[1405] Emojoui

Dessin d'un homme se caressant, couvert d'idéogrammes

📅, À la sortie du 🏢, j’ai donné rendez-vous à 👩🏽devant l'[⋯🌞⋯🌗⋯🌏⋯]. Dehors, l’air est ❄ et ☔, je me dis qu’un peu de 🔥 nous fera du bien. Un peu de baise au 🔥 pour être précis. À l’intérieur, petite ambiance ce mercredi soir avec quelques 💑 par-ci, par-là, peu entreprenants. 👩🏽 et moi profitons des 🛀à 🗭 et du 🧖pour monter doucement en 🌡. Après avoir bu un 🥃, nous profitons de la très fameuse 🍽 locale , histoire de prendre des 💪 pour la suite…
Je ne compte pas vous 📚 toute la 🌃 mais me focaliser sur une scène en particulier. Après avoir vainement tenté d’inspirer un 👫 à se mélanger à nous dans la “salle commune”, nous glissons dans la pièce, plus réduite, aux 🝚 couverts de miroirs et pourvue d’une balançoire particulière dénommée “sling”, tout en prenant soin de laisser grande 🔓 la 🚪. Depuis un moment déjà, j’ai retiré le petit🎄 du Ⓠ de 👩🏽, simplement pour le confort de la 🚄, car parfois son bord vient frotter désagréablement ma ⤜. Ce qui, d’un autre côté, me prive de la sensation de serré qu’il procure. J’ai maintenant grande envie d’enfiler 👩🏽 par son 🄠 qu’elle m’🎁avec une grande régularité. Je retrouve le petit 💰 de gel lubrifiant que j’ai pris la précaution d’embarquer avec moi (vêtu d’une serviette, c’est compliqué de transporter mes habituelles 🍶) et je m’applique à en répartir le contenu sur mon 🍑 et dans son 肛. Je m’enfonce avec une étonnante facilité, 👩🏽 est bien 👐 d’excitation et une longue et délicieuse ⟼o commence, sans qu’aucun 🙎 ne pousse la curiosité au delà du 👀 lointain. Même pas le temps d’inviter le 👫 qui nous plaisait à tous 🂲 à s’approcher !
Parfois, je préfère ne pas interrompre  une ⟼o, mais là, elle est si 🌊 que je peux sortir de son 🅀 puis le reprendre un instant après sans gêne. La même envie nous prend : poursuivre sur le sling ! 👩🏽 s’installe, j’ajuste sa position pour mettre son 🌺à bonne hauteur. Et je la ⟼o aussi sec (mais avec 🍦 !). Longtemps nous 🎭, je donne différentes impulsion du bassin ou des 🙋 pour la faire ∿. Nous profitons tous les 𝟐 des réflexions infinies des miroirs, 👩🏽 a toute latitude pour se [👋🍑] et nous flirtons l’un et l’autre avec l’💦 sans l’atteindre. Ma ➸ finit par quitter le 𝒬 de 👩🏽, malgré tout rassasiée, aussi propre qu’elle n’était rentrée, à tel point que 👩🏽 peut la prendre en 👄– et elle n’est pas plus scatophile que moi ! – dans une étrange position : moi, épuisé et allongé sur le 🛏, elle, le Q et les jambes sur le sling, le torse penché vers moi. Je finis par ⛲💥💦 dans sa 👄💗. ✌️.
Comme je le disais jadis, ainsi s’écoulent les 🕒 heureuses à l'[⋯🌞⋯🌗⋯🌏⋯]…

[1404] Une lettre de Jackie

Jackie m’a écrit.

Comme j’ai trouvé que ce qu’il avait à dire n’était pas inintéressant, comme je n’ai pas du tout le temps (vous l’aurez remarqué) ou l’énergie d’écrire ici (j’ai 3 notes démarrées avec entrain, qui croupissent à l’état de brouillon) (à ma décharge, j’ai un boulot assez envahissant en ce moment et je m’efforce de consacrer mon temps libre à des activités relaxantes ou peu exigeantes intellectuellement parlant, pour me détendre, comme regarder sur mon canapé quelques épisodes d’une série ou me faire dorloter par une amante), je vais donc vous le partager, sans autre forme de procès.

Bonjour ,
J’ai pu voir que vous mentionniez lessoeurs.org sur votre page suivante : cui.burp.fr/2010/07/06/solidays-a-rock-soli-day-1/, et je tenais à partager avec vous ma gratitude concernant votre travail dans la promotion des sujets liés aux LGBT.
Je souhaitais juste vous suggérer de partager également un guide important sur la cybersécurité des LGBT, qui a été récemment publié. Saviez-vous que 73% des LGBT ont déjà été harcelés en ligne à cause de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre ? Ce guide a pour objectif d’assurer leur sécurité en de leur donnant les outils nécessaires pour se protéger en ligne.
https://fr.vpnmentor.com/blog/
la-plupart-des-lgbtq-se-font-
harceler-en-ligne-voici-comment-rester-en-securite/

J’ai plutôt apprécié les conseils qu’ils donnent pour chaque situation ainsi que des actions concrètes.
D’avance merci pour votre aide dans la protection des LGBT en ligne
Bien cordialement

Jackie

Faudrait que je vous donne ma recette perso pour éviter de me faire (cyber-)harceler, mais je n’ai pas le temps, et puis comme je suis un mâle blanc CSP+ tout juste bisexuel, je vais fermer ma gueule de sale privilégié.

Bisous.

[1402] C’est le pied

Jeune femme nue à son balcon
Jeune femme s’apprêtant à passer Pâques aux tisons

Notez qu’il ne faut pas grand chose pour qu’une photo de nu, somme toute assez classique, de facture correcte mais sans beaucoup d’effort, vue sans doute mille fois, banale en somme, se transforme aux yeux d’un spectateur en une image d’un érotisme torride.

Ici, le spectateur ému, c’est moi, et le détail insignifiant pour vos yeux peut-être, mais qui me fait perdre mes moyens, c’est cette légère torsion des chevilles.

Le diable (au corps) est dans les détails.

[1401] Un peu plus près des étoiles

Ce serait un conte qui ressemblerait à Boucle d’Or et les trois ours, sauf qu’il n’y aurait aucune blonde dans cette histoire et que les trois ours seraient plutôt trois couples d’ours, réunis pour l’occasion.

Après avoir mangé leur gruau, accompagné d’un vin rouge sentant, selon un des papas Ours, « le cul frais » et d’un vin blanc sentant, selon tout le monde, « le grillé », assis sur des fauteuils ayant eu la bonne idée de ne pas s’effondrer sous leur poids, nos six ours se dirigèrent vers le salon où, assis autour du feu, ils se racontèrent quelques histoires qui donnaient envie de se glisser sous la couette (mais pas forcément pour s’endormir).

Constellation de la Petite Ourse (suite…)

[1400] L’affaire est dans le sac

J’ai dû parler déjà à quelques reprises ici de mon « sac à malices ». Il s’agit d’un sac de sport en toile, aux dimensions parfaitement adaptées à l’espace sous selle de mon scooter, ce qui me permet d’emmener avec moi mon matériel de première, deuxième, troisième et quatrième nécessités lors d’un rendez-vous galant. Le fait est qu’il se remplit de plus en plus au fil des acquisitions (il manque toujours quelque chose !) et que j’ai parfois du mal à refermer la selle… (Je me dis, dans ces circonstances, que si j’ai un accident et que le contenu de mon sac se renverse sur la chaussée, cela fera un souvenir pittoresque à raconter le soir à la maison pour les individus présents sur la scène du drame.)

(suite…)