[276] Des morts

Seul à la maison depuis hier, j’essaye de meubler ma solitude soudaine comme je peux.
Habituellement (si on peut parler d’habitude), je profite des périodes (brèves, rares) où je me retrouve sans femme ni enfant pour donner un coup d’accélérateur à ma vie aventureuse. Si j’ai une amante, je la visite intensément, je dors chez elle, si elle veut bien (le luxe !). Si je n’en ai pas, je prévois un peu à l’avance et je tente de ponctuer ma semaine de quelques rendez-vous de prospection. C’était surtout vrai du temps où je fréquentais un site de rencontre.

Aujourd’hui, je suis coincé entre le tronc de mes résolutions de fidélité (thérapie oblige) et l’écorce du travail qui m’attend et que je repousse encore et toujours (et notamment : maintenant). Je m’occupe donc autrement.

medium_La_Pieuvre_Rodin_.jpg

La Pieuvre, 1890

Hier, en revenant de la gare Montparnasse où j’emmenai mes trois femmes prendre le train des vacances, je passai à proximité du Musée Rodin et me dis que c’était l’occasion où jamais d’y voir l’exposition Les figures d’Éros. Demi-tour, créneau, visite. 

Petite exposition, en vérité, mais les dessins qu’on y trouve étant relativement (n’étant pas grand spécialiste, tu comprendras ami lecteur que je ne te donne ici que mon avis subjectif et peu éclairé, qui vaut ce qu’il vaut donc) répétitifs, il n’y avait pas lieu non plus d’en mettre des salles et des salles.

Quelques dessins m’ont ému, si bien que je déambulais dans le musée affublé d’un tiers d’érection, jetant un regard furtif aux autres visiteurs(-teuses, soyons honnête) dans l’espoir ténu qu’une d’entre elles me jette un regard qui puisse être une invitation à discuter de l’émotion érotique devant un café et plus si affinités. Espoir qui ne verra pas l’esquisse d’une concrétisation, comme tu le devines, ami lecteur.
Les quelques sculptures étaient, à mes yeux, nettement plus touchantes. Passage rapide à la boutique du musée, d’où je ramène ces petits clichés clin d’œil :

Rodin, l'éternelle idôle   l'éternelle idôle, de Rodin

₪ ₪ ₪

Revenons-en à nos moutons.

Pour meubler ma solitude, donc, j’écoute la radio.

Ce matin, en trempant mes tartines de brioche grillées et confiturées dans mon Tonimalt, j’appris donc la mort de Maurice Papon. À vrai dire, j’ignore dans quel état subsistait depuis 2002 Maurice Papon, libéré par application douteuse de la loi Kouchner qui vise à offrir aux prisonniers malades une fin de vie plus humaine (je dis douteuse parce que visiblement le Papon n’allait pas si mal quand d’autres continuent de crever en tôle). En tout cas, je sais que cette ordure n’avait non seulement nullement fait repentance pour le zèle anti-juif dont il fit preuve pendant la guerre, mais qui avait également ignominieusement organisé sa non-solvabilité pour ne pas avoir à payer les dommages et intérêts auxquels la justice l’avait condamné. Bref. Une ordure qui meure libre, j’aurais juste préféré que ce soit plus tôt. Notez que son avocat a encore l’indécence de faire son apologie post-mortem. Tout ceci est assez gerbos.

Sur France Info ce matin, en revanche, pas un mot sur la disparition de Robert Adler, quasiment au même âge (93 ans pour celui-ci, 96 pour celui-là). Ce brave Robert n’a (selon mes sources) fait embarquer aucun Juif dans un wagon à bestiau, mais a inventé la té-lé-co-mman-de. C’est tout de même une putain d’invention !

Aucun rapport entre les deux zigotos évidemment. 

Zappez. 

 

17 gazouillis sur “Des morts”  

  1. #1
     
    gravatar
    Ysé a gazouillé  :
    Et voilà ce que c’est d’avoir une connexion à internet douteuse, j’ai un tas de notes à lire. C’est pire que les factures en retard!
    En tout cas, votre visite au musée Rodin me donne envie d’y retourner pour voir cette expo dont j’ai feuilleté le catalogue mais que je n’ai pas encore eu le temps d’aller faire.
    Sinon entre autres infos du jour : ça y est, ma bannière est prête, seulement je n’arrive pas à la placer…
  2. #2
     
    gravatar
    Miss S a gazouillé  :
    Ha oui. Rodin. Pourquoi pas…
    Je mets ça sur ma liste des choses que j’ai envie de faire. :)
  3. #3
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    .U.I. : désolé pour ta solitude… pauvre petit… t’entendre parler d’art, c’est comme entendre Dieudonné faire l’humoriste… :)
    Pour Papon, c’est sûr que c’était un être répugnant… en même temps est-ce qu’on serait plus heureux si un vieillard de 96 ans était mort en tôle ? Papon a été condamné et c’est l’essentiel car on sait qu’il s’est battu toute sa vie pour ne pas être condamné… il a échoué et c’est là l’essentiel. Il meurt condamné aux yeux de tous et c’est cela la satisfaction d’une justice rendue, qu’il ait été ou non en prison au moment de sa mort. La justice c’est avant tout la reconnaissance de la faute et c’est le cas ici alors souhaiter la mort de quelqu’un en prison, même d’une ordure, n’est pas très digne. La justice n’est pas le bras vengeur de la société.
    Zappez… ok… je zappe… :)
  4. #4
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Ysé > J’ai cru entr’apercevoir des hésitations de bannière sur votre site, en effet… Ça coince ?

    Ysé & Miss S > Ah ben si j’avais su, tiens, j’vous aurais invitées toutes les deux à faire mu-muses avec moi, je me serais pris pour Rodin avec son burin…

    Roumi > Je n’aurais pas été tellement plus heureux d’apprendre que Papon soit mort en prison, mais mon sentiment de “justice” aurait été plus serein s’il en avait un peu plus bavé pour ses exactions. Tout condamné qu’il fut, je trouve que somme toute il n’aura pas été trop emmerdé par la justice. Il ne s’agit pas de faire de la justice une organisation dédiée à la VENGEANCE, il s’agit de faire reculer l’IMPUNITÉ.

  5. #5
     
    gravatar
    Ysé a gazouillé  :
    Ah? Moi je ne vois plus aucune bannière sur mon site, suis-je normale? Toujours est-il que j’essaie de suivre les instructions à la lettre pour insérer la nouvelle et ça marche pô.
    Euh quant au burin, je crois que Camille Claudel s’en servait aussi. ça vous aurait tenté un petit jeu de rôle?
  6. #6
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Ysé > J’ai fait “F5” et votre bannière et elle a resurgi.
    Sinon, ce genre de jeu de rôles ne me laisse pas de marbre !
  7. #7
     
    gravatar
    Ysé a gazouillé  :
    CUI merci pour l’info. Je vais tâcher de me débrouiller pour insérer cette satanée bannière.
    Et puis quand j’irai au musée, je me munirai d’un burin pour le cas où vous seriez dans l’assemblée… ;-)
  8. #8
     
    gravatar
    Miss S a gazouillé  :
    Dommage, oui, étudier sur le terrain aurait pu être intéressant… quoiqu’au burin, je préfère les mains pour une première oeuvre. Mais quelle pose prendre? ;)
  9. #9
     
    gravatar
    strip a gazouillé  :
    je suis dé-so-lée de ne pas avoir fait partie des visiteuses de ce musée… auquel cas, je t’aurais bien sûr interpellé et nous aurions pu discuter longuement des émotions que ces oeuvres auraient pu faire naître dans nos humbles personnes… tu ne m’aurais pas reconnu à mon burin, je n’ai pas l’habitude de sortir avec (par contre avec mon couteau suisse, oui). Ayant sympathisé (je suis une fille très sympa) et emportés par tant de beauté dans l’expression, nous aurions pu également par la suite décider de nous mettre à la sculpture, ou du moins pour commencer au modelage… bref nous aurions peut-être fini au café du coin avec un pot de play-doh, certes moins romantique mais tellement plus amusant !
    et la journée aurait suivi son cours, nous nous serions sentis alors hors du temps, hors de tout… mais je m’égare !

    jolie expo alors ?

    (ah oui, papon est mort… j’en ai parlé autour de moi, rien, aucune réaction… tout le monde s’en moquait !)

    merci pour le clin d’oeil…

  10. #10
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Ysé > Vous avez demandé Satan, ne quittez pas !
    (ah, j’apprends à l’instant que le support de Satan fut efficace. Et je me mets 7/20 pour ce calembour médiocre)

    Miss S > Je ne sais pas moi, la pose café ?!

    strip > Moi j’adore faire des escargots en Play-Doh. Je prends une boule, je l’applatis, et je l’allonge avec le plat de la main. Ensuite j’enroule le spaghetti réalisé et je rajoute les yeux.
    Rodin a complètement oublié l’escargot dans son œuvre et il était temps de lui rendre honneur.

    Et Robert Adler alors ??? Tout le monde s’en moque plus encore, quelle injustice !!

  11. #11
     
    gravatar
    strip a gazouillé  :
    (pfff, l’escargot, trop fastoche ! bon, on se la fait quand c’t’aprèm pâte à modeler ? je suis sûre que ça nous aidera dans nos cheminements respectifs…)
  12. #12
     
    gravatar
    strip a gazouillé  :
    (oubli : pense à en prendre un pot pour ta virée marseillaise, madame b va adorer !!!)
  13. #13
     
    gravatar
    Miss S a gazouillé  :
    Va pour la “pose café”!!! je prends.
  14. #14
     
    gravatar
    t. a gazouillé  :
    Vas rue de Grenelle visiter le musée Maillol, comme ça tranquille et descends dans la cuisine communiste. C’est Mon musée préféré et bordel il sait que je l’aime. Tout est à voir et à ressentir. Magique. Bise CUI
  15. #15
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    strip > Ok pour l’atelier modelage. On fait ça en stage dans le Larzac, je suis sûr que ça nous permettra de nous resourcer, voire d’oser Bové, comme le slogan nous y invite (i.e. pipe + moustache – MacDo – maïs)

    t. > Maillol. Je n’y ai pas encore mis les pieds, mais je note ! Promis, j’irai !

  16. #16
     
    gravatar
    strip a gazouillé  :
    allez, je suis sure que dans le slogan de bové, il y a bien quelque chose à laquelle tu adhères…

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>