[945] Exclusivité du désir

Il n’y a pas vraiment d’explication rationnelle à l’exclusivité dont bénéficie (enfin, bénéficie, c’est moi qui le dis peut-être un peu présomptueusement) O*** en tant qu’objet de mon – que dis-je ? – de mes désirs.

Avant elle, même si ça ne se dit pas, j’ai eu d’autres amantes qui étaient plus ceci ou meilleure cela qu’elle. O*** n’est pas une amante superlative.

Moi même, je sais que je ne suis pas non plus son superlatif. Avant moi, elle a certainement connu des amants plus attentionnés, plus beaux, mieux ceci ou plus cela.

On peut essayer de rester rationnel, de dire qu’O*** n’est peut être pas la plus ceci ou la plus cela mais qu’elle est très ceci et très cela. Un peu comme si j’attribuais des notes (note technique, note artistique, …) et qu’il en résultait un classement officiel de mes amantes, mais tout cela n’est pas très romantique et ne peut d’ailleurs pas se mettre en pratique.

Tout matheux que je suis, je veux bien lâcher le rationnel, ou alors l’orienter vers des histoires d’hormones chimiques qu’on ne contrôlerait pas, que notre esprit ne discernerait pas, de phéromones qui nous rendraient totalement accro à l’autre.

Je constate en tout cas qu’en sa présence, j’ai de manière permanente envie de la fourrer, de la prendre dans mes bras, de lui dire l’émoi que j’ai à être auprès d’elle, de la caresser. D’un mot ou d’un geste de sa part, mon sexe se dresse et est prêt à participer à la fête. Je bande quand elle me sourit, je bande quand elle me suce (le contraire serait certes vexant), je bande quand, agenouillé devant elle, je la lèche ou je la branle, mon érection tient la distance quand elle me prend en amazone alors que j’ai habituellement un peu plus de mal avec les positions où je suis sur le dos, avec elle j’oublie presque qu’une éjaculation est suivie d’une période réfractaire. Bref, avec elle, je deviens une bête de sexe.
C’est chimique, ou bien ?

Le résultat, en tout cas, c’est que je me sens tellement bien avec elle, que je la désire tant que je n’éprouve pas l’envie de multiplier les partenaires comme je le faisais six mois plus tôt, et si un soir, O*** me dit qu’elle n’est pas disponible, je ne me dis pas « tant pis, je vais appeler X ou Y », je me dis « eh merde ! ».

Il n’y a plus lieu de comparer, classer, trier.
Il y a désormais O*** et il y a les autres.

45 gazouillis sur “Exclusivité du désir”  

  1. #1
     
    gravatar
    home a gazouillé  :
    Je comprends d’autant mieux ces mots décrivant le désir permanent de l’autre que je vis exactement la même situation… ;-)

    Baisers CUI !

  2. #2
     
    gravatar
    RdT a gazouillé  :
    Ben moi je dis que tu es… amoureux…
    Un point c’est tout ! :)))
    Et c’est plutôt chouette à lire (et si mes souvenirs sont bons, super chouette à vivre)… Donc, PROFITE !
  3. #3
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    home » Tiens, Home ! Content de te lire (ici à défaut d’ailleurs). Et bien, bien du bonheur alors ;-)

    RdT » Je profite ! (Et même si on se réfugie derrière ce mot écrasant « amoureux », n’est-ce pas passionnant de décortiquer la passion ?)

  4. #4
     
    gravatar
    Alice a gazouillé  :
    Dommage pour nous (les X*** et Y***) mais ravie pour vous deux.
    D’ailleurs, je comprends trés bien ce sentiment d’exclusivité du désir.
  5. #5
     
    gravatar
    Charlie a gazouillé  :
    C’est chimique, ou c’est la peau, ou c’est le contexte… toujours est-il que je comprends ce sentiment. Moi, c’est avec mon homme, et lui avec moi. Quand on est en club, ou en partouze, ou n’importe où d’autre, on en revient toujours à finir ensemble, et le sexe est inlassablement 10 fois meilleur qu’avec les autres.

    C’est bon de savoir qu’il y a quelqu’un avec qui le désir ne flanche jamais non ?

  6. #6
     
    gravatar
    Samantha a gazouillé  :
    Oui c’est BOOOOO L’AAMMMMOUUUUUURRRR, c’est l’amante monumente?
  7. #7
     
    gravatar
    Athena a gazouillé  :
    Exclusivité?! Merde! Et dire que je me voyais fêtant mes 40ans avec vous (et vos amis) à l’Opéra. Zut! (Toutes mes prières pour que votre blog perdure encore quelques années sont inutiles!!) :P

    Ce billet est chou… ^^

  8. #8
     
    gravatar
    Carine a gazouillé  :
    Mon psy argentin disait avec emphase : “c’est le mystèRRRe de l’amouRRR”. Ne voulait-il rien de plus ‘précis’ ?

    Aujourd’hui moi aussi je suis son objet de désir ardent et mes deux autres lovers (inscrits au projet initial) se sont évaporés dans le paysage. Il faut dire que c’est un sacré bon coup mon C., une vraie bête de sexe qui focalise maintenant mes désirs trépignants. Il dit aussi qu’il ne veut plus que moi, et que c’est moi qui le rend très viril. Ah bon ? Vraiment ? Comment ? Je suis pourtant surtout une bonne faignasse réjouie… “mais non” répond-il, “ça va beaucoup mieux qu’au début”. MDR !

    Je me suis laissée faire par sa demande d’amour et il est devenu mon meilleur amant imaginable. Et maintenant je lui sèche le dos avec une tendresse folle.

  9. #9
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Alice » Tu dois ne pas t’inclure dans ce « nous » (très altruiste, du coup), si tu es dans le même état que moi avec ton Q** :-)

    Charlie » Bienvenue ici ! En ce qui me concerne, je n’utiliserai que très parcimonieusement le mot « jamais », mais puisque vous en parler, je peux relater le cas d’une sortie récente en club (ce que nous ne faisons pratiquement pas) où O*** a réussi à me faire bander alors que j’étais dans un état de débandade assez fréquent pour moi en club, comme je l’ai relaté dans quelques vieux articles (je n’ai pas le temps de vous retrouver les liens ce soir, mais si ça vous intéresse, je le ferai).

    Samantha » Ah oui, monumente, elle me transforme en marbre ;-)

    Athena » Pour tes 40 ans, je suis sûr que je peux négocier une dérog’ mais il faudra l’inviter aussi (je pense qu’O*** rêve de me voir sortir d’un gâteau de crème chantilly).

    Carine » Heureusement qu’on ne s’est pas rencontrés, hein, on aurait fichu en l’air deux belles histoires ;-))

  10. #10
     
    gravatar
    P.Minette a gazouillé  :
    pour moi ça s’appelle rencontrer un être, un autre que soi, un vrai “sujet”,
    et dépasser l’idée de l’autre en tant qu’objet, dont on pourrait bien donner la composition “plus ceci, très cela”.

    la richesse du lien autant que la force du désir sont incomparables aux performances de ceux et celles dont on a saisi que l’image et non la profondeur.

    l’exclusivité finalement s’impose d’elle-même.

  11. #11
     
    gravatar
    dita a gazouillé  :
    comme d’autres font un album , toi tu fais la rencontre de la maturité :p
  12. #12
     
    gravatar
    volicapyllubgilee a gazouillé  :
    Belle description, toujours aussi parlante…
  13. #13
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    P.Minette » Ça ne me suffit pas comme explication, parce que mes précédentes amantes, je les considère tout autant comme des êtres, avec leurs qualités, leurs défauts, et l’unicité de notre relation.

    dita » J’ai un bel album, quand même, et des estampes japonaises, tu veux que je te les montre ? ;-p

    voli » Merci…

  14. #14
     
    gravatar
    melle a. a gazouillé  :
    je comprends, je comprends, je comprends, comment pourrais je ne pas comprendre, moi la “chaudasse” paradoxalement la plus fidèle de la terre.
    qu’ai je besoin de quelqu’un d’autre? quand il est là il remplit mon tout et mon néant, et 12 hommes en rut ne me font pas jouir autant qu’un simple sourire de lui..
    Alors moi je n’ai aucun doute sur ce qu’est cette chose là : c’est l’AMOUR, c’est ce putain d’absolu qu’on a cru un moment superfétatoire!
    maintenant, Il y a 1000 formes pour vivre ça, mais c’est très bon de sentir ton émoi, comme si tu redevenais un vrai être vivant, tu as réveillé la bête, pas seulement la bête de sexe :)
    Enjoy!!!
  15. #15
     
    gravatar
    dita a gazouillé  :
    si il y a O*** , oui!
    ( suis très fille en ce moment ^^)
  16. #16
     
    gravatar
    dita a gazouillé  :
    Sérieusement , pour moi c’est chimique,instinctif, animal,une histoire d’odeur ( arrête un peu de la renifler, ça devrait se calmer ^^). Je ne suis pas matheuse, et j’ai la fâcheuse tendance de laisser les pores de ma peau être heureux sans savoir pourquoi ils réagissent ainsi.
    Profitez, c’est assez rare…
  17. #17
     
    gravatar
    volicapyllubgilee a gazouillé  :
    Dita, tu veux venir voir si mon odeur peut t’apporter du bonheur ? :p
  18. #18
     
    gravatar
    bertfromsang a gazouillé  :
    O***, quelle histoire !

    l’éphémère capture l’éternité, par chez vous, CUI… c’est précieux…

  19. #19
     
    gravatar
    O*** a gazouillé  :
    : si c’est pour votre anniversaire, je vous le prête volontiers ;-) Et sinon, pour la montagne de chantilly, on signe où ?
  20. #20
     
    gravatar
    O*** a gazouillé  :
    dita et Voli : je peux venir aussi ? ;-)
  21. #21
     
    gravatar
    volicapyllubgilee a gazouillé  :
    Chouette ! On va se faire une soirée entre filles …!
  22. #22
     
    gravatar
    O*** a gazouillé  :
    Si dita pouvait mettre le “pyjama” de sa photo de profil blogger… ^^
  23. #23
     
    gravatar
    dita a gazouillé  :
    hein? oui ?? vous dites??? ben on se dépêche parce que je vais bientôt ressortir le pilou-pilou…
    en ce moment, c’est plutôt totalement nue vu la chaleur mais je peux me corseter … au bonheur de ces dames…

    :)

  24. #24
     
    gravatar
    volicapyllubgilee a gazouillé  :
    oh oui, corsète-toi belle dame ! (je ne sais pas pourquoi mais cette tenue me donne envie de claquer les fesses qui apparaissent au bas …)
  25. #25
     
    gravatar
    dita a gazouillé  :
    mais??? CUI…je te jure que j’y suis pour rien. je suis en train désespérément en train d’essayer de bosser un dossier alors que Mr Dita est parti ripailler . et me voilà tout excité … fais quelque chose , non de non!! de toute façon, c’est pas bon la heineken et tu vas prendre du bide.
  26. #26
     
    gravatar
    O*** a gazouillé  :
    Le corset, le corset !
    Et toi tu nous proposes quoi Voli ? (De mon côté je peux proposer un délicieux ensemble culotte-porte-jarretelles en soie rose et dentelles noires financé par notre non moins délicieux hôte…)
  27. #27
     
    gravatar
    Alice a gazouillé  :
    Le corset… +1 :-)
  28. #28
     
    gravatar
    Athena a gazouillé  :
    O***et Cui: Merciii :) (Mais bon, c’est dans plusieurs mois, à moins que je ne le fête plus tôt que prévu ^^)
  29. #29
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Mlle a. » Je me suis toujours senti bien vivant, la différence avec avant, je crois qu’elle se concrétise le plus quand je ne suis pas avec O***, finalement, et que je constate que mon cerveau est mobilisé !

    dita » Ah oui, j’ai un album dédié à O***, pas d’une très grande qualité artistique mais assez bandant (je laisse O*** dire si elle le trouve aussi mouillant).

    voli » Eh ! Moi aussi, je suis très fille en ce moment ;-) J’attends tes propositions !

    bertfromsang » Comme c’est joliment dit, merci !

    O***, dita & voli » Ça m’excite assez de vous imaginer toutes les trois en soirée pyjama/corset, d’autant que je me sentirais un peu l’élément déclenchant et que du coup je vous fantasme passer la soirée en parlant de moi et en frottant vos corps lubriques. Ahum… Je vais prendre une petite douche pour me rafraîchir (nan, c’est pas bon l’Heineken, j’ai pris une Kilkenny finalement).

  30. #30
     
    gravatar
    La Rouge a gazouillé  :
    Vous bandez, c’est bien. Mais j’aurais aimé savoir le pourquoi du comment? Le détail qui fait que que… vous savez l’origine des choses? Il y a la surface d’un lac et puis, il y a les profondeurs d’un lac. J’aime bien la truite grise qui se cache tout au fond. Elle est extrêmement difficile à pêcher, d’autant plus fascinante. Au plaisir de vous relire cher Image.
  31. #31
     
    gravatar
    volicapyllubgilee a gazouillé  :
    @O***, Dita, CUI
    pour la tenue, un rien m’habille, voire rien du tout… mais je suis ouverte à toute proposition. J’aime assez les voiles à l’orientale et à ôter. Il ne reste plus qu’à trouver un lieu aussi élégant que nos tenues.
    Dita attention, tu es excité comme un homme et non excitéE… c’est révélateur sur ta position…

    @CUI pour la fessée tu veux dire ? Ca dépend comment tu portes le corset…

  32. #32
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    La Rouge » Bienvenue ! (Très jolie mise en image de votre blog, je me pencherai sur le contenu très vite.)
    Elle n’est pas simple à attraper, cette truite origine de l’élan… Je pense : une disponibilité commune, des envies qui convergent, une séduction à double sens (faudrait en chercher la truite, à celle-là aussi), un plaisir des corps comme si nos sexes étaient construits pour s’emboîter parfaitement) et puis et puis et puis…

    voli » Pour les voiles, je dis banco. J’en veux 7 (je suis assez conservateur pour ce genre de choses).
    Je n’ai pas encore tenté de porter le corset mais j’en ai déjà noué quelques fois (dont un sur la taille d’O***, mais hélas, il ne lui allait pas).

  33. #33
     
    gravatar
    P.Minette a gazouillé  :
    des rer de retard plus tard,

    , c’est que les comparaisons n’ont plus vraiment cours dans mon esprit quand la relation est “unique”, c’est pourquoi je l’avais compris ainsi..

    mais soit.

    cela demeure, un mystère :D

    à chercher aussi côté attractions des psychismes?

  34. #34
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    P.Minette » On partage ce constat sur la stérilité d’un classement, même si on peut ressentir des intensités différentes.
    Attraction des psychismes… tu définirais ça comment ?
  35. #35
     
    gravatar
    P.Minette a gazouillé  :
    définition à tâtons de ce à quoi je pensais par attractions des psychismes.. (de bien grands mots mais enfin je devais être particulièrement inspirée!!)

    ce qu’il y a d’inconscient chez l’un et l’autre et qui se répond ou colle.
    que ce soit dans ce qu’il y a de sexuel (dans les fantasmes par exemple)
    mais aussi d’affectif.

    il y a des personnes avec qui l’emboitement des corps est très bon, pour autant le désir n’est pas aussi vif ni constant.
    parce qu’il me semble que le désir n’est pas suscité seulement par cela. il y a tout ce qu’il y a dans la tête aussi et qu’on ne connait pas forcément.

  36. #36
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    P.Minette » Une sorte d’attraction qui ne serait pas analysable simplement, alors, sauf à creuser allongés sur un divan (on s’y efforce ;-)
  37. #37
     
    gravatar
    P.Minette a gazouillé  :
    exactement! :D
  38. #38
     
    gravatar
    Justine a gazouillé  :
    snif ;-)
  39. #39
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    P.Minette » Pas facile de répondre par l’affirmative dans ce cas !

    Justine » Tu veux un kleenex ?

  40. #40
     
    gravatar
    P.Minette a gazouillé  :
    CUI, mais pourquoi faudrait il répondre par l’affirmative ou par la négative? :)

    tiens, une question sur cette exclusivité du désir,
    vis à vis des autres potentielles amantes, soit, mais vis à vis de Mme CUI ? (j’ai du voir M*** je crois comme initiale mais n’en suis pas sûre)
    ça bouge des choses?

  41. #41
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    P.Minette » Je voulais dire : pas facile de répondre tout court à ta question (puisqu’il s’agit de critères assez insaisissables). Pour Mme CUI, en ce moment, le désir est en berne (c’est un phénomène plutôt nouveau). J’ai repris contact avec ma psy pour essayer d’y voir un peu plus clair là-dedans… J’aurais sans doute l’occasion d’en reparler.
  42. #42
     
    gravatar
    P.Minette a gazouillé  :
    je suis curieuse de ce qu’il en ressortira.
  43. #43
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    P.Minette » Et moi donc ! Curieux et impatient.
  44. #44
     
    gravatar
    Carine a gazouillé  :
    Cui : c’est vrai qu’il faut un terrain favorable pour que ça arrive, même si on ne sait pas ce qu’auraient donné nos chimies mélangées. Et 4 personnes heureuses au lieu de 2 c’est un bon résultat ! Même si quand même, Kshsh!, mes griffes pointent un peu à te lire !

    Ce billet et tes réponses à P. Minette et Mlle a. m’ont beaucoup interrogés et je me suis essoufflée à essayer de formuler des pensées qui ne me convenaient finalement plus. Il me semble au final que pour que ça arrive il faut en avoir envie et être capable de le faire advenir. Ca n’est pas arrivé avec tes autres maîtresses, que tu ne prenais pourtant pas que pour des ‘objets sexuels’. Peut-être à l’époque espérais-tu un changement de la part de ta femme ?

  45. #45
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Carine » C’est difficile de faire le tri entre l’œuf et la poule (si je puis dire). Je pense que la création d’une relation particulière avec une amante vient à la fois de ce qu’elle est et du cadre dans lequel elle apparaît. Pour O*** et moi, il est clair, avec un peu de recul, que nous avions tous les deux le cadre qui convenait pour faire place à notre liaison.
    Sinon, je n’ai pas abandonné tout espoir de changement chez ma femme, je me sens simplement moins moteur pour essayer de lui faire voir le jour.

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>