[1261] Vous allez prendre cher

On vante souvent les mérites du sexe comme étant une activité source de plaisir gratuite, mais il suffit de gratter un peu pour voir que la société de consommation n’est pas loin.

Certes, on peut s’offrir à la main, sous la couette ou sous la douche (où dans les toilettes du bureau pour les plus érotomanes d’entre nous) assez simplement un orgasme des plus relaxants pour strictement rien (le mouchoir est offert par la maison), mais très vite, on met le doigt dans l’engrenage.
On commence, déjà, par trouver qu’à deux, c’est plus sympa que tout seul et, à moins d’être homosexuel(le), ménopausée, catholique intégriste ou avide de procréation (NB : si vous êtes les quatre à la fois, je verse pour vous une larme de compassion), vous devez songer à envisager un moyen contraceptif. Je vous déconseille la méthode Ogino ou le coïtus interruptus, les cas de ratages de ces méthodes ne se comptent plus (remerciements personnels à Monsieur Ogino sans qui je ne serais pas là pour écrire ces lignes) et vous seriez bon, au mieux pour une pilule du lendemain ($), un avortement ($$) ou au pire, un gnard neuf mois plus tard ($$$$$$$). Vous pouvez aussi décider de prohiber le coït vaginal et ne recourir qu’au coït anal et buccal, mais je pense que les personnes qui font ce choix sont rares (n’hésitez surtout pas à vous signaler via le formulaire de contact en ajoutant vos coordonnées téléphoniques et une photo en pied).
Enfin, si vous êtes l’une des nombreuses âmes égarées traînant sur ce site encourageant la dépravation, vous savez que même en dehors de fins contraceptives, le préservatif a des vertus prophylactiques auxquelles on ne saurait renoncer, en particulier lorsque l’on multiplie les partenaires.

Voilà, vous commencez à peine à baiser pour le plaisir que vous avez mis le doigt dans l’engrenage : vous allez devoir acheter une boîte de capotes, et si ça se trouve, avoir des exigences. « Ah non ! Pas en latex ! », « Ouh la la, ceux-là, ils ne sentent pas bon ! », « Dis monsieur Cadbury, tu ne voudrais pas les faire un peu plus longues, tes capotes ? », etc. Ça reste un peu moins cher que les cigarettes, mais c’est une première ligne dans le budget « sexe ». Pour faire bonne figure, ajouter un peu de gel, pour que ça glisse sans que ça chauffe. Mon petit cul a des goûts de luxe, je ne lui donne que du gel siliconé. Et c’est reparti pour une deuxième ligne sur le budget.

Je peux vous dire que vous êtes déjà sur une bien mauvaise pente. Vous allez finir par aimer ça ! Et n’entendez-vous pas toutes ces sirènes, sur Internet, dans les magazines, qui vous vantent les mérites des sex-toys ? Chères lectrices (on ne va pas se raconter de cracks, l’immense majorité des sextoys sont dédiés au plaisir féminin), combien parmi vous n’ont pas encore leur vibro et ne comptent pas en faire l’acquisition ? (témoignages bienvenus)
Et chers messieurs, combien d’entre vous n’ont pas encore songé à en avoir un dans votre trousse de secours pour faire plaisir à vos amantes (ou pour vous occuper de votre petit cul parce qu’il n’y a pas de raison pour qu’il n’y en ait que pour les gonzesses, merde !) ? Je ne suis pas le dernier d’entre vous (je vous avais présenté une partie de mon attirail à l’occasion de mon « anniversaire »).

Depuis quelques années, l’éroburposphère s’est enrichie par des blogs, très fréquentés, où le récit des frasques érotiques est remplacé par des bancs d’essais1 de sextoys et autres accessoires. Et il faut dire que face à une offre de plus en plus riche, il devient très utile d’avoir à portée de main ces Que Choisir du cul qui vous permettront de savoir s’il faut craquer pour le dernier Erox VM-15 à triple rotor ou faire plutôt confiance au Smoothaï Gigi-II pour grimper aux rideaux en 67 secondes chrono.

Fini l’amour et l’eau fraîche, j’appartiens désormais à la légion des sexconsommateurs et, pour être franc, je suis plutôt content de la plupart des gadgets dont j’ai fait l’acquisition qui, sans être centraux, apportent toutefois un vrai plus à mes émois luxurieux. Là où je ne suis pas très content, en revanche, c’est devant le prix de ces bidules. Et c’est là un sujet dont ne parlent pas les sites de test, car la plupart profitent de partenariat avec divers sites d’e-commerce qui se réjouissent de voir ainsi mis en lumière les produits dont ils assurent la distribution2.
Toujours est-il que je trouve bien souvent les prix disproportionnés, par rapport à ce que l’on achète. Je ne saurais dire si c’est particulier à la France, mais j’ai fait quelques comparaisons et j’ai noté qu’il était parfois significativement intéressant d’aller voir les prix chez nos voisins.

Un petit exemple :

bâillon boule Icicles n°65Ce splendide bâillon boule dont l’article de présentation chez NXPL faisait saliver d’envie une amante.

47 € sur Amazon.fr

48 € sur Kisskiss.ch

40 € sur Espacelibido.com

… 27 € sur Amazon.de (soit de 32 % à 43 % moins cher)

Même en ajoutant les frais d’envoi, ça reste significativement plus intéressant de se servir de ses restes d’allemand pour commander sur le site germanique.

 

Je pourrais multiplier les exemples (une fois encore, on trouve en Allemagne sensiblement moins cher les excellents lubrifiants de la marque – certes, allemande – Pjur) et en tout cas, je ne saurais trop vous conseiller, avant d’investir, de comparer les prix entre plusieurs sites sans hésiter à profiter de l’espace de Schengen et de traverser les frontières : quelques heureuses surprises vous y attendent !


  1. Pas bien sûr de l’orthographe, pour le coup. []
  2. Je n’ai plus le chiffre précis en tête mais, de mémoire, je crois qu’une recommandation Web avait une efficacité 2 ou 3 fois plus élevée qu’une recommandation dans un magazine. []

7 gazouillis sur “Vous allez prendre cher”  

  1. #1
     
    gravatar
    Freyjalulla a gazouillé  :
    Aha…. je retrouve dans les premières lignes de ce billet ta verve et ta bonne humeur habituelles : ça fait plaisir.
    Pour ce qui est des coïts par des voies détournées, il me semble t’avoir déjà fait part en privé de mes goûts à ce sujet et envoyé les documents demandés.
    Quant aux prix moins élevés en Allemagne… müssen wir davon abziehen, daß das Gesetz von Angebot und Nachfrage bei unseren Nachbarn betrifft?
  2. #2
     
    gravatar
    Brigit a gazouillé  :
    c’est comme tout. est-ce que tout ce temps passé à chercher un truc ‘un peu moins’ cher, à comparer, est équivalent à l’économie réalisée ? je suppose que oui si c’est très usuel, ou que vous avez trouvé le site qui casse les prix. merci alors. ;)

    par contre, quelle révélation ! les sextoys seraient en majorité pour les femmes ? tiens, oui c’est vrai. voilà qui donne à penser. je n’irai pas au bout de ma réflexion pour ne pas plomber l’ambiance.

    personnellement, pour certains jouets, je privilégierais des sites british, mais pour deux raisons, la qualité et surtout, la sécurité. cela dit, ce n’est pas forcément moins cher, mais certainement le rapport qualité/prix est intéressant. en tout cas, je n’irai pas acheter des produits cuir-corde-alu chirurgical au rabais.

    le sexe, c’est comme le sport, faut avoir du bon matériel ! enfin, si l’envie y est bien sur. parce que rien, si ce n’est l’inventivité des protagonistes, c’est pas mal non plus.

  3. #3
     
    gravatar
    dandyjoueur a gazouillé  :
    Je dois être chanceux, puisque c’est une de mes amantes qui m’a offert un sextoy, et non l’inverse…(je vais me rattraper…). Et non, il n’est pas prévu pour s’insérer dans mon petit cul, mais bien pour caresser ma verge tendue. Nous l’avons tester ensemble le jour du cadeau et je trouve ça plaisant de l’utiliser en pensant à elle…(je porte Egg de chez Tenga et vous ?…)
  4. #4
     
    gravatar
    Brigit a gazouillé  :
    j’ai eu un petit choc en voyant une vitrine pleine d’exemplaires aujourd’hui. j’ai cru que vous aviez publié un bouquin sans nous prévenir ! et puis non, c’est juste le truc de l’oeil qu’on vous aura emprunté., pour le nouvel opus de “grey”… ouf !
  5. #5
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Oui, j’avais envie de faire un petit billet léger (et public) pour offrir un peu de lecture facile entre une série de récit plus « lourds » (mais sans doute aussi plus intéressants…).
    Par ailleurs, je ne vois pas immédiatement à quels « documents demandés » tu fais référence…

    Je suis tout à fait d’accord pour dire qu’il ne faut pas rechigner sur la qualité, surtout pour certains types de matériels. En l’occurrence, je comparais un même modèle sur différents sites et je n’ai eu l’idée d’aller voir ailleurs que parce que j’ai été, toute proportion gardée, choqué par les prix français. (Sinon, sur le pourquoi de cette abondance de sextoy pour femmes, comparé aux hommes, je n’ai pas eu peur d’aller jusqu’au bout de la réflexion ;-)

    J’ai déjà testé un egg, mais ça ne m’a pas vraiment emballé. Quitte à faire joujou, je préfère les vibrations du magic wand.

    Ah oui ! Dommage que ça ne soit pas mon bouquin, je serais immensément riche (et je n’aurais pas besoin d’aller économiser trois francs six sous sur les sites de mes voisins teutons) !

  6. #6
     
    gravatar
    Amantureux a gazouillé  :
    Tiens.. ca me fait penser que personne n’a encore fait d’enquête sur la contre-façon de sextoys.. :-/
  7. #7
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    Sans contrefaçon, je suis un garçon !

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>