Articles étiquetés : vacances

[1375] Reverray-je le clos de ma pauvre maison

Dans son bain à bulle (autoportrait non contractuel)

Ceci est l’article n°5 sur 6 de la série « Chroniques marsiennes » Vendredi 3 mars Aussi paradoxal que cela puisse paraître, je suis un garçon très fidèle en amour. Certes, le temps passe et certaines amours s’effacent, mais il est rare que l’attachement que j’ai pu avoir pour une amante disparaisse complètement. Outre celles pour lesquels… Vite ! la suite »

[1371] Plus la rue Littré, que le mont Parnasse

Une brune apparemment sage dans une tenue vaporeuse, les tétons cachés d'une paire de sparadraps noirs

Ceci est l’article n°3 sur 6 de la série « Chroniques marsiennes » Mercredi 1er mars Avant de parler de ce premier jour de vacances, je dois faire un petit retour en arrière. Quelques semaines plus tôt, je devais déjeuner avec une amie (je n’ose dire « une amante » pour qualifier cette femme avec qui j’ai couché deux… Vite ! la suite »

[1369] Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage

Toillette_de_Circé_pour_reçvoir_[...]Lequeu_Jean

Ceci est l’article n°1 sur 6 de la série « Chroniques marsiennes » Le temps est une matière malléable ; on ne peut pas en faire tout à fait ce qu’on veut, l’étirer à loisir, le faire boucler sur lui-même, en faire disparaître des morceaux qu’on recollerait ailleurs ; mais on peut le malaxer, le travail, en extraire tous… Vite ! la suite »

[1272] Carte postale de la canicule (5)

Marlo Broekmans - just a pulp

J’ai lu ce texte chez la trop rare Lux Lisbon et comme souvent, quand je lis un texte érotique (mais à vrai dire le fonctionnement est le même pour la lecture de quasiment tout texte de fiction), je me projette sur un des personnages. Pour moi, un texte fonctionne d’autant mieux que le processus d’identification… Vite ! la suite »

[1267] Carte postale de la canicule (3)

Carte postale de la canicule (3)

Il y a moins de 48 heures, nous étions éloignés de plusieurs milliers de kilomètres et aujourd’hui, à cet instant même, par un étrange coup du hasard, quatre mètres à peine nous séparent et pourtant nous ne pouvons pas nous toucher. Je transpire à grosses gouttes dans l’air moite de la ville chauffée à blanc,… Vite ! la suite »

[1266] Carte postale de la canicule (2)

Carte postale de la canicule (2)

  C’est une coïncidence mais il est tout juste minuit et je me baigne dans la petite piscine de notre location. L’eau, chauffée par ces journées successives d’un ciel bleu sans pitié, continue de flirter avec les 30 degrés. Autour de moi, il y a les rires des enfants qui jouent, les autres adultes sont… Vite ! la suite »

[1265] Carte postale de la canicule (1)

Carte postale de la canicule (1)

Nous sommes dans une chambre obscure, un peu de lumière du jour passe à travers les volets pour venir strier d’or nos peaux en sueur. Il y a cette image dont je ne peux me départir : tes deux bras écartelés sont attachés chacun à un coin du lit ; allongée sur le ventre, ton visage mord… Vite ! la suite »

[1215] Bien de minuit

Bien de minuit

Imagine seulement, ami lecteur, qu’il fait nuit. Minuit passé de quelques dizaines de minutes. Je n’ai pas encore sommeil (il faut dire que j’ai fait une sieste qui s’est terminée après 19 heures). Je suis devant cette même piscine dans l’air tiède de la nuit majorquine. L’obscurité de la nuit n’est pas totale. L’éclairage public… Vite ! la suite »

[1152] Merci patron (‘culé !)

Avec mon sens habituel de la mesure, je ne prends généralement pas parti entre les juillettistes et les aoûtiens, prenant mes vacances à cheval entre les deux mois. Cette année pourtant je déroge à la règle en choisissant résolument le clan des aoûtiens. C’était d’ailleurs assez cool de voir mes collègues disparaître progressivement tout en… Vite ! la suite »

[1124] Longtemps je me suis douché de bonheur

Tapis de bain bleu laissant apparaître l'empreinte humide de deux pieds

J’éprouve une fascination jubilatoire en observant, le matin, l’empreinte nette de mes pieds humides sur le tapis de bain. Je m’interroge sur l’origine de ce plaisir. Une dose de narcissisme (comme mon pied est joliment dessiné !). Un plaisir enfantin (comme si j’avais réussi à démouler parfaitement mon pâté de sable) devant la qualité de la… Vite ! la suite »

[938] Décalage

Deux femmes enveloppées d'un voile rouge dans une piscine noire

Je dois devenir un peu mégalo. Je viens d’arriver aujourd’hui sur mon nouveau site de vacances, un VVF où je passe une semaine avec ma femme et mes enfants, et il m’est venu une drôle de pensée tandis que je barbotais dans la piscine, jetant un œil scrutateur aux autres adultes autour de moi (et… Vite ! la suite »

[541] Les randonneurs (VVF 2)

Les randonneurs (VVF 2)

Suite aux conseils avisés de Mlle Dusk, notre héros passe, en famille, une semaine au Vacanciel de Saint-Georges-de-Didonnes. Instantanés. Dans les VVF, F oblige, il n’y a que des familles (donc : des adultes entourés de gnards). Une autre de leur spécialité, c’est d’être localisés dans nos belles campagnes de France. Choisissez votre VVF et retrouvez-vous… Vite ! la suite »

[537] Masculin, Féminin (VVF 1)

Masculin, Féminin (VVF 1)

Suite aux conseils avisés de Mlle Dusk, notre héros passe, en famille, une semaine au Vacanciel de Saint-Georges-de-Didonnes. Instantanés. Tout le monde est arrivé samedi soir (sauf les familles – parce qu’au Vacanciel, il n’y a que des familles – qui sont déjà là depuis une semaine). Le dimanche matin a été consacré à la… Vite ! la suite »

[536] Faire peau neuve (une approche du mouvement perpétuel)

Faire peau neuve (une approche du mouvement perpétuel)

Il y a quelque chose de jouissif à se frotter pour s’éplucher la peau pelée suite à un coup de soleil1. Un petit bout qui part, on le fait rouler sous la pulpe du doigt, il se casse. On recommence un peu plus loin (quand il n’y en a plus, il y en a encore)…. Vite ! la suite »

[489] Intense

17265518_500

Ami lecteur, Je te prie de bien vouloir m’excuser de ce silence indigne, de ce billet médiocre dont le seul but est de rompre le silence susdit. Mais voilà, je suis hyper-vachement-méga occupé en ce moment. Tout d’abord, je reviens d’une semaine de vacances. Bon, ça, c’est rien. Tout s’est bien passé, j’ai bien skié,… Vite ! la suite »

[29] Connaissance du monde

Prologue La première fois que je suis allé en Bretagne, c’était avec mes grands-parents. Ils m’emmenèrent, ma sœur et moi, dans leur Peugeot©, au Village Vacances Famille de Beg Meil. Vous imaginez un Paris-Beg Meil en Peugeot ©1974, avec des gamins, un pur bonheur que mes grands-parents devaient savourer, pas mécontents d’enfin être à la… Vite ! la suite »