Articles étiquetés : première fois

[1252] Je ne suis pas de bois

Je ne suis pas de bois

Maintenant que nous sommes tous les deux à point, il attrape ce qui me mettait dans un certain état d’excitation avant même que la soirée n’ait commencé : Adam, mon cadeau. Il me le glisse dans les mains et me dit juste avant de s’insérer de nouveau dans ma chatte : — Pour que tu te rendes bien… Vite ! la suite »

[1236] Jour et Nyx

Dessin de Jan Van Rijn - Femme allongée, portant un gode accroché à un harnais

Après de longs préliminaires qui ont duré des mois voire des années, Nyx est entrée dans ma vie en y prenant rapidement une place confortable. De retour de vacances, nous avons repris où nous en étions : par un rendez-vous dans un bar pour discuter autour d’un verre. Cette fois, j’avais fait en sorte de n’avoir… Vite ! la suite »

[1193] Nous (2)

Nous (2)

Surtout, ne commencez pas la lecture de cet épisode sans avoir auparavant pris connaissance du premier volet : ça se passe ici. ⋆⋆⋆  Je n’arrive pas à me rappeler dans quel état d’esprit exact j’étais au moment où j’ai ouvert cette porte. Paisible et impatient, voilà ce qui me revient maintenant mais n’étais-je pas nerveux ? inquiet ?… Vite ! la suite »

[1190] Nous

Nous

Mercredi, 21 h 49, je reçois, par l’intermédiaire de mon formulaire de contact, votre message portant ce sobre titre, « Nous », ne comptant que deux mots, trois points de suspension et une photo représentant le corps d’une jeune femme nue, tête tronquée, soutien-gorge posé en vrac sur le lit, main posée sur le sexe, sans que… Vite ! la suite »

[1174] Ça, c’est (cyprine) Palace !

Une tache presque anodine sur mon jean

L’avantage d’une tache de cyprine sur un jean – par rapport à des marques de rouge à lèvres sur le col d’une chemise, par exemple – c’est que personne ne peut imaginer de quoi il s’agit, personne à part celui qui, encore un peu vêtu, a frotté sa cuisse au creux de l’entrejambe chaud et… Vite ! la suite »

[1142] Boules et bile

Une gorge profonde radiographiée aux rayons X

La première fois que Thyia a pris mon sexe dans sa bouche, je ne savais pas qui c’était. Pour être plus précis, je ne savais pas que cette heureuse initiative venait d’elle. J’étais entièrement nu, allongé, immobile, les bras le long de mon corps, le visage masqué et les yeux rivés au ciel du plafond…. Vite ! la suite »

[1094] Horaires de nuit

une main féminine aux ongles vernis plonge dans un jean entrebaillé vers le sexe d'un homme

Il est pas loin d’une heure du matin. Elle est blottie contre moi, sur mon scooter, dans l’air frais et humide de l’automne parisien. Moi, au bas du ventre, une envie que je ne repousserai pas à un moment plus favorable. Il est tard, certes. Nous n’avons aucun endroit où aller, certes. La fatigue arrivera… Vite ! la suite »

[1077] La chatte sous un toit brûlant

à ma gauche, lieutenant Ripley, à ma droite, Mylène Farmer façon gavroche

J’ai découvert V*** sur la toile quand je faisais mes débuts de burpeur, en 2006. À l’époque, nous partagions le même hébergeur, haut & fort, et sans doute pour des raisons solides mais que j’ai aujourd’hui oubliées, il en était de même pour une bonne partie de « ma » burposphère telle qu’elle se dessinait alors. Clic,… Vite ! la suite »

[1057] Let’s fuck !

Une chouette posée sur la fesse d'une femme allongée nue

(Pour changer un peu des J.O. ;-) Son message était clair : “je couche facilement, mais pas avec n’importe qui”. Il convenait parfaitement à mon humeur du moment et je pouvais faire mien ce slogan. Il s’agissait donc pour moi de ne pas être n’importe qui. Par chance, je lui avais été chaudement “recommandé” par une… Vite ! la suite »

[984] Janvier, le mois du trio

Janvier, le mois du trio

Le capitaine Jean-Baptiste L*** partageait avec son second, le lieutenant Jules M*** le goût des femmes à la cuisse légère. « Cléo est une sacrée petite garce !  lui avait-il glissé à la fin du repas au mess des officiers, où ils déjeunaient un peu à l’écart, Il faudrait que je te la présente, je crois qu’elle… Vite ! la suite »

[759] I’ve got you upon my Skyn™

I've got you upon my Skyn™

Il y a quelques temps, je vous avais fait part de mon essai des préservatifs phosphorescents Intimity. Toujours à la pointe de veille technologique en matière de capotes (sortez couverts !), je fus attiré par la boîte noire et le slogan attractif des nouveaux préservatifs Manix Skyn : La sensation de ne rien porter, la matière presque… Vite ! la suite »

[699] Retour à l’Overside (3)

Retour à l'Overside (3)

Premier épisode ici et second là. Après avoir revêtu une tenue décente (à regret1 !), nous repartons nous promener dans le club. Nous ne faisons qu’un passage express, de voyeurs pressés, dans le baisodrome, puis décidons de faire un petit round d’observation autour du bar. Un verre à la main, on observe les couples aux alentours… Vite ! la suite »

[613] Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (épisode final)

Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (épisode final)

Tout vient à point à qui sait attendre. Laissez-moi vous parler un peu de nos coéquipiers. Le premier couple qui nous a rejoints doit avoir la quarantaine, peut-être un peu plus âgés que moi. Le physique de l’homme n’est pas très attirant. Il a une petite bedaine (non, je ne parle pas de la petite… Vite ! la suite »

[612] Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (3/4)

Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (3/4)

Il y a trois sortes de personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. A*** enroule ses jambes autour des miennes pendant que je commence mes va et vient. Je la regarde en la prenant entre mes bras. Puisque le baiser est interdit, je transgresse. Je pose doucement mes lèvres sur… Vite ! la suite »

[609] Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (2/3)

Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (2/3)

L’unique règle de plaire est de trouver un appétit que l’on a laissé affamé. S’il le faut provoquer, que ce soit plutôt par l’impatience du désir que par dégoût de la jouissance. –  Baltasar Gracian Y Morales Nous sonnons à la porte et les secondes s’égrène. Personne n’ouvre. Petit instant d’inquiétude, le club serait-il fermé,… Vite ! la suite »

[606] Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (1/2)

Je la damnerai rue de Ponthieu sans concession (1/2)

Les plus libertins de mes lecteurs auront déjà deviné de quel endroit il va être question ici, mais pour le qui et le comment, il va leur falloir lire ce qui suit. (Un titre avec un des pires jeux de mot depuis la naissance de ce burp, j’aurais presque honte.) Un préambule est nécessaire pour… Vite ! la suite »

[170] En voiture !

VW Polo

C’est l’histoire de Lapin et de Renard. Lapin et Renard sont copains comme cochons. Dès qu’ils en ont l’occasion, ils sortent ensemble, dansent, se biturent tout en refaisant le monde. Un samedi soir, Lapin qui avait particulièrement poussé sur le Ti Punch est dans un état pas possible. Renard lui dit : « Écoute Lapin, tu es… Vite ! la suite »