[803] Un coup d’épée dans l’eau

Me tenir au plus près des innovations technologiques, faire part à mes lecteurs des dernières tendances dans ce secteur où je joue les journalistes embedded depuis plusieurs années, c’est un de mes soucis permanents.

Je suis un genre de Florence Aubenas du cul, en somme 1.

Après cette introduction pleine de forfanterie, je vais vous parler d’une récente innovation de Manix dans le domaine de la capote : le préservatif à lubrification continue. Le principe, ce serait donc que le préservatif suinterait (ce n’est pas le terme employé dans le dossier de presse, je transpose) tout au long du coït le lubrifiant nécessaire pour le rendre fluide.

Vous me direz, il y a des femmes qui sont à lubrification continue (si vous faites bien votre boulot) et que c’est donc superflu. Ma foi, mon expérience sur ce domaine est assez contrastée. Je connais des femmes qui lubrifient peu et avec qui le gel est un accessoire quasiment indispensable pour une pénétration agréable aux deux partenaires, d’autres pour qui le gel « connais pas », même pour l’entrée des artistes. Et puis entre les deux, des femmes qui peuvent s’irriter en cours de coït pour peu qu’il se prolonge un peu trop (syndrome de la chatte en feu qui passe hors service), et puis la majorité qui n’envisage pas la sodomie sans lubrification (ce qui paraît raisonnable). Cela dit, le préservatif aquafusion ne revendique absolument pas une utilisation privilégiée pour la voie arrière.

Il se présente (notre illustration) en capsule, réservoir toujours vers le haut est-il précisé, et c’est la première fois que j’utilise une capote dans cet emballage, vanté par Miss Dactari dans les commentaires de cette précédente note. De fait, c’est assez pratique à ouvrir (que celui qui ne s’est jamais escrimé sur un emballage de capote rétif – de préférence les doigts gluants de cyprine – , mais c’est plus encombrant dans une poche.

À l’usage, il s’enfile sans difficulté, pas d’odeur ni de goût particulier semble-t-il, et il est tout à fait correctement lubrifié.
Mais là où tout se gâte, c’est justement pendant le coït. Là où ça ne devrait être qu’un océan de douceur, des coups de reins bercés par le doux clapotis de sexes coulissant l’un dans l’autre dans une mer d’huile deux temps, j’entends ma partenaire couiner et pas de plaisir. « Ça brûle, ton truc ! »
L’expérience a été renouvelée avec une deuxième partenaire pour un verdict identique. (Je précise que je n’ai testé que le coït vaginal dans les deux cas.)

[Erratum qui laisserait penser que le Français, râleur, s’attarde sur ce qui ne va pas en oubliant ce qui va bien : il faut dire que ces deux expériences consécutives et désastreuses ont effacé le succès de l’expérience liminaire ; succès dans la mesure où tout s’est normalement déroulé, « comme d’habitude » c’est à dire sans pouvoir attribuer à ce préservatif de pouvoir magique ; le mérite ne lui revenait pas, que j’aie cette sensation de glisser dans un con délicieusement serré.]

Du coup, je arrête là l’expérimentation, en me disant que, probablement, il doit y avoir des femmes pour qui l’effet est agréable ou, au moins, neutre, car j’imagine mal Manix lancer son produit sans un minimum de tests consommateurs. Et je ne sais pas trop quoi faire des huit échantillons qui me restent dans les bras : les offrir généreusement à mon meilleur ennemi ? m’en servir avec une amante maso, ou dont je voudrais me débarrasser ? attendre celle qui me glissera à l’oreille « oh ! les aquafusion me procurent des orgasmes deux fois plus intenses ! viens tout de suite me prendre dans les toilettes » ? faire une contre-expertise avec une attachée ((Ça fait longtemps que je n’ai pas joué les apprentis shibaristes…) de presse Manix ?
Je suis à l’écoute de toute vos suggestions !


  1. Vous imaginez bien que pondre cette phrase m’emplit d’une honte jubilatoire. []

20 gazouillis sur “Un coup d’épée dans l’eau”  

  1. #1
     
    gravatar
    Emeline a gazouillé  :
    Solution pour tes capotes restantes : des bombes à eau ? Les donner à des indiens qui les utilise pour leurs métiers à tisser ? A des militaires pour isoler le canon de leur arme ? …

    Ca me fait penser au gel Play de Durex effet frissons qui me brulait aussi (suis je la seule a avoir eu ce souci ?). Direction la poubelle sans états âme !

  2. #2
     
    gravatar
    dita a gazouillé  :
    ton texte m’a fait rire , c’est peut-être ça le deuxième effet manix!!

    sinon je ne peux pas t’aider CUI, je ne pratique pas le préservatif vu que je ne papillonne pas .
    Mais j’en ai de très mauvais souvenirs !

  3. #3
     
    gravatar
    M. a gazouillé  :
    Une seule chose à faire, à part peut-être en effet fournir une école maternelle en bombe à eau : poubelle !
    Je fais partie de l’heureuse catégorie de celles qui n’ont pas besoin de lubrifiant, quelle que soit l’entrée choisie … :)
    Oui je sais, j’ai une classe poétique naturelle dès le matin, c’est vrai !
  4. #4
     
    gravatar
    missdactari a gazouillé  :
    Effet neutre pour moi (quelle que soit la porte utilisée, et chez qui c’est ” lubrifiant ? connais pas ça moi… ” ).

    Emeline : le gel Play ne m’a ni brulé, ni fait sentir de frissons, ni rien du tout, juste du gel quoi…
    J’ai essayé le ” gel d’excitation féminine ” de Yes For Love, le froid est amusant au début, mais lambda au bout de 2 minutes quand il prend la température du corps.

    ( ps : la fille pas chiante, pas besoin de courir tous les sexs shop pour la combler ^^ )

    ( re-ps : ha si chiante quand même : mon pseudo s’écrit en un seul mot grrr ! )

  5. #5
     
    gravatar
    Goormand a gazouillé  :
    Dans ce même post, j’indiquai mon indifférence aux aquafusion, et bien visiblement je ne suis pas le seul :

    * Avec madame pour rigoler : bof bof (ça lubrifie pas plus que ça et le gel semble plus épais, donc en fait de mer d’huile deux temps c’est plutôt cuisine à la graisse d’oie).

    * Avec une certaine partenaire qui connaît pas le lubrif’ et qui a commenté pas loin : aucune différence

    Résultat des courses : j’en rachèterai pas !

  6. #6
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Émeline » Je crois que le gel dont tu parles, c’est celui qui a une odeur d’hollywood chewing-gum tenace. À l’usage, je l’aime assez pour les sensations qu’il m’apporte… sans préservatif. Donc, c’est seulement pour la maison, et il faut que la chatte de ma chérie tienne le coup ;-)

    dita » Comment ça, de très mauvais souvenirs ?

    M. » J’aime beaucoup ta poésie du matin ! Suis bien obligé de te croire sur parole en plus !

    missdactari » Pardon m’zelle ! Je n’écrirai plus ton pseudo en deux mots (mais pour quelle que soit faut mettre un espace, par contre !)
    Et, effectivement, je reconnais que ça peut être pratique, une demoiselle pas douillette :-p

    Goormand » Ben dis donc, on cuisine madame à la graisse d’oie ! C’est de la haute gastronomie (y en a qui méritent bien leur pseudo ;-)

  7. #7
     
    gravatar
    Goormand a gazouillé  :
    Je me suis abstenu de préciser que je parlais du lubrif’ et pas de madame… (je me suis fait violence sur ce coup là j’avoue).

    Je vois que tu n’as pas résisté :)

  8. #8
     
    gravatar
    waid a gazouillé  :
    j’ai vu que l’on faisait des capotes sur mesure , les as tu utilisées ?
  9. #9
     
    gravatar
    Littleredundies a gazouillé  :
    Beaucoup d’esprit et de naturel. J’adore! Mais ça donne pas trop envie de tester le préservatif en question hélas..
  10. #10
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Goormand » Je l’avais bien compris comme ça mais je vous imaginais cuisiner tous les deux :)

    waid » Ma foi, je n’ai jamais vraiment été tenté par la chose, ayant toujours trouvé les préservatifs standard confortables. Et toi ?

    Littleredundies » Bienvenue ici (je pense que c’est le gazouillis de Camille qui vous a amenée ici !).
    Je vous propose de lire plutôt ce test pour éveiller vos envies (si besoin en était).

  11. #11
     
    gravatar
    dita a gazouillé  :
    mauvais souvenirs? ça me brûlait dû au frottement j’imagine! et pourtant je n’ai pas de problème de lubrification.
    mais bon ça doit faire un peu plus de dix ans que j’en ai pas utilisé et j’espère qu’ils se sont améliorés de ce côté là :)

    sinon j’ai ma meilleure amie qui a eu un accident de capote…aujourd’hui “cet accident” est devenu un charmant garçon de 12 ans!:)

  12. #12
     
    gravatar
    Samantha a gazouillé  :
    Cette capote m’a aussi laissé un souvenir que je préfèrerais périssable.
    Et ceci dit il vaut mieux ça qu’un accident…au sens de dita.
  13. #13
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Littleredundies » Au passage, votre courriel est en erreur (ce qui fait que vous ne recevez pas de notifications).

    dita » Vous savez qu’on peut aussi utiliser des préservatifs au sein d’un couple fidèle ?

    Samantha » Voui, un accident de 12 ans, ça fait un peu peur ! Bientôt l’âge ingrat !
    (Aviez-vous vu cette publicité ?)

  14. #14
     
    gravatar
    Samantha a gazouillé  :
    maintenant je l’ai vue! je redoute ce genre de scène mais jamais ma fille!
  15. #15
     
    gravatar
    secondflore a gazouillé  :
    Si je comprends bien, tu as huit capotes qui te brûlent les doigts…
    (cette fin d’article est tout à ton honneur ; dire que Florence A. n’a même pas proposé à ses lecteurs ses produits d’entretien après le Q. de Ouistreham…)
  16. #16
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Samantha » Moi non plus, ça n’arrivera jamais avec mes filles. Je les ai bien éduquées (et je cède à toutes leurs envies au supermarché).

    secondflore » Sept, en fait (j’ai mis un erratum). Intéressé ?

  17. #17
     
    gravatar
    Fay Grim a gazouillé  :
    Pas étonnant que ces préservatifs laissent une sensation de brûlure, cela m’arrive aussi avec certains lubrifiants, bourrés de substances toxiques pour les rendre plus lisses, élastiques, résistants…

    Salive, encore et toujours, il n’y a que ça d’efficace.

  18. #18
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Fay Grim » Oui, la salive, ça peut être très efficace, et à portée de main, mais certains gels sont vraiment très bien (et respectueux) et même plus efficaces (en particulier pour la sodomie).
    (Dit-il après 24 heures après une sodomie à la salive !)

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>