[1390] Faire CRA(C)-CRA(C)

Ami lecteur, que sais-tu de l’enfer, si tu n’as jamais dû « remplir un CRA » ?
Un CRA, c’est un Compte Rendu d’Activité, jadis souvent une feuille Excel ou, plus couramment aujourd’hui, un formulaire web, où chaque employé d’une société est censé détailler l’ensemble des sujets sur lesquels il a travaillé sur la période écoulée (une semaine, un mois).

Le CRA n’est pas seulement un enfer pour le salarié qui doit transformer en bloc de temps d’une taille figées les treize minutes et demie passées au téléphone à répondre aux questions pénibles de ce crétin de client Trucmuche et la nuit blanche passée à corriger les bugs du logiciel1 livré à l’arrache à la compagnie Machin (parce qu’évidemment, ces bidules-là ne prévoient pas – à dessein – la saisie d’heures supplémentaires), surtout s’il essaye laborieusement de se rappeler, le 27 du mois, ce qu’il à fait 26 jours plus tôt, et de deviner ce qu’il va faire le lendemain, le 29, le 30 et le 31 (parce que, pour être bien pénible, le CRA doit réclamer une part d’anticipation), (…)

Dans votre saisie, vous n’oublierez pas de compenser les imputations incorrectes du mois précédent sur le mois en cours.
— Bien saisir son CRA, art. 27, alinéa 3.

(suite…)

  1. Oui, le CRA est particulièrement répandu dans les sociétés de services informatiques. []

[1387] Message de service (8)

Ami·e lectrice·eur1, tu auras pu remarquer (ou non) deux petites améliorations que j’ai apportées récemment à mon burp.

Capture d'écran mobile, mettant en évidence les deux évolutions apportées à l'interfaceEn premier lieu, j’ai ajouté (et uniquement pour la version mobile sur les écrans étroits) un petit masque flottant2 qui vous permet d’atteindre d’un petit clic la zone de l’écran où vous pourrez vous identifier. En effet – et particulièrement sur la page d’accueil –, cette zone se trouve fort éloignée du haut de l’écran quand la colonne de droite, présente sur écran large, n’a pas la place de s’y afficher, son contenu se trouvant relégué tout en bas de page sur ce merveilleux thème responsive.

En second lieu3, j’ai mis en place un système très pratique de visualisation des notes de bas de page, particulièrement adapté à la lecture sur écran mobile, mais pas que. J’ai bien évidemment truffé le présent billet de ces notes4 pour que tu puisses en juger, ami·e mobinaute.

N’hésitez pas à me dire si ça vous plaît, ou à me suggérer comment je pourrais encore améliorer votre confort de lecture !

  1. Je m’essaye, avec modération, à l’écriture inclusive. J’avais entendu je-ne-sais-plus quelle féministe stipuler que, même avec l’écriture inclusive, la femme passait toujours en dernier. Je loue son idéal d’absolu. De facto, la marque du féminin, la plupart du temps, s’ajoute après l’écriture au masculin, comme dans “ami·e”. En revanche, pour “lectrice·eur” ou “lecteur·rice”, il n’y a point de fatalité, alors faites bien ce que vous voulez, mais ne venez pas me casser les couille·ovaire·s quand je ne mettrai pas cette horrible marque du féminin que j’ai pu voir dans homoe, bie, ou adoe, déjà que je ne suis pas passé à la réforme de l’orthographe de 1997, sale réactionnaire que je suis. []
  2. il est joli, non ? []
  3. Parce que j’ai vu ce système sur le site du Monde Diplomatique et qu’il m’a tapé dans l’œil. []
  4. Je suis un petit malin, pas vrai ? []