[1298] Les lectures – la contribution de P***

Femme nue couverte de bijoux - Paolo Roversi

Les bijoux – Charles Baudelaire

La très-chère était nue, et, connaissant mon cœur,
Elle n’avait gardé que ses bijoux sonores,
Dont le riche attirail lui donnait l’air vainqueur
Qu’ont dans leurs jours heureux les esclaves des Maures.

Quand il jette en dansant son bruit vif et moqueur,
Ce monde rayonnant de métal et de pierre
Me ravit en extase, et j’aime à la fureur
Les choses où le son se mêle à la lumière.

Elle était donc couchée et se laissait aimer,
Et du haut du divan elle souriait d’aise
A mon amour profond et doux comme la mer,
Qui vers elle montait comme vers sa falaise.

Les yeux fixés sur moi, comme un tigre dompté,
D’un air vague et rêveur elle essayait des poses,
Et la candeur unie à la lubricité
Donnait un charme neuf à ses métamorphoses ;

Et son bras et sa jambe, et sa cuisse et ses reins,
Polis comme de l’huile, onduleux comme un cygne,
Passaient devant mes yeux clairvoyants et sereins ;
Et son ventre et ses seins, ces grappes de ma vigne,

S’avançaient, plus câlins que les Anges du mal,
Pour troubler le repos où mon âme était mise,
Et pour la déranger du rocher de cristal
Où, calme et solitaire, elle s’était assise.

Je croyais voir unis par un nouveau dessin
Les hanches de l’Antiope au buste d’un imberbe,
Tant sa taille faisait ressortir son bassin.
Sur ce teint fauve et brun, le fard était superbe !

Et la lampe s’étant résignée à mourir,
Comme le foyer seul illuminait la chambre,
Chaque fois qu’il poussait un flamboyant soupir,
Il inondait de sang cette peau couleur d’ambre !

7 gazouillis sur “Les lectures – la contribution de P***”  

  1. #1
     
    gravatar
    Calamity a gazouillé  :
    Sublime à bien des titres…
  2. #2
     
    gravatar
    Ellie C. a gazouillé  :
    La photo est vraiment bien choisie :) “Les bijoux sonores” je m’arrêtais toujours sur cette image… Mais à 14 ans on comprend rarement toutes les finesses de cet érotisme torride.
  3. #3
     
    gravatar
    Pierre qui roule a gazouillé  :
    C’est un poème splendide, qui roule comme un orage sensuel sur la houle du désir, plein de tendresse autant que de fascination lucide.

    Un jour que j’étais à Londres, une arrière petite fille de Victor Hugo rencontrée à une soirée privée m’invita a souper aux chandelles dans l’immense cuisine au sous sol, puis dans sa chambre au deuxième étage de la maison du poète, à Soho, encore dans la famille. Comme dans ces grandes maisons londoniennes, seules les chambres étaient correctement chauffées par un poêle. Et je me souviens des reflets sang des braises sur la peau de cette femme superbe…

  4. #4
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    N’est-ce pas ? Même si ce texte n’est pas aussi touchant qu’un texte écrit pour spécialement pour l’occasion, il a quand même été choisi avec une belle délicatesse !
    Oui, j’ai pris un peu de temps pour la sélectionner, cette illustration :)
    Et la candeur unie à la lubricité, c’est tout vous, ça, non ?!
    Eh bien ! Quelle vie épatante ! Vous ne vous êtes pas retrouvé en une de l’équivalent british de Voici le lendemain ?! (Je me moque mais c’est pas pure jalousie…)
  5. #5
     
    gravatar
    Ellie C. a gazouillé  :
    “Et la candeur… ” Oui. Au propre comme au figuré. On ne choisit pas son visage ! ;)
  6. #6
     
    gravatar
    Pierre qui roule a gazouillé  :

    Authentique.
    Les murs de la maison couverts de cadres avec des “encres pliees” vous savez, cette technique qui consiste à faire une tache d’encre, à plier le papier et à rêver sur le résultat avec des interprétation suivies de psychanalyse ; hugo en était féru.
    Et, détail extraordinaire, la demoiselle (plus âgée que moi, ce doit être une presque mamie aujourd’hui ) s’appelait ….Adèle.
  7. #7
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Une brune normande ? (je ne vous imagine pas blonde, allez savoir pourquoi.)
    Je n’ai pas douté une seconde de l’authenticité de vos propos. Mais laissez donc son identité secrète, voyons, ce pourrait être embarrassant !

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>