Articles étiquetés : O***

[1385] C’est Chelsea que j’aime

C'est Chelsea que j'aime

En feuilletant le Libération du 14 janvier dernier, je suis tombé sur un article qui a accroché mon regard. Le titre n’est pas une vraie invitation au rêve (Chelsea Manning future sénatrice démocrate du Maryland ?) mais, outre que ce nom de Chelsea Manning me disait vaguement quelque chose, c’est surtout la photo qui accompagnait l’article… Vite ! la suite »

[1187] I’m sexy and I know it…

I'm sexy and I know it…

Une note écrite en janvier, mais toujours d’actualité, que je dépoussière avec l’arrivée des beaux jours… La photo, elle, date de ce matin ! Drôle comme le regard que l’on porte sur soi peut changer d’un moment à l’autre. Un jour, on se trouvera moche dans le miroir qui ne renverra que nos défauts, un autre,… Vite ! la suite »

[1031] Le fantôme de l’amante amputée

Kazuki Takamatsu - Target

Le cœur était endommagé, le cerveau donnait des signes de faiblesse, le sexe menaçait. Les plus grands spécialistes étaient formels, il fallait amputer. Dans une ultime lettre, je scellais donc mes adieux à O*** pour évacuer de mon esprit toute tentation de dessiner un avenir avec elle, quel qu’il soit, puisque nos positions ne semblaient… Vite ! la suite »

[988] Bis repetita necunt (*)

Bis repetita necunt (*)

(*) Que les latinistes me pardonnent – et surtout me corrigent – si ma tentative de conjugaison a foiré. La clairvoyance n’empêche malheureusement pas la souffrance quand le malheur qu’on annonçait est soudain là, devant soi, tangible, même drapé du flou de l’incertitude. Je ne tourne pas en boucle, je ne revis pas deux fois… Vite ! la suite »

[961] C’est quoi, une petite salope ? (4)

C'est quoi, une petite salope ? (4)

Ceci est l’article n°4 sur 5 de la série « C'est quoi une petite salope ? » À quoi reconnaît-on une petite salope ? Je vous aide. À quoi reconnaît-on une petite salope au premier coup d’œil ? À sa tenue, bien sûr ! La petite salope sait combien l’homme est faible, prévisible, aliéné à un fétichisme stéréotypé du… Vite ! la suite »

[958] C’est quoi, une petite salope ? (1)

C'est quoi, une petite salope ? (1)

Ceci est l’article n°1 sur 5 de la série « C'est quoi une petite salope ? » O*** veut être ma petite salope, et je dois mettre de côté tous mes principes égalitaristes pour que sortent de ma bouche comme des mots d’amour ces mots qui véhiculent une autre vision des femmes que celle que j’embrasse sous… Vite ! la suite »

[953] Rock-en-Seine 2011 : dibidibidibidimanche

Rock-en-Seine 2011 : dibidibidibidimanche

Le ciel est toujours plombé mais la météo promet l’absence de pluie aujourd’hui. J’arrive sur le site juste à l’heure pour le concert de Frànçois and the Atlas Mountains. Une pop douce, agréable à écouter. Malgré mes bonnes résolutions, j’ai une soif que l’eau ne peut étancher, je file me prendre une pinte de Grimbergen… Vite ! la suite »

[951] Rock-en-Seine 2011 : samedidoudadidoudida

Rock-en-Seine 2011 : samedidoudadidoudida

Temps très variable : un coup soleil, un coup pluie. Après une micro-sieste à la maison, je me dirige vers mon scooter mais je bats en retraite sous une violente averse. Il sera presque 17 heures quand j’arriverai dans l’enceinte du festival, trop tard pour Polock, Hushpuppies, et autre Myra Lee. J’écoute quelques notes de Cage… Vite ! la suite »

[948] Il n’y a pas si loin de la coupe aux lèvres

Il n'y a pas si loin de la coupe aux lèvres

Que ce soit du côté des hommes ou des femmes, tout le monde n’a pas le même avis sur le fait d’avoir des relations sexuelles en période de règles. Il y a ceux et celles qui sont gênés ou incommodés, il y a celles qui pensent que ça va gêner leur partenaire (mais ne leur… Vite ! la suite »

[945] Exclusivité du désir

Exclusivité du désir

Il n’y a pas vraiment d’explication rationnelle à l’exclusivité dont bénéficie (enfin, bénéficie, c’est moi qui le dis peut-être un peu présomptueusement) O*** en tant qu’objet de mon – que dis-je ? – de mes désirs. Avant elle, même si ça ne se dit pas, j’ai eu d’autres amantes qui étaient plus ceci ou meilleure cela… Vite ! la suite »

[942] Fragment du désir (SMS estival)

Dans l'intimité rêvée d'une femme - illustration de Manara

Quand l’objet du désir est loin et qu’on en est réduit à se toucher par des mots pianotés sur le clavier d’un téléphone portable… Je t’imagine à quatre pattes, une main glissée entre tes jambes écarte les lèvres de ton con. J’approche mon gland de ton sexe ainsi offert et je m’enfonce d’un coup puis… Vite ! la suite »

[921] Défense et illustration du soixante neuf

Défense et illustration du soixante neuf

La puissance évocatrice de ce nombre majestueux à deux chiffres renversés, 69, évoquant à lui seul toute la chose érotique, à peine affaiblie en région Rhodanienne, n’est plus à démontrer. Du clin d’œil oulipien de Queneau (« Luxure : 1 + 1 = 69 ») à la mélodie de Gainsbourg célébrant « l’année érotique », sans compter les innombrables ouvrages… Vite ! la suite »

[914] Commémoration(s) du 10 mai 2011

Commémoration(s) du 10 mai 2011

Quand on aime, on a toujours trente ans ? Ouais, certes, j’aurais pu aller remuer mon popotin sur le rythme de la brousse à la Bastiiiiii-iiiii-yeeeeeeuuuuuu. Mais j’ai une semaine chargée et à vrai dire, je n’ai jamais été tontondolâtre (ce qui ne m’empêche pas de penser que François Mitterrand soit le meilleur président de la… Vite ! la suite »

[910] En rut (3)

En rut (3)

Parmi les trois choix que tu m’offres, me présentant ta jupe relevée, il y a celui de “t’enculer en t’embrassant”. Ah… T’enculer… Maintenant que l’on sait, grâce au savant calcul d’Usclade, que je n’ai plus que 0,1% de mon cerveau disponible pour penser à autre chose que me faire sucer, je suis conduit à avouer… Vite ! la suite »

[908] En rut (1)

En rut (1)

Voilà plus de huit jours que nos seuls échanges passent par la voie électronique. Je ne vois plus ton œil briller de malice ni ta bouche me sourire en coin. Huit jours que je ne t’ai pas serrée dans mes bras en soupirant de ce mélange d’épanouissement et d’inquiétude qui est le mien depuis que… Vite ! la suite »

[892] Haïkul (Printemps 2)

Haïkul (Printemps 2)

Ceci est l’article n°2 sur 7 de la série « Haïkul » Son corsage comme un champ de coquelicots Désir qui pulse — Un œillet. Illustration piquée chez Béa (faut-il préciser que c’est le contraste entre le mur brut et rêche et la fragilité des coquelicots qui a retenu toute mon attention ?)