[1396] 11 milliards de bullshit (eyes wide open)

Vous ne vous en rendez pas forcément compte, mais certains articles publiés ici sont longuement mijotés. Certains sont simplement des articles dont l’accouchement est difficile, d’autres sont des textes commencés il y a longtemps puis mis de côté avant d’être repris et achevés… et puis il y a quelques cas particuliers comme celui-ci.

L’idée de cet article est née il y a 5 ans (tiens, ça me fait penser au passage que j’ai oublié de fêter les 12 ans du burp le 26 mai. Joyeux burpoversaire ! 🎂🎂🎂🎂🎂🎂🎂🎂🎂🎂🎂🎂) en lisant un article sur un site d’actualité informatique.

Beautiful X Ray Vision Glasses for Data LavastormEn voici le verbatim (mais au moment où j’écris ces lignes, l’article est toujours en ligne) :

Google Glass : un marché de 11 milliards de dollars en 2018 ?

Selon le Business Insider, les ventes de lunettes connectées pourraient exploser dans les années à venir.

Elles étaient sur toutes les lèvres pendant les deux jours de la Google I/O, à San Francisco. D’ici quelques années, les Google Glass pourraient faire un véritable carton, selon les analystes de Business Insider Intelligence. Ils prévoient que les lunettes, qui devraient être commercialisées par Google en 2014, deviendront rapidement un produit grand public : 21 millions de paires pourraient être vendues annuellement d’ici 2018, assurent-t-ils. Si le prix est fixé à 500 dollars, prévoit le site, le marché pèsera alors 10,5 milliards de dollars.

Pour effectuer ces prévisions, les analystes se sont basés sur trois facteurs stratégiques :

  • Le prix : la diminution du prix dans les cinq années à venir sera, selon le site, le facteur le plus important de détermination de la vitesse d’adoption des lunettes par le grand public. Google pourrait diminuer radicalement le prix de ses lunettes, de 1 500 dollars aujourd’hui à 600 dollars dans deux ans, puis encore moins par la suite.
  • L‘intérêt montré par les développeurs d’applications.
  • Les barrières culturelles : la popularité des Google Glass dépendra également de la manière dont elles seront reçues socialement. La question du respect de la vie privée pourrait représenter un obstacle au développement du marché.

Vous l’avez compris : quand j’ai lu cet article, mes sourcils se sont froncés, mon sang n’a fait qu’un tour, j’ai immédiatement ricané et en mon for intérieur, j’ai dit « Tope là ! Rendez-vous dans cinq ans ! ».

Bien évidemment, le Business Insider s’est bien gardé d’être trop affirmatif, a indiqué plein d’obstacles possibles à la réalisation de sa prédiction, mais il l’a quand même pondue sans sourciller. Cinq ans plus tard, nous pouvons donc constater sans surprise que (sans aucun doute à cause des barrières culturelles, n’est-ce pas), des centaines de milliers d’individus n’ont pas l’intention de s’affubler de paires de lunettes connectées qui ne permettent même pas de voir leur voisine à poil.

 

 

separator

Je vous rassure, je n’ai pas d’autre news tech pourrie au frigo.

Un gazouillis sur “11 milliards de bullshit (eyes wide open)”  

  1. #1
     
    gravatar
    Rose a gazouillé  :
    Pour les lunettes connectées, mouais, je suis dubitative aussi. Par contre, j’ai pu essayer un modèle à réalité augmentée en conception par rapport à un jeu vidéo… c’est fou ! On se croit vraiment dans le truc et je me dis que ça va forcement se développer parce que… c’est fou ! Si ça se trouve, à un moment, ceux qui jouent à Candy Crush en attendant un rdv auront ce truc à la place ou alors on pourra se télétransporter par la vision où on veut. Non mais moi, comme j’ai trop hâte ! Dans les 30 ans qui viennent, on va voir des trucs de dingue arriver (oui enfin, s’il n’y a pas une crise planétaire comme dans les théories survivalistes… j’aime bien finir sur une petite note inquiétante pour compenser mon enthousiasme).

    Tu as gardé un truc pendant cinq ans pour faire un billet cinq ans plus tard… est-ce que je le dis ? Hummm… t’es fou !

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>