Articles étiquetés : blabla de garçon

[755] Sainte-Valentine

Mobilisation générale

MARSEILLE FINI – STOP – CUI INCONSOLABLE – STOP – MAINTENANT VALENCE POUR TRAVAIL – STOP – CHERCHE VALENTINOISE POUR DÉCOUVRIR SA VILLE ET OUBLIER TRAVAIL – STOP – ENVOYER PROPOSITION MALHONNÊTE + CV + PHOTOS EN PIED FACE ET PROFIL AU BURPEUR QUI TRANSMETTRA – STOP – VINTAGES 1960-1970-1980 WELCOME – STOP – SOUHAITE… Vite ! la suite »

[563] Comme sur des roulettes

Comme sur des roulettes

J’aime bien, dans les entreprises qui en sont dotées, faire usage des toilettes pour handicapé. D’une part, parce qu’elles sont plus vastes et que l’espace dont on dispose sied mieux à la méditation sur le trône que l’horizon bouché (j’ai dit l’horizon) offert par les trois cloisons + porte des toilettes habituelles. D’autre part, parce… Vite ! la suite »

[473] La peur du […]iste

b86c5ecd6f96f80682bb5b7e3970f7e2.gif

énéralement, c’est du [dent]iste dont il s’agit. On a une molaire qui nous fait douiller, on se bourre de Doliprane en espérant que ça passe, et après 10 jours de torture, on lâche l’affaire et on prend finalement rendez-vous avec le Docteur N*** pour une consultation d’urgence. Un petit coup d’anesthésiant et trois tours de… Vite ! la suite »

[468] Pas le terroriste, l’autre !

Big Bisou

C’est « amusant. » La veille au soir du jour de la mort de Carlos, avant même qu’elle ne soit annoncée, j’ai pensé à lui. Si je pensais à lui tous les jours en écoutant Le Boogaloo du Loup-Garou, ça ne serait pas une coïncidence, mais non, je ne pense pas souvent à lui, je n’écoute pas… Vite ! la suite »

[458] Y aura-t-il de la baise à Noël ?

Jeune femme dénudée posant en avenante Mère Noël

Le plus difficile aura été de trouver un prétexte pour échapper à la surveillance de ma femme pour ces quelques heures que j’allais passer en ta compagnie. Oui, c’était ça le plus dur, parce que l’envie, ça, l’envie, elle n’avait pas eu de mal à se faire sentir. Elle s’en fout pas mal des 800… Vite ! la suite »

[449] Ouf !

Au bureau

Balise <audio> non supportée par votre navigateur, désolé ! Après une semaine un peu rude, j’ai mis (avec quelques collègues) le dernier coup de collier à la pâte sur une ¿¢ǾΨж₣℅ de proposition technico-commerciale (on appelle ça une réponse à appel d’offre, ou, dans le jargon, une propale) pour un machin qu’en plus on ne va… Vite ! la suite »

[442] L’arnaque

Juliette Binoche, par Marianne Rosenstiehl

Une amie m’avait averti par SMS (l’info devait être urgente) : « Le dernier Playboy est pour toi ». Nous étions fin octobre. Je vais sur le site français de Playboy, recherche la couverture du dernier numéro et, à part une référence à Meetic (site que j’évite pourtant avec constance), je ne vois pas très bien pourquoi… Vite ! la suite »

[435] Et je trépigne

escalator

De retour de mon petit séjour marseillais (j’aurais peut-être l’occasion de vous en reparler), je voulais vous parler d’un sujet essentiel s’il en est : les escalators. (Bon, certes, il conviendrait de dire escaliers mécaniques puisque Escalator est une marque déposée, à l’instar de Frigidaire, Scotch, Kleenex, Caddie, Klaxon, etc.) Il y a deux manière d’utiliser… Vite ! la suite »

[421] Une infidélité à ma 106 (Toronto by day)

Monospace

Cela fait une bonne heure, deux peut-être, que nous tournons en rond dans la banlieue résidentielle de *** sans trouver de retraite. Nous avions déjà fait une halte dans une impasse qu’on pensait tranquille mais à peine arrêtés, c’était le défilé des passants. L’envie nous prenait à la gorge et les caresses que l’on s’offrait… Vite ! la suite »

[288] On va gagner, c’est fatal

Eurovision

Je ne compte pas concurrencer Secondflore et vous faire ici le récit détaillé de ma soirée d’hier, car oui, moi aussi, j’ai regardé la télévision. Certes, nous n’étions pas dimanche, et ce n’était pas TF1, mais tout de même. Hier, donc, après le repas en famille, j’étais attablé devant mon PC en train de terminer… Vite ! la suite »

[250] À peine un pastiche

Balise <audio> non supportée par votre navigateur, désolé ! La vie est une affaire de choix. Ce soir, celui qui échoit : comme une petite mort. L’impression de tourner une page pas totalement écrite. Tes choix et mes choix qui se font écho. Et qui se parlent avec la même intelligence que nos corps. Ma thérapie. Ta… Vite ! la suite »

[40] Il y a plus d’apprêts…

À Saint-Germain-des-Prés… J’ai choisi un banc libre, encore baigné des rayons du soleil de cette journée finissante. L’air était tiède, j’imaginais que cette lumière sècherait les larmes qui coulaient encore sur mes joues. Je sortais de mon premier rendez-vous avec elle. Premier rendez-vous depuis notre séparation, on avait des choses à se dire, voyez-vous. Un… Vite ! la suite »