Articles étiquetés : érotisme troublant

[1447] Writober – jour 9 – pression

This is post 10 of 21 in the series “Writober 2021” Une série de 31 texticules pour participer au défi Writober 2021. Consigne : une cinquantaine de mots, dont le mot du jour. C’est tout. Writober 2021 – introduction Writober 2021 – jour 1 : cristal Writober – jour 2 – costume Writober – jour 3… Vite ! la suite »

[1416] Global warming

Global warming

Ce que j’aime dans la baise avec Pascualina, c’est que nos séances durent tellement longtemps que nos corps tout entiers semblent être couverts de gel, nos chairs sont en fusion et chaque parcelle de notre peau finit par devenir érogène, appelant baisers, caresses, pénétration, humidité et friction. Illustration issue du Journal d’une fille de ferme… Vite ! la suite »

[1359] La plaisanterie

Un vibromasseur caché dans une banane

J’avais pu dire, dans quelques commentaires sur le site NXPL, tout le bien que je pensais du projet « Hysterical literature » de Clayton Cubitt, même si je n’en ai vu que quelques exemplaires et que je n’ai pas cherché à les voir tous. Le principe en est simple : assise à une table recouverte d’une nappe noire… Vite ! la suite »

[1205] In the mood for lust

Un homme et une femme s'embrasse. La femme a posé son pied chaussé sur l'épaule de son partenaire.

Parce que je n’ai pas beaucoup de temps, mais parce que je veux vous emporter avec moi dans mon humeur du moment, je partage cette photo de Steve Klein, qui émeut tout autant par ce qu’elle montre que par ce qu’elle ne montre pas. Et qui fait battre ma pupille à 180 BPM.

[828] Muse aux poings

Muse aux poings

Encore une image attrapée dans l’immense diaporama pornographique de tumblr. Quelques impressions personnelles sur cette image qui me remue. Quel dommage que le bandeau qu’elle porte sur les yeux ressemble à un masque pour dormir sur les longs courriers Air France. J’aime la moue de son visage, un peu boudeuse, ou froide, ou de colère… Vite ! la suite »

[54] Par un éclatement rugueux

L’érotisme selon Systran™  Je reçois chaque mois la newsletter de Mobipocket qui tente vainement de me faire acheter des ebooks (des euh-livres, en french). Il y a d’une part des grands classiques de la littérature française, tombés depuis des lustres dans le domaine public et à ce titre trouvables relativement facilement gratuitement sur le Web… Vite ! la suite »