[160] De dos

Aujourd’hui à la cantine, pardon, au Restaurant Inter Entreprise (un lieu de matage intense, soit dit en passant, vu le nombre très limité [1 !] de femme à mater dans les couloirs de l’agence de ma boîte où je bosse — sans parler de la qualité qui laisse à désirer), j’ai aperçu une femme qui me paraissait charmante.
De dos.

Un pantalon taille basse (en réalité, c’est pas seulement la taille du pantalon qui est basse mais la longueur de ce qui est au dessus qui est courte) comme c’est la mode en ce moment, le genre qui laisse facilement voir apparaître la culotte ou plus fréquemment le string en fonction de la position adoptée. Par exemple, assise sur une chaise au restaurant.

Tiens, elle a mis du bleu aujourd’hui…

J’aimerais que mes lectrices qui pratiquent le port de ce genre de vêtements m’indiquent si elles ont bien conscience que ce genre de tenue est sexuellement excitant. Que voir un bout de culotte n’est pas anodin. Je sais bien que c’est totalement culturel, comme réaction. Un bout de culotte dans un restaurant inter entreprise peut être bandant, alors que des seins nus sur la plage peuvent laisser indifférents (enfin, ils peuvent être bandants aussi).
Il y a un côté matador agitant sa cape rouge chez ses femmes qui s’habillent et font fumer nos naseaux.

De dos, cette femme était désirable, donc.
Pourquoi ?
Parce que je laissais aller mon imagination… que je la supposais belle, donc, de face également.

Elle court trop vite, l’imagination. Elle se plante sur la beauté réelle de la personne aperçue. Même sur l’âge.

Là, j’ai pris 10 ans dans la vue, quand elle s’est tournée. Elle avait un visage sévère. Pas moche, en fait. Juste trop éloignée de mon fantasme instantané. Donc, décevante.

•♦•

Internet, c’est comme un grand restaurant inter entreprise, une ruche, pleine d’abeilles à pantalon taille basse et de frelons en boxer.

Tous de dos.

Nos imaginations font de grand efforts pour reconstituer, à partir des quelques éléments que chacun offre au regard des autres, une personne à part entière. Quand on s’amourache, c’est souvent d’une image qu’on a formée soi même.

Nous sommes tous très forts pour nourrir nos propres désirs…

18 gazouillis sur “De dos”  

  1. #1
     
    gravatar
    t. a gazouillé  :
    Nan, tu veux dire que tu es très fort pour nourrir tes propres désirs.
    Perso, je ne trouve pas très raffiné le bout de slip dépassant !
  2. #2
     
    gravatar
    dar es salam a gazouillé  :
    les pantalons taille basse, bof, et ça m’intéresse pas de voir les strings des nanas… et les caleçons de certains… j’aime bien le mystère :-)
    sinon, dans une bd de Gotlib (me semble-t-il) j’ai lu “on devrait toujours voir qq de face et de profil en même temps!” : là, de dos et de face, ça rejoint, non?
    bonne journée!
  3. #3
     
    gravatar
    lapetitebrune a gazouillé  :
    le net nous fait cristalliser des fantasmes sur de parfaits (??!!) inconnus
    et rarement la rencontre, si rencontre il y a, est à la hauteur de notre imagination.
    Sauf exception (la mienne, d’exception c’était ma première rencontre, beau comme le mannequin qu’il est, je te raconte pas comment ceux qui sont arrivés derrière ont été du coup, vraiment à mal côté comparaison…)
    je porte pas de string, mais j’aime bien laisser dépasser un liseret de dentelle…
  4. #4
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    t. >
    Il me semble (je me trompe p-ê) que dans notre société, le corps de la femme est nettement plus érotisé, fétichisé, que le corps de l’homme, même si depuis quelques années les corps d’hommes nus sont plus fréquents dans la publicité (même si le tabou du sexe masculin reste plus grand que celui du sexe féminin — cf. calendriers de rugbymen à poil, discussion ayant récemment eu lieu dans les parages). Du coup, une petite culotte de femme est chargée (pour nous les hommes) d’un grand pouvoir excitant. Après, si nos slips qui dépassent ne vous excitent pas, vous les filles, je n’y peux pas grand chose (d’ailleurs je ne porte pas de taille basse !!! yo !).
    Ce qui m’intéresserait, ce serait le témoignage d’une personne qui, sciemment, exhibe un peu de ses dessous.

    Tiens, par exemple
    la petite brune > ;-)
    Ton intervention tombe fort à propos…
    Quelle est donc ta motivation à laisser dépasser un peu de dentelle, donc ?
    (eh oui, concernant ta première rencontre, je comprends que taper fort dès le début ait ensuite un effet déceptif… Mais la beauté physique n’est qu’un des aspects qu’on découvre au moment de la rencontre réelle… il y en a d’autres, l’attitude, les gestes, l’odeur, le magnétisme…)

    dar es salam >
    Je crois voir la bédé à laquelle tu fais référence. Ça devait être un rubrique à brac. Avec des histoires de longs nez, etc.

  5. #5
     
    gravatar
    salade niçoise a gazouillé  :
    Aaaaah, rubrique-à-brac!!! Que de souvenirs de rigolade!! :-)
    (Quoi? Le sujet c’est les strings qui dépassent? Ah, zut, désolée…)
  6. #6
     
    gravatar
    lapetitebrune a gazouillé  :
    je sais que c’est sexy que ça attire le regard des mâââles et comme je suis definitivement une fille sympa, je leur fais plaisir
    :)
  7. #7
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    salade niçoise >
    Eh, t’as un bout de salade qui dépasse :-p

    la petite brune >
    Nous les mââââles te savons gré de cette délicate attention.
    Comme le braillaient Elton John & France Gall
    « Donner pour donner
    C’est la seule façon de vivre
    C’est la seule façon d’aimer »
    (Le genre de trucs qui ne rendent pas trop nostalgique des années 80.)

  8. #8
     
    gravatar
    dar es salam a gazouillé  :
    oui oui, long nez et oreilles décollées, etc…
  9. #9
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    un nem pas frais : Ben moi j’aime pas voir la culotte d’une femme dépassant de ses vêtements, enfin de ce qui lui reste de vêtements. C’est vulgaire ! Il faut laisser la place à l’imagination et surtout avoir la lucidité parfois de cacher ses bourrelets en dépit d’une mode qui consiste à tout raccourcir du haut, du bas et de partout… !
    Et puis bon je peux pas m’empêcher de penser qu’une femme qui montre sa culotte est prête à se faire sauter entre deux portes par le premier primate imbibé de testostérone… ce n’est pas ce genre de personne que je recherche. :-)
  10. #10
     
    gravatar
    rollmops a gazouillé  :
    Rollmops qu’avale de travers.

    C’est vrai qu’une femme sous sa burka c’est vachement plus érotique.
    Bref oui ça peut être vulgaire. Cependant il me semble que ce sont plutôt les personnes qui sont vulgaires, leurs attitudes, pas une simple pratique qui au demeurant peut apporter ravissement et grâce.
    Au vue du nombre de strings que je peux croiser dans la rue je m’étonne quand même que les portes que ne soient pas si encombrées de couples coïtant comme des primates sous acide.

  11. #11
     
    gravatar
    Fiso a gazouillé  :
    Bon, je vais faire ma rabat-joie, en même temps, je suis une femme, hein .. ;)
    Je comprends parfaitement que les bouts de dentelle te ravissent, CUI, et visiblement, à en juger les regards lubriques de loups de Tex Avery, tu es loin d’être le seul.
    Perso, dans ma boîte, si j’étais chef de service, y’en a quelques-unes qui iraient se rhabiller …
    On exige une tenue correcte de la part des hommes, les manut’ n’ont pas droit aux bermudas même par forte chaleur, mais les gonzesses se promènent à moitié a poil, dos-nu, string apparent et tongs en plastique …et je partage l’avis de Roumi, y’en a qui sont ficelées comme des rôtis et t’as pas envie de leur faire péter la ficelle ;)
    Sinon, j’avoue, il m’arrive d’exhiber aussi … mes bas, bien involontairement, mais la fameuse petite marque sur la cuisse n’échappe pas aux connaisseurs et mon soutien-gorge, hé oui, difficile de faire autrement, les chemises baillent et les décolletés plongent, et puis ça fait rire les copines, alors …
    la petite brune : pour moi, la réalité n’est jamais décevante … mais on n’a peut-être pas les mêmes motivations …
  12. #12
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Fiso » Tiens ! Ton commentaire me permet de relire cette note qui n’était pas si mal, avec sa construction en deux temps genre L’albatros.
    Je ne sais pas si ton avis de femme est rabat-joie. La question pourrait être creusée : Que risquons-nous (femmes, ou hommes, mais surtout femmes, faut bien le reconnaître) à nous habiller de manière suggestive ? Que cherchons-nous ? Que faire du désir suscité chez les autres ? Est-il légitime ?
    Et puis un autre débat, intéressant :
    Être un boudin interdit-il de s’habiller de façon sexy ? N’est-on pas ridicule en exhibant des chairs molles là où la société réclame un ventre plat et un teint hâlé façon magazine féminin ? (lesquels pourfendent régulièrement avec un faux-cul incroyable cette dictature avec un article mensuel « vivons nos formes librement » éloigné de 6 mois du « Spécial régime : perdre 10 kg avant l’été ») ?

    Sinon, tu as bien de la chance de ne jamais être déçue par la réalité, quelles que soient tes motivations !!!

    J’en profite pour répondre avec retard
    D.e.S. » C’était bien ça !

    Roumi » Toi, tu recherches un tel graal de pureté que tu es toujours puceau mon ami (à moins que la situation ait changé depuis 2 ans, ce que je te souhaite quand même). Quant à la vulgarité, moi je t’ai déjà dit ce que je pensais de ta façon de penser des choses du sexe, et je crois que je préfère un string qui dépasse.

    Rollmops » N’exagérons pas non plus les propos du Roumi. Et puis t’es bien placé pour dire ça, toi, je suis sûr que ton fantôme rode autour de bien des portes cochères ;-)))

  13. #13
     
    gravatar
    Fiso a gazouillé  :
    P’tain, qu’est ce que j’ai galéré pour retrouver ce billet ! Failli t’envoyer un mail pour que tu m’aides ;)
    Donc, je réponds à tes questions …
    Et je vais parler pour moi, puisque je fais partie de ces femmes qui s’habilent de façon “suggestive” (quoique je n’aime pas trop ce mot, comme si on voulait suggérer qq chose)
    On ne risque rien à s’habiller de façon suggestive … à part des regards reconnaissants (lol) et quelques compliments, et ça c’est fort agréable. J’ai toujours su recadrer en douceur mais fermement ceux qui faisaient preuve de trop d’émotivité …
    Ma remarque portait non pas sur le fait de s’habiller de façon “suggestive” mais sur la notion de “tenue correcte”. Je suis peut-etre psycho-rigide, ou c’est la faute à mon militaire de père, mais on ne va pas au boulot comme si on allait à la plage.
    Je m’habille de manière suggestive d’abord pour moi, parce que je me sens belle comme ça, et beaucoup moins les jours où (ça m’arrive) je me réfugie derrière un col roulé et un pantalon large.
    Que faire du désir suscité chez l’autre ? Elle est bonne, celle-là .. Il se démerde ! :p
    L’autre débat, maintenant.
    Tout d’abord, “boudin” est un terme que je n’utilise jamais et que j’exècre, trop souvent entendu dans la bouche de mon père, très moqueur, à l’égard d’autres femmes (et devant sa propre femme qui est elle-même ronde).
    De manière générale, je supporte mal les remarques sur le physique des gens.
    La sensualité et le charme ne sont pas affaire de kilos. J’ai par exemple une amie très chère, que beaucoup qualifieraient de boudin, mais moi je la trouve absolument sublime et émouvante. Donc, on peut être non-conforme aux canons de beauté actuels et très sexy.
    Seulement, il y a des choses qui mettent en valeur et d’autres moins, c’est vrai pour les rondes autant que pour les maigres. Une femme bien en chair est rarement flattée quand elle enferme ses bourrelets dans des vêtement trop étriqués. Ce constat n’est pas réservé aux femes, par ailleurs.
  14. #14
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Fiso » Quand je parlais de boudin, je synthétisais ce que j’avais pu lire en commentaire. Mais en l’occurrence, quand un peu de chair exposée boudine, le mot semble adéquat. Peu importe. D’ailleurs, le débat initial ne portait pas sur les critères selon lesquels on juge qu’une femme est belle ou désirable. Critères éminemment subjectifs. Certains ne supportent pas les femmes ayant la moindre rondeur, d’autres fantasment sur les femmes callipyges, il y en a qui ne regardent que la tête, d’autre que le corps, etc etc.
    Nous ne pouvons de toute façon pas faire abstraction de notre enveloppe charnelle qui est partie prenante de notre relation avec autrui.
  15. #15
     
    gravatar
    Athena a gazouillé  :
    Tiens donc! vous décrivez bien dans votre texte les raisons de mon web appel pour le net…Voyez vous c’est sans doute parce que tous les individus sont de dos, que j’apprécie de prendre mon temps de les découvrir.. j’aime le mystère qui les entoure, j’aime laisser courir mon imagination puis me laisser rattraper par la réalité, qui n’est pas forcément décevante, bien au contraire elle peut-être riche et pleine de surprise.. je pense qu’il est fort agréable de pendre le temps de tomber sous le charme sans forcément connaître le pédigrée ou la place d’un inconnu dans la société..ou encore la couleur de ses cheveux..bref aussi fantasmagorique que le net puisse être, je reste persuadé que ce bel outil nous permet de découvrir d’autres gens qui peut-être dans notre vie de tous les jours nous n’aurions abordé ou pris le temps de découvrir..

    Alors qu’en est-il de la place de la beauté (physique)? Personnellement je ne pense pas qu’il puisse exister des boudins, des beautés, des canons, des boulets, des gros, maigrichons, des thons, poireaux..bref.. tout ce que vous voudrez…Non! Détrompez vous, tout le monde foncièrement séduisant..la différence apparaît lorsqu’on cherche absolument à être le clone d’un d’autre..ce qui ne devrait être..nous sommes différents et chacun a des atouts différents..donc lorsqu’on veut absolument paraître comme la bimbo aperçu sur max, et bien c’est là que survient les complexes!! D’ailleurs la bimbo elle même essaye d’être le clone d’une autre et si vous lui posiez la question de savoir comment elle se trouve, tout ce dont on raffole chez elle la plupart du temps c’est ce qu’elle déteste le plus souvent chez elle..encore heureux que l’informatique fasse des miracles..

    Le but est donc de jouer de ses atouts, être sexy (même si pour ma part le terme n’est pas bien choisi) et mettre en avant ce que nous avons de mieux..il faut proscrire tout fanatisme à la mode, c’est évident que lorsque notre muscle fessier est peu développé ou quasi inexistant il sera plus judicieux d’éviter le pantalon taille basse de Jennifer Lopez! De plus ne pas confondre être sexy et vulgaire… on peut être grosse, voire très grosse et terriblement sensuelle, sexy excitante.. le but n’est d’être nu, mais de suggérer…

    “Que risquons-nous (femmes, ou hommes, mais surtout femmes, faut bien le reconnaître) à nous habiller de manière suggestive ? Que cherchons-nous ? Que faire du désir suscité chez les autres ? Est-il légitime ?”

    On ne risque pas grand chose, car c’est le fonctionnement même de notre société, nous sommes sans cesse dans la séduction, que ce soit dans nos rapports amoureux, de travail ou amical..on se doit de plaire à l’autre.. donc on use de différents artifices, dont la présentation physique avec le choix de nos tenues vestimentaires…à ce jeu là il faut donc trouver un équilibre..être élégante, classe, sexy et ce sans tomber dans la vulgarité..comme un espèce de met où tout le monde trouve son bonheur.. le patron ne verra qu’une employée élégamment vêtue, l’amant reconnaîtra une maîtresse bandante, l’époux une épouse ravissante et nos enfants la plus belle des mamans ;-) [et tout ceci peut se jouer qu’en nombres de boutons fermés ou non, ou en accessoires ajoutés..ou simplement en une posture]..

    !

  16. #16
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Athena » Qui eut cru qu’un vieux billet de 2006 inspire d’aussi longs commentaires !

    Je vais faire court : je ne pense pas qu’on puisse balayer les critères physiques d’un revers de la main dans le style « tous les hommes naissent égaux ». Je ne crois pas que la question de la séduction soit liée à celle de la ressemblance. Moi, j’ai remarqué par exemple que je flashais plus volontiers sur les brunes que sur les blondes. Ça ne veut pas dire que les brunes sont plus belles que les blondes, ça veut juste dire que, moi, j’y suis plus sensible.
    On peut dire que chacun, chacune, selon notre physique, nous toujours avons la possibilité de séduire autrui, mais Quasimodo est moins bien barré que Phœbus…

  17. #17
     
    gravatar
    Athena a gazouillé  :
    Oh!.. Vous pouvez même faire très très court..Depuis j’ai complètement changé d’avis!.. :-0
  18. #18
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Athena » Souvent femme varie, bien fol qui s’y fie…

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>