[1322] Parenthèse au sixième ciel – le récit de Marion

La soirée débute sur un fond musical doux. Les lumières sont tamisées et une chaleur envahit les étages. Délicate attention de notre hôte afin que nous nous sentions à l’aise. Je découvre une ambiance agréable et détendue, entre apéritif dînatoire servi avec goût, distribution d’objets divers et découverte des fantasmes que chaque convive avouera ou non. Mon appréhension s’évanouit au fur et à mesure que j’échange avec les invités. Je remarque les tenues de chacun, les robes tenant au thème, des décolletés, escarpins, bas, perruques, nœud papillon, masque, chaussettes et caleçons parfois acquis spécialement pour l’occasion ou tout simplement portés car l’opportunité s’y prête.  Ma très chère Garance m’accompagne et c’est avec elle que les hostilités commencèrent. Certains invités quittèrent le salon, nous restions alors peu nombreux. Garance s’étendit les yeux fermés, ses cheveux blonds détachés tranchaient avec la couleur de sa robe, se fondant avec celle du canapé. Je ne pus résister à ses courbes. Thomas se joint à elle pour un massage crânien et Cléante trouva sa place auprès de moi.  Cui nous enveloppait de sa voix suave à une lecture érotique. Mon désir augmentait, celui de ma partenaire aussi, je ressentais son excitation, mes doigts fondaient dans son intimité. Je me laissais aller aux caresses de Cléante tout en échangeant des regards complices avec Thomas.  Quel tableau magnifique dégageant une sensualité inouïe ! Plus tard je pus assouvir un fantasme en compagnie de la délicieuse Louize.  Moment qui restera gravé par la difficulté à passer outre les regards et par le port d’un objet insolite dont la maîtrise reste à explorer ! Merci chère demoiselle pour cet instant inoubliable. Le reste de la soirée se déroula entre orgasmes et plaisirs multiples avant de retrouver Garance, lovée dans mes bras pour conclure cette parenthèse au sixième ciel…

Georges Barbier - les chansons de Bilitis

2 gazouillis sur “Parenthèse au sixième ciel – le récit de Marion”  

  1. #1
     
    gravatar
    cinule a gazouillé  :
    Délicate incitation aux rêves et plus si les pensées s’emportent sans censure..
    Pas à pas découvrant tes gazouillis, celui-ci plus récent complète un tableau déjà bien figuratif.
    Belle illustration, de plus ; ne gâche rien
    Rendez vous comme toujours!
    Rends toi ??
  2. #2
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    L’illustration est de Georges Barbier « Les jardins de Bilitis ». Ravi qu’elle te plaise !
    Et que le rêve continue !

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>