[962] Une page de publicité

Ami lecteur, j’interromps un instant ma série petite salope pour une page de publicité.

Enfin, j’interromps, façon de parler, parce que ces derniers temps, c’est surtout par mon absence que je brillais ici. J’ai les excuses habituelles : beaucoup de boulot, la femme, les enfants, O***, tout ça tout ça.
Mais en plus, en ce moment, j’ai la Primaire Citoyenne1 qui m’occupe tellement que je n’ai pas eu le temps de vous en faire un peu la causette.

Au commencement (enfin, en 2009) était le P.S. qui voulait se rénover et a proposé à ses militants une série de mesures pour rénover la pratique politique. Parmi les points approuvés très largement par la base, le non cumul des mandats2 et l’organisation d’une élection primaire pour désigner le candidat. En ce qui me concerne, j’avais voté pour le non-cumul, mais contre l’élection primaire, qui me semblait une médiocre façon de répondre à un déficit de leader naturel au sein du parti.

N’empêche qu’ayant tenu un bureau toute la journée de dimanche dernier (et m’apprêtant à m’y recoller dans trois jours), j’ai pu mesurer le bel enthousiasme que cette grande première (en France) avait suscité. Je pense que les gens étaient très motivés par la participation à cette nouveauté démocratique ainsi que l’envie féroce de se préparer à virer Kayser Sozy de son trône. En outre, c’était assez grisant de se retrouver en bonne compagnie (c’est pas souvent qu’il y a 100 % des suffrages exprimés qui sont à gauche dans une élection nationale !).

Bref, cette primaire, c’était quand même super bien organisé, j’ai trouvé, et ça va être difficile, pour le P.S. de revenir en « arrière » (et, à mon avis, pour l’UMP d’y échapper la prochaine fois).

– ¤ –

Maintenant, ami lecteur, et plus particulièrement toi, ami lecteur de gauche (ou du centre), je m’adresse à toi parce que l’heure est grave. En 2006, le P.S., comme un seul homme, avait propulsé Ségolène Royal sur le devant de la scène pour être notre candidate à la présidentielle. Enfin, à 65 % des suffrages exprimés lors du vote interne (d’une grande sincérité, comme d’habitude au PS, bien sûr) parce qu’il y avait quand même quelques esprits sensés pour remarquer que ce n’était pas parce que les sondages la donnait gagnante contre Sözy que Ségolène Royal allait gagner contre Sözy.

J’ai un peu l’impression qu’en 2011, le peuple de gauche s’apprête à réitérer une erreur stratégique en ne choisissant pas le bon candidat (qui se trouve être la bonne candidate, en fait) pour aller au front contre la droite réprochable l’année prochaine, notamment pour des considérations très très fumeuses de sondage.
J’ai évidemment un peu moins peur qu’en 2006, parce qu’à bien des égards, la bataille sera beaucoup plus facile l’année prochaine :

  1. parce que le PS est soudé (merci qui ? merci Martine)
  2. parce que Sözy est méchamment plombé par un bilan à la fois médiocre et écœurant (il aura du mal à nous rejouer le scénario de l’après-Chirac)3
  3. parce que Hollande est quand même moins givré que son ex.

N’empêche (et je suis fier de pouvoir dire qu’il y a 3 ans, j’étais déjà clairvoyant sur Martine et que je n’ai pas changé d’avis sur François4), Martine Aubry montre avec clarté, pugnacité, talent :

  1. Qu’elle a de la constance dans ses positions
  2. Qu’elle peut justifier d’un bilan de son action politique béton (aussi bien à la tête du PS que lorsqu’elle était ministre) (bon, on pourrait trouver à chipoter, comme sur le coup des horaires réservés dans les piscines municipales à Lille – sur lequel elle est revenu : savoir reconnaître ses erreurs, c’est aussi une force)
  3. Qu’elle a l’énergie pour affronter le camp d’en face, et pas une posture fade (c’était quand même le roi de la dilution tiède, lors du débat de mercredi, vous n’avez pas trouvé ?) et artificielle de prétendu « présidentiable »
  4. et je pourrais en ajouter si je ne craignais pas de vous gaver, pour une fois que je ne parle pas de cul5

Le coup du vote utile, au second tour de la primaire, de prime au favori, c’est une belle manipulation en plus. Cette primaire n’a rien à voir avec le vote interne de 2006. Tout a été fait pour que le parti socialiste se range sans faire l’imbécile derrière le vainqueur de cette élection.

Donc, ne déconne pas, ami lecteur, va voter dimanche et faire gagner Celle qui balancera une bonne gauche au nabot – et puis ça lui laissera du temps pour s’occuper de son gnard – et saisir l’occasion d’avoir enfin en France une – sacrée – nana à la tête du pays !
Martine Aubry a la volonté, l’expérience et le courage dont la France a besoin.

Vas-y Martine, vas-y !

Ahhhhhh-doup-doup-doup-doup-doupppppp…

P.S. : non mais je suis super sérieux sur ce coup-là, déconnez pas, amis lecteurs !

 


  1. Je dis la primaire parce que le pluriel est inadéquat. []
  2. Il est assez amusant de constater qu’Arnaud Montebourg, à l’origine du projet de rénovation, et grand donneur de leçons du haut de son score inattendu de dimanche dernier, cumule – avec François Hollande, et contrairement à Martine Aubry – encore les mandats. []
  3. À propos, je ne sais pas si vous avez vu ces affichettes de l’UMP : « le PS choisit la dette ». Faut quand même oser après avoir passé 4 ans à plomber les finances publiques. []
  4. On se la pète quand même, entre camarade, à s’appeler par son prénom, pas vrai ? []
  5. Bon, j’aurais pu vous parler de DSK ? []

21 gazouillis sur “Une page de publicité”  

  1. #1
     
    gravatar
    Cristophe a gazouillé  :
    Mais est-ce que Martine Aubry est une petite salope ?
  2. #2
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Cristophe » Question pertinente, je pense que François aura une réponse assez nette sur le sujet dimanche soir ;-)
  3. #3
     
    gravatar
    usclade a gazouillé  :
    Une sacrée nana à la tête du pays? Pour moi c’est Eva, c’est tout ! :-)
    Aubry a quand même fait trop de compromissions (Guérini..) et de pratiques dogmatiques à l’ancienne, maladroites et caricaturales (promesses de pognon pour la culture en plein festival d’Avignon alors que les médias faisaient flipper les français sur le déficit et l’avenir de l’Euro : du petit lait pour la droite..) pour susciter mon admiration.
    Pour le reste, j’ai juste peur d’un scénario catastrophe : un résultat à 50-50%, avec des réclamations pendant des jours et des enquêtes pour fraude qui empoisonneraient tout le reste et feraient jubiler Joe Dalton…
    Mais bon, pour moi c’est bonnet blanc et blanc bonnet, ce qui n’est pas grave, tant qu’on renvoie la Sarkozie en correctionnelle.

    Je suis d’accord pour le reste, en général j’ai du mal à soutenir le PS, mais quand je vois les bassesses des attaques de l’UMP en ce moment, je vais peut être finir par m’encarter, rien que pour faire chier Copé…
    Un peu de dignité, messieurs inquiets de la Sarkozie, tout de même !

  4. #4
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    usclade » Je me demande – sincèrement – comment on peut se réclamer d’EELV et avoir autant de défiance vis-à-vis du PS, qui sont pour moi deux partis partageant un socle idéologique assez large. Je me sens, par exemple, très proche d’un Daniel Cohn-Bendit dont j’apprécie les positions comme le franc-parler. Alors, oui, tu peux évidemment faire la fine bouche, parce qu’il est plus difficile pour un parti qui hérite de plusieurs années de gestion des affaires, qui a vocation à être majoritaire de ne pas avoir ici ou là quelques compromissions.
    Pour ce qui est de la probité du scrutin, je ne suis pas inquiet comme j’aurais pu l’être pour un scrutin interne.
    Enfin, que penserais-tu si je mettais Joly et Hulot (ou Duflot et Mamère, etc.) dans le même sac ? Si je devais avoir à choisir entre Copé et Juppé, par exemple, pour succéder à Sarkozy, je saurais choisir.
  5. #5
     
    gravatar
    non non a gazouillé  :
    ch’uis d’accord avec Cui… ma seule réserve étant que jusque là je ne voulais pas aller voter pour les primaires, histoire de faire chier ma mère; mais à lire ton article enthousiaste, je crois ben que je risque de m’y coller quand même.
    Parce que d’une je trouve le Hollande trop mou du bide, de deux j’ai une putain d’envie d’avoir une femme présidente dans cette France machiste!(et je dis ça je sors d’un contrat de travail dans une entreprise du pestacle… enfin bon…soupir…)
    Pis aussi surtout pour ouvrir une porte (quitte à se la prendre dans la figure): DE L’AIR
  6. #6
     
    gravatar
    A. a gazouillé  :
    Bon d’accord, je ferai un crochet avant de me diriger vers la gare. Putain si je rate mon train ! Avoir une femme a la tête de l’État c’est une bonne idée, mais si ça n’empêche pas d’en avoir une autre dans son pieu. Cristophe pour tes stats la dernière fait partie de la catégorie “petite salope”, Samantha si tu passes, pour tes stats, elle est aussi dans la catégorie “grosse salope”. Je n’ai pas voulu participer au premier tour, en entendant les commentaires sur cette participation historique, j’ai rebroussé chemin, refusant d’apporter ma caution à la transformation d’un échec en victoire. Une primaire décidée par défaut ne me satisfait qu’à moitié. J’irai avec plaisir pour ce second tour, je pourrai alors ne garder que le dernier souvenir d’un vote utile.
  7. #7
     
    gravatar
    *ivv* a gazouillé  :
    A voté ;)
  8. #8
     
    gravatar
    volicapyllubgilee a gazouillé  :
    Ca me rappelle un film dont je n’ai vu que la BA : une jeune femme qui milite en couchant avec des gars de droite pour les faire passer à gauche…
    CUI, tu devrais donner ton corps à la cause :)
  9. #10
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    non non » Ben pour une femme à la tête de la République, va falloir attendre encore un peu :-(

    A. » Alors, t’as loupé ton train ?

    *ivv* » Paris a voté Aubry !

    voli » Ma femme a voté Aubry, mon amante a voté Aubry, ma mère et ma sœur ont voté Aubry (non non, j’ai pas dû coucher avec elles pour ça !), je crois que j’ai fait mon possible mais il manquait encore un paquet de voix !
    (Je regarderai ta vidéo depuis chez moi.)

  10. #11
     
    gravatar
    usclade a gazouillé  :
    : Tss pour une femme à la tête de la République, c’est pas perdu il reste Eva (bah oui ! :-), Christine (Boutin), la muse à Sarko (tu sais, la fille à son père..), mais bon là ça craindrait…
    Oui quand j’ai vu les résultats sur Paris je me suis demandé si tu n’avais pas couché avec le tout-Paris.. :-)
    (pour Voli : le film s’appelle “Le nom des gens”)
  11. #12
     
    gravatar
    *ivv* a gazouillé  :
    Paris, et moi aussi ;)
    Mais ça n’a pas suffit…
    La france est trop macho. Encore. ;)

    (Je sais pas pourquoi mais ils en faisaient une tronche à mon bureau de vote… ils avaient du mettre leur sourire dans l’enveloppe… Moi j’étais contente de voter, je comprends pas… devaient être de droite ???!!! )

  12. #13
     
    gravatar
    Storia désormais célibataire a gazouillé  :
    J’en discutais durant toute la campagne avec ma fidèle Siamoise : il n’est pas dans la logique du PS que le/la premier(e) secrétaire se présente à l’élection présidentielle. Il n’y en a eu qu’un, c’était Mitterrand, et t’as vu le charisme de dingue qu’il avait. Martine Aubry n’avait malheureusement pas ce charisme, et je pense que sa place légitime aurait été de réfléchir en amont et davantage à un véritable programme de cohésion du PS pour le quinquennat qui viendra.
    Je pense d’ailleurs que la force de François Hollande est d’avoir préparé et attendu son heure. Il a bien compris qu’il ne pouvait pas légitimement briguer la candidature socialiste en 2002, ni en 2007. Martine Aubry l’avait d’ailleurs bien compris aussi, et on la sentait moyennement motivée pour aller aux primaires. C’est pour cette raison aussi qu’elle a aussi bien accepté sa défaite : juste, ce n’était pas son heure.
  13. #14
     
    gravatar
    A. a gazouillé  :
    : non je n’ai pas raté mon train et les bras de mon aimée, j’ai bien compris que tu n’avais pas couché pour que les gens votent mais est-ce que avoir voté Aubry donne un “bon pour coucher” avec toi. Ce bon pourrait prendre la forme du bulletin Hollande conservé.

    Voli & aux autres : c’est “Le nom des gens” le film, allez au delà de la bande annonce, par un moyen légal si possible, sinon… c’est pas bien (.com), un film vraiment frais, novateur avec une Sara Forestier qui ne vous laissera pas indifférents. “la gauche c’est cool, la droite c’est des fachos!”

  14. #15
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    usclade » Dans ton bel inventaire à la Prévert, tu oublies l’autre écolo qui sait compter jusqu’à 3×7.

    *ivv* » Pour ton bureau, je ne sais pas, mais dans le mien, l’ambiance était très agréable. Sinon, je pense aussi qu’une partie – mais comment la quantifier ? – du résultat de cette élection est à mettre sur le compte de la misogynie de certains électeurs.

    Storia X » Je ne partage pas totalement cette analyse et ça me paraît fumeux de dresser des règles sur une histoire relativement courte. Par exemple, Jospin, premier secrétaire, était le leader naturel du PS et a donc prix le poste de premier ministre lors de la cohabitation en 1997.
    Aubry a été bien plus efficace pour rassembler le parti (notamment les partisans du oui et du non au traité européen) que ne l’a été Hollande (qui lui, justement, est fortement responsable de la blessure vive en interne). Maintenant, je peux continuer de faire l’éloge de Martine Aubry, force est de constater que Hollande a eu l’intelligence politique d’arriver là où il est aujourd’hui.

    A. » Ah ben ça me ferait du boulot aussi, dis donc !

  15. #16
     
    gravatar
    volicapyllubgilee a gazouillé  :
    A. et Uscalde : Je savais le titre de ce film (je me demande si ce n’est pas déjà l’un de vous qui m’en avait parlé), et je l’ai vu depuis mon commentaire, ça faisait un moment qu’il me tentait :pas si léger, le film, et vraiment sympa !
    Toi, CUI, tu l’as vu, “le nom des gens” ?
  16. #17
     
    gravatar
    usclade a gazouillé  :
    : Diantre, Parbleu, Sapristi… Corinne !!!!!!!!!!!!
    J’avais oublié de garder le Cap !!!

    (sinon j’attends toujours tes arguments pour alimenter le débat de fond sur la compatibilité de la péessitude avec l’écologicité :-)

    : oui ce film a été pour moi un vrai bol d’air, tellement positif et humaniste par rapport à l’air du temps (tu sais cette époque que l’on traverse, où les humains fondent tous leurs espoirs sur la mise en place de nouvelles prisons, de charter, de vidéo-surveillance, et de réductions d’impôts..)

  17. #18
     
    gravatar
    P.Minette a gazouillé  :
    la révolte a été la plus forte,
    dépitée du candidat désigné
    convaincue que m’abstenir équivaudrait à cautionner,
    j’ai encore voter inutile.

    faut croire que je ne vote que pour cette raison, que ce soit inutile.

  18. #19
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Usclade & Voli » Non, je n’ai pas vu « Le nom des gens » mais ça fait partie des films que je compte voir (je l’ai raté au cinéma). Y a plus qu’à.
    Pour les arguments écolo-ps, si ça te tente, tu peux toujours regarder sur le site du PS.

    P.Minette » Voter inutile, pour toi, ce serait voter pour celui qui perdra ? Je pense qu’il est important de voter pour défendre ce en quoi on croit, et accepter ensuite le résultat « démocratique ». Accepter que sa voix ne pèse ni plus ni moins que celle de tous les autres votants.

  19. #20
     
    gravatar
    Fif a gazouillé  :
    Alors pas trop déçu…???…
    A+
  20. #21
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Fif » Bienvenu ici !
    Eh bien, comment dire ? Bien sûr que j’ai été déçu. Et puis aujourd’hui, hélas, je ne suis pas surpris. Quand je vois les flottements de Hollande sur la liberté de conscience (quelle grosse connerie quand même), le vote des étrangers et tutti quanti, je me dis qu’on n’a pas été trompé sur la marchandise. On savait très précisément qui on allait élire, hein. Et de ce côté, donc, comment être déçu puisqu’on a exactement ce à quoi on pouvait s’attendre : de la mollesse, de l’indécision, et la quête perdue d’avance de vouloir plaire à tout le monde.

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>