[135] Mel G.

medium_MelGibson.2.jpgSuite à ses déboires sous influence alcoolique, l’acteur australien (nb : l’histoire ne dit pas s’il a un lien de parenté avec les chercheurs collés au cul des vaches) Mel Gibson a été condamné à suivre quelques séances chez les Alcooliques Anonymes.

J’imagine la scène.

Non, avant d’imaginer la scène, je fais une petite parenthèse sur le terme “anonyme” (du grec anonymous : qui n’a pas de nom). As-tu remarqué, ami lecteur, combien les journalistes (à la télé ou à la radio) usaient et abusaient de ce mot pour désigner les gens qu’il faudrait en réalité qualifier d’inconnus. Pas des célébrités quoi.
Ex : Aux obsèques de Guy de La Trouffière, on put apercevoir Chantal Crispie et Ginette Bidoche et des dizaines d’anonymes.
Anonymes mon cul ! Ces gens-là ont un nom comme vous et moi, et ne sont pas venus rendre un dernier hommage (ah ben sur rendre un dernier hommage on pourrait s’exciter aussi. Dernier hommage mon cul. Dans un an, Drucker rendra un hommage à Guy de La Trouffière : un an déjà. Et puis la même chose cinq ans plus tard, puis dix, etc.) incognitos. Bon, y’aura bien dans la foule des inconnus, un ou deux péquenots affublés de lunettes noires pour essayer de se faire passer pour des stars incapables d’oser montrer leurs yeux probablement peu rougis par le chagrin. Si on leur avait demandé leur nom, ils se seraient empressés de le donner, devant les caméras en plus.

J’imagine la scène, donc.

L’animateur — Ce soir, nous accueillons dans notre groupe Mel Gib… euh Mel. Bonsoir Mel.
Le groupe (90% de journalistes planqués) — Bonsoir Mel
Mel Gib… pardon Mel G. — Hum ! ‘soir… putain fais chier
L’animateur — Parle nous de ton problème, Mel ! [il se lèche les babines]
Mel G. — Bon, voilà, ça a commencé sur le tournage de Mad Max, il faisait chaud dans ce putain de désert, et j’ai commencé à prendre une bière, et puis une autre… Bon sang, en fin de journée, j’étais un peu cuit (et j’étais pas le seul), et le tournage a pris du retard, c’était le début de l’engrenage.
Le groupe — Ohhh…
Mel G. — Alors ce sale youpin de producteur a commencé à nous faire emmerder [ Rumeurs dans le groupe ] et pour le faire chier, comme le film a eu du succès et que le n°2 était annoncé, j’ai exigé par contrat d’avoir à disposition sur le tournage un réfrigérateur rempli en permanence de bière fraîche.
Une femme, dans le groupe, en aparte — Eh, Mel, tu me dédicacerais ma bouteille de scotch au vestiaire, steup’ ?
Un homme, dans le groupe — Est-ce qu’on pourrait parler de mon problème avec Brenda qui …
L’animateur — Georges, ta gueule. On écoute Mel ce soir.
Georges (il n’est plus anonyme, là, hein, on sait qu’il s’appelle Georges) — Mais tu m’avais promis de …
L’animateur — Georges, ta gueule, j’te dis. Et Mel, je suppose que ça n’a fait qu’empirer par la suite
Mel G. — Oh punaise oui, sur l’arme fatale, qu’est-ce qu’on s’en est mis avec Danny Glo… euh Danny G. Un négro, çui-là, mais au moins il est goy.
L’animateur — Georges, ne fais pas semblant de sauter par la fenêtre. Bon, Mel, c’est pas tout ça mais c’est pas Vanity ici…
Un journaliste de Vanity déguisé en Alcoolique Anonyme (il a mis des lunettes noires), en aparté — Mais y m’casse ma barraque lui ?!
L’animateur — … Donc, Mel, puisque tu viens nous voir, que comptes-tu faire maintenant ?
Mel G. — Je viens vous voir parce que je suis obligé, hein, mais tu peux toujours courir pour que je fasse sauter cette clause de mes contrats.
L’animateur — Je crois que Georges a sauté. Quelqu’un peut regarder à quoi ça ressemble en bas pour appeler une ambulance ou la morgue ? (en aparté) Pting c’est le 3ème ce trimestre, fais chier ! C’est pas S.O.S. amitié ici ! C’est pas cool les A.A. à Berverly.
Mel G. — Bon, ça y est ? L’heure est passée ? J’me casse. À la semaine prochaine bande de nases.
Il sort et file un coup de boule à chacun des 3 journalistes qu’il a reconnus. 


Crédit Photo : REUTERS/Felipe Courzo

5 gazouillis sur “Mel G.”  

  1. #1
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    25,734 images par seconde :
    Je crois que Mel G. fréquente non pas les alcooliques anonymes mais les A.A.A. : les Alcooliques Anonymes Antisémites. En fait au départ il allait bien chez les Alcooliques Anonymes mais il a découvert, comme disait Desproges, que “tout le monde sont juifs” aux Alcooliques Anonymes… pauvre ch’ti pépère va…
  2. #2
     
    gravatar
    Krazy Kitty a gazouillé  :
    Il paraitrait que Paris Hilton pourrait avoir à le rejoindre. Ce qu’on se marre à Beverly tout de même…
  3. #3
     
    gravatar
    Jean Christophe Bataille a gazouillé  :
    Mel G n’a jamais été trop équilibré. Entre la religion et l’alcool …
  4. #4
     
    gravatar
    Comme une i. a gazouillé  :
    Roumi >
    Mel G. serait donc une andouille A.A.A.A.A. ?

    Krazy Kitty >
    Ça donne envie de pochtroner tout ça ! (J’adooôoore Paris. Depuis que je l’ai vue dans son premier clip — tu sais, celui qui était drôlement mal éclairé).

    Jean-Christophe Bataille >
    Tiens ! Un nouveau ;-) Welcome.
    Je ne connais pas Mel G dans l’intimité, je te remercie pour ces précisions.

  5. #5
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    un i. : mon cher, tu sais que A.A.A.A.A. a de multiples significations. En voici quelques unes :
    – Association Amicale des Amateurs d’Andouillettes Authentiques ;
    – Association des Authentiques Amis d’Alphonse Allais ;
    – Association des Artistes, Artisans et Amis des Arts;
    – Association Amicale des Amateurs d’Aéromodèlisme d’Auvergne ;
    – Association Audoise des Amateurs d’Automobiles Anciennes ;
    – Association Amicale des Anciens d’Air-Alpes ;
    – Association pour l’Aide à l’Application Autonomie de l’Agrobiologie ;

    … et le meilleur pour la fin :
    – American Association Against Acronym Abuse.

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>