Sinon, je confirme que j’adore me faire sucer (gratuitement) et que j’aime bien la sodomie. M’enfin, où est l’info ? Tu crois que j’ai des lecteurs qui pensent que je ne pratique que le missionnaire vénal ?

    Agatha » Ça n’est pas vraiment l’appétit que ça ouvre mais je ne voudrais pas entrer dans des détails trop scatologiques ;-)

  27. #27
     
    gravatar
    Agatha a gazouillé  :
    Je voulais simplement dire qu’après avoir fait l’amour, je mangerais pour deux… Et ce, avec ou sans sodomie ! ;) Mais tu as raison, il vaut mieux éviter les détails ! ;)
  28. #28
     
    gravatar
    Storia Giovanna a gazouillé  :
    Mais c’est la quarantaine qui te rend comme ça? Il faut prévenir ton amante, elle sera peut-être compréhensive…
  29. #29
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Agatha » La question était : avec ou sans sodomie, quelle influence sur ton appétit ?!

    Storia Giovanna » Mais non mais non voyons !

  30. #30
     
    gravatar
    Fiso a gazouillé  :
    Pas lu tous les commentaires cette fois (faut quand même que je bosse un peu)
    J’aime bien ce moment sans obligation de résultats, certes peu bandant (merde, je me mets à parler comme Dusk!), juste le plaisir de bavarder et dormir ensemble :)
  31. #31
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Fiso » Dommage, z’étaient intéressants les commentaires ici, justement ;-)
  32. #32
     
    gravatar
    Vagant a gazouillé  :
    C’est vrai qu’ils sont intéressants ces commentaires, même six ans plus tard à la redécouverte de cette note touchante.
  33. #33
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Vagant » Oui, je l’aime bien, à la relecture, cette note. Les commentaires, faut voir !

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>