[420] Automne (Cécile de Volanges – 7)

Cela fait un petit moment que je ne vous ai pas parlé de ma Cécile de Volanges mais ne croyez pas pour autant qu’elle ait disparue de ma vie. Non, c’est juste que l’intrigue n’a guère progressé ces dernières semaines. Les réunions de travail se succèdent sans changement majeur ni dans sa tenue, ni dans sa manucure, ni dans sa coiffure, ni dans son attitude, ni dans la mienne. On continue de s’échanger des regards, mais, somme toute, ces regards sont-ils visiblement différents de ceux que l’on adresse l’un et l’autre aux autres personnes présentes dans la salle ? J’aimerais bien que mon regard lui dise : « toi, j’ai envie de te plaquer contre le mur, d’enfoncer ma langue dans ta jolie bouche et de plaquer si fort mon ventre que le tien que la seule pensée qui arrivera à se former dans tes synapses sera l’envie immédiate de sentir ma queue en toi… ». Sauf qu’elle ne lit probablement dans mon regard que « un peu chiante, cette réunion, non ? » au pire, ou « je ne suis pas mécontent d’avoir des filles à regarder ici » au mieux, ce qui n’est pas très excitant.

Pas grand-chose à dire sur Cécile, donc, sauf trois choses.

D’abord, que j’ai un peu peur de l’appeler, par inadvertance, Cécile, alors que son prénom est évidemment autre, quoi que commençant aussi par C***.

Ensuite, que Cécile a désormais une concurrente. En effet, mon client a récemment embauché sur le projet une petite jeunette qui ne manque pas de charme. Dans l’absolu, bien plus proche de mes propres canons de beauté (elle a un petit quelque chose de Binoche… enfin, elle a un petit quelque chose de je ne sais qui et que je n’arrive pas à identifier, elle me fait penser à quelqu’un mais je ne sais pas qui…). Pour autant, le charme ne prend pas. Je ne sais pas à quoi attribuer ça. De la fidélité pour Cécile, peut-être, l’envie d’aller jusqu’au bout du rien avec elle plutôt que de me disperser encore… Ou tout simplement l’absence d’intérêt que cette dernière semble me porter (je ne dirais pas que Cécile me porte un intérêt soutenu, enfin je n’en sais rien, mais au moins on échange un peu ensemble). Très agréable en tout cas d’avoir des femmes à côtoyer dans le cadre d’un projet dans mon métier très très masculin.

Enfin, que ces deniers temps, j’ai trouvé à Cécile l’air fatigué. Elle bâille souvent, a les yeux cernés, une petite mine. Je me demande sur le compte de quoi mettre cette fatigue. Trop de travail ? Une vie personnelle débridée ? De l’insomnie ? Est-elle fatiguée pour d’agréables ou de tristes raisons ? Je n’ai pas la réponse.

Oleg Kosirev
« Il est très agréable de côtoyer des femmes dans le cadre professionnel… »

Illustration : Oleg Kosirev

31 gazouillis sur “Automne (Cécile de Volanges – 7)”  

  1. #1
     
    gravatar
    Fée d'Hiver a gazouillé  :
    Un joli penchant pour….

    (arrg, les chaussures… Elles sont toutes pointues… Mais que t’arrive-t-il??? Tu es fatigué? Malmené? Surmené? Un petite baise de forme?)

  2. #2
     
    gravatar
    kana a gazouillé  :
    Elle est peut-être enceinte?
    Ou elle passe ses nuits dans des clubs échangistes?
    :-)
  3. #3
     
    gravatar
    cassiopée a gazouillé  :
    Si elle se présente comme ça à vos réunions de travail, je comprends qu’elle soit fatiguée, elle doit être débordée, personne ne la lache ;-). Je comprends aussi qu’elle perturbe bigrement tes neurones ;-) (en fait peut-être qu’elle travaille pour une autre société pour vous démobiliser au travail, du coup, elle fait des double journées, fatiguant ! )
  4. #4
     
    gravatar
    jean-jacques a gazouillé  :
    une autre façon de rouler des mécaniques ! jolie pause même si… euh, manque de temps, allez hop, un lien pour le problème de la demoiselle :
    http://www.lecoledudos.be/mal-au-dos.htm
  5. #5
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    raaah, je ne tenais plus et j’ai failli reclamer recemment…
    bon, plus calmement, ton post ne me surprend pas trop, j’t’ai dit qu’elle est ennuyeuse cte fille…je pense que si tu t’interesses a elle, tu as fourni la reponse toi-meme: pas beaucoup de filles dans ton boulot et comme au royaume des aveugles etc…
    pour l’autre je ne peux pas te dire, je sais tellement bien feindre l’indifference par souci de protection que personne ne me drague jamais. j’ai failli d’ailleurs en croire que j’etais moche mais bon, disons que sur ce point les hommes m’ont rassuree tout en confirmant que je donne l’impression d’etre “froide”, “hautaine”, “inacessible” etc….je prefere “timide”.
    treve d’egocentrisme (parce que si je voulais parler de moi, je ferais un blog), c’etait juste pour dire que des fois ce que l’on prend pour de l’indifference c’est autre chose. dans ton cas j’ai pas assez d’elements et toi pas assez d’occases pour etudier la situation de plus pres.
    j’aime bien l’humour de la photo et de sa legende :- )
  6. #6
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Fée d’Hiver > Effectivement, un peu pointues ces chaussures, mais elles n’ont même pas une jolie bride. Je ferai mieux la prochaine fois, un petit tour de manivelle pour être d’attaque à la prochaine réunion.

    kana > Enceinte ? Hum, pourquoi pas, je te dirai si son ventre s’arrondit ou si elle commence à porter des vêtements amples dans les mois qui viennent. En club échangiste, ça augmenterait mes chances de coucher avec elle alors ?!

    cassiopée > Moi je dis que cette femme a tout compris aux rouages de l’entreprise.

    jean-jacques > Tu crois qu’elle a mal au dos et qu’elle devrait changer de literie ?

    columbine > Ah ah, tu as vu comme je vais au devant des envies de mes lecteurs. Je suis formidable. Je me suis posé la question, hier, de savoir pourquoi, malgré la jolie petite nouvelle, je m’accrochais à mon rêve volangien : parce que je pense que c’est un bon coup. Hop. Tout ça dit sans aucun argument pour étayer.
    J’espère que l’intrigue progressera un peu d’ici l’épisode 8 et merci pour le // avec toi, qui sait, ça me donnera peut-être du courage.

  7. #7
     
    gravatar
    belami a gazouillé  :
    attention danger… cette fille est dangereusement ennuyeuse. Je la connais, j’en rêve encore. Idéale pour prolonger la jouissance.
    PS parfois j’ai l’impression que tu m’as tout volé (en vrai): ma femme, mes filles, l’Overside, l’Opéra, rue Crevau et tout le reste
  8. #8
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    bon mais ne vient pas me raler apres si tu t’es pris une baffe hein?

    ah l’Overside, comment dire, depuis que j’y ai mis les pieds une fois, mon fantasme de club libertin s’est comment dire euh envole…

  9. #9
     
    gravatar
    columbine mauvaise langue a gazouillé  :
    ah j’oubliais un grain de piment, si CdV baille c’est peut-etre parce que c’est une grosse feignasse? ou alors elle s’ennuie terriblement.
    c’est surement plus simple: elle fait un regime donc elle est fatiguee (trait tires) et elle baille (de faim)
  10. #10
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    belami > Dangereusement ennuyeuse ? Quel est ton conseil, alors ?
    PS : ton PS me laisse circonspect. Surtout le terme de “voler”.
    Et y’a quoi, rue Crevau(x) ?

    columbine > Non, non, ne t’inquiète pas, je ne te tiendrai pas responsable de mes errements. Et pour ton complément mauvaise langue, je confirme ! Mauvaise langue ! Si elle était feignasse, cela ne suffirait pas à expliquer les cernes.

  11. #11
     
    gravatar
    Miss N. a gazouillé  :
    Euh tu as parlé de fidélité là ou j’ai rêvé ????????????
  12. #12
     
    gravatar
    Vagant a gazouillé  :
    Bon, il va falloir progresser un peu dans ton histoire. As-tu une chance de la croiser ailleurs que dans vos bureaux ? Dans les transports en commun par exemple ? Si tu as peur de te casser les dents sur un bastion imprenable, ce qui risquerait de te mettre en position professionnelle délicate après un rejet catégorique de ton offre aventureuse, tu pourrais lui faire passer le test de Georges. Mais oui, Georges de Nolda, séducteur hors pair, Valmont des temps modernes. Il semblerait qu’il se soit spécialisé dans l’abordage en TER, alors tu pourrais discrètement prendre rendez-vous avec lui, lui montrer ta Cécile de Volange, regarder Valmont opérer, et si il parvient en quelques minutes à obtenir son numéro de portable, c’est que tu peux toi aussi tenter ta chance !
    En poussant l’idée à son paroxysme, on pourrait imaginer une agence de séduction tout comme il existe des agences d’alibis pour les couples adultères : Des séductrices et des séducteurs à gage seraient payés pour tenter de séduire respectivement les maris à chair faible et les collègues à fantasmes, confirmant ainsi les commanditaires dans les affres de la jalousie ou celles du désir. Si Bertrand passe par là, voilà une idée de roman…
  13. #13
     
    gravatar
    columbine mauvaise langue a gazouillé  :
    Vagant, tu regardes trop TF1… le Bertand en question, si ta super originale idee le seduit, il risque de se retrouver attaque par TF1 pour plagiat psychique
  14. #14
     
    gravatar
    Vagant pour Columbine a gazouillé  :
    Ah non, je regarde tres peu la TV. Si c’est deja fait, c’est que mon idee devait avoir un certain potentiel commercial…
  15. #15
     
    gravatar
    Vintage a gazouillé  :
    Ben, moi justement, je les trouve pas si terrible que ça ces chaussures.

    Pointues, hautes (trop ?) mais pas très bien galbées.

    Mais ceci dit, la photo est beaucoup plus nette que celles des chaussures de CdV… ;-)

    Quand changes-tu de téléphone ?

    Pour améliorer la résolution, je veux dire.
    C’est important les bonnes résolutions, et pas qu’au nouvel an, non ?

    V., peut-être est ce Cécile de Volage, finalement !

  16. #16
     
    gravatar
    Ex-mot a gazouillé  :
    “Il ne faut jamais tremper sa plume dans l’encrier d’une collègue”. J’ai capté ça dans une boîte américaine où la moindre allusion à connotation sexuelle menait droit au tribunal. (heureusement que cela ne fait pas encore tache d’encre… je veux dire d’huile en France même si la fille sur la photo a l’air bien disposé pour lubrifier la mécanique).
  17. #17
     
    gravatar
    lapetitebrune a gazouillé  :
    (j’aime beaucoup la photo, un Express Yourself/Metropolis version féminine)(entre parenthèses pour pas perturberles vrais commentaires)
  18. #18
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Miss N. > Tu n’as pas rêvé ; je suis très fidèle à mes amours. J’ai beaucoup de mal à tourner la page. Je me fais assez souvent reprocher à la maison de « ne rien jeter » !

    Vagant > Pour l’instant, non, je ne la croise ni avant, ni après les réunions. Qui n’ont d’ailleurs pas lieu dans mes bureaux mais dans ceux de mon client. En outre, les réunions finissant vers 17h, je quitte les locaux bien avant elle. Pas croisée dans le métro, donc. Ton idée est intéressante.
    Je lance ici un appel : envoyez-moi vos suggestions pour « faire progresser l’intrigue ». Il en va de votre plaisir à tous, amis lecteurs !!!

    columbine mauvaise langue > « plagiat psychique », ça fait peur !

    Vintage > Mais nous sommes d’accord sur les chaussures ; sont pas top. Pour ce qui est de mon téléphone, j’espère qu’il me durera encore quelques temps, il faudra donc patienter un peu avant d’avoir des clichés volés aussi nets que l’illustration du jour…

    Ex-mot > Le droit français est un petit peu moins effrayant mais comme dit Vagant, il y a un certain risque à faire des avances à une jeune femme dans le cadre professionnel. C’est pourquoi je compte avancer mes pions très progressivement pour ne pas commettre d’impair (et puis ça me permet de trouver une bonne excuse au lieu d’avancer ma timidité).

    lapetitebrune > (tu veux voir ma collection d’estampes japonaises ?)

  19. #19
     
    gravatar
    Madeleine a gazouillé  :
    Suggestions pour faire avancer l’intrigue :
    1) oser.
    2) tenter les mails à double entente.
    3) prétexter un truc à lui demander dans le cadre du travail et lui glisser un compliment (vieux jeu, je sais, mais ça marche encore)
    4) entrer dans ses confidences, savoir si elle est mariée, enceinte, adepte des clubs échangistes ou encore vierge (dans les deux cas tu as tes chances ;-))
    5) en savoir plus sur elle par la bande, poser des questions aux collègues sans avoir l’air d’y toucher
    6) découvrir les joies de l’amour au bureau et nous raconter ensuite !
  20. #20
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Madeleine > Merci pour tes suggestions. La (1) me paraît particulièrement pertinente. J’ai songé un instant à lui envoyer un SMS explicite en pleine réunion, mais je me suis dégonflé.
    (2) J’ai tenté une fois un courriel très légèrement hors sujet, montrant simplement mon intérêt tout professionnel. Pas de réponse. Le genre de truc qui ne me rendent pas très audacieux (déjà que je le suis peu).
    L’obstacle principal au (3), (4) et suivant, c’est qu’en fait, nous ne travaillons pas au même endroit. Elle bosse chez mon client (elle est prestataire), je bosse dans mon entreprise, on ne se croise qu’aux réunions de travail.
    Le problème de cette relation client prestataire est aussi que je ne voudrais pas, par mes errements, mettre en péril un contrat pas encore signé (je sais que c’est peu probable, mais…).

    J’en reviens au (1). C’est promis : j’oserai ! (patience)

  21. #21
     
    gravatar
    secondflore a gazouillé  :
    J’arrive après le plan de bataille mais oui, après un septième épisode il me semble judicieux de provoquer l’action…
    Au vu de tes réponses ci-dessus, j’intuite que n’importe quel message laissé sans objet professionnel clairement identifié pourrait suffire à “créer une situation”. Ensuite, au talent de jouer… ;-)
  22. #22
     
    gravatar
    Madeleine a gazouillé  :
    (2) les mails, ça se perd parfois… ou ça passe en indésirable (alors que c’est désiré) ;-)
  23. #23
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Madeleine > À propos de courriel perdu, as-tu reçu mon petit clin d’œil ?
  24. #24
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    secondflore > J’aimerais me sentir autant à l’aise avec la vraie vie qu’avec les romans !
  25. #25
     
    gravatar
    Krazy Kitty a gazouillé  :
    Je suis de l’avis de Columbine concernant le comportement des femmes dans un milieu professionnel très masculin. On a un certain besoin de se protéger… (pour ne pas se faire sauter dessus par tous les Cui qui passent ?)
  26. #26
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    au fait, la fatigue et les cernes de CdV, cela ne serait pas un bebe? mais j’imagine bien que cette idee ne te ferait pas fantasmer…
  27. #27
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    K² > En l’occurrence, le milieu (= chez mon client) n’est pas si masculin que ça, nettement moins que le milieu informatique en tout cas. Mais c’est probablement le cas un peu partout, devoir se protéger contre les prédateurs que nous sommes !!!

    columbine > Je me demande si l’hypothèse n’avait pas déjà été évoquée. Je surveillerai son bide. Je vous tiens au courant. (Non, ça ne me fait pas spécialement fantasmer mais ça ne me dissuade pas non plus, même si probablement ça doit être autrement plus difficile de mener une jeunette enceinte sur les voies de l’adultère).

  28. #28
     
    gravatar
    columbine a gazouillé  :
    mais non, je n’ai pas dit qu’elle etait enceinte, mais qu’elle pouvait deja avoir un bebe, etre mere en clair, tu vois ca sur le bide?
  29. #29
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    columbine > Oups, pardon, j’ai mal lu alors. Non, elle est nullipare. Je n’ai pas vu ça sur le bide (je ne parle pas de vergétures, hein), mais on en a parlé.
  30. #30
     
    gravatar
    Fiso a gazouillé  :
    Je ne sais pas si tu es déjà venu chez nous (enfin, là où je bosse pour encore 1 petite semaine) mais tu serais heureux et ne saurais plus où donner de la tête : population à 65 % féminine, moyenne d’âge 32 ans.
    :)
  31. #31
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Fiso » Non, je n’ai jamais approché de très près ce secteur d’activité (mais j’ai un copain qui y bosse, comme informaticien, et il ne baise pas beaucoup…).

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>