[473] La peur du […]iste

b86c5ecd6f96f80682bb5b7e3970f7e2.gifénéralement, c’est du [dent]iste dont il s’agit. On a une molaire qui nous fait douiller, on se bourre de Doliprane en espérant que ça passe, et après 10 jours de torture, on lâche l’affaire et on prend finalement rendez-vous avec le Docteur N*** pour une consultation d’urgence. Un petit coup d’anesthésiant et trois tours de fraise-zzz-zzzzzzzi plus tard, on se sent nettement mieux, on se demande pourquoi on a traîné si longtemps avant d’appeler jusqu’à la fois suivante où le même scénario se reproduit. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort, disait Nietzsche dont la sagesse n’a d’égal que la complexité orthographique de son nom (Dieu merci, aucun philosophe polonais au programme de Terminale). Mais pas forcément plus courageux. Me concernant, je suis (hélas) vacciné contre cette peur-ci, pour avoir, avec mes dents, connu suffisamment de calvaires (je les passe sous silence, cela reste un sujet douloureux) pour taper désormais sur la panse de mon dentiste préféré, un excellent praticien qui habite à l’autre bout de Paris (et désormais c’est encore plus loin pour moi qui suis redevenu banlieusard – snif) et un peu bizarre avec qui je parle politique, musique classique et plaque dentaire. Éclectique, quoi.
Un jour, particulièrement en confiance, je lui posais la devinette suivante :
[Q] Quelle est la différence entre un sadique et un dentiste ?
[R] Chez le sadique, on trouve des magazines récents.
Assez curieusement, ça ne le fit pas rigoler. Elle est bonne, pourtant, non ? Mais il est très tenaille-sans-rire.
75326ca756484edecc4c1f1e7a12e1cd.gif

Je n’ai pas peur du dentiste, donc, mais du [garag]iste. Autant je connais mes dents sur les doigts de la main, autant je suis une bille complète en mécanique automobile (même si j’avais eu une note correcte en Dess Duss¹ pour la compo traitant du mécanisme différentiel d’un 4×4 – c’était il y a 20 ans, je crains qu’il n’y ait prescription). C’est à peine si je sais faire la différence entre ma queue et le levier de vitesse (NDLR, vu le nombre de requêtes Google qui arrivent sur mon site parlant de demoiselles empalées sur des leviers de vitesse, je ne dois pas être le seul²), entre du gazole et du liquide de frein, entre un cric et un essuie-glace (ad lib.).
Cela faisait des mois que s’affichait en rouge sur mon Palm la tâche « Révision 106 » (est-il nécessaire de vous présenter ma 106 Kid adorée, partenaire de toute mes frasques ? (au passage, je vous signale que mon Palm est aussi le témoin de pas mal de mes frasques mais c’est une autre histoire dont je me vante moins)) en retard. Pourtant (ou plutôt justement), j’en avais des motifs de me présenter à mon garagiste. Une fuite dans le circuit du liquide de refroidissement oups qu’est-ce que je disais lave-vitre et surtout des trucs bizarre qui s’échappaient du pot d’échappement et qui rendaient l’arrière-train de ma titine tout gras (huileux ou gazoleux ? je ne saurais dire). Le truc qui fout franchement la trouille.
 
Je retardais donc le moment où, tel le bœuf conduit à l’abattoir, je me rendrais chez mon garagiste, l’échine courbée, pour bredouiller : « je viens pour la révision de ma 106, si vous pouviez regarder, j’ai un truc qui sort du machin… »
Le genre de situation où j’ai l’impression d’avoir un gros panneau « à plumer » qui clignote juste au dessus de moi (notons au passage qu’à l’abattoir, ce sont les poulets qu’on plume plutôt que les bœufs).
 
Lundi dernier, toutefois, la perspective d’une prochaine virée aux sports d’hiver me poussait à prendre mon courage à deux mains et ma carte grise entre les dents (j’aimerais vous y voir) pour me rendre au garage Pijot le plus proche et leur confier mon enfant (ma Kid, quoi). Je parle de mes deux petits problèmes et on me promet de me rappeler dans la journée.
Le soir, rien.
Le lendemain, rien.
Le mercredi, inquiet de ce silence, tremblant à l’idée de ce qu’on allait m’annoncer (genre « M’sieur CUI, ça fait deux jours qu’on démonte votre moteur dans tous les sens pour réparer votre bagnole, va falloir changer le rotor gastrique et la pompe léthargique, ça risque de vous coûter 2.999,99 € et une couille », je repris mon courage à deux mains (j’aurais pu remettre ça à demain, aussi, mais bon, mon courage pouvait encore servir) et mon téléphone entre les oreilles et j’appelais le garage. Z’avaient rien trouvé, ces zoizeaux. « Elle ne fume pas, votre voiture ! » Ben non, j’avais jamais dit qu’elle fumait, j’ai dit que y’avait un truc tout dégueu qui se déposait à l’arrière du véhicule mais j’avais vérifié qu’elle ne fumait pas (ouais, je vous ai menti tout à l’heure, j’ai des notions poussées de mécanique automobile : je sais regarder dans le rétroviseur pour voir si ça fume). 
Le garagiste — Bon, en tout cas, elle ne fume pas…
Moi — Mais pour ma fuite ?…
Le garagiste — Bah, vous savez, ça peut ptête un joint de culasse ou … [là j’ai oublié le truc qu’il m’a dit], vu que votre voiture marche bien ça serait ptête dommage d’engager des travaux coûteux !
Moi (terrifié) — Oui en effet, vous avez raison ! Et pour la fuite de mon liquide lave-vitre ?
Le garagiste — Humm… Ça doit être les moteurs qui sont grillés !
Moi (sûr de moi, yess)  — Mais non ! je vous dis que j’ai clairement vu la fuite, en remplissant le réservoir !
Le garagiste — Bon, on r’garde ça ! On vous rappelle demain, m’sieur CUI.
 
Le lendemain, il me rappelle.
Le garagiste — Bon, m’sieur CUI, j’ai vérifié, pour le liquide lave-vitre, c’est bien un problème de moteur qui n’a plus assez de puissance pour faire sortir le jus [On dit tel chien, tel maître, mais je peux vous dire que ça ne fait pas du tout pareil avec les voitures, non non non non ! Un quarantenaire n’a pas besoin d’une révision pour gicler. C’était un communiqué des Quarantenaires Unis Contre la Médisance et le Dénigrement.]
Moi (penaud) — Ah bon ? Bon… [ça me rappelle la fois où j’ai soutenu mordicus à mon précédent garagiste que le problème sur mes enceintes venait d’un faux contact quelque part dans le circuit, et que son diagnostic « enceintes mortes » s’est avéré exact.]
Le garagiste — Oui, le moteur coûte [à ce moment là ma main se crispe sur le téléphone – oui, parce que c’est ma main qui tient le téléphone, cette fois, vu que je me suis fait appeler et que je n’ai pas eu le temps de sortir mon courage] 38 € … 
Moi (soulagé ! in petto : ah ? seulement ?) – Hmmmm
Le garagiste — … hors taxe ! 
Moi — Oui, ça va, vous pouvez engager les dépenses.
 
Eh ben dites donc, j’ai eu chaud. C’était donc bénin. C’était sans compter le deuxième appel qui allait suivre, dans la même journée :
Le garagiste — M’sieur CUI, on a trouvé le problème pour votre fuite : c’est la pompe à gazole qui fuit !
Moi (content que le garagiste m’annonce un truc qui correspond plus au problème constaté mais quand même inquiet par l’équation pompe foutue = pompe à fric) — Hmmmmmmmmm…..
Le garagiste — Bon, ça coûte [ratatatata….] 108 €. Hors taxe !
Moi (jubilant intérieurement de cette peccadille) — Oui, ben faut réparer, hein !
Le garagiste — Oui, c’est embêtant de rouler avec ça.
 
Bref. Une révision qui ne se transforme pas en coup de bambou. Un petit tour d’anesthésie, trois petit coups de fil, et c’est fini. Ça n’était pas si terrible (me dis-je)(jusqu’à la prochaine fois).
 
99aa87a01a05978c69227d8345a0a595.png

 

J’aurais aussi pu vous parler de la peur du [plomb]iste, mais depuis que j’en ai un dans la famille, je n’ai plus peur de ces alchimistes des temps modernes, ceux qui transforment le plomb en or.
Donc, plombier : OK, dentiste : OK. Reste le problème du garagiste. Amie lectrice, si tu as un père / frère / cousin / ex-avec-qui-tu-es-restée-en-très-bons-termes / autre, et que la bigamie ne te refroidis pas, je t’épouse. Ami lecteur garagiste, je te propose éventuellement un pacs et une bonne pipe pour chaque révision.
 
 

[1] Dess Duss = Dessin Industriel, pour tous les chanceux n’ayant pas connu (en prépa ou ailleurs) les joies de cette discipline très spéciale.
 
[2] Et je le prouve :
de bien belles requêtes Google sur mon burp
 

16 gazouillis sur “La peur du […]iste”  

  1. #1
     
    gravatar
    Miss S a gazouillé  :
    Impressionnant…
  2. #2
     
    gravatar
    Krazy Kitty a gazouillé  :
    Quelle forme ce soir !

    Ce sont aussi les garagistes qui me font le plus peur : même si je m’y connaissais, le simple fait d’être une nana me désigne comme parfaite pigeonne, et bien évidemment, je n’y connais rien (c’est quoi, bordel, à la fin, un joint de culasse ?) bien que j’aie, à un moment lointain de ma vie, parfaitement connu le mode de fonctionnement d’un moteur à quatre temps (hein quoi ?). Du coup quand je fais examiner des clous rouillés que j’envisage d’acheter (et qui s’avèrent systématiquement avoir un problème à $500), je ne me déplace pas sans le Blondinet, auquel le père ayant dans sa jeunesse conduit des voitures de courses a transmis sa passion pour les liquides de transmission et autres carters. Par contre, je crois que la Californie est un peu trop loin pour que je te le prête (et il n’est pas encore un ex).

    Pour les plombistes, jamais eu affaire à aucun directement, donc je pourrais pas dire. Ça a failli arriver quand j’étais chez ma mère, puis le mec est pas passé (et n’a pas rappelé pendant un mois). C’était il y a deux ans et y a toujours pas d’eau chaude dans la cuisine, ce qui craint un peu pour faire la vaisselle, d’ailleurs, mais bon, je m’en fous, j’y suis jamais.

    Pour les dentistes, m’en fous, j’ai une dentition parfaite (je tiens de ma grand-mère, celle qui a 80 ans proposait aux infirmières qui voulaient lui faire retirer son dentier pour une nuit pré-opératoire de les mordre afin de leur prouver que ses dents sont tout ce qu’il y a de plus originelles), à part une pauvre incisive que j’ai malencontreusement pétée en me margeant la gueule sur un coin de table. (Oui bon ça va je tombais dans les vapes en même temps, on peut pas me reprocher.)

  3. #3
     
    gravatar
    mina a gazouillé  :
    Je vous prêterais bien mon garagiste (mari de ma meilleure amie), mais j’habite trop loin!
  4. #4
     
    gravatar
    Emeline a gazouillé  :
    Excellent… :D
  5. #5
     
    gravatar
    cassiopée a gazouillé  :
    Moi à une époque je connaissais un super garagiste. Je devais lui plaire, il m’a déjà réparé des trucs (pas des choses trop importantes tout de même) à ma voiture sans me faire payer. Il avait pleinement conscience que j’e n’y connaissais rien, mais le charme, tu comprends :-). Par contre, des garagistes horribles j’ai aussi déjà connu, ts à pigeot. Mais j’ai l’impression qu’ils se sont un peu amélioré depuis.
  6. #6
     
    gravatar
    cassandre a gazouillé  :
    au vu des commentaires précédents, voici quelques suggestions:

    – envoyer M’dame CUI séduire le garagiste
    – séduire une femme garagiste
    – éventuellement séduire une femme de garagiste mais cela peut devenir dangereux
    – espérer que ta soeur épouse un garagiste

    bon à part la vénalité je ne vois rien, on se fait tous/toutes gruger par les garagistes

    je veux pas te faire peur, mais le coup assez classique, c’est les ennuis qui suivent de près la révision sauf que tu peux jamais prouver qu’ils n’ont rien déglingué. en général, ces ennuis-là sont plus coûteux que le prix de la révision et les petites bricoles qu’ils avaient trouvés….

    columbine

  7. #7
     
    gravatar
    lapetitebrune a gazouillé  :
    les avantages d’être une fille en voiture (depuis que je vis à Paris je n’en ai plus) c’est que parfois la mine déconfite et un sourire font des merveilles sur les factures, du moins à Bordeaux ça marchait.
    Faut dire que ma 4L d’un certain âge impressionnait les pro, ils se demandaient ce que je pouvais bien trouver à ce char…
    merci pour le lien au fait.
    ;)
  8. #8
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Miss S > De quoi ? Ma note ? Mes pannes ? Mes requêtes ?…

    K² > Ah oui, j’étais en verve. Du coup, toi aussi tu te lances dans un commentaire dense !
    Pas grand chose à ajouter, sauf que sur le sujet des dents, il aurait fallu que je songe plus tôt à toi afin d’améliorer les gènes. Orthodontiste, une profession d’avenir.

    mina > J’avais pourtant cru déceler à travers votre adresse IP que nous n’étions pas si loin que ça. M’enfin, même si ça n’est qu’une fois par an, la proche proximité est préférable.
    Je vous prêterais bien mon plombiste en retour mais il s’est exilé au Sud.

    cassiopée > La question est de savoir si, en la matière, être une femme est un avantage (ton témoignage, celui de lpb) ou un inconvénient (témoignage de K²). Moi je n’ai hélas ni la paire de seins hypnotique, ni le coup de clé à molette fatal. Chuis dans la merde.

    cassandre/columbine > Ah, moi je n’ai jamais eu droit au problème post-révision, mais j’ai déjà eu droit à des révisions salées ! Mais je suis un « jeune » automobiliste : ça ne fait que 9 ans que j’ai une bagnole. Je n’ai pas encore eu le temps d’accumuler trop de catastrophe (jamais de panne, par exemple). Je touche du bois et n’écoute pas les oiseaux de mauvais augure !

    lapetitebrune > Je me demande si le sourire n’est pas secondé par les deux machins ronds que tu as sous les joues. Oui, nettement en dessous, oui.
    (Ravi que mon lien t’ait plu ;-)

  9. #9
     
    gravatar
    mina a gazouillé  :
    Mon frère est plombier et habite dans la banlieue parisienne, donc pour les dépannages, je fais appel aux “tuyauteurs locaux”: c’est toujours un peu l’angoisse quand on se retrouve face à un artisan.

    Pour l’adresse IP, je ne sais pas quoi vous dire, parce que j’habite en bretagne.

  10. #10
     
    gravatar
    Miss S a gazouillé  :
    Je ne sais plus, ça fait trop longtemps…
    :P
  11. #11
     
    gravatar
    Athena a gazouillé  :
    Bien!! Si je puis me permettre..si vous parvenez à trouver la lectrice idéale, puis-je suggérer de me joindre à vous et d’offrir mes services à ce “CHER” monsieur (un bonus! ;-))! Car pour avoir souhaité ma quiétude à la traversée de la place de l’étoile, j’ai fais voeux d’inquiétude chez les garagistes (d’ailleurs Nico s’y mèle)!

    HS: Zut! Je pensais que l’IP était quelque chose de dynamique? Simple curiosité qu’apparaît-il lorsqu’on se connecte d’un tel. portable?

  12. #12
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    mina > Effectivement, votre adresse est localisée en Bretagne. Je ne sais pas pourquoi, j’avais mémorisé autre chose. Ou alors vous m’avez laissé un jour un commentaire depuis chez votre frère ;-)

    L’avantage d’avoir au moins un frère plombier, même éloigné, c’est qu’on peut au moins lui passer un coup de fil pour vérifier que son confrère ne nous raconte pas des cracks !

    Athena > Je vous tiens au courant de l’avancée de mes recherches !
    Pour la connexion depuis un téléphone portable, aucune idée (laissez-moi un commentaire depuis votre téléphone et je vous dirai).

  13. #13
     
    gravatar
    Justine Miso. a gazouillé  :
    Tu suces un mec pour 38 euros si je comprends bien ou tu veux expérimenter le premier garage entièrement féminin (entendu sur France info cette semaine) ?
  14. #14
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Justine Miso. > Tu comprends mal, je suce pour beaucoup moins cher que ça ;-)
    Un garage complètement féminin ? Mais ça risque d’être le double coup de bambou ! Tu veux ma ruine ?! (bon, remarque, pour rentrer dans mes frais, je pourrais toujours tenter 38 euros la pipe)
  15. #15
     
    gravatar
    secondflore a gazouillé  :
    Depuis quelque temps, je n’ai plus peur que des fumistes…
    Quant aux garagistes, je les fuis (et pour moins de 108 euros :)
  16. #16
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    secondflore > Pourtant c’est interdit aux fumistes un peu partout maintenant, non ? Tu ne te sens pas assez protégé ?!

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>