[147] Coup de théâtre mon cul !

medium_jospin_ko.jpg

« Coup de théâtre ! » annonçait ce matin le journaliste France Inter en ouverture de son édition de 8 heures, « Lionel Jospin renonce à déposer sa candidature à la candidature pour les présidentielles de 2007 ».
Voilà un homme (Lionel Jospin, pas le journaliste) qui, apparemment, est bien mal conseillé (on dit ça en général d’un homme qu’on estime auquel on n’ose pas directement faire le reproche mais t’es complètement con ou quoi ?). Il faut dire que depuis son départ — relativement digne, tout de même — suite à son échec en 2002, Monsieur Je-Me-Suis-Retiré-De-La-Vie-Politique rentrait, ressortait, rentrait, ressortait, et ça agaçait plus qu’autre chose. La France doit être 100% clitoridienne (non, ce n’est pas un sondage SOFRES auprès d’un échantillon représentatif de la population de 1007 personnes majeures, je n’ai pas les moyens). Le Parti Socialiste, privé de son leader à la suite de cette défaite mit à sa place François Hollande, qui ne sut jamais imposer son leadership avec assez de fermeté, si bien qu’après le bordel causé en interne à l’occasion du référendum européen, ils se sont retrouvés dans la situation que tu constates, ami lecteur : pas de vrai leader, chacun, n’obéissant qu’à l’intérêt supérieur de la nation (et à leur ego hypertrophié à coups de sondages), concluant sur l’indispensabilité de sa candidature, guéguerre des chéchefs (non, pas de puputsch, ça c’est ailleurs)…

Pourtant, Lionel Jospin avait une vraie légitimité à se représenter. Nul ne doute, après ses cinq années de conduite du gouvernement, sur ces capacités à assumer lapluôtefonxion (la souhaiter, c’est un autre débat que je n’ouvrirai pas), sur ses qualités de leadership, etc. Mais ce joli fond de commerce aura été gâché, à mes yeux, par deux erreurs majeures :
— n’avoir jamais réellement fait son mea culpa sur l’échec de 2002 (dire « j’assume toute la responsabilité » est totalement insuffisant et son « émotion » à La Rochelle devant les jeunes du MJS n’est toujours pas satisfaisant)
— ne pas être revenu plus tôt asseoir sa légitimité : le voilà qui surgit, n’annonçant même pas sa candidature (de facto, il a juste dit qu’il y songeait — très fort — et d’ailleurs, dans son renoncement, pas plus de coup de théâtre que de beurre en broche [NDLR non, ceci n’est pas une locution lepéniste]). Tel le lièvre de la fable, il s’aperçoit que les autres sont partis et ont une bonne avance (enfin, pas exactement tous mais bon) et surtout, que les militants (parce que ce sont eux qui vont désigner leur candidat, et pas les sondages) ne veulent pas d’un sauveur de dernière minute, deus ex machina qui dépassait des coulisses depuis un bon moment (2003, non ?).

Des autres candidats, il en est un autre qui devrait avoir la sagesse de botter — juste cinq minutes — le cul à son ego le temps de faire une déclaration semblable au lieu de foncer droit dans le mur. Le ridicule ne tue pas, Jack. Tu serais formidââââble. 

5 gazouillis sur “Coup de théâtre mon cul !”  

  1. #1
     
    gravatar
    ANTIRACKET a gazouillé  :
    le socialiste présente un point commun avec l’alcool … à consommer avec modération !

    Ségolène a raison d’évoquer la “machine à perdre” …

    merci de votre visite sur antiracket

  2. #2
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    un bobo (mais j’taime bien quand même) : Jospin appartient au passé et c’est pas le moment de ressortir ce fantôme poussiéreux du placard où il s’était lui même enfermé.
    De la même façon, si l’on pouvait se débarrasser des vieux croutons style Lang, Strauss-Kahn ou même Fabius, ça serait pas mal… :-) On les connaît depuis 25 ans… ils ne font plus bander personne sauf peut être Monique, Anne et la “encore anonyme mais pas pour longtemps nouvelle madame Lolo”…

    Ah… j’avais oublié le puputsch… L’inconsolable p’tit Bruno chante “Mon amant de Saint-Cloud” :
    “(…) Comment ne pas perdre la tête serré par des bras audacieux (…) Moi qui l’aimais tant je le trouvais le plus beau de Saint-Cloud, Je restais grisé sans volonté sous ses baisers. Sans plus réfléchir, je lui donnais le meilleur de mon être. Beau parleur chaque fois qu’il mentait, je le savais, mais je l’aimais. (…) Mais hélas, à Saint-Cloud comme ailleurs un serment n’est qu’un leurre. J’étais fou de croire au bonheur, et de vouloir garder son cœur. (…) Moi qui l’aimais tant, mon bel amour, mon amant de Saint-Cloud, il ne m’aime plus c’est du passé n’en parlons plus.”
    Depuis est né un nouveau parti, le M&M’s, qui fond dans les mains de p’tit Bruno !
    :-)

  3. #3
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    ANTIRACKET >
    Je laisse ta promotion en ligne parce que ton commentaire est en rapport avec mon billet mais j’apprécie généralement plus de discrétion : on a un lien vers chez toi dans ta signature et c’est suffisant (tu peux éventuellement donner un lien sur une note précise qui te paraîtrait pertinente, mais c’est pas Dauphin ou Avenir, mon burp).

    Mouais, Ségolène qui parle de machine à perdre parce qu’on organise des débats (elle a déjà fuit celui du MJS), tout ça n’est pas très rassurant sur sa motivation pour débattre qui paraît une condition sine qua non pour battre l’adversaire qu’elle rencontrerait éventuellement au second tour.

    Roumi >
    Personnellement, je n’éprouve pas le besoin de bander pour le/la future président(e) de la République, et en outre je préfèrerais également ne pas me faire enculer par un (relativement) jeune con dangereux (je parle de Sarkozy).
    Quand on voit ce qui se passe notamment en Allemagne et plus encore en Espagne, on peut effectivement regretter la lenteur du renouvellement de la classe politique française.
    Mais la “jeunesse” et le “sex appeal” de Ségolène Royal ne constituent pas à eux seuls des arguments motivants.

    (Je crois que je suis un peu désolé de faire renaître en toi ces souvenirs clodoaldiens. Et je rajoute un “s” à puputsch, merci.)

  4. #4
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    une image : rassure toi tous les candidats seront susceptibles de t’enculer…
    Pour ce qui est de Ségolène, c’est sûr qu’il faudrait qu’elle se mette sérieusement à faire de la politique ! :-)
    Sinon pour les souvenirs clodoaldiens, ben ce n’est pas grave, c’est plutôt amusant en fait ! Eh oui, tu avais oublié le s de puputsch… mais tu as vu, j’ai eu la délicatesse de ne pas te le faire remarquer. :-)
  5. #5
     
    gravatar
    lib a gazouillé  :
    Moi, je suis heureuse que la France entiere soit clitoridienne…ça, c’est la grande bonne nouvelle. Pour le reste, rien à dire, tu t’en doutes.

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>