[1420] Haïkus de printemps

De temps à autres, il m’arrive d’avoir envie d’offrir à mes contacts Twitter des petits poèmes express se faisant passer pour des haïkus. Comme je le confiais à un interlocuteur dans les cuisines, il s’agit d’un exercice à la fois facile et compliqué. Facile, parce que la concision du texte et sa forme déstructurée permet de créer de la poésie (ou l’illusion de poésie) assez facilement ; compliqué parce que j’essaie tout de même de construire mon texte en pensant à son destinataire (que je connais – ou « sens » – parfois très peu) de telle sorte que les graines que je lance au vent aient une chance d’entrer en résonance avec leur lecteur·trice.

Je vous propose à lire la compilation de ma production récente, qui m’a permis un instant de me changer les idées après trois épisodes très pénibles à tenter en pure perte de défendre une vision complexe du monde.

Bien sûr que #BlackLivesMatter

@capuchenoire

Vrombissement d’ailes
Allongée dans le jardin
Le parfum de chèvrefeuille attend la nuit

@VoluBlog

Une perle de sang sur tes lèvres
Brindille de la prairie
Une main sur tes seins – tout bouillonne

@Noelia84645988

Toi en moi – moi en toi
Poudre d’étoile
Ensemble nous rions des frontières

@Noelia84645988

Au rouge de ton cul, je fonce
Transe, glisse, luit, gicle
Je vis de raison et de folie

@InVenusVoluptas

Tes lèvres, des framboises !
Plus loin : des nappes douces et puissantes
J’appuie sur ta détente

@kara_athena

Émoi d’un regard
Silence de la nuit
La glaise est plus malléable que le cœur des hommes

@et1celles_m

Carcan de nos vies – et pourtant exulter !
Mon corps s’enfonce sous l’eau – je respire
Faire souffler un vent de simplicité

@LucieEcrit (oh la la c’est difficile je te connais si peu)

Une porte se referme
Bruit feutré sur le parquet
L’aiguille de la boussole vacille

@LibNoa

Soleil ! Soleil ! Soleil !
Mains plus bavardes qu’une bouche
La vie est brève et le désir sans fin (¹)

(¹) Du si beau titre du roman de Patrick Lapeyre

@P_apanoel

Qu’importe si c’est la douceur de l’automne ou du printemps
Figue mielleuse ou fraise fraîche
Nul doute : sage comme une image !

@mmelicieuse

Tes lèvres posées sur une tige
Au hasard d’un sentier
Liane, tout mon être est végétal

@_M_Avocat

Fenêtre ouverte sur le soleil
Sous les bravos des cigales
Sont-ce vraiment nos corps enlacés ?

@fserval

Un buisson de lavande
Nappe de dentelle
Dans ton jardin je gourmande

@Supernova_Champ

Comme une sirène
Insaisissable cri
Choisir l’ombre ou la lumière

@Marytropique

Défrisons les moustaches
Des frissons – les mots taclent
Défi : définissons l’Éros – ta tâche !

@NoraGaspard

En corps et encore
La magie fragile naît
D’un parfum ! D’un mot ! D’une main.

@Lili_am_pm

Furtive l’hirondelle
Dans la douceur du soir
Se bâfre de moucherons et danse nue !

@la_corbelle

Murmure humide à mon oreille
Mots coulant de ton désir
Électricité sur ma peau

@VoluBlog

Sifflement d’une cocotte
Trente six ans de cuisson
Et c’est prêt ! La paix.

@QuarterMaster76

Mains de maîtres
Ô fessée de quart Souquez ferme !
Avis de cyprine de force 69 sur tant d’abricots !

@missdactari

En main, tes souliers de princesse
Chaleur sous mon ventre
Je regarde danser ton pied tendu

@lineduches

Sur un lit de mousse
Yeux clos – bouche de sucre
Mille et un doigts te touchent

@bruneline33

Beauté de la liberté
Corps comme une grenade
Combats gagnés dans la douceur

@Sweet_shhh

La espuma del mar me acaricia
¿O es el aroma de un olivo?
Mis besos hablan todos los idiomas

@QuisColombe

Molécules qui s’affolent
Complices qui se frottent
Je rêve d’une simplicité barbare

@StoriaGiovanna

Au bord du canal – deux notes
Embrasent la jeune nuit
Dansons – mangeons le jour !

@3nilorak

Au loin une rivière chante
Tes pas froissent les feuilles mortes
Un bouvreuil a fait son nid

@CyOrNotToCy

Morsure du cuir
Main ferme dans tes cheveux
Sans valise je t’invite en voyage

@HiddenApple_

Une pomme au pied du mur
Qui implose dans un sourire
Picora – Lève les queues et puis s’en va

@bandido75017

Chanvre qui frôle
Ton souffle sur le silence
La cérémonie commence

@cyrenaik

Un soupir / un espoir
Chagrin / Chatte câline
Homme libre ! Toujours tu chériras l’amer

@char_n_elle

Lucioles, où est l’été ?
Danse gaie noyée de pleurs
Je fraye mon chemin vers la douceur

@AnneG38147130

Ombre de jais – œil éclatant
Demain – ou quatre – ou huit
Mille cris attendent encore d’être libérés

@Celinextenso

Rire carmin, regard tendu
Une surprise peut-elle brûler ?
Nuages cyan sur un ciel outremer

@Shah_mat4

Lumière retrouvée
Progression lente
Les deux poings dressés – j’avance !

@Calirise

Si haut, l’aigle glatit
Je frémis – tu souris
Vent semé, tempête récoltée !

@MLFgw

Ta peau au goût de sel
Sourire en fusion
Être le soleil d’une de tes nuits

@GDeleur

Une rue familière
Un silence plein de vie
Sous les pavés : la rage !

@tbhbq

Odeur de bois mouillé
Pierre de suie, léchée par les flammes
C’est ici qu’ils se sont aimés

@Miss_flo76

Soutenir le regard
Puis porter le bandeau
Rien n’est plus beau que le désir qui dit son nom

Alors, c’est lequel, ton préféré (si tu en as un !) ?

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>