[1399] Expectative

Plusieurs jours que je me réveille, le sexe gonflé et animé d’un désir de volupté. Peu importe la fatigue.
Le soir, aussi, quand je glisse mon corps nu sous la couette, je suis plein du manque d’une présence intéressée collée à mon flanc et qui viendrait goûter à mon envie.
Il ne me reste que la rêverie, alors. Tu serais là, étendue sur le flanc, une main négligemment posée sur mon aine. Tu observerais mon sexe entre deux eaux, légèrement gonflé mais hésitant entre le retour à la flacidité et l’érection franche. Tu sourirais de ce flottement, observant parfois une saccade de sang venir faire trembler ma verge, ta main viendrait enfin la toucher et tu sentirais mon corps entier trembler d’un soupir de soulagement : « ça y est, tu viens t’occuper de moi ». Et en effet, tu t’amuserais avec mon sexe, de la main, de la bouche… Tu t’amuserais à le faire luire tout entier de ta salive, tu le regarderais vibrer lorsque, contorsionniste, tu viendrais le branler avec tes deux pieds. Tu prendrais tout ton temps – on avait dit que le jeu durerait une heure, non ? – et moi je resterai totalement immobile, ne laissant que mon cœur battre follement de plaisir, ma bouche lâcher quelques longs gémissement échappés de mes poumons, et mon sexe vivre sa vie entre ta langue, tes doigts et tes seins, jusqu’à cette bouchée fatale où il crachera de longs râles de foutre que nous ne verrons jamais, escamotés au fond de ta gorge gourmande.

Estampe japonaise, un sexe dressé entouré d'un ruban rouge, porté à une bouche gourmande

Un gazouillis sur “Expectative”  

  1. #1
     
    gravatar
    Cristophe a gazouillé  :
    Nous ne sommes pas obligé⋅e⋅s de déglutir immédiatement !

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>