[265] Ma liberté de dépenser

Bon, je voulais depuis quelques jours vous pondre une petite note militante à propos des impôts et de la polémique qui en résultait dans l’affrontement PS/UMP.

Et puis, justement, ça tombe à pic, hier [NB : note finalisée avec retard, le débat sur les impôts est déjà passé à la trappe, remplacé par des sondages ineptes sur la sériosité de Sarko vs. la modernité de Ségo, tout ceci est assez pathétique] je reçois ça :

medium_impots2007.jpg
Au cas où vous auriez des difficultés à lire :
Madame, Monsieur,
Afin de vous faire bénéficier dès à présent de la baisse de l’impôt sur le
revenu, je vous informe que le montant de l’ensemble de vos prélèvements
mensuels est réduite de 8% dans la limite de 300 euros.

Alors là, moi je dis chapeau, dans le genre manipulation pré-électorale, chapeau, du grand art bien démagogique.

Quelle délicate attention de la part de mon receveur, tout de même, que d’anticiper avant les élections la réduction d’impôts que m’offre le gouvernement de droite, à l’approche de cette période de l’année propices aux dépenses [NB : ben oui, merde, je suis en retard, les soldes, c’est déjà du passé].

Je ne sais pas trop si j’ai envie de vous raconter pourquoi les impôts (et leur hausse, ou l’annulation de leur baisse, comme on voudra) sont une bonne mesure de gauche. Je rappelle que la gauche, schématiquement, c’est garantir dans la mesure du possible une vie convenable à tous, alors que la droite, c’est offrir la possibilité à chacun de réussir.

Bon, en gros, plus d’impôts sur le revenu = plus d’argent pour l’état en provenance des plus riches (parce que les petits salaires ne paient pas l’impôt sur le revenu) qui sera distribué dans les rouages de l’état : services publics, éducation, armée, santé, etc. Moins d’impôts sur le revenu = riches plus riches et état plus pauvre. 

Il faut une bonne dose de mauvaise foi (ou plus probablement de crétinerie) pour compatir au sort de Johnny Halliday (un des soutiens de Sarkozy, faut-il le rappeler), obligé de s’exiler en Suisse pour payer moins d’impôts, quelle misère tout de même, avec tous ces tracas avec sa maison de disque, plus les impôts, tous ces obstacles à son bonheur… Tous ces smicards qui crient au scandale par compassion, j’en ai la larme à l’œil. 

Je rends grâce au comédien Gérard Jugnot d’avoir déclaré, un jour, à la radio (c’était il y a très longtemps, mais ça m’a marqué tellement ce genre de propos s’entendent rarement) : « Quand je gagne deux millions [ndlr, de Francs, je vous dis que ça date d’il y a longtemps] sur un tournage, je trouve normal de payer un million d’impôts ». Ben oui, moi aussi je trouve normal de payer mes impôts d’en payer pas mal, parce que même si je dois emprunter sur X années pour m’acheter une maison, même si je racle les fonds de tiroirs pour finir de payer des travaux et que je dois attendre avant de pouvoir finir d’aménager ma salle de bain, même si, pour résumer, j’aimerais bien être plus riche que je ne le suis, j’ai tout de même conscience d’être privilégié et mon premier réflexe n’est pas de chercher, par tous les moyens, à limiter le don que je pourrai faire en retour vers la collectivité.

 

24 gazouillis sur “Ma liberté de dépenser”  

  1. #1
     
    gravatar
    teberli a gazouillé  :
    Tout est bon pour faire des voix ….
    Et … difficile… à l’heure actuelle, de croire en la sincérité des politiques … de tous bords…
  2. #2
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    teberli >
    À commencer par mon propre bord, hélas, quand on voit avec quelles circonvolutions et hésitations Hollande a fini par lâcher que ça ne toucherait que les revenus de plus de 4000 € etc., alors que ça hurlait à la mesure ruineuse à l’Assemblée quand la droite baissait les impôts.
    Il faut une bonne dose de cynisme (je l’ai, heureusement) pour rester droit comme un i et camper sur ses positions quand on entend des promesses comme « plus un seul jeune chômeur pendant plus de 6 mois » ou « plein emploi dans 10 ans »… Le fait que ça ne soit pas mieux dans le camp d’en face aide, aussi…
  3. #3
     
    gravatar
    D.e.S. a gazouillé  :
    j’étais pas imposable sur 2004 et 2005… mais ils vont se rattrapper cette année… c’est bien qu’il y en ait chez qui ça baisse.
    moi, ma petite phrase c’est : “P***! j’aimerais bien payer des millions en impôts, ça voudrait dire qu’à la base j’en ai gagné encore plus!”… vivement que je raque! gnéééééé!
  4. #4
     
    gravatar
    D.e.S. a gazouillé  :
    … par contre, si tu pouvais changer le titre… j’ai la voix de l’autre connard qui résonne dans mon délicat cerveau!
  5. #5
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    .U.I. : ben moi vu que mes mensualités sont l’équivalent du 5e des tiennes, je suis content si on me fait une petite ristourne. :) Et même si c’est un tour de passe-passe au moins je vais bien dormir cette nuit. :)
    Euh au fait, j’admire le jeu de mot vaguement spirituel qui sert de titre à cette note mais franchement tu veux la liberté de dépenser et tu conclues en disant que plus on te pompe, plus tu atteints les sommets extatiques… faut pas exagérer quand même ! Je suis d’accord avec toi que c’est bien de payer pas mal d’impôts quand on est riche, que c’est un devoir civique, que c’est pas bien de fuir en Suisse, en Belgique ou ailleurs pour des raisons fiscales… mais bon c’est quand même pas ça Mon Trésor qui va te donner la liberté de dépenser ! :)
    D’autre part, on peut être heureux de payer ses impôts et malheureux de l’utilisation qui en est faite. Avec le déficit qu’on a, faudrait peut être arrêter de vivre au dessus de nos moyens en pensant à assainir un peu tout cela.
  6. #6
     
    gravatar
    Ysé a gazouillé  :
    à D.e.s : Je constate que vous non plus vous n’appréciez pas le zouave de Pataganie…
  7. #7
     
    gravatar
    Ysé a gazouillé  :
    Euh, Patagonie.
    Sorry j’ai fait ma bulle, et elle n’était pas papale..
  8. #8
     
    gravatar
    strip a gazouillé  :
    le partage des richesses ! c’est une idée qui malheureusement se perd…
  9. #9
     
    gravatar
    D.e.S. a gazouillé  :
    Ysé> argh! non alors! quelle horreur ce type!
  10. #10
     
    gravatar
    affrivolante a gazouillé  :
    Sans tomber dans le traditionnel, “trop d’impôts tue l’impôt”, je voudrais juste réagir , en passant, et sans trop de sérieux non plus sur tes propos.

    Que Johnny Halliday parte en Suisse, c’est bien la preuve que même ceux qui sont pas les plus malins y arrivent en bout de compte.

    Quand le calcul sur leur ISF devient au point qu’ils se rendent compte que, pour le prix de leurs impôts, ils pourraient s’acheter un bien immobilier en Suisse ou à Bruxelles, Ils n’hésitent plus.
    Et l’on assiste alors à la véritable fuite des capitaux qui n’a de cesse de gonfler depuis 1981.

    Bien sur, il est profondement sain et charitable de vouloir partager avec autrui mais à cela deux questions:

    Si c’est une volonté bien ancrée, pourquoi l’État devrait t-il s’en charger?

    Pourquoi pas une organisation tierce à qui l’on ferait un don voir un culte?

    Enfin, il faut arrêter de penser que le marché économique et donc les richesses est un “gâteau figé” comme on nous apprenait à l’école.

    L’économie véritable, c’est la création de richesse et cette création de richesse n’a pas limites exponentielle quoique les politiques essaient de nous faire croire.

    Du coté gauche on nous explique”le gâteau est petit , partagez le “à droite , on nous dit “le gâteau est petit, il faut virer des gens pour en avoir plus” mais personne ne vient donner des idées sur

    COMMENT FAIRE UN PLUS GROS GÂTEAU et donc de plus grosses parts pour chacun.

    La France est passée du rang de 5 pays mondial au rang de 19 en pays (en terme de richesse globales) en 15 ans, il y a donc un Vrai problème quelque part…..

    Et,
    bon lundi

    PS pour une fois que je parle de politique!

  11. #11
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    D.e.S. & Ysé > C’est un malencontreux dommage collatéral de mon titre intertextuel (ou alors « vaguement spirituel » selon les points de vue). Je ne le referai pas, c’est promis (mais je garde mon titre).

    D.e.S. > On est d’accord.

    Roumi > Comme tu le fais justement remarquer, nous sommes endettés : réduire les dépenses, ça paraît effectivement raisonnable, dans ces circonstances, pour arrêter de vivre au dessus de nos moyens. En revanche, réduire les entrées d’argent, c’est clairement “inapproprié”.

    Ysa > Vous êtes dans votre bain ?

    strip >
    Donnez moi de la tendresse, surtout pas d’argent.
    Gardez toutes vos richesses, car maintenant
    Le bonheur n’est plus à vendre. Le soleil est roi.
    Asseyez vous à ma table, écoutez-moi.
    On est tous sur cette Terre des mendiants de l’amour,
    Qu’on soit pauvre ou milliardaire, on restera toujours les mêmes,
    Ces Hommes extraordinaires, ces mendiants de l’amour.
    Moi, j’ai besoin de tendresse chaque jour.

    (c’est pour changer de la tête à claque)

  12. #12
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    affrivolante > J’adore cette date de 1981 qui marque les esprits. Je me souviens des pires maux que la droite promettait à l’arrivée de la gauche, je me souviens même d’un autocollant de l’UNI (ce délicieux syndicat étudiant légèrement de droite) qui promettait « Le socialisme, c’est le printemps du goulag ». Sans vouloir faire de la polémique à deux balles, faut reconnaître que 1/ c’est sous le gouvernement Jospin que le chômage a le plus reculé ces dernières années 2/ c’est sous le gouvernement Villepin que Johnny se fait la malle.
    On vit dans un monde où il faut de plus en plus raisonner globalement. Le problème n’est peut-être pas que la France fasse fuire les capitaux. Le problème est peut-être plus qu’il existe des zones comme la Suisse où le capital soit aussi INJUSTEMENT taxé. Je ne veux pas d’un monde où les riches soient de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus nombreux et précaires. Cette formule pourrait laisser penser que je suis extrême-gauchiste, mais non, je suis juste social-démocrate (j’appelle ça : pragmatique).

    Pour ce qui est des associations charitables, auxquelles tu fais allusion, pourquoi crois-tu que les dons à ces associations, justement, soient assorties d’une telle réduction d’impôts (60% ou 70% je ne sais plus). Par exemple, si je donne 1000€ aux Restaurants du Cœur, j’ai le droit à 600€ de réduction d’impôts (et je ne me “prive” donc que de 400€ finalement). Parce que, justement, ces associations se substituent à ce qui devrait être à mon sens pris en charge par l’état (= faire en sorte qu’on ne crève pas de faim en France).

  13. #13
     
    gravatar
    cassiopée a gazouillé  :
    j’ai pensé exactement la même chose qd j’ai reçu le mm type de note. ils perdent leur temps, on ne m’achète pas pour 300 euros. Bravo pour ton pargmatisme. Ce n’est pas l’IR le plus injuste. En alsace (qui n’est pas particulièrement à gauche), ils n’ont pas de plafond de sécu, ce qui permet d’avoir une sécurité sociale équilibrée. Pourquoi on ne voudrait pas le faire ailleurs au lieu de gonfler sans arrêt la csg. Je suis bien d’accord avec affrivolante sur le fait que l’idéal ça serait que le gateau soit plus gros. Mais là, il faudrait que l’ensemble de la population française se retrousse les manches, c’est une autre histoire.
  14. #14
     
    gravatar
    L'Homme du Moment a gazouillé  :
    Dans la série “les pipeules et le fric”, j’ai regardé pour la première (et sans doute dernière fois) de ma vie un “Combien ça coûte”, présenté par le sémillant et toujours progressiste Jean-Pierre Pernod. Je précise que je l’ai regardé pour le boulot, si si, et pourtant je ne suis pas Guy Carlier (NON, je ne suis PAS Guy Carlier !!!!).

    J’ai cru rêver quand j’ai assisté à cette interview de Muriel Robin qui disait à deux minutes d’intervalle que :

    1) elle culpabilisait quand elle voyait qu’elle gagnait en une semaine plus d’argent que sa soeur en trois mois ;

    2) c’était un INTOLERABLE scandale que l’Etat (ce grand méchant) prélève autant à ces artistes qui font la grandeur de la France et qui sont tellement indispensables.

    Comme quoi on peut raconter des conneries sur scène et en raconter aussi dans la vie réelle.

    (Putain, n’insiste pas, je ne suis PAS Guy Carlier !!).

  15. #15
     
    gravatar
    cassiopée a gazouillé  :
    L’homme du moment, c’est J P Pernaut pas pernod, à ne pas confondre avec le ricard (quoi que …). Sinon, j’avais oublié de dire, très drole Google est mon ami d’aujourd’hui ;-)
  16. #16
     
    gravatar
    X-Addict a gazouillé  :
    Héhéhéhé Euhhh je préfère qd tu parles de cul “comme une image” :P
    Prends le bien …. je suis d’accord avec toi.
    L’impôt direct je ne peux être que pour, et à défaut d’être riche mon salaire est convenable et finalement trouve normal de les payer.
    En réponse la CSG n’est pas si mauvaise bien au contraire elle prend sur les salaires. Que dire de l’état “j’te suce a mort” par l’intermédiaire de la TVA que tout le monde paye ?
    Que dire des différentes taxes sur le travail (parfois peu rémunérateur, car ds nos pays la rentabilité est bonne mais les coûts salariaux énormes.) que l’on taxe fortement et que l’on taxe peu finalement la valeur ajoutée.
    Taxons le profit et pas l’emploi. ou faisons mis mesure.
    Johnny : no comment. Pour celui la il y a la mule. c’est gratos et il n aura pas un de mes euros, en Suisse ou ailleurs.
  17. #17
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    cassiopée >
    De toute façon me concernant, toute tentative de corruption est inutile (quand on est militant, on est obtu) mais évidemment, ce message de l’administration fiscale est une déplorable piqûre de rappel propagandiste… (À la guerre comme à la guerre… Ma seule arme de défense, c’est de m’exprimer ici). Ah oui, l’Alsace Lorraine avec son système de sécu à part et ses jours fériés en plus… C’est drôle comme ce sujet est rarissimement évoqué (une tache sur le jacobinisme généralisé)…

    l’Homme de la Chronique de 7h54 sur France Inter >
    Je ne vois pas pourquoi j’insisterais, moi, je ne suis pas du genre lourdingue…
    Ahhh tout de même, ça a l’air d’une chouette chaîne, TF1.
    (N’empêche que Guy Carlier m’énerve un peu, parfois, avec son côté bonne conscience de gauche, mais il n’atteint pas encore les sommets de Pierre Marcelle, dans Libé, qui, dans son genre, me donnerait parfois envie de voter à droite tellement il pue la bonne conscience de gauche, le détenteur de la doxa.)

    X-Addict >
    Ouais, je sais je sais, on me le dit souvent qu’on préfère quand je parle de fesses ;-)

  18. #18
     
    gravatar
    secondflore, sympa tisant de la FAPM a gazouillé  :
    Non, mon commentaire ne sera pas constructif.
    Je suis en tous points d’accord.
    (avec le même sourire jaune quand j’ai reçu cette feuille ; minable, je me suis dit)
  19. #19
     
    gravatar
    cassiopée a gazouillé  :
    flore, c’est quoi la SAPM ?
  20. #20
     
    gravatar
    strip a gazouillé  :
    (rhôooo mon pioupiou.. tu peux ma la refaire celle là ?… tout doucement au creux de cou…)
  21. #21
     
    gravatar
    la miss a gazouillé  :
    roooh je ne l’ai pas encore reçue moi (m’auraient-ils oubliée ? on peut toujours rêver), je sens que je vais bien rire.
  22. #22
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    YO ! JE NE SAIS PAS SI VOUS AVEZ REMARQUÉ, MAIS LUNDI DERNIER (je crois), LIBÉ A FAIT UN NUMÉRO SPÉCIAL IMPÔTS DIRECTEMENT INSPIRÉ PAR MA NOTE !

    secondflore >
    Imposables de tous les pays, unissez-vous !

    Cassiopée >
    La FAPM, pas la SAPM (c’est du SPAM ?)
    Chais pas non plus…

    la miss >
    Ptête que tu n’es pas assez riche pour bénéficier des réductions d’impôts accordées par le gouvernement. Mouahahaha (rire jaune).

  23. #23
     
    gravatar
    An' a gazouillé  :
    ça fait du bien de lire ça, même quatre ans plus tard.
  24. #24
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    An’ » Ça semble toujours d’actualité en effet ^^

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>