[260] Savez-vous planter les PC ? (à la mode 2007)

Quelques petites nouvelles à caractère technoïde relevées dans la presse en ligne…

₪ ₪ ₪

Je prends déclics et des claques 

medium_sup136.jpgKodak vient de fermer son dernier laboratoire de traitement des photos argentiques en France. Pour moi qui, jadis, s’était pas mal intéressé à la photo (j’ai un peu laissé tomber, faute de temps et surtout de talent), ça fait tout de même drôle, cette nouvelle. Je me souviens des longs débats sur la qualité indépassable de l’argentique ; un débat qui est à rapprocher de ceux qui pleurent la quasi-disparition du disque vinyl au dépens de son homologue numérique. Les arguments ne sont pas forcément faux, mais ils sont écrasés par la logique industrielle : le CD s’abime moins, se manipule plus facilement et offre pour la plupart des oreilles une qualité plus qu’honorable. La pellicule argentique se fait balayer par le même genre d’argument : le numérique coûte moins cher (disons qu’une photo ratée coûte moins cher) et offre une instantanéité jouissive dans une société où l’on veut tout, tout de suite. Sans compter la joie de pouvoir faire des photos olé-olé sans redouter le regard censeur ou graveleux de l’employé du rayon photo.

J’ai laissé pratiquement à l’abandon mon appareil réflex depuis que j’ai un petit compact numérique. Les photos que je fais sont infiniment moins bonnes, pour la majorité, et elles s’entassent sur mon disque dur sans que je prenne (ou si rarement) la peine de les trier, d’imprimer ou faire tirer les meilleures… Je fais des économies, certes, je m’amuse aussi, mais je pense régulièrement à m’acheter un réflex numérique pour espérer, de temps à autre, prendre le temps de refaire le chemin vers un peu plus d’exigence de qualité.

J’ai une pensée au passage pour le fugace format APS (dont j’ai mis 5 minutes à retrouver le nom !) qui était censé préparer la transition vers le numérique. Un joli bide…  

₪ ₪ ₪

Con-sommons
(Pardon pour cet intertitre un peu éculé) 

Canal+ (via sa filiale CanalPlay) annonce le téléchargement définitif de film en VOD (VOD, c’est Video On Demand, parce que Vidéo à la Demande, c’est vraiment trop ringard). Oui, parce qu’avant, quand on téléchargeait un film en VOD, on ne pouvait pas le graver. On le regardait et hop, poubelle (remarque, une bonne quantité de film ne méritent guère mieux). Donc, maintenant, on peut télécharger un film et le graver pour pouvoir le revoir. À partir de 9€99 10€ (je trouve que les journalistes qui copient/collent les 9,99€ sous prétexte d’exactitude journaliste [tu parles, un truc qui ne les préoccupe généralement pas plus que ça] font tout le contraire et manquent à leur devoir le plus élémentaire d’information), tu télécharges un truc sur ton ordinateur et tu le graves sur un DVD et, formidable, tu peux le regarder dans ton lecteur de DVD de salon. Bon, évidemment, ça te coûte un peu d’électricité (le temps du téléchargement), une petite part de ton abonnement à Internet (mais on pourrait se dire que ça ne compte même plus, on accepte de payer 29,99€ 30€ par mois pour accéder à la modernité, c’est désormais un coût fixe comme les impôts locaux, la redevance télé, les charges, etc.), le support (un DVD vierge, sur lequel on a déjà payé une taxe pour les droits d’auteurs, ce qui revient à payer deux fois pour le coup), sans compter le boîtier parce qu’on ne va pas laisser traîner le DVD nu dans le salon, il va se rayer comme un disque vinyl, plus la jaquette qu’on va imprimer avec notre imprimante à jet d’encre (au prix des cartouches !) sur un joli papier glacé, tant qu’à faire. Moi je dis que c’est beau le progrès.

Il existe l’alternative d’acheter, sur CDiscount par exemple, le même film mais sur un DVD enregistré en qualité DVD (et pas en format compressé comme ceux qu’on trouvera probablement sur CanalPlay), l’ensemble coûtera probablement 30% moins cher, mais c’est tout de même moins moderne.

Évitons donc la ringuardis à partir de 9,99€.

Dans un registre proche, je pense que vous aurez entendu ici ou là des nouvelles de la fronde contre les DRM (Digital Right Management : les mesures de protection sur les fichiers ou les supports numériques, généralement des morceaux de musique, des films, …, pour éviter leur copie et leur libre utilisation) qui se lève en France et en Europe.
Ah ah, ben justement, j’en parlais .

Moi, l’idée d’acheter un album sous forme de fichiers :

  • que je ne pourrai écouter que sur certains équipements,
  • dans un format compressé de qualité médiocre (bon, je dis ça mais en toute franchise le MP3 à 128 kbps, ça ne m’écorche pas plus les oreilles que ça),
  • que je ne pourrai pas dupliquer à ma guise,

elle ne m’a jamais traversé l’esprit. J’achète mes CD, je les écoute sur ma chaîne, dans ma voiture, je le range dans ma cédéthèque, je consulte le livret si ça me chante et si je veux une copie pour l’écouter au bureau, je le rippe et la vie est belle.

₪ ₪ ₪

Gare au genuine

J’apprends avec stupéfaction qu’une version sur cinq de Windows XP en France serait une contrefaçon (enfin, une version pirate disons). Entre 21,99% et 29,999% environ, pour être précis. Faute de quoi le bénéfice annuel de Windows n’était que de $938,866,272,022.99 en 2006.

medium_Spawn.gifJ’avoue que ma version de XP est pirate. Non, pas celle que j’utilise en ce moment même (parce que je tapote depuis mon PC professionnel et que celui-ci n’est équipé que de logiciel légalement installé), mais celle de mon PC familial. Ben oui, parce que je l’ai acheté en kit rue Montgallet, sans système d’exploitation. J’ai d’abord installé Windows 2000, à l’époque (une version tout aussi pirate) puis j’ai migré sous XP.

Pour commencer, en tant qu’informaticien, je ne prône pas le piratage à tout crin, c’est quand même avec l’argent des licences qu’on est payé (bon, c’est un résumé un peu hâtif mais qu’importe). Sauf que je trouve totalement honteux que Microsoft n’offre pas à ses utilisateurs un support digne de ce nom pour ses logiciels. Enfin, je m’écarte de là où je voulais en venir.

Bref, j’ai une version pirate et depuis que Microsoft a mis en place son truc anti-piratage Windows Genuine Advantage, les mises à jour de mon système sont plus compliquées. J’aurais pu installer les machins anti WGA mais j’ai la flemme, j’ai passé l’âge de bidouiller mon PC. Donc je laisse faire. 

Windows me propose de passer à IE7 ? Ok ! Ah mais non, j’ai une version pirate donc pas d’IE7.

Windows Media Player ne marche plus, non plus.

Moralité : pensez-vous que je vais m’acheter vite une licence de Windows pour éviter ces désagréments ? Que nenni ! Je vais plutôt utiliser Firefox à la place d’IE, et puis Winamp ou VLC à la place de WMP. Et puis quand mes versions pirates de Word ou d’Excel seront elles aussi verrouillées, je passerai à Open Office… à Thunderbird, etc.

Et quand mon Windows vieillissant plantera, et que je ne voudrais pas passer à Vista à cause de toutes les saloperies qu’il contient pour verrouiller mon utilisation, je pense qu’à force d’utiliser des logiciels libres et alternatifs (et ma femme aussi), il ne sera ptête pas compliqué comme ça l’était il y a encore quelques années de passer sur Linux.

Bref : en emmerdant les utilisateurs qui, chez eux, utilisent des logiciels pirates (la grande majorité n’ayant pas les moyens de payer les licences pour ces logiciels qui coûtent de plus en plus cher), Microsoft nous apprend progressivement à nous passer de ses produits.

 

15 gazouillis sur “Savez-vous planter les PC ? (à la mode 2007)”  

  1. #1
     
    gravatar
    Krazy Kitty a gazouillé  :
    J’ai un APS que j’aime et qui fait des photos extra. C’est toujours un choc de le ressortir quand je m’étais habituée à merdouillus numericus (mon compact)…

    A propos de l’ADSL : ici, quand les gens parlent de loyer, ils incluent l’ADSL et le câble dans les charges (avec, donc, l’eau et l’électricité).

    A propos des DRM : les dernières frasques de M. Nègre me font hésiter entre le rire et les larmes (cf : http://www.404brain.net/index......cal_negre/)

    Tout à fait d’accord avec l’emmerdement microsoftien (qui rejoins le déerèmien d’ailleurs). Même sur mon XP tout ce qu’il y a de plus légal (oui bon ça va j’ai acheté mon ordi chez Dell, j’ai pas eu le choix, mais je suis une étudiante fauchée moi monsieur) ils sont insupportables. Le prochain, ce sera un mac.

    Oui, ça y est, j’ai fini de raconter ma vie.

  2. #2
     
    gravatar
    D.e.S. a gazouillé  :
    ben, je le veux bien ton réflex pas numérique… mes mômes se servent d’appareils jetables (je sais, ils sont jeunes, mais déjà très très doués!) et ont bousillé mon aps et mon numérique (la semaine dernière) et comme mon père ne veux pas me donner son CanonAE1 boîtier métal avec l’objectif à moi que j’ai acheté avec ma paye de cdd il y a 20 ans…

    merci pour les explications sur la vod, au moins, je sais pourquoi je m’en sers pas (j’ai des potes qui ont un âne à téléchargement et qui m’envoient des choses sympa via allpeers… et non, range ta démago deux secondes, je ne parle pas de toi)

    Le reste, je m’en fous (sauf que je sais que j’aurai pas vista parce-que j’aime pas le nom, na!), tant que mon ordi ne plante plus (merci, les 8 méga!!!!!!), la voûte céleste peut s’effondrer…

  3. #3
     
    gravatar
    D.e.S. a gazouillé  :
    PS: j’oubliais: BON WEEK END!!!!
  4. #4
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    @K² > Moi je n’ai pas d’APS, j’ai un réflex et un compact argentique (un Yashica, focale fixe, plutôt pas mal). Je me sers encore du réflex de manière épisodique (j’ai encore des pelloches au frigo, depuis plusieurs mois !) mais plus du tout du compact ; mon numérique a pris le relai ; il a l’avantage de pouvoir aussi prendre des petits films, ce qui est agréable pour les enfants.

    Pour le fait que l’accès au net fasse partie des charges aux US, ça ne m’étonne donc vraiment pas.
    Pour le reste, je constate qu’on est interopérables, sauf que je basculerai probablement vers Linux plutôt que Mac OS pour des raisons hardware.

    D.e.S. > Pourquoi pas ! Quand j’aurais finalement acheté mon réflex numérique, je pourrai te faire don de mon EOS100. Sauf que je garderai la plupart de mes cailloux (qui sont interopérables). Bon week-end itou.

  5. #5
     
    gravatar
    lapetitebrune a gazouillé  :
    ouf! je me demandais QUAND tu reparlerais de Firefox…ça me manquait!
    :)
  6. #6
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    lapetitebrune > Ah oui ;-) mais là, tu as vu, j’ai fait ça hyper soft, même pas de lien ni rien, juste évoqué, noyé dans la masse !
  7. #7
     
    gravatar
    strip a gazouillé  :
    pour ce qui est de la photo, je reconnais que le numérique a développé la magie de l’instantané et a considérablement réduit les coûts, mis à part l’investissement de base. Mais je regrette la disparition de “l’instant décisif” comme le nommait Cartier-Bresson.
    Cet instant où on fige la réalité, comme une flèche qui atteint sa cible.
    Le numérique désacralise la prise de vue, on se retrouve avec une foison d’images que l’on ne trie pas, la photo en perd un peu son aspect symbolique et magique… et c’est plus compliqué de maîtriser les effets recherchés (la profondeur de champ, je n’y suis toujours pas arrivée)
    et puis j’aimais bien, dans l’argentique, la combinaison de l’humain et son imaginaire (le point de vue), la mécanique de l’appareil et la chimie de la pellicule, sur ce millième de seconde décisif…
    on s’est équipé d’un compact canon numérique et j’ai gardé de vieux appareils dont je me sers de temps en temps : un nikon qui me suit depuis 20 ans et un “lubitel” (6×6 soviétique). Mais j’ai surtout mon labo dans une caisse au grenier !
    et je rêve de faire des sténopés avec une boite percée d’un trou…
    enfin, la photo, faut pas me lancer sur le sujet…

    pour ce qui est du deuxième point, musique ou films, j’aime bien l’objet aussi… alors cela ne m’interèsse pas de télécharger tout sur le net.
    et je me fous d’être ringarde…

    et pour le dernier point : ça me désole que les licences soient si chères… et j’aime la philosophie qui anime les créateurs de logiciels libres. mais il faut être un minimum calé quand même… j’ai équipé mon portable d’Open Office et d’un logiciel de graphisme “Inskape”…
    et si quelqu’un connait Quark XPress en libre, qu’on me le dise !!!

    et voilà ! j’ai bien papoté…

  8. #8
     
    gravatar
    Bricabrac a gazouillé  :
    Par bonheur, je ne roule pas en Windows, mais depuis quelques temps, je m’occupe à éradiquer toute appli Microsoft de mon ordi, tant par militantisme que par économie, ou même par rage quand Word m’a fait un coup de pute la semaine dernière.
    Exit donc le dernier miasme, Microsoft Office, et bienvenue à NeoOffice (qui sur Mac est plus pratique que OpenOffice, dont il est issu, en ce sens qu’il ne réclame pas X11 et qu’il a une interface moins window^Wmoche.
    Reste à le dompter un peu…
    Pour le reste, Proteus ou Adium permettent de communiquer avec *tous* les messagers instantanés (sans l’audio/vidéo pour msn, mais je m’en tape et si on y tient, il y a iChat/AIM), Firefox et la famille Mozilla j’y suis depuis toujours. Idem pour Adobe. The Gimp et Graphic Converter (shareware, ce dernier) font du très bon traitement d’image. Y a juste NVU pour l’XHTML que je ne trouve pas très excitant.

    Bref, c’est assez facile aujourd’hui de se dégager du monopole, et en plus, ça fait du bien à la tête.

    BàB

  9. #9
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    .U.I. : salut Jéjé lapin. :)

    Ouais effectivement ça fait drôle pour l’argentique qui disparaît… ça fait même un peu peur d’une certaine façon… c’est vrai qu’on a tendance à entasser les images sur disque dur plus qu’à les développer finalement et on peut alors facilement les perdre ou les altérer définitivement ; là je pense par exemple à une de mes soeurs qui avaient réduit la taille des images et qui a compris son malheur en les faisant développer. En ce qui me concerne, je garde généralement toujours un double original d’une image traffiquée mais c’est sûr que cela finit par encombrer.
    Moi aussi je rêve d’un reflex numérique pour faire de belles photos… j’adore ça…

    Pour l’histoire des vidéos à télécharger, je n’ai pas grand chose à dire vu que je suis dans l’incapacité de faire cela. Je rappelle simplement qu’il y a encore des gens qui n’ont pas l’ADSL et qui ne risquent pas de télécharger quoi que ce soit alors il faut espérer qu’il restera quelques alternatives !

    Pour l’histoire de Windows et des contrefaçons, je suis tout à fait d’accord avec ton analyse. D’abord s’il y a tant de contrefaçons, c’est en grande partie à cause des prix prohibitifs. Franchement avec le nombre d’unités vendues, ils vont pas nous faire croire qu’ils sont pauvres et sont obligés de maintenir des coûts élevés. Ensuite il y a bien que des gens comme les Européens pour avoir des scrupules à l’égard des contrefaçons ; c’est un mode de fonctionnement qui a presque pignon sur rue dans certains pays, par exemple au Maghreb où tout se copie en un temps record.
    Moi je ferais comme toi ; je risque de passer progressivement vers des logiciels libres. Je fais déjà une utilisation conjointe de IE7 et de Firefox 2.0.0.1. J’ai également à disposition OpenOffice que je m’emploie à découvrir.
    Quant à linux j’aimerais bien l’installer sur mon ancien portable pour voir à quoi ça ressemble.
    Si ça ressemble pas à une lente migration… En fait, dans certains pays où les gens n’ont pas de gros moyens, il y a déjà une forte proportion d’ordinateurs équipés de logiciel libres.

    Tant pis pour toi WindOS… tu l’auras dans l’os.

  10. #10
     
    gravatar
    L'Homme du Moment a gazouillé  :
    Cette semaine, j’écoutais Jacques Attali sur France Inter, qui parlait notamment de l’évolution prévisible de l’industrie du disque. Il y avait comme autre invité un représentant des maisons de disque, et quand on a abordé le sujet de la dématérialisation du support musical, il a plusieurs fois employé le terme de “bon vieux CD”… L’expression m’a considérablement fait réfléchir. D’abord pour moi, le “bon vieux disque”, c’est le vinyl, et je me suis dit qu’on vivait dans une période où les choses allaient décidèment très vite et se périmaient tout aussi rapidement. Allez, dans 3 ans, on parlera avec un trémolo dans la voix de ce “bon vieux I-Pod”…
  11. #11
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    strip > L’instant décisif, je ne crois pas que le numérique lui ait fait la peau. En revanche, le problème des compacts (mais c’était déjà vrai du temps de l’argentique), c’est qu’on maîtrise très peu l’image que l’on va faire, hormis le cadrage. On ne peut pas régler finement la mise au point et encore moins la profondeur de champ. Toutes ces choses qui font qu’une image au réflex est souvent meilleure.
    J’ai longtemps rêvé d’un 6×6, parce que j’aime bien le format carré, mais désormais ça doit être problématique 1) pour trouver les pellicules 2) pour les faire développer.
    J’ai fait un petit peu de tirage en labo mais je ne suis pas doué pour ça (et je dois dire que ça m’ennuyais un peu). Maintenant, le labo c’est photoshop ou autre…

    Inkscape, je l’ai installé mais je l’utilise encore assez peu…

    Bricabrac > C’est sûr qu’à partir du moment où tu as un Mac, la dépendance avec Microsoft est évidemment réduite !
    Comme unificateur de messagerie instantané, j’ai utilisé pendant un moment Miranda, et puis je suis revenu aux logiciels “natifs” (MSN, Google Talk et occasionnellement ICQ). Le jour où MSN me fera chier, je passerai à la concurrence mais pour l’instant je le trouve plutôt bien fait et la pub embarquée encore supportable.

    Roumi > Le piratage à tout crin ne me paraît pas particulièrement à encourager ; ce qui est vrai pour la musique l’est aussi pour le logiciel. Produire un logiciel performant demande énormément de travail. Le logiciel “libre” est l’oeuvre 1) de passionnés bénévoles mais aussi (et il ne faut pas l’oublier) 2) de personnes “subventionnées” par différentes entreprises comme IBM, Sun, … (qui financent, en résumant honteusement, un contrepied à Microsoft).
    Sinon, pour essayer Linux facilement, tu as Mandriva qui commercialise une clé USB avec une version de Mandriva Linux préinstallée dont tu peux te servir pour démarrer avec quasiment n’importe quel ordinateur ! Ton bureau Linux portable, en somme.
    http://www.mandriva.com/fr/linux/2007/node_3481

    Le Nostalgique du Moment > Oui, oui, j’espère que le bon vieux CD a encore quelques années de vie devant lui parce que je n’ai pas trop envie de jeter aux orties ma collection. J’avais quelques vinyl, mais pas tant que ça… Je m’en suis débarrassé sans trop de nostalgie, je dois avouer.

  12. #12
     
    gravatar
    cassiopée a gazouillé  :
    Moi je n’utilise déjà pratiquement plus outlook express. Je suis en avance sur toi sur ce point :-), j’utilise le truc avec un oiseau, ça s’appelle comment en Français déjà ?
  13. #13
     
    gravatar
    Roumi a gazouillé  :
    .U.I. : merci pour l’info ; ta suggestion sera étudiée par mes 79 conseillers. :)
  14. #14
     
    gravatar
    rollmops a gazouillé  :
    Sans contrefaçon je suis un garçon…

    euh, pourquoi vous me regardez comme ça ?? Bon ok je sors.

    PS. Je crois qu’ils viennent de découvrir un deuxième virus sur Mac OS X…hhmmm wwwaaaaa je tremble. J’ai quand même dû me fendre de l’achat d’une licence pack office, oui exactement, celle qui marche à reculons sur MacIntel.

  15. #15
     
    gravatar
    Comme une image a gazouillé  :
    cassiopée > L’oiseau-tonnerre, ou les sentinelles de l’air, peut-être ? ;-)
    (Oui, tu as raison, je suis en retard sur ce point mais c’est essentiellement à cause de mon Palm pour lequel j’utilise la synchronisation avec Outlook — pas Express, l’autre).

    Mylène Rollmops > Ça fait quand même quelques années que je n’ai plus chopé le moindre virus sur aucun de mes PC. Le seul truc que j’ai eu il y a un an, c’était un addware chopé à cause d’internet explorer.
    Bon, enfin, c’est sûr qu’on est plus peinard avec du Linux ou du Mac. Mais ne nous lançons pas dans cette discussion trollesque au possible.

Laisser un gazouillis

  • (ne sera pas publié)

Balises XHTML autorisées : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>