[342] burpbookcrossing (feat. strip)

Suite au passage de relais effectué ici, Monsieur CUI (i.e. le Encore Squatté) ouvre à nouveau sa colonne (je parle de cette colonne) à Madame Strip (i.e. la Nouvelle Squatteuse).


Merci donc à piou de m’avoir transmis ce questionnaire… un exercice amusant où je me suis trituré, non : torturé, la cervelle et où j’ai exploré, non : dépoussiéré, mes étagères pour retrouver les titres qui vont suivre. J’ai commencé à lire avec ce qu’il y avait à se mettre sous la dent (le livre n‘était pas un culte à la maison)… Cet objet est devenu par la suite une source qui apaisait mes curiosités, toutes mes curiosités (eh ! eh !)… Alors du roman, oui, des essais, aussi. Je suis une lectrice papillon… je butine à droite et à gauche. Je dévore les bouquins à dix balles et j’ai une super collec’ des éditions Librio, Mille et une nuits, des « Que sais-je ? »…

Et je me rends compte que ma bibliothèque est remplie d’auteurs morts… Peu sont encore en vie (je me ferais du souci à leur place).

 

4 livres de mon enfance (< 10 ans) (ah ! vous l’aurez voulu !)

– « Caroline à la plage » et les autres caroline en général…

– « la fabuleuse histoire de pif le chien », un hors série de 1979 sur ce sympathique clébard dessiné par un catalan, républicain réfugié en France (ça c‘est pour la petite histoire, mais peut-on voir ici les prémices des convictions politiques qui m‘animèrent par la suite ?)… pour les fans : http://193.251.82.94/pif-collection/

– « le petit larousse » : j’en avalais des pages entières… [Ah oui, les roses avaient le goût de barbapapa, nan ?, NDS]

– « tout l’univers » : je me souviendrais toujours de cet énorme dessin d’une bouche grande ouverte avec des petits monstres verts armés de pioches pour creuser des caries (je suis du coup une maniaque de la brosse à dent).

 
e45df2f1523f7fcd4e0c613d1ada43c4.jpg 4 livres de mon adolescence / lycée (10 > 18 ans) pff, des trucs tristes…

– « Tristan et Yseult »

– « Les fleurs du mal » de Charles Baudelaire (et d’autres bouquins de poésie)

– des livres qui traînaient, notamment les livres de science fiction de mon père (« Dune » et d’obscures éditions des années soixante …)

– un autre livre qui traînait : « l’histoire d’Ô »… faut bien un début ! (j’en ai déjà parlé dans une des notes de mon feu-burp…) et il y avait aussi un livre de Xaviera Hollander… (rhooo la coquine)

  

4 livres de ma vie étudiante et plus…

– « Last exit to Brooklyn » de Hubert Selby Jr

– « Las Vegas Parano » de Hunter S. Thompson

– « L’amour est un chien de l’enfer » Charles Bukowsky, (mon premier !)

– « La conjuration des imbéciles » de John Kennedy Toole (lu plusieurs fois !) [Un bouquin auquel je n’ai pas trop accroché, alors qu’on m’en vantait le génie, NDS]

– « Pourquoi j’ai mangé mon père » de Roy Lewis (beaucoup ri) [J’ai ri aussi mais j’ai préféré un bouquin dont j’ai oublié de parler et qui n’a pas tellement de rapport sinon qu’il est, dans mon crâne, associé à la même personne (une voisine dont j’étais amoureux) : L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau, NDS]

– Roland Barthes, Gisèle Freund, Mircea Eliade,Edgar Morin…

– puis plein de bouquins sur la photographie…

 
4 livres récents (je comprends “récents” comme : lus dans ma vie d’adulte) que j’ai adorés / aimés

– « La Delteilherie » de Joseph Delteil

– « Voyages et aventures de l’esprit » d’Alexandra David-Neel (une femme qu’en a !)

– « L’usage du monde » de Nicolas Bouvier

– « La Canso » Guilhèm de Tudèla & l’anonyme, récit de la Croisade contre les albigeois (en bonne fille du sud) (du calme pateric !)

– « Petit traité de cuisine romanesque » de Marie Rouanet (cette femme est une ogresse)

 
4 collections de BD que j’adore

– « Persépolis » de Marjane Satrapi

– « Retour à la terre » de Manu Larcenet

– « Le photographe » de Guibert, Lefèvre, Lemercier

– les bd de Corben (http://perso.orange.fr/integristebd/corbendream/) et pourtant je ne suis pas fan du fantastique en bd mais les couleurs sont superbes ! [Faut dire aussi que c’est parfois assez bandant, Corben… NDS]


4 écrivains que je relirai encore & encore

– Charles Bukowsky

– Nicolas Bouvier

– Charles Beaudelaire

– Fernando Pessoa (plein d’auteurs en un seul, formidable, non ?)


4 auteurs que je ne relirai probablement jamais

– Proust !!!!

– Houellebecq, parce que.

– James Ellroy : j’en ai aimé beaucoup de lui mais j’ai pas pu finir « American Tabloid », même s’il m’a dédicacé le bouquin (« the eye of the rabid tiger » qu‘il m‘a dit au travers de ses lunettes)… en fait j’ai eu une « période » polar, j’aurais plus de mal à en lire aujourd’hui…

– Paolo Coelho

 
4 premiers livres de ma liste à lire
(et en partie à me procurer)

– « Le livre de l’intranquilité » de Fernando Pessoa (pas fini mais à lire à petite dose, c’est du lourd)

– « Lysistrata » d’Aristophane (dernière traduction) : une femme qui décrète la grève du sexe pour que les hommes arrêtent de se battre !!! (une autre traduction ici : http://remacle.org/bloodwolf/comediens/Aristophane/Lysist…) [J’ai découvert ça vers 14 ans en bédé semi-érotique dans un magazine chopé dans l’Enfer de mon papa, NDS]

– « le petit ivre rouge » de Franyo Aatoth : guide de discussion en 15 langues autour des zincs du monde entier (“Na, sikeràlt megint berugni, mint egy barom!” =”Je crois que je suis complètement pété”).

– le dernier tome des aventures de Boro, reporter photographe de Franck et Vautrin !!! Un super héros !!! (je viens de m’apercevoir que j’ai loupé la sortie)

– Paul Auster qu’on m’a vivement conseillé

– trouver aussi un recueil de Trobairitz (toujours la fille du sud…)

 
4 livres que j’emporterais sur une île déserte

– « l’ecclésiaste », le seul truc que j‘ai lu de la bible…(« vanité des vanités, tout est vanité ! » : c’est lui !)

– un manuel de survie… ça doit bien exister quelque part… au pire, comme piou : le manuel des Castors Junior

– un dictionnaire (mais un super gros, vachement complet avec en plus des images et des cartes) ou, allez, une encyclopédie…

– un carnet et des stylos pour écrire MON livre…

– et des mots fléchés…

Les derniers mots d’un de mes livres préférés

« J’aimerais que le dernier mot soit le même que le premier, le seul mot dont je rêve pour mon épitaphe : innocent . »  Joseph Delteil – la deltheillerie 

J’avais pensé aussi à ça : « je voulais vivre profondément et sucer toute la moelle de la vie » (H.D. Thoreau)  mais je ne sais pas pourquoi, je sens que vous allez mal l’interpréter…

Et je la mets où Ginette Mathiot (la cuisine pour tous), hein ? [Ahhh of course, je l’ai oublié ce bouquin là, qui s’appelle chez moi Je sais cuisiner, NDS]

Si vous avez des idées pour que je lise des auteurs encore en vie, je suis open… et allez ! Moi aussi j’offre une sucette !

 

Illustration : Jan Saudek (oublié le titre) au fait, cher hôte, tu as lu son autobiographie « Celibataire, marié, divorcé, veuf » ? [Non, pas lue !, NDS]

7 gazouillis sur “burpbookcrossing (feat. strip)”  

  1. #1
     
    gravatar
    Krazy Kitty a gazouillé  :
    J’ai aussi beaucoup aimé L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau. Mais rien à voir avec Roy Lewis, hein ! Sinon, il paraît que le dernier Boro est chiant comme la pluie (hmm bon en langage poli, qu’il a des lourdeurs) et je suis allergique à Paul Auster (bien qu’on me l’ait vivement conseillé).

    Très bon auteur encore en vie pour se réconcilier avec le roman policier : Fred Vargas. Pis Franck et Vautrin ils sont pas morts quand même ! Sinon, pour faire doucement la transition : Fruttero et Lucentini, y en a un seul qui est encore vivant.

  2. #2
     
    gravatar
    floflo a gazouillé  :
    Je conseille l’adaptation de Lysistrata par Ralph Koenig : c’est du lourd.
  3. #3
     
    gravatar
    la nouvelle squatteuse a gazouillé  :
    vous deux : je prends note et je vous remercie de vos conseils de lecture (pour ce qui est du Boro, normalement il meurt à la fin… mais pour Fruttero et Lucentini, quel livre prendre ?)

    piou : les pages blanches avaient bon goût aussi ! (et les planches colorées, un vrai régal…)

    Monsieur Boris et mademoiselle Flore : z’en êtes où vous ?

  4. #4
     
    gravatar
    Krazy Kitty a gazouillé  :
    Pour F&L , je dirais, L’amant sans domicile fixe pour de la romance mêlée d’un peu de merveilleux, ou La femme du dimanche ou La nuit du grand Boss pour renouer (encore, je suis incorrigible) avec le polar.
  5. #5
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    K² > Non, effectivement, rien avoir entre les deux bouquins. Sauf peut-être une certaine caution scientifique sous-jacente.
    Auster, j’ai aimé les quelques livres que j’ai lu de lui mais j’ai trouvé que ça tournait un peu en rond.
    Polars : demander à ma femme.

    floflo > Merci pour la réf. Je feuilletterai ça à l’occasion !

    la nouvelle squatteuse > Pour les blanches, je préférais le pote Robert.

  6. #6
     
    gravatar
    alabama a gazouillé  :
    f&l ce qu a vu le vent d ‘ouest
  7. #7
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    alabama » J’ai trouvé une présentation sommaire du bouquin ici.

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>