Articles étiquetés : Martine Aubry

[1220] L’autruche de la politique

Une femme qui pleure

Bien longtemps que je n’avais pas commis un billet sur la politique ici-bas, mais le fait est que je n’avais pas – et je n’ai toujours pas – le cœur à ça. Quand Kayzer Sözy est arrivé au pouvoir, je m’invitais à trouver consolation dans un autre champ que le politique, compte tenu entre autre… Vite ! la suite »

[962] Une page de publicité

Une page de publicité

Ami lecteur, j’interromps un instant ma série petite salope pour une page de publicité. Enfin, j’interromps, façon de parler, parce que ces derniers temps, c’est surtout par mon absence que je brillais ici. J’ai les excuses habituelles : beaucoup de boulot, la femme, les enfants, O***, tout ça tout ça. Mais en plus, en ce moment,… Vite ! la suite »

[602] I’m not dead (yet)

I'm not dead (yet)

Emporté par la vague cette dernière semaine. À scruter presque heure par heure l’avancée des négociations de la boucherie au PS. À participer à des forums militants. À essayer de chercher une lueur d’espoir. À l’apercevoir. À me dire que le cessez-le-feu a dû être acheté cher, pour qu’on arrête de parler de « procès ». Le… Vite ! la suite »

[601] Gueule de bois

Hier soir, j’avais décidé de faire la fête. Après avoir déposé mon petit bulletin pour Martine dans l’urne, discuté avec un camarade en prévoyant que ça serait serré, lui pérorant, m’affirmant le contraire, discuté avec un autre camarade en lui disant que j’étais un peu triste à la perspective de voir, le lendemain, la moitié… Vite ! la suite »

[590] Tout le monde ne s’appelle pas Obama

Pour commencer, je vous invite à lire ce billet au rythme de l’entraînante chanson de Gabriela Cilmi, Sweet about me1, découverte ce matin sur France Inter avec un plaisir certain. Gardons le moral, keep on singing!  Balise <audio> non supportée par votre navigateur, désolé ! Donc, ce matin, je fus réveillé en entendant les scores… Vite ! la suite »

[584] Martine dirige le Parti Socialiste

Martine dirige le Parti Socialiste

Puisque Niki en a marre de la gueule de Zizou, je lui offre en pleine page une photo de mon nouveau sex symbol (Crédit photo : Philippe Pochet) : Martine Aubry.