[1408] Souvenir préformaté

Google (qui est mon ami mais je commence à être un peu plus regardant sur mes fréquentations) me propose hier matin de me souvenir du 7 juin 2011.

Soit.

5 gazouillis sur “Souvenir préformaté”  

  1. #1
     
    gravatar
    Sorcière a gazouillé  :
    Je vivais approximativement la même journée ce jour-là.
    Avec une moquette plutôt similaire. J’ai encore la sensation de la moquette sous mes pas.
    J’ai toujours trouvé très étrange les moquettes.
    Même l’étymologie du mot moquette est inconnue, pour te dire à quel point c’est étrange.
    Bref, sauf que seule ma mémoire est mon amie. A l’instar de Google, elle m’impose de “redécouvrir” certains jours.
  2. #2
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Comment pourrais-tu avoir vécu « approximativement » la même journée, alors que cette journée était unique pour moi ? C’est vexant !
    Certes, une pipe est une pipe, et une moquette chasse l’autre.
    Ça doit être un truc de sorcière, ça, d’attraper les choses uniques…
  3. #3
     
    gravatar
    Sorcière a gazouillé  :
    Mais dis donc, attends que je dise quelque chose de vexant quand même. T’es trop pressé, même pas t’attends que je prenne cette direction.

    Pour moi aussi, elle était unique…
    Deal with it. :-)

    Bon, mais comme j’ai des journées qui peuvent durer plusieurs jours (le temps est extensible dans mon monde), j’ai donc foulé longuement cette moquette de mes coussinets plus ou moins légers, plus ou moins curieux -“mais qu’est-ce que c’est que ce truc…” Et j’évoque bien ici la moquette, pas l’homme qui piétinait insouciamment cette dernière en ma compagnie- et bien qu’unique, cette journée s’est régulièrement renouvelée.
    Avec ou sans moquette.
    C’est dramatique, mais j’ai parfois dû faire sans cet élément.
    N’empêche, c’est un élément décoratif et sensoriel intriguant, non…
    Tu ne le sais pas toi, tu es de la génération moquette alors que moi non.
    Tu es blasé.
    Blasé de la moquette, voilà ce que tu es.
    Mais pour moi, génération lames pvc clipsables, quel incroyable exotisme.
    J’ai oublié la pipe.
    Mais je n’oublierai jamais cette moquette. #sentimentale #experienceromanesque
    Jamais.

    (Il faut que je me connecte pour voir ton com’ et le mien. Il n’est pourtant pas privé ce billet, si ? Parce que j’ai posté le premier commentaire sans me connecter.

  4. #4
     
    gravatar
    Olivier M. Chapeau a gazouillé  :
    Avec ce billet, je découvre que l’effet de la moquette sur certaines peut confiner à la moquettophilie. Intéressant.
  5. #5
     
    gravatar
    Sorcière a gazouillé  :

    Mon amour du poil synthétique en tant que revêtement de sol n’est pas aussi intense que mon enthousiasme le laisse penser.
    “Certaines”, arf… me voilà généralisée, mon individualité bafouée. Je ne peux me vexer puisqu’il fait bien trop beau pour m’adonner à ce passetemps mais, pour la forme, je m’en indigne.

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>