[104] Championne du monde

medium_257px-Serhij_Bubka.jpgAperçu ce matin en devanture du kiosque à journaux ce titre à la une de je-ne-sais quel magazine porno “Brigitte Bui – Sa prochaine étape : un gang-bang”. Brigitte Bui, je ne la connais ni des lèvres, ni des dents, comme dit ma femme (c’est un jeu de mot sur l’expression je ne la connais ni d’Ève ni d’Adam — je précise à l’attention de ceux qui ne la connaîtraient pas 1 — et que j’ai trouvée assez appropriée dans ce contexte : cette Brigitte, je ne connais pas ses lèvres — ce qui est peut-être à déplorer — ni des dents — ce dont il faut probablement se réjouir, surtout après avoir lu cette histoire).

J’ai trouvé ce titre pathétique. Je ne suis pas pornophobe, mais j’ai senti à travers ce titre la misère de ces travailleuses du sexe.

J’ai pensé à ces champions de saut à la perche, comme Sergueï Bubka, qui pourraient sauter plus haut qu’ils ne le font, mais ne repoussent que progressivement les records du monde, pour gérer leur carrière dans la durée, rentabiliser leur talent (et ils ont certainement raison de le faire).

Notre nouvelle B.B. nationale (?) jalonne donc sa carrière de forçat du cul et sa prochaine étape, c’est donc le gang-bang. Formidable ! Je suppose que les étapes précédentes devaient être assez classiques (mon premier porno : je me masturbe en poussant des petits oh, mon second porno je suis prise par tous les trous), parce que le gang-bang, c’est éculé, non ?

« En effet , nous confie son entraîneur, Brigitte va ensuite passer à la vitesse supérieure ». Il nous dévoile, en exclusivité pour mon burp, le programme prévisionnel de ses futurs exploits :

  • 2007 : BB suce le gagnant du Grand Prix de l’Arc de Triomphe (quand on demande plus de précision pour savoir s’il s’agit du cheval ou du jockey, l’entraîneur nous répond avec un clin d’œil qu’en tout cas il sera bien monté)
  • 2008 : BB essaye de battre le record de la canicule 2006 et fait succomber (l’extase sur les lèvres) 55 vieillards déshydratés sous ses coups de reins.
  • 2009 : BB se fait enculer par l’obélisque place de la Concorde et entre définitivement dans la légende.

Bonne chance à toi, Brigitte.

 


  1. L’expression, pas Brigitte Bui. Faut suivre ! []

12 gazouillis sur “Championne du monde”  

  1. #2
     
    gravatar
    Comme en terre a gazouillé  :
    Ariane >
    Quand me la tends-tu ? Pour l’instant, je sais, c’est ceinture.
    (Comme le dit Camille, pourvue qu’elle soit douce…)

    ceux qui ne l’ont pas déjà vue quelque part >
    C’était là :
    http://commeuneimage.hautetfor.....ompte.html

  2. #3
     
    gravatar
    presque a gazouillé  :
    tiens, on ne peut pas mettre de commentaires sur “pipeau”?
    j’ai ri, parce que tu poses une question sur l’oralité, et qu’on te répond sur les magazines féminiais…
    Leurs langues sont-elles de bois ? ;-)
    Evidemment, donner du plaisir à l’autre ne fait pas jouir, cela excite, et prépare sa propre jouissance.
  3. #4
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    presque >
    Les commentaires sont, sur Haut&Fort, par défaut fermés au bout d’un mois. J’avais trouvé cette option valable. Et puis finalement, moi aussi j’aime bien, quand je découvre un burp, réagir sur des articles mêmes anciens. Voilà, j’ai donc modifié l’option, on peut commenter ad vitam.

    C’est vrai que ma note se terminait sur une question à laquelle personne n’avait formellement – avant toi ! – répondu, mais ont réagi sur le fond. Langue de bois ? Je ne sais pas (on ne m’a jamais fait une pipe avec une langue de bois, un truc à se retrouver avec des échardes, ça ! ouille !), ma question était une fausse question ; “évidemment” es-tu d’ailleurs obligée de répondre !!!
    Je note toutefois que tu es très optimiste sur les suites à attendre d’un plaisir offert ;-)

    Pipeau,
    c’était là :

  4. #5
     
    gravatar
    presque a gazouillé  :
    est-ce trop demander que de “rendre la monnaie”?! En même temps, je ne la rends pas toujours, et je m’en porte très bien… (oh, la vilaine)
    au fait, j’ai oublié de te dire sur mes pages que je ne sortais pas d’une prison… Je me sens davantage libre que libérée. Mais libérée de quelques mois de doutes, et de non correspondance entre ma vie et mon “âme”.
  5. #6
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    presque >
    Moi, généralement, après une pipe, je m’endors et y’a plus personne.

    Allo ? allo ????
    Ben merde elle a raccroché.

    [Tu ne sors pas d’une prison, soit. Pendant mes études, j’ai fait un peu de robotique, et on parlait de “degrés de liberté”. Avec 9 degrés de liberté, on peut aller où l’on veut, dans la position que l’on veut. Il devait te manquer juste quelques degrés de libertés. La différence va se ressentir dans les nouvelles positions que tu vas adopter ?!? :-p ]

  6. #7
     
    gravatar
    presque a gazouillé  :
    allo !
    j’ai le droit de dire “mais qu’il est con !” ?
  7. #8
     
    gravatar
    Comme en terre a gazouillé  :
    presque >

    T’as presque le droit. Mais non.
    Eh oh, c’est mon burp ici. Un peu de respect siouplé.

  8. #9
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    “Moi, généralement, après une pipe, je m’endors et y’a plus personne.”

    AH BON ??????????

  9. #10
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Frenchsweet » Dites-moi, Sweetie, connaissez-vous vraiment les hommes ?!
  10. #11
     
    gravatar
    Frenchsweet a gazouillé  :
    On ne sait jamais si vous plaisantez ou pas..
    Je ne sais pas si je connais vraiment “les hommes”, par contre je sais que “les hommes ” que j’ai connus ne s’endormaient pas.. ça les booste, plutôt !!! mais le contexte y fait aussi, sûrement
  11. #12
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Frenchsweet » Je suis très premier degré comme garçon (phrase culte). Je n’hésite pas à manquer de sérieux, mais je suis parfois assez maladroit pour le détecter chez les autres.
    Donc, pour vous répondre au premier degré : quand je suis crevé, l’orgasme me donne envie de dormir. Un effet hormonal bien connu, auquel je n’échappe hélas pas.
    Mais le “contexte” joue énormément. Il y a des situations où la fatigue est effacée par d’autres sensations bien plus vives.

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>